19 juin 2017

ecole-les-methodes-denseignement-pointees-du-doigt

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030387014050-ecole-les-methodes-denseignement-pointees-du-doigt-2094842.php

qui montrent que la France est championne des fondamentaux. Comme l'avait déjà souligné l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la France fait partie des pays qui donnent le plus d'heures de français, de mathématiques ou de sciences à ses élèves.

Parmi les 42 systèmes éducatifs scrutés par Eurydice, la France est le pays qui offre le plus d'heures de français à l'école primaire (1.656), alors que la moyenne européenne est à 953 heures. En mathématiques, la France dispense 900 heures aux élèves à l'école primaire. Elle est, avec le Danemark et le Portugal, en tête des pays qui fournissent le plus gros volume d'heures dans cette matière, là où la moyenne européenne est de 670. En sciences, là encore, la France propose 306 heures au primaire contre une moyenne européenne à 284 heures. Et pourtant... Les élèves français sont les cancres de la classe européenne en mathématiques et en sciences, si l'on se réfère à l'étude internationale TIMMS, publiée en novembre 2016.

deja il faut bien faire la différence entre nombre d'heures de présence  et nombre d'heures reelles de transmission savoir

a partir du moment ou dans une classe la moitié des leves en ont rien a branler de ce que le prof raconte  on peut bien leur mettre 365 jours de présence ca seert a rien

le vrai probleme c est l utopie de 90% d'une classe d'age au abc

d'apres un enseignant qualifier 70% des éleves n'ont rien a faire dans un lycée si on considere que le lycée est  un endoit où l'on travaille

ma solution: école obligatoire jusqu à douze an ensuite marché du travail avec juste un jour de college ou lycée obligatoire jusqu à 18 ans

les éleves absentistes ou indiciplinés ne seront plus payer par leur employeur

de toute facons dite vous bien que pour les glandos des lycees 1 jours d'ecole par semaine ca correspond au travail qu il fournisse dans la semaine et encore!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Posté par stetienne à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2016

comment transforme l education nationale en gros gettho

et niveller le niveau par le bas deja que ca bat completement de l'aile

http://www.fdesouche.com/799331-mixite-sociale-najat-vallaud-belkacem-lance-une-nouvelle-operation-pour-imposer-la-diversite-dans-les-colleges

moi je suis pour la suppresion de la carte scolaire remettre la selection et mettre sur le marche du travail des 12 ans les eleves non scolaire

Posté par stetienne à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2016

Éducation : pourquoi l'enseignement public coûte-t-il 35 milliards d'euros de plus que le privé

en construction mes propositions

remettre sélection l ecole obligatoire  cest jusque  en 5 eme apres marche du travail selection et college et lycee ou l on travail

supprimer vacances toussaint et paques pour mieux etaler programme dans l année.

réactions à cet article:

education-pourquoi-l-enseignement-public-coute-t-il-35-milliards-d-euros-de-plus-que-le-prive-

bon deja qu ils ne trouvent plus de bon enseignants c est pas avec ca qu ils vont arriver à en recruter

quid de l'évaluation d'un prof : plait à la hierarchie en faisant plein d'heure sup,plait aux eleves plait à ses collegues ,plait aux parent, transmett un savoir et connaissances, sait jsute gerer une classe mais transmet aucune connaissance....................................

la seul chose qu il faut en retenir c est que 80% d'eleve au niveau bac c etait une utopie qui n a pas marché et que l on va avoir bon etablissement qui mene a etude superieure et un diplome coté et les autres qui serviront de dépotoire ( privé ou public)

L'Education Nationale, c'est le Titanic. exacte le cote positif c est la demande pour les cours privés explose c est bon pour le porte monaie des bons enseignants
Les problèmes? ils n'existent pas pour le Rectorat : il tourne la tête mais ne les voit pas.  exacte le recteur leche le cul du minsitre les proviseurs lechent le cul du recteur  ca se resume a ca et rien d'autre
Le Rectorat ? une cours autour du Recteur. qui font eux meme la cours au ministre
Le Niveau des élèves ? tout va bien puisque les résultats au bac progressent.
Le recrutement des profs ? on prend à 5/20 mais ça va on prend. ils prennent ce qu il trouve vu que enseignant avec diplome et connaissance se demenderait ce qu il fait dans ce gourbi.

