Selon le rapport de l'ONG, moins d'un tiers des ouvriers de cette usine bénéficiaient d'une assurance maladie, retraite et chômage, ce qui est normalement obligatoire dans le pays.  Les inspecteurs ont aussi trouvé que les employés n'avaient que cinq jours de congés payés par an et que les conditions de sécurité n'étaient pas aux normes.

http://www.slate.fr/story/144613/vetements-ivanka-trump-ouvriers

macron trump c'est l'ultra liberalisme