lyon,vélo,vélib,belloubet,justice laxiste , minsitre de la justice,racailles , mineurs délinquants,macron, lrem,putes en marches,justice laxiste,suppressions des juges pour mineurs,camps de travail,bagnes,projet pour la france

pour rappel la vieille greluche beloubete comme ses pieds veut rendre non pénalement  responsable les petites merdes racailleuses de moins de 13 ans

bref se genre de vandalisme n'a pas fini de progresser tant des abrutis voteront pour les merdes : ps umpouette ripoublicain et les putes en marches à micron

marine le pen peut se frotter les mains elle va pas tarder à etre élue président e de la république

ceci dit apres au boulot marine tu reformes  le systeme judiciaire ubuesque en virant 50% des jugeottes et avocaillons gratte papiers et en donnant pouvoir judiciaire à la police pour petite délinquance, tu fais contruire bagnes tu remets frontieres tu fais le grand menage au ministere de la justice au ministere de l education dans les préfectures( le poisson pourrit toujours par la tete)

tu peux tous les virés sans etat d'ames

Un quart de la flotte de Vélo'v détruit à Lyon

Des bandes de jeunes s'en prennent depuis deux mois aux vélos en libre-service de la métropole. Un phénomène inédit par son ampleur.

À Lyon, ville pionnière du vélo en libre-service, les Vélo'v sont victimes d'une vague de vandalisme d'une violence sans précédent. Le phénomène a commencé en avril et monte en puissance dans des proportions inquiétantes. Des bandes de jeunes ont pris l'habitude de foncer à scooter sur les vélos rouges alignés dans les stations ou encore de les fracasser à coups de pied jusqu'à les rendre inutilisables. Au début du phénomène, les vélos étaient aussitôt remis en état et remplacés par l'exploitant JCDecaux, mais, dès le lendemain, les bandes revenaient sur les lieux et s'en donnaient de nouveau à c?ur joie. « Ils sont âgés de 12, 13, 14, 15 ans au maximum », explique Pascal Chopin, directeur régional de JCDecaux, « agissent en plein jour, à visage découvert, à la sortie des collèges et avec une violence inouïe ». Des enseignants de collège sont même tombés à plusieurs reprises à Villeurbanne sur ces scènes de violence et y ont reconnu leurs élèves. « Ils étaient dans nos classes il y a quelques années et nous n'avons pas réussi à les dissuader, confie l'un d'eux. C'est un échec éducatif qui nous consterne. »lol mort de rire le jour où les pedagogotes comprendrons que la racaille la seul chose qu ils comprennent c est  gourdin à travers la gueule ils auront tout compris les petites bichounes

« Nous avons bien connu quelques actes de délinquance au début des années 2010, mais ils n'étaient pas du tout de même nature. On avait plutôt affaire à des jeunes qui sortaient de soirée après le service de transports en commun, n'avaient pas d'abonnement et arrachaient un vélo pour rentrer chez...

ce que je propose:

deja je supprime juge pour mineurs ( parasite inutile et qui servent a rien du tout) je donne pouvoir judiciaire à la police pour la petite délinquance

je rétablis camps de travail pour les mineurs  et je fais payer les dégradations aux parents

quand aux mineur délinquants qui font chier les profs ben c est simple camp de trvail où ils casseront les cailloux si ils veuelent boire ou manger

finit le laxisme juciaire les petasses pedagogotes et jugeottes  elles iront bosser dans la batiment ces pouffiasses grattes papiers