Ci-dessous la liste des modes de scrutin pour les élections de l'équivalent des députés de l'Assemblée Nationale, dans chacun des pays membres de l'UE.

Il ressort de cette liste que:

-21 pays utilisent uniquement la proportionnelle, avec généralement des méthodes de pondération destinées à favoriser les partis ayant obtenu le plus de voix (la méthode d’Hondt pour au moins 8 d’entre eux).

Parmi ces 21 pays :

*19 pays utilisent des scrutins « à listes » (les électeurs votes pour des listes et non pour une personne seule). On peut citer comme cas particuliers la Suède qui utilise la méthode de Saint-Laguë, la Grèce qui accorde une prime de 40 députés sur 300 au parti ayant obtenu le plus de voix, et l’Italie qui accorde la majorité des sièges à la coalition arrivée en tête, ce qui l’éloigne d’une représentation à la proportionnelle (ce pays devrait sous peu réformer son mode de scrutin pour un système mixte).

*2 pays (Irlande, Malte) utilisent le système à vote unique transférable, système proportionnel utilisant le vote nominal (pour des personnes et pas pour une liste).

- 4 pays, L’Allemagne , Roumanie, la Lituanie et la Hongrie (a priori 5 bientôt avec l’Italie) utilisent un système mixte (proportionnelle+système majoritaire) :

* Une partie des députés (la moitié généralement) est élue à la majorité (on vote pour une personne dans une circonscription, et celui ou celle qui a le plus de voix est élu). L’autre partie est élue à la proportionnelle.

- 2 pays utilisent uniquement le vote majoritaire (pas de proportionnelle) : France et Royaume-Uni.


Mode de scrutin par pays :

- Allemagne : système mixte à finalité proportionnelle (http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/allemagne.asp)
- Autriche : proportionnelle
- Belgique : proportionnelle, méthode d’Hondt
- Bulgarie : proportionnelle
- Chypre (partie grecque) : 56 membres élus à la proportionnelle, 3 sièges pour les minorités (arméniennes, catholiques romaines, maronites)
- Danemark : proportionnelle
- Espagne : proportionnelle, méthode d’Hondt
- Estonie : proportionnelle, méthode d’Hondt
- Finlande : proportionnelle
- France : scrutin uninominal majoritaire à deux tours
- Grèce : proportionnelle avec prime de 40 sièges (sur 300) pour le parti vainqueur.
- Hongrie : système mixte, 176 membres élus au scrutin majoritaire à un tour, 158 à la proportionnelle, 58 sièges « de compensation » pour les votes n’ayant pas produits de siège.
- Irlande : proportionnelle, scrutin à vote unique transférable
- Italie : proportionnelle avec prime pour la coalition arrivant en tête, lui garantissant la majorité. Projet de referendum pour 2012, rétablissement un scrutin uninominal majoritaire pour les ¾ du parlement, le quart restant étant désigné à la proportionnelle.
- Lettonie : proportionnelle
- Lituanie : système mixte, 70 sièges à la proportionnelle (vote unique transférable), 71 sièges au scrutin majoritaire uninominal
- Luxembourg : proportionnelle, méthode d’Hondt
- Malte : proportionnelle, scrutin à vote unique transférable
- Pays-Bas : proportionnelle, méthode d’Hondt
- Pologne: proportionnelle, méthode d’Hondt
- Portugal : proportionnelle, méthode d’Hondt
- République Tchèque : proportionnelle, méthode d’Hondt
- Roumanie : mixte à vocation proportionnelle, comparable au système allemand
- Royaume-Uni : uninominal majoritaire à un tour
- Suède : proportionnelle, méthode de Saint-Laguë pour 310 sièges, 39 sièges compensatoires destinés à se rapprocher au maximum de la représentation des votes.
- Slovaquie : proportionnelle
- Slovénie : 88 membres élus à la proportionnelle, 2 membres pour les minorités ethniques (hongroises, italiennes)