28 juin 2019

mais coulé le ce bateau de collabos à migrants

il est plus que temps d'utiliser la force contre ces tarés du bulbe collabos a migrants

Avec 42 migrants à bord, le Sea-Watch 3 force le blocus italien

Cette entrée illégale dans les eaux territoriales italiennes a mis Matteo Salvini hors de lui.

Carola Rackete, elle, risque des poursuites judiciaires pour aide à l'immigration clandestine et une amende de 50 000 euros, comme le veut le décret pris par Matteo Salvini.

de toute facons les collabos a migrants sont ultraminoritaire dans les urnes la  grosse majorité d ela population en a ras le bol de ces migrants

ces ong sont des passeurs a migrants elles doivent etre jugées comme trafiquant d'etre humain et envoyé en taule( quoique l asile pschychiatrique serait mieux recommendé  pour ces tarés du bulbe pro migrant)

et leur bateaux coulés

sea-watch = open society =SOROS.
c'est lui qu'il faudrait faire couler  il faut lui interdire de mettre les pieds en europe à ce gros enculé de soros

 

 

Posté par stetienne à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juin 2019

tant mieux :Un Salvadorien et sa fille de 2 ans se noient en tentant de gagner les Etats-Unis

et que sa serve de lecons aux candidats migrants

zero immigrations vite

l'immigration ca sert juste aux tres riche pour casser nos acquis sociaux ca remplis les prisons et ca sert juste à justifier aux jugeottines et avocaillons leur salaires de gratte papiers

ZERO IMMIGRATION et qu on coule les bateaux des ong collabos à passeurs

je n ai aucune sympathie pour tous ces parasites migrants ni pour les trou du cul des ong et autres collabos cul benits( ton vieux papuex sénile et le cul benit moi je l encule a sec dieu n existe pas les religions c est de la merde et des sectes rien dautre) et gauchiotte débile boutonneux au qi de moules hydrocéphales

l'immigration c est comme les boshs en 39 rien d'autre

Posté par stetienne à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2019

Le Québec durcit le ton sur l'immigration et la laïcité

ils ont 100% raisons il faut faire la meme chose en France

/le-quebec-durcit-le-ton-sur-limmigration-et-la-laicite

de toute facosn le prétendu besoin en immigration est le plus grand mensonge du 21 eme siecle

Posté par stetienne à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

les bienfaits de l'immigration

ils n 'ont rien a faire en France tous ces macaques de merde

qu on les renvoie massivement dans leur pays de merde avec les faces de collabos qui les protègent  et qu'on leur enleve la nationalité Française et bon débarras la France n a pas besoin d'immigration c'est le plus grand mensonge du 21 eme siecle ca.

Mulhouse : un mariage dérape, un élu violenté Un mariage et 40 PV

Et la nerveuse assemblée de poursuivre son chemin sur les routes de la ville après la cérémonie. Organisés en un traditionnel cortège de voitures pour escorter les mariés, les invités du mariage ont commis toute une série d'infractions sur la route et les forces de l'ordre ont été contraintes d'intervenir et de dresser une quarantaine de procès-verbaux. Les images de vidéosurveillance des caméras de la mairie ont ensuite permis aux policiers d'identifier et de placer en garde à vue plusieurs individus ayant pris part aux insultes et aux coups à la fin de la cérémonie.

Ca aurait eté un maire RN larticle du merdia le point  aurait ete intitulé
: un maire RN impliqué dans une rixe a un mariage

n'oubliez pas votre Padamalgam 500 avant d'aller dormir !

Posté par stetienne à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2019

Faux numéros de sécu : une fraude estimée entre 200 et 800 millions d'euros

http://www.leparisien.fr/economie/faux-numeros-de-secu-une-fraude-estimee-entre-200-et-800-millions-d-euros-05-06-2019

« entre 200 et 802 millions d’euros », au global depuis 1988 : des sommes indûment perçues par des personnes – vivant pour la plupart à l’étranger- qui se disent bénéficiaires d’allocations familiales, de RSA ou de pensions de retraite.

entre 200 et  800 ca fait une sacré difference donc marine le pen a raison de dire que les abrutis de la sécu et caf sont incapable de données les chiffres exacte de l escroquerie

