Avec le sang des hommes, immersion dans un abattoir | Documentaire de Raphaël Girardot et Vincent Gaullier | France, 2015, 55mn Une immersion dans un abattoir, au plus près de ceux qui y travaillent au rythme de cadences infernales. Bien au-delà du débat sur la souffrance animale, le reflet rare et poignant d’un monde ouvrier prétendument disparu.( dans l industrie oui il disparait progressivement)

Dans un bruit assourdissant, ils assomment, saignent, découpent, désossent, répétant, toujours debout et jusqu’au vertige, les mêmes gestes avec précision. Dans cet abattoir moderne de Vitré, en Ille-et-Vilaine, où quelque 600 bovins et 1 200 agneaux sont débités chaque jour en un flux ininterrompu de crochets, les cadences sur les chaînes de travail interdisent la moindre erreur, sous peine d’accidents, qui s'avèrent fréquents. Précarité, pénibilité, douleurs physiques et morales : ces prolétaires invisibles, occultés et niés par la société de consommation,( la societé de consommation nie toute la chaine de conception fabrication élimination )le consommateur ne s'interesse qu au produit qu il achete rien d'autre

vieillissent prématurément, sans réel espoir d’évolution. Le temps d’une pause ou dans les vestiaires, ils disent leurs difficultés, leur métier déprécié et l'impossibilité d’en parler, même à des proches.

ps ce n est pas tué une bete pour s'en nourir c est  le massacre industriel d'animaux la