23 février 2019

le danger des lobbys pour la démocratie

usa/video-mort-sur-ordonnance-aux-etats-unis-les-medicaments-antidouleur-tuent-plus-que-les-armes-a-feu

ici le lobby de la medecine pour ceux qui avaient encore des doutes les medecins sont pas la pour vous soigner mais juste pour faire du blé

la france( et l europe)  sont gouverné par les lobbys: lobby de lenseignemant de la justice de la medecine industrielles............ et les députés sont jsute leur marionettes

pour sauver la démocratie il faut faire deux chose de toutes urgence interdire les religions et les lobbying ils ne doivent pas avoir acces à la vie politique

une laicité ultra dur et une legislation anti lobbying

Posté par stetienne à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 février 2019

une tout petit pas vers une mobilité individuelle differente: moins de vitesse plus de temps libre

je repete mon paradigme politique: moins de vitesse plus de temps libre

ce type de véhicule est un pas vers le moins de pollutuion du aux trajets boulot dodo( les voitures actuelles sont concus pour des trajets de 300km pas des petits trajets quotidien)

bon c est un petit pas mais reste encore 

au niveau politique ( gouvernement, mairie): reduite la vitesse pour eviter accident et faire voiture plus legeres, place de parking gratuit ( gare,centre ville,lycee,.....)

au niveau assurances: assurer petit vehiculesquotidien et véhicules weekend au meme prix un véhicules weekend

au niveau constructeur automobile: voitures modulables pour weekend et semaine ( rajouter une remorque , attelage deux véhicules ) reduire le poid pour atteindre moins 300kg

https://www.clubic.com/transport-electrique/actualite-850950-ami-one-concept-citroen-livre-vision-mobilite-urbaine-biplace-electrique-permis.html

Source: Externe

Posté par stetienne à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2019

c'est moi l amant de choupette

hihi si des anciens de fopo jette un oeil je suis riche maintenant

http://www.lefigaro.fr/argent/2019/02/19/05010-20190219ARTFIG00111-choupette-peut-elle-devenir-l-heritiere-de-karl-lagerfeld.php

Posté par stetienne à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2019

le déclin des insectes

les 1er destructeur  de la biodiversité : la fnsea et les gros pegouzes productivistes qui sont les 1er pollueurs de france  et la pollution lumineuse ( 95% de l éclairage publique est inutiles et ai juste mis à cause des lobbys éclairagistes mené par edf

https://sciencepost.fr/2019/02/infographie-planete-16-chiffres-chocs-quand-la-chaine-deraille/

Qu’est-ce qui tue les insectes ?

05-Planète-Chiffres-Chocs

Posté par stetienne à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2019

pour la suppression de l ena et du conseil constitutionnel et du sénat et de science po

des trucs totalement inutiles qui nous coutent une fortune et servent à rien du tout à par de placards dorés à vieux machins inutiles de la politique

le con seil constitutionnel c est juste un placard doré à enarque

les apparatchiks inutiles et couteux se sont eux  qu il faut mettre dans la poubelle de l histoire et se sont eux les vrais parasits de la France.

juppe-au-conseil-constitutionnel-une-recompense-de-son-soutien-a-macron-le-pen.php

Je vois que le Conseil constitutionnel est devenu une sorte de super maison de retraite des responsables politiques qui ont été battus", a déclaré Marine Le Pen, citant les précédentes entrées de Lionel Jospin et de Laurent Fabius au "conseil des Sages". "On a tous le sentiment que c'est en récompense, en remerciement du soutien qu'Alain Juppé a exprimé à l'égard d'Emmanuel Macron", a poursuivi la présidente du RN en marge d'une visite près de Lyon au salon "Be Positive", consacré aux énergies vertes.

Sénat : son utilité et son coût pointés du doigt
Le Sénat c'est aussi : 6,7 milliards placés en actions, en obligations et dans l'immobilier... Une retraite pleine au bout de deux mandats et là on est dans des milliers d'euros chacun !...Sans compter divers avantages "sociaux" comme billets de train et d'avion gratos, prime pour sa secrétaire (bien souvent c'est l'époux ou l'épouse ou le fiston ou la fille) un resto 5 étoiles pour un prix de cantine avec cave à vins des plus prestigieux ...etc...etc...UNE HONTE...;-(((

un sénateur touche une prime informatique de 1 000 euros par mois ... une honte ... ils doivent changer d'ordinateur tous les 15 jours ... ou alors ils les revendent à bas prix...

Au Conseil constitutionnel, le retraité Juppé cumulera de confortables revenus


Posté par stetienne à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2019

les-conducteurs-non-assures-coutent-de-plus-en-plus-cher

au final c est nous qui payons car les fat cats assureurs vous le font payer

quand à la séverite des jugeottes mort de rire

chez moi une racaille non solvable qui conduit sans permis 9 fois choppé par les poulets et  9 fois devant la jugeotte et pas de prisons donc............

 

Si le chiffre de conducteurs qui roulent sans être assurés est relativement stable, le nombre de victimes a progressé de près de 10% en cinq ans. Une augmentation des cas qui se traduit par une hausse des dépenses du Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO).

