19 octobre 2017

professeur-de-lycee-gifle-ou-la-decomposition-francaise.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/10/18/31003-20171018ARTFIG00142-professeur-de-lycee-gifle-ou-la-decomposition-francaise.php

le probleme est tout simple 50% des eleves n ont rien a faire dans un college ou lycée A quoi sa sert de payer education a des glandos cassos branlos

A rien c est de l'argent jeté par la fenetre

Ma solution ecole obligatoire jusqu à 12 ans apres marché du travail avec juste un jour d'école obligatoire par semaine ( avec retenu sur salaire en cas absenteisme ou mauvais comportement)

Formation : “le mode actuel de recrutement des enseignants est catastrophique ”

pas d'accord avec ce gugusse

deja les iufm ca sert strictement a rien du tout mais alors a rien du tout c est juste un endroit ou des vieux branlos qui ne sont pas devant eleves te font des discours bidons sur comment enseigner devant eleves alors que eux ils n y sont jamais.Sarkosy les avaient supprimés mais helas grosse merde molle hollande les a remis sous nom differents)

mes propositions

1er année stage de 6 mois avec deux enseignants differents  et si possible dans une classe qu aura l enseignant l annee d'apres

2eme annee 1 seul classe le temps de bien preparer cours pour une classe qu il gardera

3eme année 2 classes

antoine-prost-la-semaine-de-4-jours-prepare-des-generations-danalphabetes

perso je suis pour la semaine de  4 jours pour tous le monde  pour une famille avec enfants il faut 1 jour pour s'occuper maison 1 jour pour s'occuper enfants  leur faire faire devoir jouer avec et 1 jour detente marche a la campagne activite physique

par contre j approuve la suppression des vacances de paques et de la toussaint

Posté par stetienne à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2017

salaire-des-profs-carrieres-tout-reste-a-faire-pour-jean-michel-blanquer

https://www.challenges.fr/politique/salaire-des-profs-carrieres-tout-reste-a-faire-pour-jean-michel-blanquer_503889.amp

mes propositions: en construction

remettre au lycée des eleves qui viennent pour travailler: classe homogene selection

supprimer vacances de la toussaint et de paques inutiles

mon analyse de l'article

En résumé, la Cour réitère son diagnostic de 2013. Les enseignants souffrent d’un déficit de gestion et la mission d’enseignement en perd de son efficacité. Sur trois grands thèmes, les magistrats dressent un constat alarmant.
« La tendance à affecter les débutants sur les postes difficiles (ndlr : qui avait déjà fait coulé beaucoup d’encre à la sortie du rapport de 2013) n’a pas été inversée, note la Cour, elle s’est même accentuée. »
personne ne veut enseigner dans les banlieues pourraves et de plus je ne suis pas sur que mettre  un excellent enseignant d'un lycée normaux devant des eleves qui en ont rien a branler  servira a quelque chose
Les agrégés, eux, continuent d’être affectés en collège où leur présence est qualifiée de déraisonnable par la Cour du point de vue des RH : ils travaillent moins d’heures que les certifiés mais sont payés 25% de plus. meme mettre un capetien dans un college c est deraisonnable  de toute facons
Le casse-tête des remplacements de courte durée reste entier. lol mort de rire les rectorats prennent ce qu il trouve donc des gens qui ne connaissent rien du tout a la matiere qu ils sont censé enseigner

sinon la cour des comptes ne s'interesse qu au coté financier  ils ont juste une approche comptable et pas au probleme fondamentale du mamouth eleves non selectionnés hierarchie pesante en gros  que l education  ne fonctionne pas on s'en tape du moment qu elle est pas cher
la difficulté a recruter enseignant  n est pas prete de finir

Posté par stetienne à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2017

école les réformes necessaires

école : et si enfin ça changeait ?