S’ils ne fournissent pas ces documents dans un délai de trois mois, ils ne se verront plus verser leurs aides et seront poursuivis au pénal. mouarfff mort de rire

lol si ils vivent en algérie ils seront jamais poursuivi donc nous les Français  nous payons pour ces parasites

donc oui marine le pen a raison il faut arreter de donner la moindre prestation sociale aux etrangers qui ne vivent pas en France et qui ont double nationalité

l'argent des Français pour les Français pas pour l afrique

ensuite il faut responsabilise les fonctionnaires et politique  en les rendants pénalement responsable et en leur prelevant le montant des fraudes sur leur salaire ca les motiveraient pour les fonc à mieux éplucher le dossier et pour les politicards à pondre truc dont est assuré que ca favorisera fraude

Il n'y a pas que les faux numéros et la fraude globale à notre système de santé est énorme. Depuis des décennies, de l'argent est toujours versé sur des comptes car aucun certificat de décès n'est communiqué à l'entité pour faire cesser les paiements. ...mais comme le règlement dit que pour cesser, il faut le certificat de décès, alors, ... on verse. D'autant que le compte a des mouvements, en effet, ils sont des pays où le fils porte le prénom du père et ou le compte bancaire est transmissible ... donc, on paiera à vie et plus si affinités !!

Je serais curieux de connaître les profils et autres de ces individus . Ça m’étonnerai que je sois des noms genres Dupont, Fernant bref, des noms et prénoms bien Français...

Pour Les collabos la fraude du l immigration n’est rien rapport à la fraude fiscale des cols blancs . Bref sale mentalité , aucun problème à jeter ses papiers par terre parceque celui de devant vient de jeter ses mégots !!!

La France et ses allocations/prestations sociales pour garantir la natalité galopante d’anciennes colonies qui la méprisent et réclament la repentance perpétuelle tout en continuant d’y envoyer des clandestins.

mais pourquoi la CNIL ne permet pas les documents d’identité biométriques ? son rôle est de nous protéger non !!??

vous en voulez une autre ? il parait que l'algerie, est devenu le pays où l'on vit le plus longtemps , des retraites sont encore versées a des gens qui ont 120/130/140 ans (veridique) , sans AUCUNS controles !!! .... c'est bien, continuons comme ça ... voter macron/sarko/hollande !!!! .........

ca m'eclate .... ca se plaint sur la fraude sociale ,et ça vote macron ..... le comble .... macron est la aussi pour acheter la paix sociale .... quel pays ....

La SS est un des gros mammouth: http://www.lasecurecrute.fr/mieux-connaitre-la-secu Un budget annuel supérieur à celui de l'Etat Plus de 300 organismes répartis sur l'ensemble du territoire (Métropole & DOM TOM) Près de 150 000 collaborateurs Plus de 10 000 recrutements annuels

A LIRE https://www.touscontribuables.org/la-dette-publique/item/361-1-560-euros-de-dette-publique-supplementaire-chaque-secondeLa dette publique tient en deux chiffres : un total de 2 167,8 milliards d'euros pour la France, et 32 359 euros par habitant.( donc par contribuable multiplier par 4!!!)

Dans ce pays il faudrait peut-etre remettre le culbuto à l'endroit, on controle et on paye après, et pas l'inverse. En ce qui concerne le nomadisme, notre société n'est pas conçue pour gerer cela, c'est ce que je pense. Ici les gens sont domiciliés et ils payent tout ce qu'il doivent payer, nous ne devrions plus accepter aucune entrée de gens qui ne se sédentarisent pas.

Posté par stetienne à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le meurtre d'un élu allemand pro-réfugiés salué sur les réseaux sociaux

Le meurtre d'un élu allemand pro-réfugiés salué sur les réseaux sociaux

bon ok c etait  un collabo un crétin.... ceci dit je condamne le meurtre on assassine pas  une personne pour ses opinions politiques on est en démocratie pas dans une dictature

par contre apres que les gens se rejouissent de la mort d'un collabo à migrants ca me laisse totalement froid comme dirait le proverbe on récolte ce qu on séme

apres moi j attend des vrais sanctions contre le collabos à migrants

interdire aux bateaux des ong de naviguer ( les couler si necessaire)

amendes  pour complicité de traitre d'etre humain( car n oublions pas ses ong qui aident migrants sont complices des maffias passeurs )

inéligibilité perte des droits civiques

la prisons j y crois pas car c est surtout d'un bon pshychiatre  dont ces bouffons pro migrants auraient besoin

et bien sur expulsions massive des sans papiers par bateaux militaires

Source: Externe

Posté par stetienne à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2019

c'est le trumpinou qui nous faudrait en europe

ca nous changerait du collabo micron le tout petit minuscule

Face à l'afflux de clandestins, Trump emploie les grands moyens contre le Mexique

