07 mars 2013

Bruxelles : la ville où plusieurs milliers de lobbies dirigent l’Union européenne !

c est une veritable plaie pour la democratie ca on leur doit ogm,pesticide,immigration,particule diesel cancerigen la mal bouffe les trafique en tous genres le chomage de masse la pollution la perte de nos valeurs de notre histoire

bref je suis pour l interdiction des lobbys

http://www.contre-info.com/bruxelles-la ... europeenne

Bruxelles : la ville où plusieurs milliers de lobbies dirigent l’Union européenne !

1 mars 2013

Aux abords des institutions européennes, il existe 2500 structures de groupes de pression et plus de 15 000 lobbyistes : ce qui fait de Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington. Pour mieux comprendre ces réseaux d’influences, les réalisateurs de la vidéo ci-dessous ont rencontré certains de leurs membres. Pascal Keineis représente à lui seul quarante multinationales dans le secteur des services, des banques et des assurances et du tourisme, soit 50% du PNB de l’UE. A l’opposé, Olivier Hoedeman a créé il y a vingt ans un observatoire pour cerner l’influence de l’industrie sur les décisions de Bruxelles. Au début de ses recherches, il avait notamment découvert l’existence de l’ERT, groupe de pression réunissant les plus gros industriels européens.

http://trends.levif.be/economie/actuali ... 380618.htm

http://sophie.mevel.over-blog.com/artic ... 01088.html


http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 544629.php

après le cheval de Troie, les tartes à la merde d'ikéa le meilleur reste à venir:

les derniers rapaces made un usa se précipitent sur l'europe....

Posté par stetienne à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 février 2013

lol helas bien vrai a cause de l'europe

projet pour la france findus humour cheval

Posté par stetienne à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2013

heureusement il y a findus

1360581449_600px[smilie=005a.gif]

Posté par stetienne à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2013

les bienfait de l'europe

une raison de plus de sortir de cette europe de merde

lasagnes_a_la_viande_de_cheval_la_viande_etait_d_origine_roumaine

lasagnes-a-la-viande-de-cheval-la-viande-etait-d-origine-roumaine

 

sinon on apprecira aussi les milliards depenser en com par ses multinationale de la malbouffe pour s'acheter une bonne conduite et la realite cru ils sont jsute la pour s'en mettre plein les fouilles et rien d'autre

Posté par stetienne à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2012

En Espagne, les nouveaux visages de la pauvreté

Des SDF espagnols se réchauffent au centre d'accueil de Caritas à Burgos, le 28 novembre 2012

Sous la neige qui tombe pour la première fois de l'hiver, ils se pressent à l'entrée du centre d'accueil de Caritas à Burgos, dans le nord de l'Espagne. Immigrés, femmes, chômeurs, ils ont les multiples visages de la pauvreté qui grandit dans ce pays en crise.

Dans la boutique, au rez-de-chaussée du foyer de l'organisation caritative, les femmes fouillent dans les rayons pour dénicher les vêtements chauds qu'elles emporteront pour une poignée d'euros.

"Je suis venue à cause du froid", murmure Carmen Perez, une femme de ménage de 52 ans, son petit visage emmitouflé dans un gros bonnet de laine, en serrant contre elle le sac renfermant le précieux manteau. "Cela va me tenir très chaud".

Depuis un an, avec ses revenus de 800 euros par mois, son mari et ses trois fils de 20, 24 et 28 ans, tous maçons au chômage, son loyer de 400 euros, elle est devenue une habituée de cette boutique.

"Ici, si tu n'as rien, ils te donnent des choses gratuitement", confie-t-elle. "Aujourd'hui, ils m'ont fait cadeau d'une écharpe".

A l'accueil, les sans-abri attendent leur tour, espérant trouver une place dans ce foyer de 40 lits, installé dans une ancienne bâtisse en pierre rénovée, tout près du coeur historique de cette ville de 170.000 habitants.

Des Espagnols de la classe moyenne achètent des vêtements pour un euro pièce dans un centre d'accueil de Caritas à Burgos, le 4 décembre 2012

"Depuis janvier, nous avons déjà hébergé 1.100 personnes, autant que pour toute l'année 2011", explique David Alonso, l'un des employés chargé des sans-abri.

