projet pour la france

30 septembre 2019

Arrêtons de tondre à tout prix, si souvent !

Posté par stetienne à 13:40 - environnement - Commentaires [0]
Tags :

26 septembre 2019

mort de chirac

j'ai jamais aimé ce type et j ai jamais voté pour lui donc bon débaras une retraite de roi à payer en moins

 

Posté par stetienne à 20:14 - politique - Commentaires [0]
Tags :

Bioéthique: l'Assemblée rejette la PMA pour les hommes transgenres

ben je suis pour la gpa, la pma pour les transgenres et pour les homos

c'est juste les progres de la medecine et de la génétique c'est tout

L'Assemblée nationale a rejeté jeudi l'ouverture de la PMA aux hommes transgenres après des débats nourris, lors de l'examen en première lecture du projet de loi bioéthique.

Des amendements déposés par des députés LREM, socialistes ou insoumis ont été rejetés par 44 voix contre 27. Ils entendaient inscrire dans le projet de loi qu'un "changement de sexe à l'état civil ne fait pas obstacle" à la PMA. 

L'idée étant de permettre à une personne née avec un appareil reproducteur féminin mais ayant changé de sexe à l'état civil de pouvoir accéder à une PMA. Depuis 2016, les personnes trans peuvent modifier leur sexe à l'état civil sans avoir subi d'intervention chirurgicale.

Le gouvernement était contre cette proposition, malgré un débat "très sensible" et "complexe" comme l'a souligné la ministre de la Justice Nicole Belloubet.

Le sujet divisait les "marcheurs". Pour le co-rapporteur Jean-Louis Touraine, signataire d'un amendement, ouvrir la PMA aux transgenres est "une question assez fondamentale de non-discrimination. Les transgenres n'ont pas de pathologie, ils n'ont pas choisi leur situation" et vivent déjà dans "la souffrance de se sentir marginalisés dans la société d'aujourd'hui".

Sa collègue Marie Tamarelle-Verhaeghe a pour sa part mis en garde contre "un risque de confusion, qui sera difficile à porter pour un enfant. J'en appelle au principe de précaution et à être très vigilant".

"Ils seront d'aussi bons parents que n'importe quel autre (...) Un homme trans a un utérus. La société n'a pas à s'immiscer dans l'identité de genre d'une personne", a soutenu L'Insoumis Bastien Lachaud, pendant que Danièle Obono (LFI) jugeait "difficile de refuser à ces personnes d'avoir les mêmes droits que les autres. Ce serait nier la réalité des situations".

Plusieurs parlementaires LR ont porté le fer contre cette proposition, à l'image de Thibault Bazin au nom de la "stabilité exigée dans l'intérêt de l'enfant". 

"C'est une situation ubuesque", a lancé Fabien Di Filippo. "Une personne devenue un homme serait la maman d'un enfant ? On ne peut pas pousser les droits à ce point, sinon, on dépassera des frontières."quelles frontieres?

Pour Annie Genevard (LR), "ce débat donne le vertige. Vous n'avez mis en avant que le droit des adultes, pas le point de vue de l'enfant. Il sera difficile pour lui de penser que son père est sa mère." ps ma chérie un enfant pense ce qu on lui met dans la tete rien d'autre

Posté par stetienne à 12:42 - société - Commentaires [0]
Tags : , ,

Pillage de la sécu : STOP aux fraudeurs

https://www.citizaction.fr/petition/pillage-de-la-secu-stop-aux-fraudeurs/

Selon leurs estimations, au moins 1,8 million de comptes de sécurité sociale seraient frauduleux. On parle de 10 % de la totalité des comptes. C’est énorme !

Attribués sur la base de faux documents ou de fausses déclarations ils permettent ainsi à des milliers d’arnaqueurs de vider tranquillement les caisses de la Sécu en se faisant octroyer toutes sortes d’aides auxquelles ils ne devraient pas avoir droit.

Et la faille se trouve dans les comptes des « bénéficiaires nés à l’étranger »…

Pour tenter de rassurer les Français, et aboutir à une estimation « plus juste » des conséquences de ces fraudes, il y a quelques semaines, une enquête sénatoriale sur la fraude aux faux numéros de sécurité sociale attribués aux personnes nées à l’étranger a été publiée.
 
Et depuis, voici ce qu’on lit partout dans la presse : « La commission des Affaires sociales du Sénat estime le coût de la fraude aux faux numéros de sécurité sociale à 140 millions d’euros, bien loin des milliards évoqués. »
 
Rassurant n’est-ce pas ? Eh bien, pas totalement !
 
