27 juin 2012

interdire le lobbying industriel

Les éthylotests obligatoires ou la mafia rose de la combine économique ?


Image


Voilà donc l'accessoire indispensable de votre été, et certainement le jackpot commercial de l'année. Rendu obligatoire par un décret en date du 28 février dernier, l'éthylotest garnira théoriquement dès dimanche toutes les boîtes à gants de l'Hexagone. En ces heures décroissantes où le retour au made in France semble l'unique panacée industrielle, une PME de l'Hérault en profite ainsi pour jouer les bons élèves.

Déjà leader mondial de ces ballons gonflables, Contralco devrait aussi devenir le fournisseur quasi exclusif des 46 millions d'automobilistes français. Au bord de la faillite voici à peine quelques saisons, l'entreprise familiale a depuis embauché à tour de bras pour satisfaire une demande désormais estimée à 5 millions d'éthylotests par mois. « 174 personnes travaillent chez nous, soit une grosse centaine de plus que l'an dernier », se réjouit Guillaume Neau, le responsable marketing de la société.

Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes économiques si l'un de ces salariés n'était pas curieusement le président d'I-Test, l'association à l'origine du décret arraché au gouvernement Fillon. Créée il y a moins d'un an (le 26 juin 2011) par un certain Daniel Orgeval, cette petite structure avait d'ailleurs été saluée pour avoir si vite convaincu l'État de l'intérêt supérieur de sa démarche. Or, Daniel Orgeval n'a rien du militant de base. Certes impliqué depuis une trentaine d'années dans la prévention routière, l'homme est donc également responsable de la formation au sein de Contralco.

Le marché est juteux

De là à hurler au conflit d'intérêts, il n'y a qu'un pas que la Ligue de défense des conducteurs (LDC) n'a évidemment pas hésité à franchir. « C'est un scandale », assure sa secrétaire générale, Christiane Bayard. « On aurait pu croire que cette association regroupait des familles de victimes ou bien des bénévoles dé-sintéressés, et l'on découvre en fait que son président n'est autre que le représentant des fabricants d'éthylotests. Ce monsieur a réussi un coup de maître en garantissant à sa boîte un marché juteux de plusieurs dizaines de millions d'euros. »

Un salaire de 3 000 euros

Joint hier par « Sud Ouest », Daniel Orgeval ne dit finalement pas autre chose, tant il sait que sa démarche n'a rien d'illégal. « Que je sache, les danseuses du Lido ne sont pas représentées par les groupements de marins pêcheurs », répond-il à ceux soupçonnant I-Test d'être un syndicat professionnel davantage qu'une association. « Et non, non, je ne passe pas mes week-ends avec Claude Guéant, j'ai juste été convaincant auprès des députés. » Bénévole au sein de l'association, le retraité « assume » aussi son salaire de 3 000 euros brut mensuels chez Contralco. « Un mi-temps qui ne fait que prolonger mon engagement contre les méfaits de l'alcool, des stupéfiants et de la vitesse au volant. Alors, que l'on n'y cherche pas un coup tordu. »

Reconnaissant en parallèle « ne pas cracher sur les conséquences commerciales du décret », son employeur assurait hier réfléchir au dépôt d'une plainte pour diffamation. « Nous sommes victimes d'un tissu de mensonges orchestré par la Ligue de défense des conducteurs, une association obscure qui appelle aux dons, mais qui n'a même pas déposé ses statuts en préfecture », explique Guillaume Neau. Certes brillant leader du marché français avec plus de 78 % des ventes et un contrat d'exclusivité avec les forces de l'ordre, Contralco n'en a pas en revanche le monopole, contrairement aux affirmations de la LDC. « Quant aux insinuations sur la rapidité supposée avec laquelle le décret est passé, rappelons juste qu'il ne fait qu'appliquer une loi votée… en janvier 1970. »

« Des gens primaires… »