Alors que le chômage en Espagne dépasse les 25%, les organisations humanitaires s'alarment de la progression de la pauvreté, mais aussi du profil nouveau des demandeurs d'aide. 12,7 millions de personnes, dans ce pays de 47 millions d'habitants, étaient en 2011 en danger de pauvreté ou d'exclusion, selon une étude européenne.

"La crise affecte maintenant des gens qui étaient dans une situation stable, des gens de la classe moyenne", souligne David Polo, qui travaille lui aussi avec les sans-abri. "Il n'existe personne en Espagne qui n'ait été touché par la crise, sauf les très, très riches".

"Dans la rue, ce sont des gens plus jeunes: de 40 à 50 ans, la moyenne d'âge est passée à 35 ou 40 ans. Cette année, nous voyons aussi une augmentation significative du nombre de femmes", ajoute David Alonso: 12% des 1.100 personnes hébergées, contre 9% l'an dernier.

Dans le réfectoire voisin du centre Saint-Vincent de Paul, Javier Santos restera de longues heures, avec ses compagnons, attablé face à la télévision qui sert à tuer le temps.

"Je suis venu prendre un café, je n'ai pas d'autre endroit où prendre un café", lâche ce chômeur de 34 ans.

Depuis plus de dix ans, Julian Garcia observe ceux qui frappent à la porte du réfectoire. Ce retaité discret de 60 ans est l'un des bénévoles de la cantine sociale qui sert chaque jour déjeuner, goûter et dîner aux plus démunis.

Des volontaires de l'association Caritas observent une SDF dormant dans une rue de Burgos avant de lui proposer de rejindre le centre d'accueil, le 30 novembre 2012

Son verdict est sans appel: "Les premières années, il y avait beaucoup d'immigrés. Depuis environ trois ans, le nombre de gens originaires de Burgos, sans ressources, qui doivent se débrouiller pour trouver de la nourriture, a augmenté de manière alarmante".

Javier avait un emploi dans la métallurgie, une fiancée, un toit, gagnant parfois "jusqu'à 2.800 euros par mois, en travaillant le dimanche".

Depuis deux ans, c'est la dégringolade: le licenciement, la rupture, la fin des allocations chômage, puis la rue, sans ressources.

Javier reste discret quand l'un de ses compagnons raconte sa dérive dans l'univers de la drogue. Mais pour les employés de Caritas, le fléau est présent au quotidien, accentué par le chômage qui fait tomber les derniers remparts sociaux.

"Avec la perte d'emploi, apparaissent au grand jour des problèmes jusque là cachés, comme l'alcool, les addictions", souligne David Alonso.

Le soir venu, dans le foyer de Caritas, les sans-abri retrouvent la chaleur des couloirs et des chambres. Au rez-de-chaussée, ils seront six ou sept, cette nuit-là, à déplier leur couverture sur les lits de camp de l'unité d'hébergement d'urgence, préférant ce confort sommaire au froid du dehors.

Posté par stetienne à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2012

le vrai visage des technocrates europeens

il faut en finir une fois pour toute avec l'europe technocratique

retablissons la guillotine pour ses gens la

Posté par stetienne à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2012

La faillite menace la Catalogne

Le président de la première région du pays évoque un défaut de paiement d'ici à la fin mai et demande l'aide de l'État.


tout va tres bien madame la marquise ...............................

 

Posté par stetienne à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 avril 2012

bientot en france

Dégradée et au bord de la récession, l'Espagne affiche un chômage sans précédent :

les rmistes les immigres qui debarquent à plein wagon les retraites achetent du made in china et sont payé par l oultil de production francais bref on va droit dans le mur

il faut remettre protectionisme et envoyer ballader les technocrates europeens à la solde des usa y a que ca a faire

 

Posté par stetienne à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2012

Votre avis : Faut-il revoir les accords de Schengen ?

bien sur il faut remettre de vrais frontieres et envoyer ballader les technocrates europeens

Votre avis : Faut-il revoir les accords de Schengen ?

Posté par stetienne à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2012

Ces parlementaires européens qui pointent pour 284€ et repartent aussitôt

projet pour la france,ue,bruxelle,strasbourg,député,technocrate,oui a la sortie de leurope, oui aux retour au franc,non a l'euro, hollande,ps,ump,sarkosy,marine le pen,europe,

Posté par stetienne à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,