http://premium.lefigaro.fr/actualite-fr ... nciere.php

Plusieurs membres de la famille de Théo et le jeune homme lui-même sont visés par une enquête sur un possible détournement de subventions, selon plusieurs sources concordantes confirmant une information du Parisien. L'enquête confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis - pour «suspicion d'abus de confiance et escroquerie» selon le quotidien - a été ouverte «mi-2016» par le parquet de Bobigny. Soit plusieurs mois avant le viol présumé du jeune homme de 22 ans au cours d'une interpellation le 2 février à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

 

bref une famille de racaille

la racaille pas de pitié pas de quartier on en fait du hachi parmentier assaissoné avec les couilles ou nibard des collabos(collabotes) jugeottes avocaillons et journaleux et politicards