projet pour la france

21 avril 2021

pétition pour le changement du mode de scrutin pour les élections municipales

projet pour la france,pétition,réforme élection municipale,référemdum,suiisse,démocratie,parti politique

https://www.mesopinions.com/petition/politique/elections-municipales-changements-democratie/134875

Chaque candidat ou parti devra proposer une liste de 10 projets pour la ville et les électeurs donneront une note de 1 à 10 et les  x( disons 5 pour commencer mais peut varier) projets ayant obtenu la meilleur note  devront être mis en place par le maire même si ces projets n'étaient pas proposés par lui et l’équipe municipale qui a gagné élection.

 

par la suite on pourra rajouter les projets qu’on ne veut surtout pas voir donc l’électeur devra choisir 5 projets qui il veut voir réaliser et  5 projets qu’ il ne veut surtout pas voir réaliser.

france-democratie-defaillante-suisse referemdum projet pour la france pétition élection

Suisse par son père et Français par sa mère, François Garçon se penche depuis plus de vingt ans sur ses deux pays de cœur.

Dans ce livre, il fait le diagnostic des différents blocages qui entravent la France : une verticalité des pouvoirs construite sur des élites mal formées, conformistes et orgueilleuses, des médias complices par facilité et des dispositifs politiques dépassés.
Il montre que la solution suisse est l’exacte inverse : des pouvoirs aussi horizontaux que possible où la démocratie participative vient compléter les systèmes représentatifs sans les gêner.

Contrairement à ce qu’on a entendu en France à la suite des demandes de « RIC » formulées par les Gilets jaunes, le principe des votations a permis de tenir à distance le populisme démagogique et s’est bien adapté à une conception décentralisée des responsabilités.

Au final, le pays capitalise efficacement sur la subsidiarité (ne faire à l’échelon supérieur que ce que l’échelon inférieur ne peut pas traiter) pour maintenir vivant le sentiment national.

Ne serait-ce pas une piste adaptée pour la France ?

Posté par stetienne à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

au fou chez youtube

youtube , censure,limite d'age,cachez ce sein que je ne saurais voir,usa,pudibonderie,

les dingos dégénérés de chez youtube mette une limite d'age à la vidéo summer time de janis joplin  par ce qu il y a la photo de janis nu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Posté par stetienne à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2021

Aides aux demandeurs d'asile : neuf interpellations et plus d'un million d'euros détourné En savoir plus sur RT France : https:

https://francais.rt.com/france/85806-aides-demandeurs-asile-neuf-interpellations-un-million-euros-detournes

L'Ocriest a mené une enquête depuis juillet 2020 sur deux filières ukrainienne et moldave d'immigration clandestine qui a mené à l'arrestation de neuf personnes. Le réseau aurait détourné «entre 1 et 1,2 million d'euros».

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85806-aides-demandeurs-asile-neuf-interpellations-un-million-euros-detournes

Posté par stetienne à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2021

Macron confirme l'objectif de 10.000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici 2022

inutile et couteux puisque le probleme d ela délinquance c est le systeme judiciaire ubuesque il  vaut mieux investir dans la construction de prisons low cost

ca couterait mille fois moins cher et serait 100 fois plus efficace

bref ce mec est nul et incompetent la délinquance ne baissera pas d'un iota

https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/macron-confirme-lobjectif-de-10000-policiers-et-gendarmes-supplementaires-dici-2022

Posté par stetienne à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

racailles de merde a tourcoing

Tous ces délinquants créent le vide autour d'eux en faisant fuir les quelques personnes correctes qui n'en peuvent plus de vivre cette insécurité au quotidien, et ces gens-là sont évidemment remplacés par les potes des délinquants. C'est ça la mécanique infernale qui génèrent ces cités de non droit, de violence et pas la pauvreté. J'ai connu les Mureaux comme une résidence haut de gamme avant qu'elle ne soient colonisée. Il faut arrêter cette mansuétude de gauche caviar et sévir pour de bon.

Darmanin, c'est ton fief ! L'avais-tu bien géré ?

serait temps de passer à une vrai répression qu on tire a balle reelle sur ses racailles de merde qui puent

et la 1er chose à faire c est une reforme totale du systeme judiciaire ubuesque complicve de ces racailles : trop de juges et avocaillons gratte papelards pas assez de bagnes et prisons low costs

tolérance zero pour les racailels et tolérance zero pour les jugeotes et avocaillons complices des racailles

Des violences urbaines ont eu lieu dimanche soir à Tourcoing (Nord) pour le deuxième soir consécutif, sans faire de blessé, a-t-on appris auprès de la préfecture et de source policière.

