30 septembre 2011

Le numéro 2 de la PJ de Lyon arrêté

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -a-vue.php
D'autres mises en cause à venir - Selon une source proche du dossier, "une proche" du commissaire Neyret a également été placée en garde à vue. On ignorait son identité et sa qualité. Selon des sources policières, qui évoquent et prédisent un "scandale" ou une "onde de choc" dans la police notamment, d'autres fonctionnaires de police "voire des magistrats" pourraient ou devaient être "rapidement mis en cause". Certains pourraient être interpellés à leur tour et placés en garde à vue, dans cette affaire qui a des liens "avérés avec le grand banditisme". L'affaire ne date pas d'hier et a été traitée par la JIRS parisienne et la "police des polices", dans la plus grande discrétion, depuis plusieurs semaines, selon ces sources. Elle vise un trafic international de stupéfiants, vraisemblablement une filière colombienne ou sud-américaine de cocaïne qui est au cœur de l'enquête. L'enquête pourrait "s'étendre" à Nice ou à Marseille http://www.europe1.fr/Faits-divers/Lyon ... ue-743399/

le gros probleme cest comment peut on lutter contre la corruption a partir du moment ou à la tete de l'etat regne la corruption cf chirac villepin sarko ..et leur megamagouille et corruption.Et quid des patrons mega pourri du cac40 et totalement corrompu et des senateur qui s'aduge des salaires de roi sans le moindre controle.Si cest corrompu tout en haut  forcement ca sera corrompu en dessous

faut mieuxetrelechef

lutter contre la corruption c'est tranché les tetes corrompus tout en haut de l'edifice en 1ere lieue
le jour ou les chiracs sarko villepin iront moisir au fond d'une geole ou se retrouveront la tete dans un panier la il ny aura plus de corruption en france.

Posté par stetienne à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 septembre 2011

Iván Maigua-amsterdam

Posté par stetienne à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

comment les abeilles fabriquent elles le miel?


KEZAKO: Comment les abeilles fabriquent-elles du... par Unisciel

et oui et l'agriculture exportatrice productiviste les détruit.comme par exemple dans les campagnes  quand ils fauchent plusieurs fois par an( avant les prés n'était fauchés qu une fois par an et on ne déversait pas des tonnes d'engrais et pesticide que l on retrouve dans notre nourriture et qui provoquent des cancers)  et font de la monoculture pour toucher la pac ou quand ils fauchent avec leurs tondeuses mécanique les buissons de murs le long des chemins................( tout a revoir dans l'entretien des chemins)

a cause de la pac et de l agriculture exportatrice prônée par la fnsea les agriculteurs sont les 1ere pollueurs de la france ( et le pire c'est nous qui payons via la pac car cette agriculture productiviste n est absolument pas viable économiquement sans les milliards de subvention)

Posté par stetienne à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 septembre 2011

rock on

Posté par stetienne à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

disparition des classes moyennes

classe moyenne sarko ump destruction immigration

Posté par stetienne à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Budget : la presse et l'audiovisuel préservés

c est quand meme la qu on s'appercoit que se gouvernement est 100% basé sur la com et rien d'autre

personnelment je suis pour la suppression de la redevance télé la privatisation de france 2 et ne plus garder des programmes variété sur les chaines publics ce nest pas leur role

pour la presse qui est maintenue en vie artificiellement

L'audiovisuel public dispose d'une enveloppe de 3,88 milliards d'euros (+1,4 %) tandis que du coté des aides à la presse, le gouvernement attribuera 542,7 millions.

La rue de Valois peut se prévaloir d'un budget total en hausse de 0,9 %. Pour la partie communication, l'audiovisuel public dispose d'une enveloppe de 3,88 milliards d'euros, en hausse de 1,4 %. Ces sommes sont conformes aux engagement de l'État qui a signé des contrats d'objectifs et de moyens avec France Télévisions (budget 2012 en hausse de 3,6 % à 2,598 milliards d'euros) avec Radio France (+3,8 %, à 629 millions) ou avec Arte (+7,3 %, à 270 millions d'euros.

Du côté des aides à la presse, le gouvernement attribuera 542,7 millions d'euros (dont 390 millions pour le ministère de la Culture et de la Communication et 152,4 millions pour Bercy) terminant ainsi l'effort exceptionnel de trois ans décidé à la suite des États généraux de la presse. Ces aides sont destinées à accompagner les mutations du secteur. En contrepartie, les médias se sont engagés à se réformer. D'ailleurs, en 2012, la réforme aux aides publiques directes à la presse entrera en vigueur.