Dans ce qui ressemble ainsi fort à une guerre des lobbies, l'ancien ministre des Transports Dominique Bussereau se permet pourtant un avis plus tranché. « La Ligue de défense des conducteurs a beau être composée de gens primaires et dé-sagréables, je trouve très choquant que le président de l'association en faveur des éthylotests soit également employé de l'entreprise qui les fabrique. De toute façon, la vraie solution serait d'équiper en série les véhicules. Hélas, j'ai senti du conservatisme et de la paresse intellectuelle chez les constructeurs automobiles quand je cherchais à les convaincre. »


http://www.sudouest.fr/2012/06/26/les-e ... 19-632.php

On a eu le Médiator, désormais le scandale des éthylotests se décline à l'horizon... Les juges et parties continuent leurs business juteux ,et en plus de sa, avec la chaleur dans le véhicule, le ballon est loin d’être fiable (chimie oblige), et une durée de validité est apposée, donc, a racheter souvent, t ne pas oublier sous peine d'amande encore une fois.

Posté par stetienne à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2012

equipe de voyoux mercenaires

parti français,edf,equipe de france,foot,football,mercenaire,patrons voyoux,euro 2012,legion etrangere

l equipe de france lol une equipe de mercenaire voyoux payer grassement par des patrons du cac voyoux eux meme

representent pas la france ses bouffons et c est normal qu ils perdent  avec les mercenaires on perd toujours de toute facons

vivement qu on taxe a mort le salaire de ces bouffoneux

42627410

306927_378971565495891_2096763712_n

539594_247587402018819_1472459325_n

 le stade de la futur legion etrangere de voyoux  lol

16548710

Posté par stetienne à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2012

oblabla nous prepare la 3eme guerre mondiale

en soutenant les regimes islameuh nazis en egypte en syrie en libye

mais bon les americains aiment bien els guerres ca leur permait d'effacer leur gigantesque dette , d' envoyer leur pauvres se fairent tuer a la guerre,de trouver un deboucher pour leur lobby militaro industrielle

la france doit sortir de l otan, ne pas intervenir aux moyens orient et surtout ne pas soutenir islameuh nazis et mettre un rideau de fer sur la mediterannée

les usa= guerre surtout il faut prendre nos distance par rapport a l administration obama

 

Posté par stetienne à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

les biens fait de l immigration et des technocrates europeens qui ont supprimé nos frontieres

Alerte sanitaire ! La lèpre réapparaît en Espagne inoculée par l'immigration. La lèpre, une maladie que nous avions oubliée depuis bien longtemps, a fait sa réapparition. La maladie est réapparue d'une manière différente, sans les léproseries ou stigmatisations inhumaines, mais avec des cas sporadiques, ce qui est le facteur le plus important du point de vue épidémiologique.

En dépit du fait que cette maladie est encore assez rare, les médecins espagnols recommandent la plus grande vigilance. La grande majorité de la population n'a jamais vu de lépreux de toute sa vie.

Mais une étude récente d’un hôpital londonien sur les maladies tropicales avertit qu'il y a retard dans la découverte d’un cas de lèpre dans 80% des cas ceci augmentant le risque pour le lésé de souffrir de graves handicaps physiques. Entre 15 et 25 cas de lèpre sont diagnostiqués chaque année en Espagne. La lèpre est une maladie très contagieuse.

En 2012, 25 personnes ont contracté la maladie, et il y a plus de 450 patients dans un centre médical à Alicante. La majorité des cas en Espagne sont ceux des immigrants arrivés presque certainement avec la maladie déjà présente dans leur corps.

Source : journal en ligne espagnol MinutoDigital

ps:la lépre est une maladie tres lente a etre contagieuse mais très insidieuse et difficile à diagnostiquer aux stades précoces; d'où la contagion importante (comme la tuberculose)

Posté par stetienne à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juin 2012

c 'est l'été

766ga

Posté par stetienne à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

hausse des tarif du gaz

Le rapporteur public du Conseil d'Etat estime que le gel du tarif réglementé du gaz décidé en octobre par le gouvernement Fillon doit être annulé, ce qui pourrait conduire à une hausse rétroactive des tarifs pour les particuliers, a révélé le quotidien Les Echos, mercredi 20 juin.

