projet pour la france

23 septembre 2019

pour la suppression de l'aide médicale d'urgence

l argent des Français pour les Français les assos de culbenit et autres tiers mondiste n ont qu a faire appel aux dons  si ils veuelent soigner les migrants qui de toute façons n'ont rien à faire en France

Totalement irréaliste de maintenir l'AME alors que des centaines de milliers de retraités "français" ne peuvent se soigner faute d'avoir les moyens de souscrire une complémentaire maladie. De plus c'est un "appel d'air" !

Immigration : préserver l'Aide médicale d'État, "une nécessité absolue" pour Agnès Buzyn -source c-news-detail__source La ministre de la Santé Agnès Buzyn, a insisté dimanche sur la "nécessité absolue de préserver" l'Aide médicale d'État (AME) pour les sans-papiers. Un sujet qui suscite de nombreux "fantasmes", a-t-elle déploré. 

La ministre de la Santé Agnès Buzyn le 19 septembre 2019 au palais de l'Élysée. ( AFP / LUDOVIC MARIN )La ministre de la Santé Agnès Buzyn le 19 septembre 2019 au palais de l'Élysée. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

"J'ai toujours défendu l'AME pour qu'elle ne se restreigne pas uniquement à l'urgence, c'est très important de soigner les gens tôt, au bon moment, pour éviter des dégradations" de leur état de santé a fait valoir la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors du Grand jury RTL/Le Figaro/LCI dimanche 22 septembre. Ce qui entraînerait en outre des coûts supplémentaires pour la collectivité, a suggéré la ministre. 

Dès cet été, plusieurs associations avaient fait part de leur inquiétude concernant un durcissement de la politique migratoire ainsi qu'une possible remise en cause de l'AME. La question est posé alors que le débat parlementaire sur  la politique migratoire  s'ouvrira fin septembre. 

Aucun soin esthétique dans l'aide médicale d'État"

Leurs craintes ont été renforcées ces derniers jours. Le gouvernement a en effet commandé un rapport sur le sujet à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale des finances (IGF). Le patron de la République en Marche Stanislas Guerini a également évoqué de possibles "abus" , "par exemple pour financer des prothèses mammaires". Sur ce point, Stanilas Guerini "s'est trompé, il n'y a aucun soin esthétique dans l'aide médicale d'État ", ni de "soins dentaires ", a observé Agnès Buzyn.

"Il y a des abus, il y a des fraudes (...), on peut regarder s'il y a des actes qui ne sont pas nécessaires", a-t-elle observé. Cependant, "je suis médecin, je sais exactement ce qu'il est important de préserver " dans le panier de soins proposé aux sans-papiers.

>300.000 bénéficiaires

Commentant une tribune publiée par 805 médecins dans le Journal du dimanche pour demander la préservation du dispositif actuel, Agnès Buzyn a affirmé : "J'aurais pu la signer !".

Lors du débat parlementaire du 30 septembre, "les chiffres exacts seront donnés" car "il faut arrêter les fantasmes", a dit la ministre. L'AME bénéficie à quelque 300.000 personnes, pour un coût moyen "de l'ordre de 2.600 euros" par an, soit "à peu près ce que dépensent la majorité des Français", a-t-elle souligné.  euh je ne dépense pas 2600€ en frais de santé

oui mais les mutuelles ont pris 300% en moins de  5 ans  donc je ne vois pas pourquoi les français devrait soigner les migrants sans paiers le mieux est qu ils ne mettent pas les pieds en France et qu on les renvoit dans leur pays par bateaux militaires

l argent des français pour les Français pas pour les etrangers quand on sait que des tas de français se privent de soin car ils n ont pas les moyens de se payer une mutuelle

Posté par stetienne à 16:14 - impots - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire