14 août 2018

faut pas croire au pere noel

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/a-paris-la-ligne-de-l-enfer-est-attendue-comme-le-messie_2027358.amp.html

je n y crois pas du tout et m en tape car je susi pas un parigo tete de veau

je pense qu il y a beaucoup top d'habitant dans la region parisienne et que ca ne devrait pas dépasser les 5 millions d'habitants donc il faut décentraliser les grandes administrations en province

il faut aussi instaurer le zero immigration et la décroissance en population la france sera viable et pourra proteger sa biodiversité a moins de 50 millions d'habitants

Posté par stetienne à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

le-desarroi-d-un-maire-de-petite-ville-qui-a-fini-par-demissionner

https://www.challenges.fr/politique/le-desarroi-d-un-maire-de-petite-ville-qui-a-fini-par-demissionner-on-est-en-train-de-tout-perdre_606808.amp

 

oui mais bon il y eu enormement de gaspillage d'argent preons par exemple l'éclairage publique et les lampadaires on en a mis dans touts les petits villages !!! deja que dans les villes 80% de cet éclairage est inutile alors dans petit village....

bref qu ils fassent des économies où qu ils le payent de leur poche

et je vous fait pas un dessin sur tous les rond points inutiles

maintenant isl sont en train de  mettre panneau indiquant  tous les lieux dit !!!!! genre chemin du trou perdu alors que 99,99999999999% des gens s'en tapent de savoir que le chemin s'appelle chemin du bled paumé

bref les élus gaspillent encore le pognon

Posté par stetienne à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2018

pourquoi l etat doit controler urbanisation

et faire regle strict pour respecter l environnement et en finir avec la betonisation

un-incendie-ravage-le-nord-de-la-californie-au-moins-5-morts-

"Ces incendies sont la partie visible du réchauffement climatique" : la Suède à feu et à sec face à un été record


le gros probleme c est qu il n y a aucun changement de mode de vie nos abrutis politicards continu a faire  venir immigres alors qu il faut instaurer le zero immigration et faire décroissance en population on continu a betonner ( elargissement des routes  voitures de plus en plus grosses air conditionné faucvhage mecanique agriculture destuctrice de la biodiversité.... pollution lumineuse avec lampadaires inutiles  qui détruisent la biodiversité nocturne....tourisme de masse avec avion hyper pollueur.la liste est tellement longue)

moi je suis pour instaure décroissance  ( zero immigration voitures de moins de  500kg limités à 70km/h plus de temps libre moin de vitesse controle des frontieres  taxe biodiversité sur les produits agricoles importes .....

États-Unis : le fleuve Colorado malade

 

Posté par stetienne à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mars 2015

Paris triste 27e d'un classement mondial sur la qualité de vie

paris c est tres cher tres sale mal famée et plus de francais

La ville-Lumière fait moins rêver face à la concurrence internationale toujours plus accrue. La capitale autrichienne Vienne a la meilleure qualité de vie au monde, suivie de Zurich (Suisse) et Auckland (Nouvelle-Zélande), selon le classement international Mercer 2015, réalisé à partir du point de vue des expatriés.

Vienne prisée comme les villes allemandes

Ce classement, dont l'essentiel des données a été collecté entre septembre et novembre 2014, est vendu à des sociétés internationales pour les aider à rémunérer équitablement leurs salariés expatriés. Etabli par le leader mondial du conseil en ressources humaines, il porte sur 230 villes et a été réalisé à partir de 39 critères, dont la stabilité politique, le niveau de criminalité, la pollution de l'air, la qualité des infrastructures et l'économie. Il est dominé par les villes d'Europe occidentale mais Paris apparaît bien bas dans le classement, à la 27e position. 

Le podium se compose de Vienne (Autriche), Zurich (Suisse) et, au bout du monde, Auckland (Nouvelle-Zélande). L'Allemagne se taille la part du lion dans le peloton de tête, avec trois villes: Munich (4e), Düsseldorf (6e) et Francfort (7e). Vancouver (Canada), en 5e position, est la seule ville d'Amérique du Nord figurant dans les 10 premières de ce classement. Genève (Suisse) se situe au 8e rang, suivie de Copenhague (Danemark) (9e) et de Sydney (Australie) (10e).

Seule autre ville française classée, Lyon (39e) devance Londres (40e) ou New York (44e).

Les villes africaines en queue de classement

Les Etats-Unis et le Canada «continuent d'offrir un niveau de qualité de vie élevé». Au Canada, outre Vancouver, l'étude distingue Toronto (15e) et Ottawa (16e). Aux Etats-Unis, San Francisco (27e, ex-aequo avec Paris donc), Boston (34e) et Honolulu (36e) sont les villes les mieux placées.

Montevideo (78e), en Uruguay, occupe la 1ère place pour l'Amérique du Sud, devant Buenos ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Posté par stetienne à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2014

Grenoble-supprime-les-panneaux publicitaires

publicité ,affichage publicitaire,grenoble,seguala,decaux,projet pour la france,sncf,gare sncf,

http://www.bastamag.net/Grenoble-supprime-les-panneaux

excellente nouvelle j approuve a 100% [smilie=icon_smile033.gif]
si je suis elu president les gares sncf n auront plus le droit de mettre affichage publicitaire et obligation de mettre fontaine eau potable.

Posté par stetienne à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2014

londre par categorie sociale

tumblr_nef5tbAxsy1rasnq9o1_1280

Posté par stetienne à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2014

ND-des-Landes : des milliers d'opposants défilent à Nantes

non a l ayraultporc non a l a45 non au bétonnage massif de la france pour faire plaisir a grand groupe

Manifestation des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 22 février 2014 à Nantes ( AFP / Jean-Sébastien Evrard)
Manifestation des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 22 février 2014 à Nantes ( AFP / Jean-Sébastien Evrard)

Des milliers d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont commencé samedi à défiler dans les rues de Nantes pour réaffirmer leur rejet du projet, deux mois après la publication d'arrêtés autorisant la reprise des travaux.