Car voilà, lorsque l’on ouvre le rapport sénatorial, les chiffres sont étrangement bien différents !
 
Tenez-vous bien : contrairement à ce que clament les journaux, le rapport indique que la fraude aux faux numéros coûterait entre 200 et 800 millions d’euros aux contribuables !
 
Et on ne parle ici que d’un seul type de fraude ! Si on ajoute les fraudes aux prestations maladie, le gaspillage de deniers publics est estimé jusqu’à 1,170 milliard d’euros !!!
 
C’est tout simplement scandaleux !
 
Mais pourtant, malgré ces chiffres faramineux qui démontrent l’urgence d’agir pour en finir avec ces pratiques infâmes qui dilapident l’argent de vos impôts ; le sénateur en charge de l’enquête a eu le toupet de déclarer à la presse que la fraude aux immatriculations n’est finalement pas « un sujet critique » !
 
Autrement dit : que 200 millions, 800 millions ou 1 milliard d’euros d’argent public se volatilise chaque année dans la poche d’escrocs n’est pas si grave !!!
 
… surtout quand on sait que le déficit de la sécurité sociale va atteindre les 5 milliards d’euros cette année…
Chère Madame, Cher Monsieur,
 
Connaissez-vous la dernière trouvaille des pouvoirs publics pour lutter contre la fraude sociale qui coûte chaque année des centaines de millions d’euros aux contribuables ?
 
Une « formation anti-mensonge » destinée aux agents de la Sécu.
 
Ceci pour la « modique » somme de… 749 999 euros HT maximum, par période de 12 mois !
 
C’est ce que révèle l’appel d’offre ahurissant déposé début juillet, sur la plateforme des marchés publics, par l’institut qui forme les personnels de la protection sociale.
 
La fraude sociale explose en France et on sait que la faille se trouve dans le système de gestion des comptes des bénéficiaires nés à l’étranger.
 
Tout ça à cause d’une procédure d’intégration au système de protection sociale qui n’est pas automatisée et un processus de contrôle défaillant. Alors les faux documents et les faux comptes foisonnent.
 
Mais comme d’habitude, au lieu de s’attaquer directement au problème là où il se trouve, la Sécu fait diversion et décide d’apprendre à ses agents « à détecter les mensonges dans les dires verbaux, les écrits et savoir décrypter le langage non verbal ». Grotesque !
 
Surtout quand on sait que la plupart des échanges entre les agents et les bénéficiaires se font à distance, via l’outil informatique et que les agents de recouvrement de la Sécu sont déjà formés aux techniques équivalentes d'"ATES ", auditions, techniques d'entretiens spécialisés. Au vu des résultats et des centaines de millions d’euros détournés chaque année, ce n’est donc à l’évidence pas la meilleure méthode…
 
Ce laxisme des pouvoirs publics est inacceptable ! Il est urgent d’agir !

Posté par stetienne à 11:49 - santé - Commentaires [0]
Tags : , ,

24 septembre 2019

Betty Lachgar : « Au Maroc, nous sommes condamnés à être des musulmans toute notre vie »

https://www.lepoint.fr/societe/betty-lachgar-au-maroc-nous-sommes-condamnes-a-etre-des-musulmans-toute-notre-vie-24-09-2019

Il y a tout juste dix ans, en plein ramadan, deux militantes marocaines du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI) organisaient un pique-nique dans la forêt de Mohammadia, à mi-chemin entre Casablanca et Rabat. Dans leur sac, des baguettes et une boîte de Vache qui dit. L'initiative fit scandale dans un pays où l'article 222 du Code pénal prévoit entre un et six mois de prison pour ceux qui rompent « ostensiblement le jeûne dans un lieu public ». L'une des pique-niqueuses se nomme Zineb el-Rhazoui et rejoindra bientôt Charlie Hebdo. L'autre est la psychologue Ibtissam Lachgar, dite « Betty », qui continue aujourd'hui avec le MALI à mener des actions coups de poing au Maroc. Dans un long entretien, nous revenons sur le parcours et les engagements de cette inlassable combattante pour les libertés.Le Point : Comment êtes-vous devenue une militante des droits humains ?Betty Lachgar : J'ai grandi à Rabat jusqu'à mon bac. Puis j'ai fait des études de psychologie clinique, criminologie et victimologie à Paris. Mon père, ingénieur, était un militant politique en opposition au régime, ce qui m'a beaucoup influencé. Ma mère était prof de français. Je viens d'une famille « laïque », où la religion relevait d'une affaire personnelle. J'ai d'ailleurs été à l'école française puis au lycée français. C'était un choix de mes parents en raison de la laïcité justement.Le Maroc étant une dictature, l'école publique y...

