voila ou conduise  les mefaits de l immigration invasive et inutile qu on subit a cause des technocrates ultramerdique de l'europe

il faut obliger les boboides de gauche et les trous de balls du medef  proimmigre a mettre leur enfants dans ecole et college a immigre et permettre aux de socuhe d'avoir ecole a eux

zero immigration obligatoire et les collabos à immigre à la tonte

rien de nouveau en France c'est pareil!



Un collégien, victime de deux agressions, contraint de changer d'établissement

http://www.rtl.fr/actualites/info/artic ... 7758804242

Strangulation
Hugo est frappé une première fois en septembre devant son collège par un élève de sa classe. Ses parents déposent une main courante à la police, et la direction du collège est alertée.

Le 25 janvier dernier, le garçon de 11 ans est une nouvelle fois agressé par le même élève. Mais cette fois, l'agression est beaucoup plus violente. Hugo est victime d'une véritable strangulation ; il perd même connaissance. Il est aussi frappé à la tête. Le médecin, qui l'examinera plus tard, constatera "un traumatisme crânien avec perte de connaissance suite à une tentative de strangulation suivie d'une chute dans les escaliers". Hugo se voit délivrer une ITT de dix jours,, qui a été renouvelée ensuite jusqu'au 22 février. Il n'a donc toujours pas repris les cours.

Incompréhension et colère des parents
Le lundi 18 février, le conseil de discipline se réunit pour statuer sur le cas de l'agresseur. L'adolescent est finalement sanctionné d'une exclusion définitive, mais... avec sursis ! Il reste donc dans l'établissement, comme si de rien n'était. On l'a simplement changé de classe.

Pour les parents de Hugo, c'est l'incompréhension et la colère, surtout après une agression aussi grave qui a traumatisé leur fils. Hugo refuse d'ailleurs de retourner au collège où il croiserait à nouveau son agresseur. Ses parents, contraints et forcés, ont donc été obligés de le changer d'établissement ! Ils viennent de lui trouver une place dans un collège privé.

Ulcérés, les parents ont déposé plainte contre le proviseur du collège.