Selon le journal, le rapporteur estime que le gel n'a pas permis de compenser la hausse des coûts d'approvisionnement en gaz naturel pour GDF-Suez. L'application rétroactive de cette règle pourrait conduire à une augmentation d'environ 10 % des tarifs pour les particuliers.

LA HAUSSE REPOUSSÉE DU 1ER AU 15 JUILLET

La loi prévoit normalement que le tarif réglementé couvre intégralement les coûts d'approvisionnement et d'acheminement de GDF Suez, eux-mêmes en grande partie alignés sur les cours du pétrole. Le rapporteur préconise en conséquence un nouvel arrêté gouvernemental prévoyant "une facture rectificative par voie de complément de prix", précisent Les Echos.

Les conclusions du rapporteur public n'ont pas de caractère contraignant, mais elles sont généralement adoptées par les juges du Conseil d'Etat. L'affaire a été mise en délibéré, et un jugement est attendu d'ici trois semaines à un mois.

Les tarifs du gaz doivent augmenter en principe d'au moins 2 % et peut-être de jusqu'à 5 % au 1er juillet. Mais Europe 1 affirme jeudi que cette hausse devrait être repoussée de quinze jours, pour intervenir le 15 juillet.

Posté par stetienne à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2012

frais d'investisture de françois moi je

hollande,impots,dépense publique,court des comptes,socialistes,parti socialiste,élysée,president de la république,

> > > Frais d’investiture de François II
>
> > >
> > > Monsieur Sarkozy a supprimé les fonds secrets et rendu publiques les dépenses de l’Elysée. > > > On peut donc savoir ! Dommage pour François II
>
> Coût de la journée d’investiture de François II à l’Elysée le 15 mai.
> Voici les Chiffres :
> - Réception Élysée + Réception Hôtel de Ville de Paris :
> -17 000 bouteilles de Champagne ont été bues soit un total de 612 000 €
> (1 bouteille de champagne = 8 coupes)
> - Petits Fours, Amuses Gueules : 423 657 €
> - Jus de fruits, Soda : 147 231 €
> - Repas des Anciens Ministres Socialistes : 97 215 €
> - Grands Crus : 82 012 €
> - Bière, Whisky et alcool divers : 347 523 €
> - Services, Extras : 94 212 €
> - Décors et Aménagements : 510 031 €
> - Défraiement des personnalités, Transports : 1 245 234 €
> - Total (hors primes sécurité estimé à 943 000 €) :
> 3. 559 115 € sous réserves et omissions
> A savoir que l'investiture de Monsieur Nicolas Sarkozy avait coûté
> 1. 123 298 € soit 3fois moins!!!.

Posté par stetienne à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2012

et un couac de plus pour la justice et les jugeottes

c'est l institution a reformé de toute urgence en enlevant toute indépendance aux juges et en les sanctionnant et en changeant les methodes de selections

les juges laxiste ont des comptes a rendre aux victimes ils ne doivent pas etre au dessus des lois surtout qu ils ont une grande part de responsabilité dans la delinquance par leur laxisme ubuesque

 

Le ministère français de la Justice a dit mardi refuser toute polémique sur l'action de la justice après le meurtre dimanche dans la Var de deux femmes gendarmes tuées par un homme ayant échappé à la prison quelques jours auparavant.

"Rien ne justifie que le ministère de la Justice commente une décision de justice prise par un juge indépendant, qui a apprécié la gravité des faits et pris des mesures immédiates", a dit Pierre Rancé, porte-parole du ministère.

Le Front national, le syndicat de police Alliance et l'Institut pour la justice, association de défense des victimes considérée comme proche de la droite, ont estimé qu'une faute avait été commise. La famille du meurtrier dit qu'il aurait dû être interné en psychiatrie.