Après une soirée marquée samedi par des jets de projectiles sur les forces de l'ordre à la suite d'une intervention pour un rodéo dans le quartier Croix Rouge, la préfecture a indiqué dimanche soir que des "incidents" étaient toujours en cours vers minuit, avec à nouveau des jets de projectiles, sans déplorer de blessé.

Le directeur zonal de la sécurité publique dans les Hauts-de-France, Jean-François Papineau, a fait état d'une "agitation d'une plus grande ampleur (que samedi, ndlr) de la part de quelques groupes d'individus", ajoutant que la situation était "maîtrisée par le dispositif policier sur place".

Des renforts policiers ont été envoyés dans la quartier Bourgogne de Tourcoing en début de soirée, selon des sources syndicales.

Lors des troubles de samedi, "deux individus ont été placés en garde à vue vers 19H à la suite d'un rodéo motorisé", a indiqué à l'AFP la procureur de la République à Lille, Carole Etienne. 

Après ce rodéo, vers 23H, les policiers sont intervenus "pour un feu de véhicule positionné en milieu de chaussée et ont été la cible de jets de mortiers et de pierres" et un autre individu, mineur, a alors été interpellé, a poursuivi Mme Etienne. Il doit être déféré lundi devant le juge des enfants.

Des "tentatives d'agitation" ont également eu lieu samedi dans le quartier de Lille Moulins, avec des tirs de mortiers d'artifices, selon M. Papineau.

"La lutte contre le trafic de stupéfiants dans les quartiers s'est intensifiée depuis sept ou huit mois, ce qui fait monter les tensions, qui s'expriment à la tombée du jour", a-t-il souligné.

"Les violences urbaines, cela n'arrête pas, un peu partout dans les Hauts-de-France", a déploré Arnaud Boutelier, secrétaire régional du syndicat de police Alliance dans les Hauts-de-France.

Posté par stetienne à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2021

juges collabos complices des racailles

il va falloir vraiement faire une opération mains propres  et commencer à licencier avec interdiction d'exercer à vie pour tous ces jugeotes collabos à racailles

je sens qu un jour ca va mal finir dans ce pays et certaines jugeotes vont de retrouver pendu haut et cour apres avoir été tondu

Policiers brûlés à Viry-Châtillon: le verdict en appel suscite la "colère" des policiers

La voiture de police incendiée en octobre 2016 à Viry-Châtilllon ( AFP / "Incompréhensible", "choquant" et "inquiétant": le verdict, plus clément qu'en première instance et rendu sous haute tension, dans le procès en appel de la violente agression de policiers à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016 a suscité dimanche l'indignation de plusieurs syndicats de policiers.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la cour d'assises des mineurs de Paris a condamné en appel cinq jeunes à des peines allant de 6 à 18 ans de réclusion criminelle et en a acquitté huit autres.

La lecture du verdict a été interrompue par une bagarre générale dans le box des accusés, nécessitant l'intervention d'une trentaine de policiers et gendarmes. Les heurts se sont ensuite étendus dans la salle d'audience, où étaient présentes les familles des accusés. 

Ce verdict "est incompréhensible et laisse les victimes et de nombreux policiers très amers et en colère", a réagi le syndicat Unité SGP Police, partie civile.

Après cette décision "écœurante et inquiétante, qui va laisser des traces, les violences, les jets de cocktails Molotov, les tirs de mortiers vont continuer", a pour sa part regretté Guillaume Roux secrétaire départemental de l'Essonne du syndicat Unité SGP Police-FO.

Pour Claude Carillo, son homologue du syndicat Alliance, qui appelle à des rassemblements mardi devant tous les tribunaux de France, il s'agit également d'un "verdict choquant".

A l'issue de 14 heures de délibération et six semaines d'audience à huis clos, les cinq condamnés ont été reconnus coupables de tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Trois d'entre eux ont été condamnés à 18 ans de prison, un à 8 ans de prison, et le dernier à 6 ans. Ils encouraient la réclusion criminelle à perpétuité. Les huit autres accusés ont été acquittés.