AFP31/05/2019 à 11:46

Certains des migrants appartenant au plus grand groupe jamais interpellé par la police aux frontières en entrant aux Etats-Unis, le 29 mai 2019 à El Paso, au Texas ( US Customs and Border Protection / USBPA Edward Butron El Paso Sector )">

to="">Certains des migrants appartenant au plus grand groupe jamais interpellé par la police aux frontières en entrant aux Etats-Unis, le 29 mai 2019 à El Paso, au Texas ( US Customs and Border Protection / USBPA Edward Butron El Paso Sector )Certains des migrants appartenant au plus grand groupe jamais interpellé par la police aux frontières en entrant aux Etats-Unis, le 29 mai 2019 à El Paso, au Texas ( US Customs and Border Protection / USBPA Edward Butron El Paso Sector )

Donald Trump a décidé jeudi d'employer les grands moyens contre le Mexique, accusé de laxisme sur le dossier de l'immigration clandestine: il va imposer dès le 10 juin des droits de douane sur les produits en provenance de son voisin du Sud. 

Le président américain a annoncé que les Etats-Unis allaient mettre en place "des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique" et que ces derniers allaient "progressivement augmenter tant que le problème de l'immigration clandestine n'est pas résolu".

Les droits de douane pourraient passer à 10% au 1er juillet et grimper de 5 points de pourcentage chaque mois jusqu'à la limite de 25% en octobre si le Mexique "n'arrête pas considérablement le flux d'étrangers illégaux passant par son territoire", a-t-il précisé dans un communiqué publié par la Maison Blanche. Les Etats-Unis se réservent le droit de retirer ces tarifs à "(leur) seule discrétion", a-t-il ajouté.

Le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, l'a invité au dialogue : "Je vous informe que je ne veux pas la confrontation (...) Je propose d'approfondir le dialogue, de rechercher des alternatives au problème de l'immigration", a-t-il écrit dans une lettre adressée à son homologue.

L'annonce américaine avait été précédemment qualifiée de "désastreuse" par le Mexique. "Cette menace mise en oeuvre serait très grave (...) Si cela devait arriver, nous devrions réagir énergiquement", avait déclaré Jesus Seade, un responsable du ministère des Affaires étrangères en charge de l'Amérique du Nord et négociateur commercial mexicain.

ass="c-image-news"> 6739/cache/i/content/images/c/f/f/cffdea9f69f95d1cf192fba7b52dce0d-768x545.jpg" data-image-class="c-thumb-lazy__img" data-image-alt="Evolution des arrestations de migrants à la frontière Mexique-Etats-Unis ( AFP / )">Evolution des arrestations de migrants à la frontière Mexique-Etats-Unis ( AFP / )"> ="c-thumb-lazy__ratio" style="padding-bottom: 70.9636%;" data-ratio-filler="" data-ratio-auto="">Evolution des arrestations de migrants à la frontière Mexique-Etats-Unis ( AFP / )Evolution des arrestations de migrants à la frontière Mexique-Etats-Unis ( AFP / )

Donald Trump avait déclaré plus tôt jeudi qu'il comptait faire "une annonce majeure sur la frontière" entre les Etats-Unis et le Mexique plus tard dans la journée ou vendredi, en précisant qu'il n'en ordonnerait pas la fermeture, comme il l'avait menacé à plusieurs reprises ces derniers mois.  

"Nous allons faire quelque chose de vraiment spectaculaire sur la frontière", avait déclaré le milliardaire devant des journalistes.

D'après le Washington Post, certains membres de son administration étaient opposés à l'imposition de droits de douane --une des armes favorites du président-- sur les produits mexicains, craignant que cette décision n'enraye le processus de ratification du nouvel accord de libre-échange entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada (AEUMC), qui a paradoxalement été lancé le même jour par le gouvernement américain.

Le chef de cabinet de la Maison Blanche Mick Mulvaney a cependant tenté de séparer les deux dossiers. "Ce ne sont pas des tarifs douaniers dans le cadre du conflit commercial, ce sont des tarifs douaniers dans le cadre du problème d'immigration", a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique.