Après des débats passionnés sur la réforme de la contribution des opérateurs télécoms à la création audiovisuelle et cinématographique, le ministère de la Culture a sécurisé à hauteur de 700 millions d'euros les recettes fiscales affectées au Centre National du cinéma et de l'image animée (CNC) pour 2012

Dernier volet du budget, la rue de Valois poursuivra l'année prochaine, sa politique en faveur du numérique en suscitant de nouveaux appels à projets. L'argent affecté aux projets numériques proviendra essentiellement du grand emprunt mais le ministère dispose d'une dotation de 3 millions d'euros.

 

Posté par stetienne à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L’UMP préconise de taxer les FAI pour soutenir la Culture

je vois pas trop ce que la culture a avoir avec les taxes!!!!!!!!!!!!!! soutenir leur petit copain de smajors avide de pognon pour payer leur superbe bureau en marbre oui mais la creation culturelle????????????????????

 

Publiée par Olivier Robillart le Mercredi 28 Septembre 2011

Le parti de la majorité continue l'organisation de conférences thématiques afin de dégager de nouvelles propositions pouvant éventuellement servir à un futur programme présidentiel. L'UMP dévoile ses préconisations pour la Culture et introduit l'idée de taxer certains acteurs du marché afin de soutenir la filière.

Le logo de l UMP
Dans le cadre de son projet présidentiel, l'UMP a organisé plusieurs conventions thématiques. A l'image de la réunion portant sur le numérique (lire L'UMP lance sa "Révolution numérique" et ses 45 propositions), chaque rendez-vous porte donc sur un thème particulier. Cette fois, la Culture était à l'honneur et le parti a présenté 52 propositions afin de développer l'offre culturelle notamment sur Internet.

Outre la création d'un Centre national de la musique (proposition 35) dont la mise en place est sur les rails, l'UMP a dévoilé pas moins de 14 propositions portant particulièrement sur le numérique et la nécessité que le secteur contribue financièrement à l'Economie de la Culture. Dans le document publié par sur son site (.pdf), le parti de la majorité indique vouloir « accompagner les industries culturelles et de médias dans leur transition numérique ».

Précisément, le groupe politique concède que « l'offre légale peine à se développer en France, il est nécessaire pour les pouvoirs publics de créer une nouvelle impulsion » dans ce secteur. Il met donc en lumière plusieurs propositions :

  • Proposition 39 : Faire contribuer les acteurs transnationaux de l'Internet au financement de la production des contenus culturels (qui constituent le principal facteur d'accroissement du trafic et des recettes publicitaires des moteurs de recherche comme Google, ou l'objet même de l'activité de distribution d'Apple et d'Amazon) et de la modernisation des réseaux numériques, notamment en fiscalisant leurs activités dans les pays de consommation. A cet effet, engager immédiatement une réflexion avec nos partenaires européens.

Sur ce point, la volonté est clairement affichée de trouver une solution à la politique menée par certains géants du numérique qui déclarent la totalité de leurs activités dans un pays européen où la fiscalité est plus avantageuse pour eux (Luxembourg, Irlande...). Cette proposition de l'UMP peut être rattachée à la mesure 51 du même projet qui vise à « prévoir un taux de TVA harmonisé sur les biens culturels en général, pour mettre fin au dumping fiscal de certains états sur la TVA des services culturels en ligne ». Deux propositions qui vont dans le sens d'une certaine justice fiscale mais qui risquent de provoquer des remous devant les instances communautaires.

  • Proposition 40 : Faire contribuer les FAI au financement des industries de contenu autre que le cinéma, et dans un premier temps de la musique, sur le modèle du dispositif fiscal existant au bénéfice du COSIP (Compte de soutien à l'industrie de programmes). Cette nouvelle ressource sera gérée par le Centre National de la Musique (CNM).

Ce point risque également de créer la polémique. En effet, même si le point avait déjà été évoqué dans le cadre de la création du CNM et par certains ténors de la Gauche en guise d'alternative à l'Hadopi, la mesure n'avait jamais été exprimée aussi directement. Là aussi, l'application concrète de la mesure risque non seulement de subir les foudres des FAI mais également des internautes si les opérateurs décident de faire répercuter cette contribution auprès de leurs clients…

  • Proposition 41 : Poursuivre la lutte contre le téléchargement illégal et favoriser la coopération judiciaire et policière à l'international, notamment afin de lutter contre l'hébergement et la diffusion de contenus ne respectant pas le droit d'auteur.