"Nous venons d'assister à un naufrage judiciaire (...) alors que l'on sait qu'il y avait 16 assaillants, on se retrouve avec cinq condamnations", a dénoncé Me Thibault de Montbrial, avocat de l'une des victimes qu'il a décrite comme "effondrée" par ce verdict en appel.

"C'est un naufrage car au moment du verdict, le naturel a repris le dessus, une bagarre générale a éclaté", a-t-il ajouté.

 

Au contraire des parties civiles, l'une des avocates de la défense, Sarah Mauger-Poliak, qui a annoncé son intention de porter plainte pour "faux en écriture publique" contre des enquêteurs, a salué "un soulagement pour la défense", et un "démenti cinglant de l'enquête".

"C'est la fin du cauchemar judiciaire pour mon client", déjà acquitté en première instance, a pour sa part déclaré Me Arnaud Simonard. Avec d'autres avocats de la défense, ils dénoncent une enquête marquée par de "graves irrégularités". 

>- "Niquer des keufs"

Au premier procès, huit jeunes avaient été reconnus coupables et condamnés à des peines allant de 10 à 20 ans de prison. Cinq autres avaient été acquittés.

Dimanche, la cour n'a pas suivi les réquisitions de l'avocat général qui avait demandé mardi un acquittement et des peines de 12 à 25 ans de réclusion criminelle pour les 12 autres accusés, âgés aujourd'hui de 21 à 26 ans.

Les 13 jeunes, âgés de 16 à 21 ans au moment des faits, étaient accusés d'avoir fait partie de la vingtaine de personnes encagoulées qui, le 8 octobre 2016, avaient pris d'assaut en pleine journée deux voitures de police stationnées à proximité du quartier de la Grande Borne,vaste cité d'habitat social considérée comme l'une des plus sensibles d'Île-de-France.

En quelques secondes, ils avaient brisé les vitres et jeté des cocktails Molotov dans les habitacles. 

Dans une première voiture, un adjoint de sécurité de 28 ans et une gardienne de la paix de 39 ans avaient pris feu.

Le pronostic vital de l'adjoint avait été un temps engagé et il avait été plongé dans le coma pendant plusieurs semaines. Plus de quatre ans après les faits, il porte encore les marques de l'agression sur son visage.

Me Thibault de Montbrial, conseil de l'une des victimes, arrive au palais de justice de Paris le 2 mars 2021 pour le procès en appel de 13 jeunes accusés d'avoir blessé quatre policiers en leur jetant des cocktails Molotov en 2016 ( AFP / Bertrand GUAY )

Deux autres agents avaient été blessés plus légèrement.

"Ces policiers qui étaient dans les voitures, on leur crache à la figure après les avoir brûlés une première fois", a dénoncé à la sortie de l'audience Me Laurent-Franck Lienard, avocat de deux des policiers.

Contacté par l'AFP, Jean-Marie Vilain, maire UDI de Viry-Chatillon, s'est dit "en colère et indigné" car "ces sanctions sont très loin de ce qu'on pouvait attendre" alors que des policiers sont aujourd'hui "traumatisés dans leur chair".( ben bibiche tu nas qu a dire a ton parti que ces députes demandent un referemdum sur le systeme judiciaire avec une refonte totale et complete de ce systeme ubuesque qui ne marche plus)

pétition pour le réforme du systeme judiciaire ubuesque

Posté par stetienne à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue

et quand on ecoute la petite pute micronienne et ses saletes de putes en marche il y a pas d'insécurité en france!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

sinon encore des cassos drogués vivement le rétablissement de la peine de mort pour les trafiquants de drogue

https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue

Des squatteurs de la résidence

Les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous sur la rive-droite de Bordeaux, habitués à se retrouver dans les locaux techniques pour fumer des joints et boire de l’alcool.

Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant.