"Alliance-Police nationale s'étonne que cet individu manifestement dangereux et apparemment connu des services de police et de justice depuis l'âge de 15 ans, mis en cause dans certains faits délictueux, ait pu bénéficier de la mansuétude des tribunaux", écrit le syndicat de police dans un communiqué.

Il estime que l'affaire ne saurait "rester sans réponse de l'Etat et du législateur".

Le suspect, qui a avoué avoir tué les deux gendarmes avec une de leurs armes de service, avait été jugé la semaine dernière en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Toulon pour violences sur sa mère. Il encourait alors en théorie une "peine-plancher" de prison ferme.

A l'encontre de cet homme qui avait purgé en septembre 2011 une première période de six ans de prison, le tribunal avait finalement prononcé une peine de six mois de prison avec sursis assortie d'une "mise à l'épreuve" de trois ans avec obligation immédiate de soins psychiatriques et de rechercher un emploi.

PAS DE PEINE-PLANCHER AUTOMATIQUE

Le parquet n'avait pas requis la "peine-plancher" - mesure rendue possible pour certains récidivistes par une loi votée sous le quinquennat Sarkozy - car elle n'était pas jugée adaptée au cas d'espèce.

La mère de l'individu avait en effet retiré rapidement sa plainte et les faits, une querelle familiale, ne constituaient pas une récidive de ceux lui ayant valu sa précédente condamnation, des violences en marge de trafic de stupéfiants.

L'Union syndicale des magistrats (USM) estime également que cette décision ne pose pas de problèmes au regard des faits et de la personnalité de l'homme. "Dans aucun tribunal de France, probablement, la peine-plancher n'aurait été retenue et prononcée", a dit son président, Christophe Régnard.

Les syndicats de juges condamnent la démarche consistant à relire à rebours le parcours d'un criminel à la lumière des faits qui lui sont imputés en dernier.

Le suspect devait être présenté dans le journée à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen pour meurtre et assassinat.

Il n'a pas livré le mobile de son crime, qui semble avoir été commis sous l'emprise de l'alcool et peut-être de la drogue. Les gendarmes avaient été appelés à intervenir après un vol de sac à main qu'un autre habitant du village lui imputait.

Un hommage national est prévu en fin de semaine pour les deux gendarmes.

La loi sur les "peines-plancher" n'oblige pas totalement les tribunaux à prononcer des peines minimales de prison car le Conseil constitutionnel et les débats parlementaires ont abouti à maintenir le principe selon lequel chaque peine doit être adaptée au cas particulier.

Les tribunaux dérogent donc fréquemment à l'obligation théorique de prison ferme. François Hollande a promis durant sa campagne de supprimer cette loi sur les peines-plancher, qui est jugée inutile et contraire au principe d'individualisation de la peine.

Posté par stetienne à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

drame de la société

parti français,droit à mourir dignement,euthanasie,suisse,projet pour la france,projet,france,référemdum

je rappel que je suis pour la legalisation de l'euthanasie et du droit a mourir dignement

il faut faire comme en suisse ou se droit existe

Un amour détruit par Alzheimer : un retraité jugé pour avoir tué sa femme

ls "s'aimaient" mais la maladie "détruisait" leur couple: un retraité de 79 ans est jugé depuis mardi devant la cour d'assises du Val-de-Marne pour avoir frappé à mort son épouse, qui souffrait d'Alzheimer.

"Je ne conteste rien du tout. J'assume (...) Elle m'aimait, on s'aimait. Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça", a déclaré à l'ouverture de l'audience Gabriel Armandou.

Blouson noir et lunettes cerclées, cet homme comparaît libre, pour violences volontaires ayant entraîné la mort de sa femme Paulette, le 13 septembre 2008, à leur domicile, à Fresnes (Val-de-Marne). Il encourt 20 ans de réclusion criminelle.

"Ca a été la journée la plus dure de ma vie je ne comprends pas ce qui m'est arrivé", a ajouté cet homme trapu, qui a raconté avoir été tour à tour gérant d'hôtel, commerçant, agent immobilier.

Ce soir-là, les pompiers, appelés par le fils de l'accusé, découvrent la femme âgée, presque nue, sur le sol de la salle de séjour du domicile. Elle a le visage tuméfié, porte des traces de coups, en plus de nombreux pansements et hématomes. Elle a subi des coups à la tête, au cou, au thorax et à l'abdomen. Un manche à balai portant des traces de sang est retrouvé sur les lieux.

Son mari avait alors reconnu avoir "craqué" et frappé celle qui était sa compagne depuis 48 ans, atteinte de la maladie d'Alzheimer depuis 2000. Incontinente, son état s'était très dégradé depuis trois mois.

La présidente a lu des extraits des cahiers que tenait l'accusé, dans lequel il rapportait les fugues quasi quotidiennes, les disputes et les moments de "paix". "Je suis à bout, l'envie de me suicider m'obsède", écrit-il dès 2003, évoquant "ce silence que je ne peux supporter et qui détruit notre ménage".

"Moi qui l'aime, moi qui la désire"

Les années suivantes, il continue à coucher ses difficultés sur le papier: "Je lui propose de faire la paix en l'embrassant, elle refuse net", "elle aime faire le mal et ne soigne pas, probablement pour se venger", "elle n'est que haine et méchanceté, moi qui l'aime, moi qui la désire, elle n'a qu'une idée, se détruire".

"J'avais l'impression de discuter avec une personne normale alors qu'elle n'était plus normale. Je savais qu'elle était malade, mais (...) je ne me doutais pas qu'une personne pouvait en arriver à être comme ça", a soupiré Gabriel Armandou.

"Il avait fait la promesse à sa femme de la soutenir et de l'aider jusqu'à la fin (...) Il s'en occupait sans arrêt sur la fin. Cela devenait pénible. Il fait partie d'une génération où on ne sollicite pas d'aide extérieure", a déclaré à la presse son avocat, Me Arnaud Richard, réclamant "une vraie clémence" pour une affaire qui "dépasse le point de vue légal".

"On sait que les aidants familiaux sont à risque de se retrouver dans des situations d'épuisement qui peuvent aboutir à des situations dramatiques", met en garde Judith Mollard, experte psychologue auprès de France Alzheimer.

"Les conjoints sont 24/24H avec les malades. Personne n'est surhumain. Il ne faut pas rester seul, la qualité de la maladie affective ne suffit pas", ajoute-t-elle, interrogée par l'AFP.

Selon l'association, 850.000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée, majoritairement des femmes, mais seule la moitié des patients est identifiée. Elle estime qu'un proche consacre 06H30 par jour pour aider un membre de la famille touché par la maladie.

En janvier, un retraité s'était pendu à Chalandry-Elaire (Ardennes) après avoir tué de la même façon sa femme, qui souffrait de la maladie. L'homme avait expliqué dans une lettre que sa maladie lui était devenue insupportable.

Le verdict est attendu mercredi.

Posté par stetienne à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

taxons l argent etranger servant a financer les mochequetés

projet,france,parti français,laicité,laic,mosquée,impots,sécurité social,hlm,imam,arbre de la laicité,amical laic,ps,hollande

Reste l'épineuse question du financement, compliqué par des rivalités au sein de la communauté musulmane.

"Avec la validation du permis de construire et la porte qui s'ouvre aujourd'hui, nous allons pouvoir rétablir la confiance auprès des donateurs: l'Algérie, le Maghreb en général, l'Arabie saoudite, le Koweït et d'autres encore pourraient nous rejoindre", a espéré l'imam Ghoul.

Seulement 200.000 euros de dons ont été, pour l'heure, collectés sur un budget de 22 millions d'euros, a-t-il précisé.

je propose de taxer a 40% cette argent pour financer le deficit de la securité social et la construction de logement social

Posté par stetienne à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,