Posté par stetienne à 18:37 - religion,laicité - Commentaires [0]
Tags : , ,

choquant cela non aux jeux olympique

pour rappel je suis contre les jo qui vont couter une fortune aux contribuable pour rien du tout

le sport n est porteur  que de valeur negative: drogue,corruption,argent fou,compétition à outrance.........et je suis pour remplacer le mot sport au lycée et college par le mot activité physique

Le département, la Direction des services départementaux de l'Education nationale du Val-d'Oise et le Comité départemental olympique et sportif ont signé une convention de partenariat pour promouvoir les valeurs de l'olympisme au collège. Dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, la convention prévoit notamment d'expérimenter dès cette année le dispositif « Classes Olympiques Sciences et Sport », qui permet de mettre en commun les cours de sport avec ceux de mathématiques et de physique.

Hymne olympique

Charge a également été confiée aux classes à horaires aménagées musique et danse de créer un hymne olympique avec un artiste en résidence, qui sera joué et chanté lors des événements sportifs du Val-d'Oise.

acte 45 gilet jaune7500 poulets dans paris!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

putain le mini micron il fait de l'élevage industriel de poulets lol pour defendre le mini minuscule microscopique micron et ses putes en marche mais bon on leur coupera la tete comme en 1793

lol j'en profite pour vous faire signer une pétition contre l 'élevage industriel de poulet

Posté par stetienne à 16:43 - société - Commentaires [0]
Tags : , ,

Emploi à domicile: le gouvernement veut restreindre l’exonération pour les personnes âgées

lol ben voila les vieux ca vous apprendra à voter micron le minuscule marine n aurait pas touché à ca

Est-ce qu'il va créer des EPAHD ? Je croyais que le maintien à domicile des personnes âgées étaient moins coûteux que ces structures ? Mais évidemment, il faut trouver des sous  pour l'AME et le reste...

C'est une évidence, le gouvernement sous la direction de Philippe et de Macron conduit une politique tendant à réduire le pouvoir d'achat des retraités. Ceux d'entre eux qui les soutiennent devrait changer de cao. Par contre, les immigrés, sans papier sont pris en charge dans tous les domaines. Ils reçoivent même des bons d'achat ..

Encore une mesure contre les retraités. Il est vrai qu'il faut bien trouver de l'argent pour ceux qui sont en situation irrégulière. Ces gens là n'ont jamais cotisé et ont droit à tout. Merci Darmanin, un LR pire qu'un socialiste.

la fin ou la restriction de l'aide médicale aux étrangers c'est pour quand ?....
la fin des privilèges pour les anciens Ministres ou Présidents c'est pour quand?...
et pourquoi pas l'euthanasie dès 70 ans....

Mais on ne s'attaque surtout pas aux très gras avantages et privilèges des présidents ministres et autres qui se sont déjà BIEN servis de leurs temps.
Depuis De Gaulle l'intégrité n'existe plus.

On voit bien que face aux coûts de l'Ame de la CMU des allocations familiales, des plans banlieues ce sont les avancées sociales qui trinquent....

Si vous avez plus de 70 ans et que vous votez LREM , vous avez un déficit cognitif évident , c'est un symptome d'ALZHEIMER : vous n'avez aucune mémoire !

Il faut bien trouver de l'argent pour accueillir les faux immigrés , pour continuer à gaver les hauts et moyens fonctionnaires , les privilégiés du transport de la SNCF et autres , les retraites et avantages des politiques anciens , actuels et futur , bref de tous les nantis dont les syndicats ne défendent que leurs causes et surtout pas celles des employés et ouvriers du privé etc.... Alors pourquoi ne pas piquer l'argent aux vieux , ceux qui ne peuvent pas manifester , ceux qui pendant plus de 40 ans n'ont pas cessé de cotiser pour payer les retraites légitimes de leurs anciens en leur supprimant quelques avantages qui pourtant sont bien mérités surtout pour ceux qui jusque là ont toujours payé sans aucunes déductions sans avantages . C'est tellement facile de s'en prendre à une population faible sans défense , sans syndicats , sans possibilités de bloquer l'économie ou autres . C'est tout PETIT mr Darmarin aucun risque pour vous et Macron , c'est vraiment la preuve que vous etes socialiste plus que tous autres avant et que le seul moyen pour vous de survivre est de ponctionner les populations qui ne peuvent pas vous combattre . PETIT tout PETIT et preuve irréfutable d'une incompétence totale à résoudre les problèmes de la France .

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/emploi-a-domicile-le-gouvernement-veut-restreindre-l-exoneration-pour-les-personnes-agees-20190923

Posté par stetienne à 16:30 - impots - Commentaires [0]
Tags : , , , ,

pour la suppression de l'aide médicale d'urgence

l argent des Français pour les Français les assos de culbenit et autres tiers mondiste n ont qu a faire appel aux dons  si ils veuelent soigner les migrants qui de toute façons n'ont rien à faire en France

Totalement irréaliste de maintenir l'AME alors que des centaines de milliers de retraités "français" ne peuvent se soigner faute d'avoir les moyens de souscrire une complémentaire maladie. De plus c'est un "appel d'air" !

Immigration : préserver l'Aide médicale d'État, "une nécessité absolue" pour Agnès Buzyn -source c-news-detail__source La ministre de la Santé Agnès Buzyn, a insisté dimanche sur la "nécessité absolue de préserver" l'Aide médicale d'État (AME) pour les sans-papiers. Un sujet qui suscite de nombreux "fantasmes", a-t-elle déploré. 

La ministre de la Santé Agnès Buzyn le 19 septembre 2019 au palais de l'Élysée. ( AFP / LUDOVIC MARIN )La ministre de la Santé Agnès Buzyn le 19 septembre 2019 au palais de l'Élysée. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

"J'ai toujours défendu l'AME pour qu'elle ne se restreigne pas uniquement à l'urgence, c'est très important de soigner les gens tôt, au bon moment, pour éviter des dégradations" de leur état de santé a fait valoir la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors du Grand jury RTL/Le Figaro/LCI dimanche 22 septembre. Ce qui entraînerait en outre des coûts supplémentaires pour la collectivité, a suggéré la ministre. 

Dès cet été, plusieurs associations avaient fait part de leur inquiétude concernant un durcissement de la politique migratoire ainsi qu'une possible remise en cause de l'AME. La question est posé alors que le débat parlementaire sur  la politique migratoire  s'ouvrira fin septembre. 

Aucun soin esthétique dans l'aide médicale d'État"

Leurs craintes ont été renforcées ces derniers jours. Le gouvernement a en effet commandé un rapport sur le sujet à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale des finances (IGF). Le patron de la République en Marche Stanislas Guerini a également évoqué de possibles "abus" , "par exemple pour financer des prothèses mammaires". Sur ce point, Stanilas Guerini "s'est trompé, il n'y a aucun soin esthétique dans l'aide médicale d'État ", ni de "soins dentaires ", a observé Agnès Buzyn.

"Il y a des abus, il y a des fraudes (...), on peut regarder s'il y a des actes qui ne sont pas nécessaires", a-t-elle observé. Cependant, "je suis médecin, je sais exactement ce qu'il est important de préserver " dans le panier de soins proposé aux sans-papiers.

>300.000 bénéficiaires

Commentant une tribune publiée par 805 médecins dans le Journal du dimanche pour demander la préservation du dispositif actuel, Agnès Buzyn a affirmé : "J'aurais pu la signer !".

Lors du débat parlementaire du 30 septembre, "les chiffres exacts seront donnés" car "il faut arrêter les fantasmes", a dit la ministre. L'AME bénéficie à quelque 300.000 personnes, pour un coût moyen "de l'ordre de 2.600 euros" par an, soit "à peu près ce que dépensent la majorité des Français", a-t-elle souligné.  euh je ne dépense pas 2600€ en frais de santé

oui mais les mutuelles ont pris 300% en moins de  5 ans  donc je ne vois pas pourquoi les français devrait soigner les migrants sans paiers le mieux est qu ils ne mettent pas les pieds en France et qu on les renvoit dans leur pays par bateaux militaires

l argent des français pour les Français pas pour les etrangers quand on sait que des tas de français se privent de soin car ils n ont pas les moyens de se payer une mutuelle

Posté par stetienne à 16:14 - impots - Commentaires [0]
Tags : , , ,