hollande grosse merde molle, joy starr ,racailles,ps,elysée,hollande démission,projet pour la france,voeux 2015,

dingue il y a des tas de gens de valeur a inviter a l élysée et le gros bouffon invite une racaille au qi de moule hydrocéphale!!!!

regardez les dugland face de macaque  que cette grosse merdasse d'enarque hollande ose inviter a l elysée

mais putain degage salete d'enarque on veut plus voir ta sale gueule de merde  comme le petit nabotsky

 t'es une merde hollande une grosse merde d'enarque  rien d'autre  degage vite

mes voeux pour 2015 que tu clapses que tu creves et qu on voi plus jamais ta sale tronche en france.

a ce propos j en profite pour dire quil ne faut plus versé automatiquement une retraite de roi au president deputes ministre ca doit etre juste la retraite de base ( 1500€/moi) augmente en fonction d'un referemdum sur la satisfaction des francais.

 

Démêlés avec la justice


Morville a connu plusieurs démêlés judiciaires pour violences, ou incitation à la violence. En novembre 1996, le groupe NTM est condamné par le Tribunal correctionnel de Toulon à 6 mois de prison, dont 3 mois avec sursis, avec interdiction « d'exercer la profession de chanteur de variétés » pendant 6 mois, pour « propos outrageants » envers les forces de l'ordre, lors du concert de la La Seyne-sur-Mer le 14 juillet 1995. NTM interjette appel et, en juin 1997, la Cour d'appel d'Aix-en-Provence allège le jugement du Tribunal de Toulon et condamne Kool Shen et JoeyStarr à 50 000 francs d'amende et deux mois d'emprisonnement avec sursis55. Le 24 février 1999, Morville est condamné à 2 mois de prison ferme pour l’agression d’une hôtesse de l’air, à Montpellier56. L'incident se déroule en 1998 et vaut à la victime douze jours d'incapacité de travail pour un traumatisme crâno-facial et une fracture nasale57. Le 16 juin 1999, il est condamné à 6 mois de prison ferme pour coups et blessures volontaires sur son ex-compagne, à Bobigny58.

En février 2000, il est condamné à verser une amende de 1 000 euros pour la détention d'un chien pitbull non stérilisé, Storm, qui avait tenté de dévorer le chien d'une passante à Saint-Ouen59. En mai 2000, il est condamné à verser une amende de 12 000 francs pour avoir agressé un passant le 4 juin 199859. En février 2001, il est arrêté dans le cadre d'une affaire de trafic de cocaïne : lors de l'intervention, les policiers découvrent à son domicile de la cocaïne, du haschich et un pistolet automatique de calibre 6,35 mm. Le lendemain, JoeyStarr est condamné à un mois de prison ferme et est immédiatement incarcéré pour détention prohibée d'arme de première catégorie et à payer une amende de 100 000 francs (15 000 euros), par le tribunal correctionnel de Bobigny60. La victime se plaint de n'avoir touché sur cette somme que 15 000 euros et indique avoir déposé une nouvelle plainte en 2008 contre Morville pour organisation frauduleuse d'insolvabilité57,61,62.

En 2002, il frappe violemment un singe devant des caméras, ce qui lui vaut une condamnation pour mauvais traitement63. En 2003, il est condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir frappé et craché sur des gendarmes mobiles58. En 2005, il est mis en examen pour usurpation d'identité et faux et usage de faux : il aurait fait payer à un homonyme demeurant à Nancy plusieurs infractions au code de la route commises avec un faux permis de conduire64. En février 2009, il est condamné à 3 mois de prison ferme et 2 000 euros d’amende pour violences conjugales, à la suite d'une main courante déposée par son ex-compagne le 23 août 2008. Il avait été gardé à vue et placé sous contrôle judiciaire à cette occasion65. Le 12 juin 2009, il écope d'une peine de 2 ans de prison dont 6 mois ferme pour des violences volontaires à coups de hachoir (feuille de boucher) portés sur une voiture lors d'une bagarre à Paris. Il est immédiatement placé sous mandat de dépôt66. En 2006, Joey Starr est condamné au civil pour ces faits à verser 60 000 euros de dommage et intérêts.

Le 20 avril 2013, il est arrêté en Belgique, dans le quartier du Carré de Liège, pour rébellion envers des policiers67,68. Selon la presse du 29 avril 2013, il s'est infligé lui-même des blessures afin d'en accuser les policiers, comme le montrerait l'enregistrement des caméras de surveillance du poste de police69. Le 22 février 2014, il est débarqué à Nice d'un appareil de la compagnie aérienne Air France qui s'apprêtait à décoller pour Paris, à cause de son état d'ébriété. Le commandant de bord interrompt la procédure de roulage et fait appel aux services de la police des frontières pour placer Morville en cellule de dégrisement, avant sa remise en liberté le soir même. La compagnie Air France porte plainte pour « comportement inacceptable sous l'emprise de l'alcool »70,71.