Un gendarme du peloton autoroutier de Dijon Crimolois contrôle un chauffard sur l'autoroute A39, le 11 août 2011. ( AFP / JEFF PACHOUD )

"Un gendarme du peloton autoroutier de Dijon Crimolois contrôle un chauffard sur l'autoroute A39, le 11 août 2011. ( AFP / JEFF PACHOUD )

Aujourd'hui, en France, 750.000 conducteurs roulent seraient en défaut d'assurance alors que la couverture automobile est obligatoire, relève ce vendredi 8 février Europe 1. Un chiffre relativement stable depuis plusieurs années, mais dont le coût est de plus en plus important, souligne la station.

En effet, en cinq ans, le nombre de victimes des conducteurs non-assurés a augmenté de près de 10%. L'année dernière, 26.000 dossiers, dont 109 accidents mortels, ont été traités par le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) qui indemnise les victimes d'accident de la circulation quand le responsable n'est pas identifié, quand il n'est pas assuré ou quand son assureur est insolvable. Dans les autres cas, ce sont les compagnies d'assurance qui prennent en charge l'indemnisation.

Une augmentation des cas qui se traduit par une hausse des dépenses du FGAO. L'an dernier, le coût des indemnisations s'est chiffré à 150 millions d'euros. "Les montants d'indemnisation progressent parce que la médecine progresse, que les prothèses sont meilleures et plus coûteuses, que l'espérance de vie progresse. Ce sont de bonnes nouvelles pour les victimes, mais ça se traduit par des coûts qui augmentent", souligne Julien Rencki, le directeur général du fonds de garantie, à Europe 1.

UN FICHIER DES VÉHICULES ASSURÉS POUR FAIRE LA CHASSE AUX CONTREVENANTS

La conduite sans assurance peut être sanctionnée par une amende de 3.750 euros parfois assortie de peines complémentaires comme la suspension ou l'annulation de permis avec interdiction de le repasser, et la confiscation du véhicule. Le défaut d'assurance est lui passible d'un amende forfaitaire de 500 euros lors d'une première constatation d'infraction. En cas de récidive, la peine peut aller jusqu'à 7.500 euros d'amende et des sanctions complémentaires.

Un fichier répertoriant tous les véhicules assurés (FVA) est mis à disposition des forces de l'ordre depuis le 1er janvier 2019 afin de lutter contre la conduite sans assurance. Il "contient les informations relatives aux contrats souscrits par les assurés : l'immatriculation du véhicule, le nom de l'assureur et le numéro du contrat avec sa période de validité", expliquait en septembre dernier les ministères de l'Intérieur et de l'Économie. À terme, "les lecteurs automatiques de plaques d'immatriculation dont sont équipées les forces de l'ordre pourront détecter les véhicules non-assurés".

Posté par stetienne à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2019

pétition « Stop aux privilèges indus des anciens Présidents de la République !

https://www.citizaction.fr/petition/stop-aux-privileges-indus-des-anciens-presidents-de-la-republique/

Ils ne sont que 4, et pourtant chaque année, nos anciens Présidents de la République nous coûtent très cher…


Beaucoup l’ignorent, mais lorsqu’ils quittent le Palais de l’Elysée, nos anciens chefs d’Etat continuent à bénéficier de certains avantages :
 
  • Pour assurer la sécurité de l'ancien Président, 2 policiers garantissent sa protection rapprochée et une sécurité spéciale est affectée à son domicile privé – pour information : 15 gendarmes mobilisés à plein temps pour garder la résidence privée de Valéry Giscard d’Estaing, 6 pour celle de Jacques Chirac, selon un rapport sur la gendarmerie nationale, publié par la commission de la Défense de l’Assemblée nationale. à supprimer  on assure la sécurité pendant  2 ans pas plus
  • Pour son travail, il dispose de 7 collaborateurs en charge de son secrétariat.la on supprime totalement
  • Pour ses déplacements, si l’ancien chef d’Etat est en voyage à l’étranger, il est hébergé dans une résidence consulaire par l’ambassade de France. S’il est en déplacement en France, il est logé en préfecture ou en sous-préfecture.A supprimer  aussi
 
De par leur statut d’exception, ces avantages semblent bien évidemment légitimes… perso je trouve pas

… Mais d’autres sont, en revanche, beaucoup moins acceptables, à commencer par le montant de leur retraite…

15 000 euros net pour François Hollande, au moins 20 000 euros pour Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, et environ 30 000 euros pour Valéry Giscard d’Estaing…

Voilà ce que touchent tous les mois nos anciens Présidents de la République…
Si ces montants ahurissants vous choquent, tenez-vous bien, vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

D’abord, contrairement au reste des Français, un ancien Président de la République touche sa pension de retraite à l’âge de… 60 ans ! – La réforme qui a reporté l’âge de la retraite à 62 ans ne concernait donc pas tout le monde…

A l’heure où des millions de Français doivent trimer jusqu’à 62, 67 ou même 70 ans pour certains commerçants, artisans et chefs d’entreprise, pour avoir droit à une retraite parfois misérable… Ces privilèges ne sont pas acceptables !

