30 juin 2018

taxer-les-livraisons-e-commerce-un-non-sens-total

https://www.lsa-conso.fr/taxer-les-livraisons-e-commerce-un-non-sens-total,291681

Revitaliser les centres-villes ? Si seulement.

de toute façons la revitalisation des centres villes ( et j en sais quelque chose puisque  j habite un centre ville deserté par les classes moyennes ) ne passe pas par les commerces  qui sont au contraire le dernier maillon ( si il y a des habitants il y aura commerces et non pas l inverse)

revitaliser centre ville passe par  logements moins cher  plus jardin moins de racailles moins d'immigration

 

Posté par stetienne à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juin 2018

la vitesse à 80km/h

On a testé pour vous la limitation de vitesse à 80km/h

mon opinion:

je pense que c'est les constructeurs automobiles qui demandent cette limitation pour commercialiser les voitures autonomes ( pour une voiture autonome plus la vitesse est basse mieux c'est)

je suis pour limiter la vitesse à 70km/h mais en echange de deux mois de vacances et semaines de  4jours ( carotte et baton moins de vitesse plus de temps libre)

si on veut vraiement lutter contre mort sur les routes il faut changer le permis de conduire en insistant plus  sur danger de la vitesse et heterogénéite des routes , etre plus sévere avec les vrais chauffards de la route ( confiscation du véhicule et revente par l etat interdiction de conduire a vie....)

la les  80 ca va finalement faire surtout chier le conducteur lambda car de toute facons les vrais chauffards s'en tapent

le coté positive  cest que ca empechera mini micron et gerard philippe d'opérette  d'etre réélus lol

https://www.boursier.com/actualites/economie/limitation-a-80-km-h-la-reforme-est-pour-dimanche-39157.html

Posté par stetienne à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juin 2018

qu on coule les bateaux des ong passeurs à migrants

l aquarius le lifetime hop un petit sabotage par les nageurs de combats comme ca ces faces de collabos à migrants ne pourront plus aller chercher les migrants en libye

commence a vraiement en avoir ras le bol de ces migrants

instauront un vrai zero immigration avec renvoi de tous les migrants et suppression des droits civiques des collabos a migrant  et emprissonement et amende severe  il faut les taper aux portes monaies.

 

Posté par stetienne à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juin 2018

non aux tres haut salaire

humour smic salaire grand patron

Posté par stetienne à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

macron la racaille du haut

macron humour racailles du haut avion 80kmheure voiture

Posté par stetienne à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

bien vrai macron vole les français

macron n est qu'une ordure

en 1793 on aurait balladé sa tete et celle de sa vieille rombiere sur une pique

macron humour pognon de dingue

humour impots jeff koons françoise nyssen ministere culture impots racailels du haut projet pour la france

macron humour exite tax riche pauvre racailles du haut

macron humour impot racailles du haut

 

Posté par stetienne à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

des futurs jean moulin

Dix personnes liées à l’ultra-droite ont été interpellées ce week-end dans toute la France, notamment en Corse, par les services antiterroristes dans le cadre d’une enquête sur des projets d’attaques ciblant des musulmans.
Parmi les cibles potentielles du groupe : des imams radicaux, des détenus islamistes ou encore des femmes voilées choisies au hasard. Des projets meurtriers auraient été évoqués lors de réunions secrètes.[...]
http://www.leparisien.fr/faits-divers/c ... 791342.php

Posté par stetienne à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Aquarius Croisières : 3000 euros le billet d'entrée

Médecins Sans Frontières,, ong,migrant,collabos,média,caf,méditerranée,aquarius,projet pour la france,zero immigration,sanction pour les ong pro migrants

il est grand temps que l etat s'attaque à ces assos promigrants  collabos en les sanctionannt durement et en tapant dans leur porte monnaie.

ces migrants n ont rien à faire en europe il faut tous les renvoyer d'où ils viennent avec en paquet cadeau les abrutis collabos qui les vont venir

si il y a des bateaux pour les amener ont trouvera des bateaux pour les renvoyer d'où ils viennent avec en paquet cadeau les collabos des ong

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/f ... 379474001/

et les ONG ? elles en pensent quoi d'être complices de cette véritable traite humaine ?

et les imbéciles antinazistes, ils en pensent quoi d'exploiter la misère humaine pour soulager leur conscience abîmée par la stupidité ?