  • Proposition 42 : Anticiper le développement du téléchargement en ligne et de la dématérialisation des œuvres en étudiant la possibilité de faire évoluer la rémunération pour copie privée grâce à un transfert du prélèvement sur les supports de copie vers un prélèvement sur les terminaux d'accès (les évolutions de ce prélèvement seraient soumises au contrôle du Parlement).

  • Proposition 43 : Dans le cadre des Investissements d'avenir, favoriser la mise en place d'une offre légale claire, lisible et complète en matière de vidéo, à travers une plateforme commune de téléchargement et de streaming regroupant l'ensemble des détenteurs de catalogues.

Sur ce dernier sujet, l'UMP souhaite prolonger les travaux menés par l'Hadopi afin d'identifier les plateformes légales de téléchargement. A ce titre, la haute autorité a déjà labellisé plusieurs offres grâce à son logo « PUR ».

Reste désormais à savoir ce qu'il adviendra de ces projets. Si certains s'avèrent compliqué à mettre en place d'autres pourraient bien voir le jour prochainement ou servir de base de réflexion à de nouvelles initiatives.


La suite sur Clubic.com : L’UMP préconise de taxer les FAI pour soutenir la Culture http://www.clubic.com/connexion-internet/actualite-449386-convention-ump-culture.html#ixzz1ZFEhmyKr
Informatique et high tech

Posté par stetienne à 13:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 septembre 2011

statistiques ethniques et mefaits de l immigration

Les statistiques interdites.
Les statistiques ethniques sont interdites en France, pourtant ces statistiques permettraient de faire une évaluation de la politique d’immigration. Les statistiques ethniques sont interdites, car elles montreraient à l’évidence les effets néfastes et nuisibles de l’immigration sur la société française.
Le politiquement correct dissimule sciemment les résultats catastrophiques de l’immigration pour continuer une politique que rejette massivement le Peuple français.
Un État qui interdit une forme de statistiques n’est pas un État vraiment démocratique, mais c’est un État en voie de délabrement démocratique inquiétant.

malfrat malchance pour la france banditisme stat ethnique


http://www.leprogres.fr/rhone/2011/09/24/global-cash-comment-les-braqueurs-presumes-etaient-files

sinon on a toujours le meme probleme de laxisme de la justice a croire que les jugeottes sont de meches avec les malfrats ce qui soit dit en passant ne m'étonnerai guère [smilie=icon_smile040.gif] il va falloir faire une opération main propre dans ce corps malade et sclérosé qu est le systeme judiciaire

mes propositions pour le logements

je profite de cette article avec lequel d'ailleur je ne suis pas d'accord sur tout pour donner mes grandes propositions concernant le logement.

 

Acteurs du logement, par notre mobilisation professionnelle ou notre engagement associatif, nous mesurons tous les jours la crise du logement que traverse la France. Face à la cherté et à la pénurie de logements, nous sommes convaincus qu'un changement radical de cap est nécessaire. Le logement doit être une priorité absolue des politiques publiques. Assurer à chacun un logement décent, à un coût abordable, réussir la mixité sociale dans nos villes et le renouvellement urbain, engager la mutation écologique de l’habitat, soutenir le pouvoir d’achat en stoppant la dérive des prix, des loyers et des charges, relancer le parcours résidentiel des couches populaires sont autant d’exigences que nous portons collectivement. Ces exigences, il est possible d'y répondre. Avec de l'imagination, de l'audace et de la volonté, Martine Aubry a fait la preuve de ces qualités dans son parcours gouvernemental, dans son action locale et dans ses propositions actuelles. Son action ministérielle a montré sa détermination à lutter contre l’exclusion, en particulier dans le domaine du logement et à conforter la vie associative. Elue locale, elle a en permanence soutenu le logement sociale et la qualité de vie de ses habitants, favoriser la construction de logements, jouant la carte de l’équilibre entre les différentes formes d’habitat et promu le développement durable et une vision harmonieuse de l’équilibre urbain. A la tête du Parti socialiste, elle s’est mobilisée avec conviction pour que le logement soit un engagement majeur du projet et des propositions socialistes, soutenant aussi les initiatives novatrices des maires de gauche. Nous savons que nous pourrons compter sur son expérience, ses compétences, sa bonne connaissance du sujet et sa détermination sans faille pour que notre pays relève enfin le défi du droit au logement pour tous. Martine Aubry propose des mesures concrètes et immédiates qui permettront de produire des logements accessibles en masse et de lutter contre la hausse des prix. Tout d’abord, redéployer les produits de défiscalisation vers l’aide à la pierre pour le logement social avec pour objectif d’en construire 150 000 chaque année aux normes BBC.

