c'est pas le parti des travailleurs mais celui du grand patronnat comptez vous les baisés qui ont voté grosse merde molle hollande aux elections

ah oui petit conseil si aux elections vous avez le choix entre la peste socialiste et le cholera ump resté couché ca vaut mieux

Gdf suez : L'Etat valide la retraite chapeau de Gérard Mestrallet

(Tradingsat.com) - L'Etat a validé la retraite chapeau de plus de 800 000 euros par an que percevra Gérard Mestrallet, l'actuel PDG de GDF Suez, lorsqu'il quittera ses fonctions.

C'est ce qu'a écrit hier soir Le Figaro, citant les propos du ministre de l'Économie Emmanuel Macron, interrogé lundi en marge d'un déplacement en Algérie. Le ministre a confirmé que la retraite complémentaire du patron de l'énergéticien était conforme au code Afep-Medef.

Cette nouvelle affaire a éclaté fin octobre à la suite d'un article du Canard Enchaîné, sur fond de polémique un an après le cas Philippe Varin.

 

L'ancien président du directoire de PSA Peugeot Citroën avait en effet été contraint de renoncer à près de 21 millions d'euros.

Selon le "Document de Référence 2013" disponible sur le site Internet de la société, le montant annuel de la rente résultant des régimes collectifs de retraites supplémentaires dont bénéficiera Gérard Mestrallet s’élève à 831 641 euros, soit 28% de sa rémunération de référence au titre de 2012.

GDF Suez publiera demain avant Bourse ses résultats du troisième trimestre 2014.

 

hollande-et-valls-perdent-3-points-sarkozy-chute-bva-
les francais ouvriraient t ils enfin les yeux [smilie=icon_smile040.gif]
Je pense que si la déception, la lassitude ou la prise de conscience peuvent expliquer partiellement de tels sondages, si la défiance se creuse envers les élites, les citoyens restent, encore dans une phase attentiste espérant un leader ou une famille de pensée qui osera conduire les réformes indispensables au redressement de notre économie et qui permettra, à la fois de réconcilier les besoins de développement des entreprises avec les attentes en matière sociale des citoyens.

Mon opinion étant qu'en l'absence d'organisations citoyennes, présentent, réalistes mais revendicatives, les familles de pensée, de gauche ou de droite ne se remettent pas en question, cultive les mêmes idéologies et ne travaillent davantage qu'à la reconquête électorale plutôt qu'à la construction d'un projet authentique et adapté. Il est donc stérile d'attendre que les politiques se bougent, c'est aux citoyens de s'organiser.