Soyez toujours au courant de dernières informations en installant cette extension pour Firefox. Ne ratez aucune actu avec cette application mobile simple et conviviale, gardez tous les gros titres à portée de main. Instagram Facebook Youtube Twitter RSS Applications ENG العربية ESP РУС DE RTFrancias EN DIRECT RTFrancias Actualité France International Economie Tribunes Interdit d'interdire Magazines Documentaires Vidéos RT360 Podcasts Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue 17 avr. 2021, 19:49 Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue © Google map Vue satellitaire de la résidence où a été retrouvé le corps inanimé, à Floirac. Cinq jeunes ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur l'homicide d'un homme de 68 ans, dont le corps sans vie a été retrouvé une semaine plus tôt dans une résidence de Floirac. Le retraité aurait été «roué de coups». Le corps d'un homme de 68 ans a été retrouvé inerte le 10 avril dans les parties communes d'une résidence de Floirac, en Gironde. Ce 17 avril, cinq jeunes, âgés de 19 à 21 ans, ont été déférés devant le parquet de Bordeaux pour homicide volontaire. Parmi eux, quatre hommes et une femme. Lire aussi Des policiers interviennent dans le quartier de La Grande Borne à Grigny le 5 octobre 2017 (image d'illustration). Essonne : des policiers caillassés à Etampes et à Grigny Comme le rapporte France Bleu, trois d'entre eux ont été interpellés le 15 avril en fin d'après-midi et deux autres le lendemain. Le sexagénaire avait été retrouvé inanimé avec d'importantes blessures à la tête, vraisemblablement causées par un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous rive droite à Bordeaux, qui avaient l'habitude de se retrouver dans les locaux techniques pour fumer du cannabis et boire de l’alcool. «Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant», précise l'antenne bordelaise d'actu.fr. «Les quatre jeunes hommes pourraient avoir participé chacun à leur tour aux gestes mortels. La jeune femme aurait été témoin passive mais elle n’a pas porté secours ni donné l’alerte», rapporte encore Sud-Ouest. Lire aussi Des photos de policiers placardées dans une cité de Seine-Saint-Denis France Raconter l'actualité Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT. Où nous regarder ? Canal+ Carré PODCASTS France Un nouveau délit d'«écocide» voté par l'Assemblée nationale Un nouveau délit d'«écocide» voté par l'Assemblée nationale 18 avr. 2021 Quarantaine pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud Quarantaine pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud 17 avr. 2021 Gaspillage ? Le gouvernement investit 2,8 millions d'euros pour soigner sa réputation sur internet Gaspillage ? Le gouvernement investit 2,8 millions d'euros pour soigner sa réputation sur internet 17 avr. 2021 International En même temps : Macron prône le dialogue avec la Russie tout en brandissant la menace de sanctions En même temps : Macron prône le dialogue avec la Russie tout en brandissant la menace de sanctions 18 avr. 2021 Manifestation antiraciste aux Etats-Unis : des journalistes pris à partie par la police Manifestation antiraciste aux Etats-Unis : des journalistes pris à partie par la police 18 avr. 2021 Covid-19 : la Russie, destination de choix pour le tourisme vaccinal Covid-19 : la Russie, destination de choix pour le tourisme vaccinal 17 avr. 2021 Opinions Ukraine : le jeu dangereux de l'OTAN – par John Laughland Ukraine : le jeu dangereux de l'OTAN – par John Laughland 15 avr. 2021 Lutte contre le Covid : la France d’en haut au-dessus des lois - par Régis de Castelnau Lutte contre le Covid : la France d’en haut au-dessus des lois - par Régis de Castelnau 6 avr. 2021 Notre goût naturel de l’élévation ne cessera de nous appeler, par Anne-Sophie Chazaud Notre goût naturel de l’élévation ne cessera de nous appeler, par Anne-Sophie Chazaud 5 avr. 2021 Economie Que deviendront les entreprises zombies si l'Etat débranche la perfusion ? Que deviendront les entreprises zombies si l'Etat débranche la perfusion ? 16 avr. 2021 Chronique éco de Jacques Sapir - Reconfinement : faut-il s’inquiéter pour la reprise ? Chronique éco de Jacques Sapir - Reconfinement : faut-il s’inquiéter pour la reprise ? 15 avr. 2021 Explosion des liquidations d’entreprises en France selon un cabinet d’études Explosion des liquidations d’entreprises en France selon un cabinet d’études 14 avr. 2021 Le plus populaire L'élection de Manuel Valls au comité d'honneur de la Licra fait réagir L'élection de Manuel Valls au comité d'honneur de la Licra fait réagir Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue Présumées «primes russes» en Afghanistan : Washington patauge Présumées «primes russes» en Afghanistan : Washington patauge Schiappa signale «l'agression révoltante» d'une femme poussée dans les escaliers du métro parisien Schiappa signale «l'agression révoltante» d'une femme poussée dans les escaliers du métro parisien AstraZeneca : les autorités sanitaires françaises annoncent 9 nouveaux cas de thromboses et 4 décès AstraZeneca : les autorités sanitaires françaises annoncent 9 nouveaux cas de thromboses et 4 décès Couvre-feu et ramadan : des consignes de la préfecture du Tarn à l'origine d'une polémique Couvre-feu et ramadan : des consignes de la préfecture du Tarn à l'origine d'une polémique Vidéos Russie : plus de 500 drones commémorent le vol de Iouri Gagarine dans l'espace Russie : plus de 500 drones commémorent le vol de Iouri Gagarine dans l'espace 12 avr. 2021 Actualité France International Economie Tribunes Interdit d'interdire Magazines Documentaires Vidéos RT360 Podcasts Instagram Facebook Youtube Twitter RSS ENG العربية ESP РУС DE S'abonner A propos de RT Communiqués de presse Mentions légales Conditions générales d'utilisation Politique de confidentialité Conditions de modération Contact Applications mobiles Offres d'emploi ИНОТВ RTД RUPTLY RT RT France, SAS. 2005–2021. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité» Politique de Confidentialité Paramétrer vos choix

