il ne faut pas extraire la substantifique moelle mais exclure les cellules cancéreuses donc les eleves perturbateur( je dis bien perturbateur pas faible) seront exclus du système et envoyé sur marche du travail des 14 ans ou centre pénitentiaire pour mineur pour les plus violents
une ecole de qualité pour tous ceux qui veulent faire des efforts pour apprendre

de plus ses internats coutent une fortune


En ce moment, la quasi totalité des médias semblent faire l'éloge de ces fameux "internats d'excellences", on y montre des "jeunes de banlieues" étudier de manière sérieuse, appliqué, dans le calme etc. Ce qui en soit est une très bonne chose mais qui constitue quand même un retournement de veste incroyable de la part de l'éducation nationale, car dans le fond, les internats d'excellences, qu'est-ce que c'est? Quel est le principe? Le principe c'est qu'on donne l'occasion aux élèves les plus doués (ou les moins mauvais, tout dépends de comment on voit les choses) des collèges de ZEP d'aller étudier ailleurs, dans une structure à part avec plus de moyens, plus de contrôles, plus de sécurité, ce qui est très bien pour eux, mais les autres gamins? Qu'est-ce qu'on en fait?

ça pose en effet un problème . . . . pourquoi accepter de donner une chance à certains et pas à d'autres? L'école publique est-elle entrain de renoncer à l'égalité au profit de l'élitisme? D'autant plus que tout le monde sait que dans les ZEP, il suffirait d'y exclure les 10% qui empêchent les 90% de bosser pour que ces établissement fonctionnent à nouveau normalement, mais au lieu de ça, on fait le contraire, on extrait les "meilleurs" pour les fai