D’autant, qu’en plus de ces belles indemnités – copieusement financées par vos impôts – les anciens Présidents jouissent d’avantages en nature absolument scandaleux :
 
  • Un appartement de fonction meublé avec du personnel de service – oui vous avez bien lu, les ex-Présidents disposent d’un appartement de fonction alors qu’ils ne sont plus en fonction !!
  • Une voiture avec deux chauffeurs
  • La gratuité des transports – SNCF en première classe, et Air France en classe affaires. Autrement dit, les anciens chefs de l’Etat peuvent très bien, s’ils le veulent, aller faire le tour du monde aux frais des contribuables ! C’est inacceptable…
 
Et tous ces petits cadeaux indécents et totalement injustifiés faits aux 4 Présidents retraités, coûtent environ 12 millions d’euros par an aux Français !

Alors certes, il n'est pas anormal qu’un ancien Chef de l’Etat soit traité de façon exceptionnelle… mais là, c’est trop !!!

Il est grand temps de mettre fin à ces dépenses hallucinantes et de réformer pour de bon le régime des retraites des anciens Présidents de la République, qui n’a pas été modifié depuis 1955 !

Et nous avons une opportunité en or pour agir !

Posté par stetienne à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2019

Les centres éducatifs fermés, une alternative ultra couteuse à l'incarcération !!!!

bref un délinquant coute mille fois plus cher à la societe qu un eleve normal mais ne pas oublié que le systeme judiciaire est un lobby comme un autre qui réclame toujours plus de pognon

je suis pour un bufget egale par eleve quelque soit l endroit où l on se trouve en France

que les éleves délinquants soient enlever du mamouth dont c est pas le role de s'occuper de racailles ok mais les organismes s'occupant de ces racailels  auront pas un centime de plus  que le budget alloué à un eleve normal du mamouth

je prefere qu on remette bagne et qu on leur mette un boulet au pied et qu on fasse bosser ces trouducs

http://www.senat.fr/rap/r10-759/r10-759_mono.html#toc258

comme je l'ai deja dit le systeme répressif ne doit pas couter un centime aux contribuables

 

Les centres éducatifs fermés, une alternative à l'incarcération?

Posté par stetienne à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

une bonne nouvelle venue d'Italie

Italie: le navire Sea-Watch bloqué en Sicile par les gardes-côtes

Les gardes-côtes italiens ont annoncé vendredi avoir bloqué dans le port de Catane, en Sicile, le navire Sea-Watch 3, arrivé jeudi avec 47 migrants secourus au large de la Libye, pour une série de "non conformités" dans divers domaines.

Des militaires italiens spécialisés dans le domaine de la sécurité de la navigation "sont montés à bord du Sea-Watch 3 pour effectuer une vérification technique des conditions du navire du point de vue de l'UNCLOS, la convention de l'ONU sur le droit de la mer", indique un communiqué des gardes-côtes.

"Au cours de l'inspection du Sea-Watch 3, un navire certifié comme navire de plaisance (...), une série de non conformités concernant aussi bien la sécurité de la navigation que le respect des règles en matière de protection de l'environnement marin ont été relevées, ne permettant pas le départ du navire tant qu'elles ne seront pas résolues", indique la même source.

Le communiqué ne précise pas quelles sont les "non conformités" en question.

Les gardes-côtes affirment avoir informé les Pays-Bas, dont le Sea-Watch 3 bat pavillon, précisant que ces non conformités devront être résolues en coopération avec La Haye et les autorités italiennes.

L'équipage du navire craignait un développement de cette nature quand il a reçu l'ordre de se diriger vers Catane, une ville sicilienne dont le procureur "n'a pas une histoire très amicale avec les ONG", avait déclaré jeudi Kim Heaton-Heather, chef de mission à bord.

"Mais nous sommes tous absolument convaincus que nous n'avons rien fait de mal. Que nous avons respecté la loi à la lettre", avait-il ajouté.

Le navire est donc effectivement bloqué, mais pour le moment pour des raisons techniques ou administratives, pas judiciaires.

L'ONG, qui avait essayé de changer d'équipage jeudi et repartir dans la soirée, faisant valoir qu'il n'y avait plus de navires humanitaires au large de la Libye, a dénoncé une "pression politique" du gouvernement populiste italien derrière la décision des gardes-côtes.

"Les autorités, sous pression politique, sont à la recherche de n'importe quel prétexte technique pour arrêter les opérations de secours en mer", a-t-elle estimé sur Twitter.

Danilo Toninelli, ministre des Transports, dont dépendent les capitaineries de port, a répliqué sur Facebook: "Nous parlons d'un navire enregistré comme +pleasure yacht+ (navire de plaisance), qui n'est pas en règle pour effectuer des actions de récupération de migrants en mer".

"En Italie, ce n'est pas possible. Si tu es millionnaire et que tu achètes un yacht, tu vas naviguer pour ton plaisir, pas pour te substituer aux gardes-côtes libyens ou italiens", a-t-il insisté.

Posté par stetienne à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,