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue
Soyez toujours au courant de dernières informations en installant cette extension pour Firefox. Ne ratez aucune actu avec cette application mobile simple et conviviale, gardez tous les gros titres à portée de main. Instagram Facebook Youtube Twitter RSS Applications ENG العربية ESP РУС DE RTFrancias EN DIRECT RTFrancias Actualité France International Economie Tribunes Interdit d'interdire Magazines Documentaires Vidéos RT360 Podcasts Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue 17 avr. 2021, 19:49 Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue © Google map Vue satellitaire de la résidence où a été retrouvé le corps inanimé, à Floirac. Cinq jeunes ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur l'homicide d'un homme de 68 ans, dont le corps sans vie a été retrouvé une semaine plus tôt dans une résidence de Floirac. Le retraité aurait été «roué de coups». Le corps d'un homme de 68 ans a été retrouvé inerte le 10 avril dans les parties communes d'une résidence de Floirac, en Gironde. Ce 17 avril, cinq jeunes, âgés de 19 à 21 ans, ont été déférés devant le parquet de Bordeaux pour homicide volontaire. Parmi eux, quatre hommes et une femme. Lire aussi Des policiers interviennent dans le quartier de La Grande Borne à Grigny le 5 octobre 2017 (image d'illustration). Essonne : des policiers caillassés à Etampes et à Grigny Comme le rapporte France Bleu, trois d'entre eux ont été interpellés le 15 avril en fin d'après-midi et deux autres le lendemain. Le sexagénaire avait été retrouvé inanimé avec d'importantes blessures à la tête, vraisemblablement causées par un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous rive droite à Bordeaux, qui avaient l'habitude de se retrouver dans les locaux techniques pour fumer du cannabis et boire de l’alcool. «Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant», précise l'antenne bordelaise d'actu.fr. «Les quatre jeunes hommes pourraient avoir participé chacun à leur tour aux gestes mortels. La jeune femme aurait été témoin passive mais elle n’a pas porté secours ni donné l’alerte», rapporte encore Sud-Ouest. Lire aussi Des photos de policiers placardées dans une cité de Seine-Saint-Denis France Raconter l'actualité Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT. Où nous regarder ? Canal+ Carré PODCASTS France Un nouveau délit d'«écocide» voté par l'Assemblée nationale Un nouveau délit d'«écocide» voté par l'Assemblée nationale 18 avr. 2021 Quarantaine pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud Quarantaine pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud 17 avr. 2021 Gaspillage ? Le gouvernement investit 2,8 millions d'euros pour soigner sa réputation sur internet Gaspillage ? Le gouvernement investit 2,8 millions d'euros pour soigner sa réputation sur internet 17 avr. 2021 International En même temps : Macron prône le dialogue avec la Russie tout en brandissant la menace de sanctions En même temps : Macron prône le dialogue avec la Russie tout en brandissant la menace de sanctions 18 avr. 2021 Manifestation antiraciste aux Etats-Unis : des journalistes pris à partie par la police Manifestation antiraciste aux Etats-Unis : des journalistes pris à partie par la police 18 avr. 2021 Covid-19 : la Russie, destination de choix pour le tourisme vaccinal Covid-19 : la Russie, destination de choix pour le tourisme vaccinal 17 avr. 2021 Opinions Ukraine : le jeu dangereux de l'OTAN – par John Laughland Ukraine : le jeu dangereux de l'OTAN – par John Laughland 15 avr. 2021 Lutte contre le Covid : la France d’en haut au-dessus des lois - par Régis de Castelnau Lutte contre le Covid : la France d’en haut au-dessus des lois - par Régis de Castelnau 6 avr. 2021 Notre goût naturel de l’élévation ne cessera de nous appeler, par Anne-Sophie Chazaud Notre goût naturel de l’élévation ne cessera de nous appeler, par Anne-Sophie Chazaud 5 avr. 2021 Economie Que deviendront les entreprises zombies si l'Etat débranche la perfusion ? Que deviendront les entreprises zombies si l'Etat débranche la perfusion ? 16 avr. 2021 Chronique éco de Jacques Sapir - Reconfinement : faut-il s’inquiéter pour la reprise ? Chronique éco de Jacques Sapir - Reconfinement : faut-il s’inquiéter pour la reprise ? 15 avr. 2021 Explosion des liquidations d’entreprises en France selon un cabinet d’études Explosion des liquidations d’entreprises en France selon un cabinet d’études 14 avr. 2021 Le plus populaire L'élection de Manuel Valls au comité d'honneur de la Licra fait réagir L'élection de Manuel Valls au comité d'honneur de la Licra fait réagir Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue Mort d'un sexagénaire «roué de coups» à Floirac : cinq jeunes adultes placés en garde à vue Présumées «primes russes» en Afghanistan : Washington patauge Présumées «primes russes» en Afghanistan : Washington patauge Schiappa signale «l'agression révoltante» d'une femme poussée dans les escaliers du métro parisien Schiappa signale «l'agression révoltante» d'une femme poussée dans les escaliers du métro parisien AstraZeneca : les autorités sanitaires françaises annoncent 9 nouveaux cas de thromboses et 4 décès AstraZeneca : les autorités sanitaires françaises annoncent 9 nouveaux cas de thromboses et 4 décès Couvre-feu et ramadan : des consignes de la préfecture du Tarn à l'origine d'une polémique Couvre-feu et ramadan : des consignes de la préfecture du Tarn à l'origine d'une polémique Vidéos Russie : plus de 500 drones commémorent le vol de Iouri Gagarine dans l'espace Russie : plus de 500 drones commémorent le vol de Iouri Gagarine dans l'espace 12 avr. 2021 Actualité France International Economie Tribunes Interdit d'interdire Magazines Documentaires Vidéos RT360 Podcasts Instagram Facebook Youtube Twitter RSS ENG العربية ESP РУС DE S'abonner A propos de RT Communiqués de presse Mentions légales Conditions générales d'utilisation Politique de confidentialité Conditions de modération Contact Applications mobiles Offres d'emploi ИНОТВ RTД RUPTLY RT RT France, SAS. 2005–2021. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité» Politique de Confidentialité Paramétrer vos choix