Anne-Sophie Nogaret : “La mentalité de cité se répand à l'école”

Pourquoi Le Monde dégomme Jean-Michel Blanquer

https://goo.gl/XC7Jz8
portrait d'un pedagogo déchu qu il le mette devant eleve

michel lussault pedagogo devant eleve les pedagogo mamouth parasite inutileb

mes propositions:en construction

Enregistrer

Posté par stetienne à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2017

les reformes necessaires de l enseignement

tous le monde la sait le mamouth bas completement de l aile

mes propositions:

ecole-Marianne-Juillet 2017

Posté par stetienne à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 août 2017

pour la suppresion de l'allocation de rentré scolaire

je suis énervé de voir les alloc logements baisser depuis plusieurs années et les ARS maintenus à des niveaux que je trouve exorbitants : 300 à 380 eu par enfant, si vous rentrez dans le cadre ( et toujours cet effet de seuil pervers, où pour 50 eu de revenu en trop, vous en perdez 300/ enfants scolarisés ).

je vous rappelle qu' après la période de Noel, c'est pendant la rentrée scolaire que les supermarchés font les meilleurs chiffre d'affaire. Si au moins le gouvt reconnaissait que l' ARS est d'abord une subvention à michel edouard Leclerc et ses amis mullez et consors Ainsi qu'à Darty, Boulanger, et la FNAC et autre épicier rapace.

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est une prime versée aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans. Malgré certaines rumeurs sur sa suppression, elle sera bien versée en 2017.

Quel est son montant cette année ? Comme annoncé par le ministère de l'Éducation, l'ARS s'élèvera à 364,09 euros pour les enfants âgés de 6 à 10 ans. Pour les 11-14 ans, 384,17 euros par enfant seront reversés à chaque famille concernée. Enfin, pour les 15-18 ans, les parents pourront compter sur une aide de 397,49 euros de l'État

La première condition à remplir pour bénéficier de l'ARS est d'avoir au moins un enfant âgé de 6 à 18 ans.
Les autres conditions pour prétendre à l'ARS concernent les revenus du foyer. Les ressources du ménage ne doivent pas dépasser un certain plafond, qui est fonction du nombre d'enfants

Nombre d'enfants à charge et Plafonds de ressources 2015
1 enfant........ 24 404 euros
2 enfants...... 30 036 euros
3 enfants...... 35 668 euros
Par enfant supplémentaire + 5 632 euros

Il est à noter que si les ressources de la famille dépassent de peu ces plafonds, une allocation dégressive appelée "allocation différentielle" peut être versée. Elle est alors calculée selon les revenus de la famille. Enfin, l'ARS peut être versée pour un jeune de moins de 18 ans en apprentissage. Mais ses revenus nets mensuels ne doivent pas dépasser 907,19 euros en 2017 (55% du Smic).



donc toute famille de 3 enfants ayant légèrement moins de 3000eu de revenu /mois ( hors allocations), reçoit pour la rentrée scolaire entre 1100 et 1200 eu , pour acheter les cahiers et stylos des enfants .
N'oublions pas que l'ARS est également distribuée aux familles des DOM TOM ( soit quasiment toutes les familles de ces départements , hors couples de fonctionnaires )

 

Posté par stetienne à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2017

ecole-les-methodes-denseignement-pointees-du-doigt

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030387014050-ecole-les-methodes-denseignement-pointees-du-doigt-2094842.php

qui montrent que la France est championne des fondamentaux. Comme l'avait déjà souligné l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la France fait partie des pays qui donnent le plus d'heures de français, de mathématiques ou de sciences à ses élèves.

Parmi les 42 systèmes éducatifs scrutés par Eurydice, la France est le pays qui offre le plus d'heures de français à l'école primaire (1.656), alors que la moyenne européenne est à 953 heures. En mathématiques, la France dispense 900 heures aux élèves à l'école primaire. Elle est, avec le Danemark et le Portugal, en tête des pays qui fournissent le plus gros volume d'heures dans cette matière, là où la moyenne européenne est de 670. En sciences, là encore, la France propose 306 heures au primaire contre une moyenne européenne à 284 heures. Et pourtant... Les élèves français sont les cancres de la classe européenne en mathématiques et en sciences, si l'on se réfère à l'étude internationale TIMMS, publiée en novembre 2016.

deja il faut bien faire la différence entre nombre d'heures de présence  et nombre d'heures reelles de transmission savoir

a partir du moment ou dans une classe la moitié des leves en ont rien a branler de ce que le prof raconte  on peut bien leur mettre 365 jours de présence ca seert a rien

le vrai probleme c est l utopie de 90% d'une classe d'age au abc

d'apres un enseignant qualifier 70% des éleves n'ont rien a faire dans un lycée si on considere que le lycée est  un endoit où l'on travaille

ma solution: école obligatoire jusqu à douze an ensuite marché du travail avec juste un jour de college ou lycée obligatoire jusqu à 18 ans

les éleves absentistes ou indiciplinés ne seront plus payer par leur employeur

de toute facons dite vous bien que pour les glandos des lycees 1 jours d'ecole par semaine ca correspond au travail qu il fournisse dans la semaine et encore!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Posté par stetienne à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2016

comment transforme l education nationale en gros gettho

et niveller le niveau par le bas deja que ca bat completement de l'aile

http://www.fdesouche.com/799331-mixite-sociale-najat-vallaud-belkacem-lance-une-nouvelle-operation-pour-imposer-la-diversite-dans-les-colleges

moi je suis pour la suppresion de la carte scolaire remettre la selection et mettre sur le marche du travail des 12 ans les eleves non scolaire