Courage fuyons, les profs sont les champions de la dérogation à la carte scolaire.tous ceux qui le peuvent le font nuance pas que les profs

L'égalité est morte et l'EN l'incinère.si il y avait que l en mais c est la france entiere qui sombre justice mamouth santé...................

Posté par stetienne à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2016

le désastre du mamouth

institution qui part completement à la dérive

http://www.marianne.net/desastre-scolaire-gauche-100246856.html

ma solution: virer tous les pedagogos du ministere des rectorats  et supprimer iufm : les gugussons pedagogo auront le choix entre etre devant eleve ou pole emploi

ceci dit l institution a reformer de toute urgence cest le systeme judiciaire totalement ubuesque

Posté par stetienne à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2016

quelle conne la belkassine

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/21/01016-20160921ARTFIG00172-najat-vallaud-belkacem-veut-une-ecole-obligatoire-jusqu-a-18-ans.php

mes propositions pour l'école,le collège et le lycée.

obligatoire de 6 a 12 ans.

de 12 a 18 ans juste un jour d'ecole obligatoire par semaine pour ceux qui sont partis sur le marche du travail.

liberte de choix pour les parents fin des cartes scolaires.

suppression de l'allocation de rentré scolaire.Le materiel utile sera acheté directement par ecole.

ca sert à quoi d'envoyer des gamins au college et lycée alors qu ils ne font rien et empechent eleves qui ont envie de travailler et enseignants  de faire correctement leur travail? à rien du tout.

80% d'une classe au bac est une utopie de pedagogos décervelés et les diplômes n'ont plus aucune valeurs sur le marché du travail.

on sacrifie des classes d'age pour faire plaisir  à des pedagogos bornés et planqués dans les iufm les rectorats le ministere et qui soit dit en passant n ont jamais mis les pieds devant des eleves et jamais enseigné!

 

Posté par stetienne à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 septembre 2016

rentré des classes pour les profs lol

14141949_1121356707952103_7420097879025923069_n

14212553_1121393151281792_5639645613131877209_n

Posté par stetienne à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 août 2016

pour la suppression des allocations de rentrée scolaire

Allocation de rentrée scolaire : 2,8 millions de familles bénéficiaires à partir du 18 août

si je suis élu je supprime cette gabegie. les ecoles ont un budget et acheterons leur propre materiel scolaire

bref suppression des allocations de rentrée scolaire

Posté par stetienne à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2016

facultées le scandale des copies blanches

y a pas que la mamouth qui batte de  l aile en france  les facultes aussi

finalement il n y a que les  ecoles d'ingénieurs et les classes prepa qui tiennent la route en france

Un rapport sur le contrôle des conditions de maintien des droits des étudiants boursiers estime que de nombreux étudiants sont inscrits à l’université uniquement pour bénéficier des aides de l’État. [...]

Pour la présence aux examens, l’émargement à un seul examen peut parfois suffire à justifier le versement de 10 mois de bourse, y compris lorsque l’étudiant rend une «copie blanche». «Ce phénomène des «copies blanches», qui dépassent le cas des seuls boursiers, est loin d’être anecdotique et peut parfois représenter de 30 % à 50 % des copies rendues lors d’un examen», soutient Philippe Adnot. [...]

Frédéric Dardel, président de l’Université Paris V admet cette réalité [...]. Sur la recommandation de contrôle de l’assiduité, il répond: «S’il y a 50 ans, on faisait l’appel des boursiers dans les amphi, ce qui était tout de même discriminatoire, aujourd’hui l’Université n’a pas les ressources pour contrôler l’assiduité des étudiants à l’exception des travaux pratiques ou des épreuves sportives».

Et de préciser: «Un étudiant absent à une épreuve d’examen aura zéro, un étudiant qui rend copie blanche aura 0,5/20. Pourquoi? Cela permet à l’Université de toucher ses dotations qui sont calculées en fonction du nombre d’étudiants». Et de pointer un autre problème récurrent: «En plus des étudiants qui rendent copie blanche pour toucher leur bourse, il existe aussi les étudiants «carte de séjour», qui s’inscrivent uniquement pour venir en France».
http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/ac ... hes-21035/

Posté par stetienne à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,