En même temps, renforcer la loi SRU et instaurer une règle qui favorisera la mixité sociale avec dans toute parcelle, comme à Lille, ⅓ de logements sociaux, ⅓ d’accession sociale à la propriété et ⅓ de logements libres.

Ensuite, faire voter une loi foncière pour à la fois éviter la spéculation sur les terrains et lutter contre la rente foncière.

Enfin, agir sur le marché en encadrant les loyers à la première location ou à la location en particulier dans les zones en tension.

Notre soutien à la candidature de Martine Aubry est un engagement à accompagner avec constance et vigilance, dans la durée, l’action des forces de gauche et écologistes pour développer sans relâche ces mesures soutenant le logement vraiment social et régulant le secteur immobilier et l’action foncière, pour mettre en place une nouvelle politique de l’hébergement d’urgence , pour engager un grand programme de rénovation énergétique des bâtiments et de résorption de l’habitat insalubre, pour donner un nouvel élan au renouvellement urbain en relançant une politique de la ville digne de ce nom, pour associer les habitants, les partenaires sociaux, les élus, les services de l’Etat afin de réduire effectivement le mal logement. Cette nouvelle politique du logement peut contribuer à relancer la croissance, en soutenant le pouvoir d’achat des français et en créant des emplois et redonner confiance à nos concitoyens en l’avenir et dans les valeurs de la République.

Alain CACHEUX (président d’une fédération d’organismes HLM) Pierre COHEN (député maire de Toulouse) Paul DUPREZ (président d’une structure d’insertion par le logement) Jean-Louis DUMONT (président d’une fédération d’associations HLM) Aminata KONE (présidente d’une association nationale de locataires) Marie-Noëlle LIENEMANN (ancien ministre, présidente d’une fédération d’organismes HLM) Marianne LOUIS (secrétaire nationale du PS chargée de la Ville) Jacqueline MAQUET (députée, administratrice HLM) Jacques OUDOT (responsable d’une association humanitaire pour le droit au logement, président d’une ESH) Nathalie PERRIN-GILBERT (secrétaire nationale du PS chargée du logement) Stéphane PEU (président d’un organisme HLM) Marc PREVOST (président d'une association pour l'hébergement et l'insertion par le logement des personnes sans abri.) Marcel ROGEMONT (député) Stéphane TROUSSEL (président d’un organisme HLM)

Posté par stetienne à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

tiens un article sur le fn sur le nouvelle obs

chercheurs,sociologue,cnrs,socialiste,terra nova,menteur,charlatan,multiculturelle,immigration invasive,violence,traficants de drogue,vieillisement,décroissance,suisse,japon, allemagne,bresil,usa,logements,

bon evidement le fn cest le grand mechant loup qui recolte les voies des ouvriers francais

le gros hic c'est que le journaleux qui ecris cela ( ou un sociologue de mes fesses du crns enfin un bon petit parasite de la societe qui ne branle rien du tout) refuse de voir le grand mensonge du pretendu besoin en  l immigration et pour lui une societe multiculturel na que des biens faits

or quels sont les pays qui s'en sorte le mieux c'est des pays tres homogenes comme la chine la corée et le japon quels sont les pays qui sombrent dans la violence les societes multiculturelle comme le bresil et les usa.

pour ce qui est de la natalite faible au contraire cela permettra une decroissance controle de la population que tous les pays du monde devront mettre en oeuvre

en plus une decroissance de la population n est pas un mal regardons en allemagne la decroissance en population fait baisser les prix des terrains et maisons ce qui fait que les jeunes couples peuvent de nouveaux acheter et faire des enfants .

les pays qui sont rentré en decroissance de population sont entrain d'acquerir un immense savoir faire dans la gestion de cette decroisssance qu ils pourront demain vendre a prix forts aux autres pays qui seront obliges de faire de meme a ce petit jeux la suisse l allemagne le japon sont en trainde prendre une avance concurentielle et une fois de plus la france sera derriere eux a cause de stupide politicards aveugle et des charlatans incompetents que sont ses pretendus chercheurs

bref ces journaleux ou chercheurs ventant les bienfaits de l'immigrations sont les grands charlatans du 21eme siecle menteur et incompetents et il ne faut pas s'etonner que fasse a de tel mensonge le fn est le vent en poupe car c'est malheureusement le seul parti qui veulent en finir avec cette imigration nuisible et sans fondement economique.

Posté par stetienne à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,