Posté par stetienne à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2016

Éducation : pourquoi l'enseignement public coûte-t-il 35 milliards d'euros de plus que le privé

en construction mes propositions

remettre sélection l ecole obligatoire  cest jusque  en 5 eme apres marche du travail selection et college et lycee ou l on travail

supprimer vacances toussaint et paques pour mieux etaler programme dans l année.

réactions à cet article:

education-pourquoi-l-enseignement-public-coute-t-il-35-milliards-d-euros-de-plus-que-le-prive-

bon deja qu ils ne trouvent plus de bon enseignants c est pas avec ca qu ils vont arriver à en recruter

quid de l'évaluation d'un prof : plait à la hierarchie en faisant plein d'heure sup,plait aux eleves plait à ses collegues ,plait aux parent, transmett un savoir et connaissances, sait jsute gerer une classe mais transmet aucune connaissance....................................

la seul chose qu il faut en retenir c est que 80% d'eleve au niveau bac c etait une utopie qui n a pas marché et que l on va avoir bon etablissement qui mene a etude superieure et un diplome coté et les autres qui serviront de dépotoire ( privé ou public)

L'Education Nationale, c'est le Titanic. exacte le cote positif c est la demande pour les cours privés explose c est bon pour le porte monaie des bons enseignants
Les problèmes? ils n'existent pas pour le Rectorat : il tourne la tête mais ne les voit pas.  exacte le recteur leche le cul du minsitre les proviseurs lechent le cul du recteur  ca se resume a ca et rien d'autre
Le Rectorat ? une cours autour du Recteur. qui font eux meme la cours au ministre
Le Niveau des élèves ? tout va bien puisque les résultats au bac progressent.
Le recrutement des profs ? on prend à 5/20 mais ça va on prend. ils prennent ce qu il trouve vu que enseignant avec diplome et connaissance se demenderait ce qu il fait dans ce gourbi.

Courage fuyons, les profs sont les champions de la dérogation à la carte scolaire.tous ceux qui le peuvent le font nuance pas que les profs

L'égalité est morte et l'EN l'incinère.si il y avait que l en mais c est la france entiere qui sombre justice mamouth santé...................

Posté par stetienne à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2016

le désastre du mamouth

institution qui part completement à la dérive

http://www.marianne.net/desastre-scolaire-gauche-100246856.html

ma solution: virer tous les pedagogos du ministere des rectorats  et supprimer iufm : les gugussons pedagogo auront le choix entre etre devant eleve ou pole emploi

ceci dit l institution a reformer de toute urgence cest le systeme judiciaire totalement ubuesque

Posté par stetienne à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2016

quelle conne la belkassine

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/21/01016-20160921ARTFIG00172-najat-vallaud-belkacem-veut-une-ecole-obligatoire-jusqu-a-18-ans.php

mes propositions pour l'école,le collège et le lycée.

obligatoire de 6 a 12 ans.

de 12 a 18 ans juste un jour d'ecole obligatoire par semaine pour ceux qui sont partis sur le marche du travail.

liberte de choix pour les parents fin des cartes scolaires.

suppression de l'allocation de rentré scolaire.Le materiel utile sera acheté directement par ecole.

ca sert à quoi d'envoyer des gamins au college et lycée alors qu ils ne font rien et empechent eleves qui ont envie de travailler et enseignants  de faire correctement leur travail? à rien du tout.

80% d'une classe au bac est une utopie de pedagogos décervelés et les diplômes n'ont plus aucune valeurs sur le marché du travail.

on sacrifie des classes d'age pour faire plaisir  à des pedagogos bornés et planqués dans les iufm les rectorats le ministere et qui soit dit en passant n ont jamais mis les pieds devant des eleves et jamais enseigné!

 

Posté par stetienne à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,