Depuis plusieurs semaines, le gouvernement de la chancelière Angela Merkel est sous pression, à la suite de la découverte d'une affaire de corruption présumée dans une des antennes à Brême du Bamf, un organisme dépendant du ministère de l'Intérieur.

La responsable de l'antenne, des avocats et interprètes ont été mis en examen pour corruption notamment.

L'antenne est accusée d'avoir validé au moins 1.200 demandes d'asile par des migrants, en échange de divers avantages.

Sa responsable conteste les accusations et affirme qu'elle était juste débordée.

Depuis, le gouvernement vérifie plusieurs milliers d'autres dossiers, pour voir si le scandale n'est pas plus étendu.

https://www.la-croix.com/Monde/Merkel-m ... 1300944067