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue
un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sa

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue
Le sexagénaire avait été retrouvé inanimé avec d'importantes blessures à la tête, vraisemblablement causées par un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous rive droite à Bordeaux, qui avaient l'habitude de se retrouver dans les locaux techniques pour fumer du cannabis et boire de l’alcool. «Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant», précise l'antenne bordelaise

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue
Le sexagénaire avait été retrouvé inanimé avec d'importantes blessures à la tête, vraisemblablement causées par un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous rive droite à Bordeaux, qui avaient l'habitude de se retrouver dans les locaux techniques pour fumer du cannabis et boire de l’alcool. «Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant», précise l'antenne bordelaise

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue
Le sexagénaire avait été retrouvé inanimé avec d'importantes blessures à la tête, vraisemblablement causées par un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous rive droite à Bordeaux, qui avaient l'habitude de se retrouver dans les locaux techniques pour fumer du cannabis et boire de l’alcool. «Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant», précise l'antenne bordelais

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue
Le sexagénaire avait été retrouvé inanimé avec d'importantes blessures à la tête, vraisemblablement causées par un tiers, relève la presse locale, selon laquelle les enquêteurs ont suivi la piste d’un groupe de jeunes squatteurs, sans emploi et résidant tous rive droite à Bordeaux, qui avaient l'habitude de se retrouver dans les locaux techniques pour fumer du cannabis et boire de l’alcool. «Ils se seraient attaqués au retraité et l’auraient roué de coups de pied, après une simple réflexion, avant de l’abandonner mourant», précise l'antenne bordelais

