projet pour la france

19 mars 2015

Une meute de délinquants agresse des passagers dans le RER D

projet pour la france,ump,ps,hollande,sarkosy,taubira,justice laxiste,

Une meute de délinquants agresse des passagers dans le RER D

voila on nous conduit l ultra laxisme de la justice  et l immigration voulu par l umps

pour ma part je suis pour remettre bagne en fonctionnement

on envoit les racailels casser des cailloux pendant trois mois dans camp de travail sans confort avec lever a 6h du mat et extinction des feux a 21h

ses cailloux seront utilise pour remettre en etat nos chemins qui partent en couille les prisonniers sans risque ( pas le grand banditisme ni trafiquants de drogue qui eux auront droit a priosn ultra haute surveillance gerees direcetment par le ministere de l interieure) serviront de main d'oeuvre pour entretenir ces chemins

 

La dernière attaque de diligence à Grigny s'était soldée par du sursis et du rappel à la loi pour la plupart des protagonistes...
et oui on se demande à quoi serve les jugeottes ?? autant les virés ils nous coutent une fortune et servent à rien du tout

Dimanche matin vers 5 h 30, un groupe d’une vingtaine de jeunes est monté en gare de Juvisy dans un RER D qui circulait en direction de Paris.

Ils s’en sont pris à au moins une victime, une jeune fille de 17 ans qui était montée dans une rame à double niveau à hauteur de Corbeil-Essonne.

Des faits confirmés mardi soir par le parquet d’Evry. «Deux ou trois individus se sont dirigés vers la voyageuse et l’ont forcée à leur remettre son téléphone portable», confie une source proche du dossier. Apeurée, elle est descendue à la gare suivante, Vigneux-sur-Seine, et a déposé plainte au commissariat de Montgeron. L’enquête a été confiée à la brigade des réseaux ferrés (BRF) et une demande de réquisition de la vidéosurveillance a été transmise à la SNCF. Pour l’instant, la jeune femme est la seule à avoir déposé une plainte, mais les autorités n’excluent pas que d’autres voyageurs aient aussi été dépouillés. «Mais vu le sentiment d’insécurité dans lequel on imagine quel pouvait être face à ses agresseurs, elle est incapable de dire si les jeunes s’en sont pris à d’autres victimes», confie une source proche de l’enquête.

Enfin de braves petits gars qui se lèvent tôt, un dimanche de surcroît!
Sans doute de futurs candidats au service civique si cher à nos socialos-gauchos-bobos...

Posté par stetienne à 09:46 - sécurité,justice - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire