Chaque jour, la ville de Marseille fait les gros titres des journaux. Règlements de comptes à l’arme de guerre, policiers corrompus, hommes politiques soupçonnés de favoritisme et de trafics d’influence, banlieues poreuses à l’islam radical ou syndicalistes aux méthodes musclées, pour José d’Arrigo la plus vieille ville de France est au bord du gouffre. Plus grave, les maux qui la gangrènent pourraient fort bien ressembler à ceux qui entraveront la France entière si des mesures déterminées ne sont pas prises rapidement. Marseillais, grand reporter et fin connaisseur de la cité phocéenne, il a mené pour ce livre une enquête de longue haleine, sans craindre de déranger toutes les "baronnies" d’une ville qui en compte de très puissantes. Ses interlocuteurs lui ont révélé tous les "arrangements", qui n’ont jamais cessé depuis le long règne de Gaston Defferre, et les "échanges de bons procédés" qui ne sont que lâchetés clientélistes. Du port au stade Vélodrome, de la mairie au conseil général, de l’Evêché à la préfecture, voici enfin des mots qui ne sont pas "de bois". Révélations et indignations à toutes les pages.

Source: Externe