- Interpellation massive -

Donald Trump avait préparé le terrain, quelques heures auparavant, en annonçant qu'un groupe record de plus d'un millier de clandestins avait été interpellé après avoir franchi la frontière séparant le Mexique des Etas-Unis au niveau d'El Paso, au Texas. 

Image tirée d'une vidéo de la police américaine aux frontières et postée sur Twitter par le président Donald Trump montre un groupe de migrants traversant la frontière avec le Mexique, le 29 mai 2019 ( US Customs and Border Protection / - )Image tirée d'une vidéo de la police américaine aux frontières et postée sur Twitter par le président Donald Trump montre un groupe de migrants traversant la frontière avec le Mexique, le 29 mai 2019 ( US Customs and Border Protection / - )

Source: Externe

"Les démocrates doivent défendre notre incroyable police aux frontières et enfin colmater les brèches à notre frontière!", avait-il tweeté, accompagnant son message d'une vidéo nocturne de plus de deux minutes montrant des dizaines de silhouettes franchissant, apparemment facilement, une barrière. 

Ce groupe était composé en majorité de familles (934 personnes) et de mineurs non accompagnés (63), selon la police aux frontières (CBP), qui a publié des images montrant des dizaines de personnes debout devant une barrière en métal, surveillées par des agents. 

L'arrestation du "plus grand groupe jamais découvert par les agents de la police aux frontières démontre la gravité de la crise humanitaire et de la sécurité aux frontières" dans le Sud américain bordant le Mexique, a souligné le numéro deux de la CBP, Robert E. Perez, dans un communiqué. 

"Tous les membres du groupe", ajoute le communiqué, venaient du Guatemala, du Honduras ou du Salvador", les trois pays d'où proviennent la majorité des migrants qui se rendent aux Etats-Unis via le Mexique.

Donald Trump avait fait de la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique l'une des promesses centrales de sa campagne de 2016. 

Il accuse sans relâche l'opposition démocrate, qui contrôle depuis janvier l'une des deux chambres du Congrès, de bloquer toute initiative sur la frontière.

José, 27 ans, et son fils José Daniel, 6 ans, interpellés par un agent de la police aux frontières le 16 mai 2019 à El Paso, au Texas, après avoir parcouru des milliers de kilomètres au Mexique en provenance du Guatemala ( AFP / Paul Ratje )">josé, 27 ans, et son fils José Daniel, 6 ans, interpellés par un agent de la police aux frontières le 16 mai 2019 à El Paso, au Texas, après avoir parcouru des milliers de kilomètres au Mexique en provenance du Guatemala ( AFP / Paul Ratje )"José, 27 ans, et son fils José Daniel, 6 ans, interpellés par un agent de la police aux frontières le 16 mai 2019 à El Paso, au Texas, après avoir parcouru des milliers de kilomètres au Mexique en provenance du Guatemala ( AFP / Paul Ratje )

Le bras de fer avec les démocrates autour du financement de ce mur avait plongé les Etats-Unis dans la plus longue impasse budgétaire, ou "shutdown", de leur histoire en décembre 2018 et janvier 2019.

Face au refus du Congrès de lui accorder l'enveloppe budgétaire nécessaire, Donald Trump a déclaré en février une situation d'urgence nationale à la frontière et a demandé à la Défense de réaffecter des milliards de dollars à sa construction. 

Débordées par l'afflux de clandestins à la frontière mexicaine, les autorités américaines n'ont plus les moyens de tous les maintenir en détention. Elles ont donc récemment officiellement décidé de relâcher "les familles" dont aucun membre n'a de casier judiciaire en attendant qu'un tribunal examine leur cas.

Posté par stetienne à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2019

bon le rn a gagne

maintenant au boulot mise en place du zero immigration et expulsions des migrants hors d'europe et remettrent en place des vrais frontieres

Posté par stetienne à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2019

une bonne nouvelle venue d'Italie

il faut en finir avec ces bateaux de passeurs deguisés en ong moi je suis pour leur interdire de naviguer ou mieux encore les couler

Les navires sauvant les migrants en Méditerranée menacés d'amende en Italie



Posté par stetienne à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2019

elle a 100% raison zero immigration vite

et retour au bled pour les sans papiers et suppressions du droit de vote pour les doubles nationalites et peine de prisons pour ceux qui aident les migrants ( en faite ils participent à la traite des etres humains donc doivent etre sanctionnés severement)

https://www.valeursactuelles.com/politique/pour-marine-le-pen-les-migrants-cest-comme-les-eoliennes

Posté par stetienne à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,