Incroyable ! La fondation Gefira a enregistré pendant 2 mois les déplacements des bateaux des différentes ONG récupérant des migrants.
Ces ONG vont chercher les migrants au plus près des côtes libyennes. Aucune intervention n'a lieu en pleine mer...

Plusieurs utilisateurs de Facebook ont ​​critiqué le fait que de nombreux migrants du bateau l'Aquarius avaient jeté des vêtements et des serviettes qui leur avaient été offerts par la Croix-Rouge.
Les vêtements ont été trouvés dans des bennes à ordures du complexe éducatif de Cheste, où de nombreux migrants ont été logés jusqu'à ce qu'ils aient finalisé leurs demandes d'asile.
Et ceci malgré le fait que dès la première nuit en Espagne, certains migrants ont été vus dans un restaurant à Cheste en payant des boissons avec des billets de 100 €.

Même les plus jeunes migrants, qui étaient logés dans une résidence étudiante à Alicante https://voiceofeurope.com/2018/06/spani ... SE.twitter en train de faire la fête dès leur première nuit, malgré les Espagnols libéraux prétendant que ces migrants étaient "choqués" et "traumatisés" par leur voyage depuis la Libye.
Les habitants locaux s'indignent du manque absolu de gratitude que ces immigrés soi-disant «stressés».

Posté par stetienne à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2018

les maffieux x enarque

Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, zones franches, exonération de la taxe foncière, facilités comptables, niches et allégements en tous genres : au fil des décennies, les pouvoirs publics ont taillé un environnement fiscal et réglementaire sur mesure pour le patronat, sans aucune contrepartie. L’État-providence fonctionne donc très bien… pour les entreprises.
Quant aux frais généraux, il s’agit d’un fourre-tout extensible à volonté. À côté des charges d’exploitation bien réelles, on y trouve des dépenses dont on peut douter qu’elles soient utiles ou nécessaires à la réalisation du bénéfice. C’est le cas, en particulier, des dépenses des dirigeants transformées en charges d’exploitation, puis en éléments du prix de revient, et supportées en fin de parcours par le consommateur : un transfert légal sur les plus faibles des dépenses des plus favorisés.

Car les hauts cadres ont des goûts exigeants : hôtels de luxe, meilleurs restaurants, première classe dans les avions, limousines de fonction, cartes de crédit maison, sièges sociaux opulents, galas et réceptions somptueux, villégiatures de rêve. Séminaires, colloques ou réunions stratégiques ont plus souvent lieu dans des bâtiments historiques rénovés proches de terrains de golf, voire dans les meilleures stations de sport d’hiver, que dans des banlieues industrielles. L’État prête d’ailleurs son concours en louant les joyaux du patrimoine national pour les réceptions éblouissantes des dirigeants de grandes entreprises : Sainte-Chapelle, château de Versailles, Musée du Louvre... Un exemple parmi tant d’autres : en avril 2017, M. Bernard Arnault, première fortune de France, a reçu à dîner une brochette de deux cents invités de marque dans la prestigieuse salle des États du Louvre, entre La Joconde, de Léonard de Vinci, et Les Noces de Cana, de Véronèse, pour le lancement d’un modèle de sac Louis Vuitton. À la charge de l’entreprise, c’est-à-dire en partie à celle des contribuables.

Inventorier l’ensemble des niches fiscales relève de la gageure. On en compte plusieurs centaines, qui ne bénéficient pas uniquement aux entreprises. Leur coût global s’élève à plusieurs dizaines de milliards d’euros par an, pour une efficacité que la Cour des comptes conteste.
Beaucoup plus considérable et dispendieux : le CICE, mesure-phare du « pacte de responsabilité » du précédent quinquennat, entré en vigueur en 2013, dont la facture a explosé. Il est passé de 6,43 milliards d’euros en 2014 à 12,6 milliards en 2016 et à 15,7 milliards en 2017. Un coût exorbitant pour un résultat décevant. Dans son cinquième rapport, en octobre 2017, le comité de suivi estime qu’il aurait permis de sauvegarder ou de créer de trois mille à... cent mille emplois. Autant dire qu’on n’en sait rien, sinon qu’il coûte plusieurs centaines de milliers d’euros par emploi !
https://www.monde-diplomatique.fr/2018/02/BRIE/58360

Posté par stetienne à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,