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85745-mort-d-sexagenaire-roue-coups-cinq-jeunes-adultes-places-garde-vue

Posté par stetienne à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 avril 2021

les maux de l afrique

quelques remarques:

1/c'est la qu on se rend compte que les vrais misereux d'afrique  restent dans leur pays et ne viennent pas en europe ( ceux qui viennent sont les profiteurs aidés par nos collabos de service)

2/l afrique doit se debarasser de ces dictateurs de ces religions  qui maintiennent les africains dans le sous developpement mais c est leur probleme pas le notre si on donne de l argent ca ira dans la poche des dictateurs

L'enfer des femmes et des enfants qui concassent des gravats au Tchad .A N'Djamena, avril 2021, des femmes concassent des blocs de béton à longueur de journée pour survivre en gagnant quelques dizaines de centimes par jour. Le regard vide d'Idjélé est comme figé en direction de l'horizon. Comme un robot, elle frappe avec un lourd marteau un petit morceau de béton qu'elle tient de l'autre main. Un miracle qu'elle ne se blesse pas. Ou le résultat d'une terrible routine...

Au cœur de N'Djamena, la capitale du Tchad, des dizaines de femmes concassent 12 heures par jour, par 45 degrés de chaleur, des blocs de béton, de ciment ou de briques. Elles sont entourées d'une nuée d'enfants dépenaillés et squelettiques, le long d'une route et sur un terrain vague sans ombre, au pied des bâtiments modernes de la Cité internationale des affaires. 

Comme Idjélé, 38 ans, elles en paraissent 20 ou 30 de plus. Le visage recouvert d'une poussière blanchâtre qui leur rougit les yeux, les lèvres bouffies et craquelées par la sécheresse extrême, les doigts déformés et écorchés par le sable qu'elles raclent et tamisent pour récupérer le moindre caillou.

 

A N'Djamena, la capitale tchadienne, le 12 avril 2021, des femmes concassent à longueur de journée des blocs de béton

 

A N'Djamena des femmes concassent des blocs de béton et ciment pour gagner quelques centimes d'euros pour jour.

Elles sont au cœur d'une sorte de cercle vertueux, s'il n'était pas tragique, de l'économie souterraine de ce Tchad classé par l'ONU troisième pays le moins développé au monde: des hommes achètent des gravats sur les chantiers de démolition et les revendent à ces femmes. Elles les concassent pour en revendre les morceaux à ceux qui n'ont pas les moyens de se payer du ciment pur ou du béton armé; ces briquaillons sont ensuite amalgamés, pour les solidifier, à un peu de boue ou de ciment pour les murs d'une nouvelle demeure.

- Malnutrition -

Idjélé concasse comme une machine. Sa tante de 80 ans derrière elle a cessé depuis qu'elle est devenue aveugle et lui tient compagnie en lui servant le thé.

"J'ai six enfants de 2 à 13 ans et je fais ça depuis que mon mari est mort", il y a trois ans, souffle-t-elle en soulevant sa lourde massette. Ses plus grands enfants travaillent avec elle. 

"Après la mort de mon mari, militaire, je n'ai pas pu toucher sa retraite, je n'avais plus rien, alors c'est tout ce que j'ai trouvé pour nourrir mes enfants", lâche-t-elle. Un tout petit, fesses et pieds nus, passe sur les gravats, le visage blanchi par les poussières de plâtre et de ciment.

 

Mamadou Youssouf, 42 ans, pousse péniblement sa brouette faite de bric et de broc chargée d'une centaine de kg de gravats. Il les achète 1000 francs CFA (1,50 euros) la brouette et la revend aux femmes 2.000 (3 euros). Idjélé remplit des sacs de cailloux qu'elle cède entre 500 et 600 francs le sac (70 à 90 centimes d'euros) à des hommes qui viennent les charger sur leurs pick-ups. Pour un bénéfice quotidien de 500 à 600 francs seulement : moins d'un euro.

Mamadou déverse le contenu de sa brouette dans un nuage blanc, déclenchant l'hilarité des petits qui jouent, insouciants, autour des mamans. La plupart sont malingres et difficile de dire si la rousseur des cheveux est due à la poussière de briques ou à la décoloration symptomatique de la malnutrition infantile.

"Un enfant sur cinq n'atteint pas sa 5e année au Tchad et 40% souffrent d'un retard de croissance", selon la Banque mondiale qui estime à 42% la part de la population vivant sous le seuil de pauvreté.

