lol ils s'en tapent les americains en tous cas si  plus de touristes chinois russes et americains ca remettra les pieds sur terre aux parigots tete de veaux qui pettent plus haut que leur cul.c est claire que paris en rapport qualite prix ca faut plus grand chose.

La ville de Paris va porter plainte pour "préjudice" contre la chaîne américaine Fox News, au sujet de propos sur des zones musulmanes de non-droit dans la capitale française, tenus à l'antenne après les attentats.

"Une plainte va être déposée dans les prochains jours", a-t-on appris mardi auprès de la mairie de Paris, au sujet de la présentation "erronée" de quartiers de Paris comme "très dangereux" par la chaîne.

La décision n'a pas encore été prise sur le ou les lieux du dépôt de plainte, à savoir Paris et/ou les Etats-Unis.

La ville de Paris a bien noté les excuses de la chaîne, a-t-on précisé de même source, mais souhaite cependant engager une procédure.

"On a été insultés", a affirmé la maire de Paris, interrogée par CNN mardi à l'occasion de la visite du maire de New York dans la capitale française. Anne Hidalgo a déclaré que les propos de Fox News avaient "nui à l'image, en colportant des informations qui sont mensongères".

Interrogé par l'AFP, le vice-président de Fox News Michael Clemente a exprimé sa "solidarité avec les Français au moment où ils sont en train de se remettre et de reprendre une vie normale. Mais nous trouvons que les propos du maire (de Paris Anne Hidalgo, ndlr) au sujet de la plainte sont tout à fait déplacés".

Fox News a multiplié les excuses après avoir diffusé des affirmations de commentateurs faisant état de zones de non-droit interdites aux non-musulmans en Europe, tenues à l'antenne après les attaques islamistes meurtrières à Paris.

Un commentateur et un journaliste de la chaîne ont affirmé qu'il y avait, en France et au Royaume-Uni notamment, de telles zones. Un journaliste de Fox News présenté comme un "expert", Nolan Peterson, a repris ces allégations concernant Paris, en présentant une carte de la capitale française délimitant certains quartiers où il affirmait que la police ne mettait pas les pieds.