"Ayraultport non merci", "Non à l'Ayrault porc", "Vinci dégage Ayrault aussi", "Ni aéroport ni métropole, la ville est à nous": à un mois des municipales, les manifestants visent directement dans leur slogans comme sur leurs banderoles le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien député-maire de Nantes et fervent partisan du projet.

En tête de cortège, l'ambiance est bon enfant: clowns et punks à chiens font une ronde à un rond-point. Ils font mine ensuite de charger vers l'avant. Plus loin, lors d'un face-à-face entre CRS et tracteur, des manifestants tapent sur les barrages de police en plexiglas.

Des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes arrivent en tracteurs devant la préfecture de Nantes, le 22 février 2014 ( AFP / Franck Perry)
Des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes arrivent en tracteurs devant la préfecture de Nantes, le 22 février 2014 ( AFP / Franck Perry)

"La mobilisation est grande ici aujourd'hui. Nous sommes ici pour montrer notre détermination pour l'abandon de ce projet inutile et coûteux en cette période de pénurie", déclare à l'AFP Eva Joly, députée européenne EELV.

"La mobilisation, vous le voyez est très forte, elle se développe. Et d'ailleurs on réussit à convaincre de plus en plus de Français de l'inutilité de ce dossier", commente le sénateur EELV Jean-Vincent Placé.

Christian Troadec, leader des "Bonnets rouges" bretons mais venu "à titre personnel", "bonnet rouge dans la poche", s'est dit "opposé de longue date à la création de cet aéroport".

Des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes arrivent pour manifester à Nantes, le 22 février 2014 ( AFP / Jean-Sébastien Evrard)
Des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes arrivent pour manifester à Nantes, le 22 février 2014 ( AFP / Jean-Sébastien Evrard)

En fin de cortège, alors que l'ambiance était rythmée par une fanfare brésilienne, la tension est montée d'un cran. Des oeufs et des bombes de peintures ainsi que des pétards puissants sont lancés en direction des forces de l'ordre. Des CRS sont couverts de peinture. Mais les manifestants continuent d'avancer. "Vinci, dégage, résistance et sabotage!", entend-on dans le cortège.

Compte tenu de la composante anti-capitaliste de la manifestation et des précédents, la préfecture a imposé vendredi par arrêté une modification du tracé de la manifestation afin qu'elle évite l'hypercentre.

Les organisateurs de la manifestation n'ont pas souhaité donner le nombre de personnes attendues mais plus de 200 tracteurs et 60 cars ont été annoncés. Lors d'un grand rassemblement sur le site même du projet, à 15 km au nord de Nantes, entre 13.000 et 40.000 manifestants selon les sources s'étaient rassemblés en novembre 2012, un record pour les adversaires du projet.

Une semaine plus tard, à Nantes même, ils avaient rassemblé entre 3.000 et 8.000 personnes lors d'une manifestation qui avait donné lieu à des heurts à la fin du défilé.

- Important dispositif policier -

Un important dispositif de maintien de l'ordre - autour d'un millier d'hommes - est mobilisé. Peu avant la mi journée, des gendarmes mobiles, des véhicules tractant des canons à eau, ainsi que d'autres installant des barricades amovibles se sont déployés tout autour du centre-ville.

La manifestation est organisée deux mois après la publication des arrêtés préfectoraux autorisant le début des travaux préalables à la construction de l'aéroport: transfert des espèces, diagnostics archéologiques et défrichage. Des recours ont été déposés contre ces arrêtés mais n'ont pas de caractère suspensif. Les travaux n'ont toujours pas commencé.

Selon un sondage Ifop publié samedi, une majorité de Français (56%) se disent opposés au futur aéroport, 24% y étant favorables et 20% ne se prononcent pas. Ce sondage a été réalisé pour le compte d'Agir pour l'environnement, d'Attac et de l'Acipa, la principale association d'opposants au projet.

Depuis l'arrêt d'une première opération d'expulsion des opposants installés sur le site, en novembre 2012 à la suite d'intenses affrontements avec les forces de l'ordre, les travaux préalables qui auraient dû se dérouler au premier semestre 2013 n'ont pratiquement pas avancé.

L'inauguration du futur aéroport, prévue initialement en 2017 est désormais envisagée seulement "en 2019 ou avant 2020" par les partisans du transfert.

Le projet, reconnu d'utilité publique en 2008, est justifié par ses partisans, du PS comme de l'UMP, par le risque de saturation de l'actuel aéroport de Nantes Atlantique ainsi que par les entraves qu'il génère sur les constructions du centre de Nantes, soumises au bruit des avions.

Posté par stetienne à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 septembre 2013

La folie des grandeurs de certains projets d’infrastructures majeurs

La folie des grandeurs de certains projets d’infrastructures majeurs

personnellment je n'ai pas de grand projet d'infrastructure

1/creer micro peripherique pour tous les petits villages de france pour eviter qu ils ne soient traversé par nationale et redynamikser le centre des villages qui souvent part a l 'abandon (les villages connaissent le meme etalement urbain que les villes)

1/mettre en place zone industrielle commune a plusieur village pour eviter destruction campagne

2/planter des arbres le long des nationales et departemental et preserver les petites routes avec plein de virages

3/creer et entretenir les chemins en terre  ( utilisation delinquants pour travaux entretiens)

 

 

Posté par stetienne à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]