Habiba croit se souvenir qu'elle a "entre 50 et 60 ans". Ses yeux sont rouges et larmoyants. Il suffit de taper "poussière de ciment" sur internet pour comprendre pourquoi les ouvriers des chantiers en Europe portent obligatoirement masques FFP2 et gants, quand ces femmes se couvrent à peine le nez avec leur châle: l'inhalation de ces "particules fines" provoque "irritation oculaire", "rhinite", "atteintes pulmonaires" voire "cancer".

"Je fais ça depuis huit ans, j'étais femme de ménage avant mais quand j'ai pris de l'âge je ne pouvais plus travailler aussi bien, alors les patronnes m'engueulaient et me maltraitaient, me congédiaient, je ne pouvais plus nourrir mes sept enfants", se souvient-elle. "Aujourd'hui, je travaille 12 heures par jour mais pour moi, plus personne ne me dispute et je peux nourrir et envoyer mes enfants à l'école publique. Je suis libre", dit-elle en affichant un large sourire.

"Libres"

Elles revendiquent toute fièrement cette "liberté". Personne ne vient leur réclamer quoi que ce soit, mais personne non plus ne leur vient en aide. Aucune ONG, aucune association.

C'est cette "liberté" qui les unit, assure Haoua Mahamat, quels que soient leur clan, leur ethnie, leur religion dans ce vaste pays où ces innombrables communautés se font parfois la guerre.

Cette liberté et "le veuvage", ajoute Haoua, 30 ans, qui casse des gravats depuis 10 ans. Elles ont quasiment toutes perdu leur époux, et les revenus du ménage donc. "Moi, il était polygame et, quand j'ai vieilli, il est parti avec les deux plus jeunes", souffle tristement Mariam, 40 ans.


"On ne mange pas à notre faim", lâche cette femme cadavérique à propos de ses congénères, mais qui s'enorgueillit de réussir à nourrir les six enfants que son époux a abandonnés avec elle. Et d'être "libre".

"Libres ?", s'étrangle Thérèse Mékombé, présidente de l'Association des Femmes Juristes du Tchad, déplorant que ni l'Etat, ni l'ONU ni aucune ONG ne s'intéresse à leur sort.

"C'est pire que l'Enfer pour elles, cette liberté c'est une illusion, la satisfaction d'une mère de pouvoir nourrir ses enfants, mais au prix de quelles souffrances ?", dénonce-t-elle. 

Posté par stetienne à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 avril 2021

Libéré grâce à la pandémie, il viole une adolescente

pourquoi l'etat? le seul responsable c'est le ministre de la justice de  l'epoque

il est vital de rendre penalement responsable  les juges des actes de leur petit proteger

apres tout un ingenieur peut etre poursuivi en cas de négligence et ben ca doit etre pareil pour les juges et avocats et pshychiatre

Un homme était incarcéré à la prison de Lyon-Corbas, où il purgeait une peine de 4 ans pour agression sexuelle et séquestration. Il était potentiellement libérable au plus tôt en novembre dernier mais il a été remis en liberté avant, en avril 2020. La raison? Le taux d’occupation de la prison était de 130%. Et il fallait qu’il soit réduit «afin de limiter les conséquences d’une éventuelle propagation du virus au sein de l'établissement pénitentiaire», avait tranché un juge d’application des peines. Mais six mois plus tard, en Isère, ce détenu libéré aurait violé une adolescente de 17 ans.

C’est l’avocat de la victime qui a décrit et dénoncé cette situation lundi, relate France Bleu. Selon lui, cette décision du juge d’application des peines a été prise sans débat contradictoire, comme cela aurait dû être le cas. «Pire, dans cette décision il est clairement indiqué que le risque de récidive n’était pas exclu, que le prévenu présentait également des tendances au passage à l’acte hétéro-agressif et que sa détention était émaillée de quatre incidents», a lancé l’avocat de la victime, Me Fabien Rajon.

Accompagné des parents de l’adolescente, l’avocat a annoncé qu’il allait intenter un recours contre l’État pour faute lourde pour ce qu’il estime être «un scandale judiciaire».

En attendant la suite de la procédure, le violeur présumé a été interpellé et placé en détention provisoire. Il est mis en examen pour «viol sur mineur de plus de quinze ans» et «menaces de mort».

Posté par stetienne à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :