13 novembre 2018

Immobilier : la faillite du rêve américain

ce qui nous attend si on continu a voter pour micron et ses putes en marche

Depuis quelques mois, les saisies de logements se démultiplient aux Etats-Unis. Dans les deux prochaines années, 2 millions d'Américains verront leurs maisons saisies et mises aux enchères. Principalement visés, les logements acquis par les plus modestes, grâce aux crédits immobiliers à taux variables.

Posté par stetienne à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2018

immeuble taudis effondré à marseille

https://www.google.fr/maps/@43.294111,5.3810737,3a,75y,90t/data=!3m6!1e1!3m4!1sQTxRlLXKUg23Oqsoo1C3XA!2e0!7i13312!8i6656?hl=fr

En voyant ces images, on pense aux rues malfamées de La Havane.
Si Mélenchon devient maire de Marseille, il va se croire à Cuba.

c est vrai que ca à l air hyper craignos le coin que des immondes tags sur les murs

Immeubles ....... plutôt des taudis déjà à l'époque où Google Map est passé dans la rue, c'est effrayant de penser que des gens vivaient encore la dedans

Ce qui me fait rire jaune, c'est que Marseille sera gérée d'ici 10-20 ans par des majorités musulmanes, et que l'état de la voirie et des bâtiments seront à l'image des catastrophes que sont es villes du Maghreb, donc je me dis que les accidents de ce type ne nous surprendront même plus...

A ce Melanchon et sa "carte postale idylique". il n'est jamais alle a Marseille lui ou quoi ? Quel guignol.

Si Mélenchon s'en occupe c'est tout le quartier qui va s'écrouler.

Avec un peu de chance, le n°61 s'effondrera aux passages concomitants de gadin et de méluchpen.

Mélenchon aux côtés des habitants? Avec leur accent marseillais il ne va rien comprendre, une fois de plus...Dans ce quartier personne n'a l'accent marseillais...

Efficace pour effacer les tags.

C'est tout à fait à l'image de la ville !

Comme au Caire !

ah l image de marseille une ville du tiers monde

Un instantané de la France dans l'Europe avant l'écroulement général

Symbole de ce qu'est Marseille , ville pleine de fissures à tous points de vues . nous pourrions même dire à l'image de la France .

Ça fait un peu region en voie de sous-développement ...à l'image de notre pays ..la france redevient un pays du tiers monde.

L'inconvénient des médinas c'est que les gourbis s'effritent au fil du temps

Tiers-monde.... mais avec des impots démesurés.. La nouvelle France.

Presque tous les centre ville de France sont pourris...et abritent des bobos décavés...et la misère du quart monde....

pour un commentaire clair, il aurait fallu préciser que Marseille (j'habite sur le Vieux-Port) reçoit depuis 3 semaines des trombes d'eau de pluie. Les murs de ces immeubles sont en pierre et pisé… pas de béton. Si il y a des fuites importantes dans les toitures, l'eau s'infiltre et détruit les murs…

les propriétaires ont laissé pourrir pendant des décennies et ont loué du vétuste. Marseille est une ville extrêmement insalubre. Même dans des apparts refaits, il n'y a aucune isolation, la plomberie est une horreur, c'est très humide, l'électricité est à refaire même quand elle vient d'être faite. J'ai vécu dans 7 apparts à Marseille et à chaque fois, quelque soit le loyer, c'était consternant.

Posté par stetienne à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2018

logements

Posté par stetienne à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mars 2015

banlieue

bon la on est dans le cas d'une banlieue reussie

si il y a delinquance c est la faute aux jugeottes de merdes et aux habitants pas a l'urbanisme

Angers, quartier Monplaisir

 

Posté par stetienne à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2015

Logement : un rapport propose la réduction des APL

pour relancer le logement il faudrait que les gens aient un emploi stable

que le prix des terrains baisse de 80%

le reste ce n'est que des elecubrations d'abrutis du ps ou de l ump planques dans des commissions placards dorées

 

Réduction des aides personnelles au logement (APL), suppression de la prime pour travaux de rénovation énergétique, fin progressive des aides à la pierre: un rapport au gouvernement propose plusieurs mesures chocs pour réformer la politique du logement, révèlent jeudi Les Echos.

Le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale des finances (IGF) avaient reçu pour mission de scruter la politique du logement "à la fois extrêmement coûteuse pour les finances publiques (46 milliards d'euros en 2014, soit plus de 2% du PIB) et régulièrement dénoncée pour son manque d'efficacité (les mises en chantiers sont au plus bas) et ses effets inflationnistes", rapporte le quotidien économique, se référant à ce document "gardé secret depuis l'été dernier".

"Le rapport d'inspection rendu public par Les Echos est un document de travail. Il n'exprime pas la position du gouvernement mais il vient contribuer à sa réflexion", a souligné la ministre du Logement Silvia Pinel, dans un communiqué.

"La priorité du gouvernement c'est la relance de la construction de logements pour répondre aux besoins des Français et le redémarrage d'un secteur essentiel de notre économie. La nécessaire maîtrise des dépenses publiques doit être conciliée avec cet objectif prioritaire", a-t-elle ajouté.

Les auteurs du rapport, qui jugent que les résultats des multiples aides au logement "ne sont pas à la hauteur des attentes", soumettent plusieurs mesures concrètes pour les réformer.

Parmi les plus importantes, ils proposent de "resserrer les critères d'attribution des aides personnelles au logement (APL), en rendant inéligibles à celles-ci les logements dépassant un certain niveau de loyer et de superficie et les ménages disposant d'un certain niveau de patrimoine" et de "mettre fin à la possibilité de rattachement au foyer fiscal des étudiants percevant une aide au logement", indiquent Les Echos. Cette dernière mesure "dégagerait 400 millions d'euros d'économies dès la deuxième année".

"Diverses mesures techniques visent à diminuer l'avantage fiscal actuel du statut de loueur en meublé non professionnel", ajoute le quotidien.

Les auteurs du rapport envisagent également la "suppression pure et simple des +aides à la pierre +", les subventions directes de l'Etat aux organismes HLM leur servant de fonds propres.

Pour diminuer les logements vacants, ils veulent aussi "permettre aux bailleurs particuliers de louer avec des baux de moins de trois ans, voire de pouvoir reprendre le logement en cours de bail".

Le rapport va par ailleurs "à contre-courant des mesures prises depuis l'an dernier pour soutenir les travaux de rénovation énergétique" en prônant "de supprimer la prime pour travaux et de porter la TVA sur ces travaux de 5,5% à 10%".

"Le gouvernement a déjà anticipé et répondu à plusieurs de ces recommandations", fait valoir Mme Pinel dont "le renforcement de la mutualisation de la trésorerie des bailleurs sociaux ou la facilitation de l'accession sociale dans le parc social" ou "le renforcement du prêt à taux zéro" et "l'expérimentation de l'encadrement des loyers".

Sur le front des APL, "un groupe de travail parlementaire sera constitué la semaine prochaine"

Posté par stetienne à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2014

Ces élus de Paris qui bénéficient de logements sociaux !

"Je souhaite qu'aucun conseiller de Paris ne soit locataire d'un logement attribué par la Ville ou un de ses bailleurs", tweetait Anne Hidalgo en décembre 2013. Quelques heures plus tôt, Mediapart révélait que cinq adjoints de Bertrand Delanoë occupaient un logement social. Six mois plus tard, rien n'a changé ou presque. Des élus de Paris, à l'image d'Antoinette Guhl, adjointe EELV à l'économie solidaire, continuent de bénéficier des mêmes avantages.

ben oui le ps est tout autant corrompu que l ump

Posté par stetienne à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2013

Logement: un premier volet de mesures pour fluidifier la construction

Logement: un premier volet de mesures pour fluidifier la construction

chez moi ils ont detruit tour qui etaient superbien concus mais qui etait devenu invivable a cause une deux familles de délinquants!!!!!!!!!!!!!!!!

(l expulsion hors de france des ces familles de délinquants quii ont double nationalité pour la pluspart seraient une excellente mesure pour liberer de la place dans logement pas si mal concu qu on veut nous le faire croire)

deux mesures que je mettrais en place:

controler le prix des terrains pour eviter spéculation fonciere qui enrichi quelques notaires .le prix du terrain ne doit pas depasser 10% du prix de la construction d'un logements.( je compte nationaliser le terrain a batir pour eviter spéculation fonciere).

autoriser les mobils home comme logements principale aussi( pour faire plaisir au lobby de la construction on a interdi la pose de mobile home sur terrain mais je compte liberaliser ca si une personne prefere un mobilhome sur un terrain plutot que faire construire en dur ca la regarde et surtout pas les maires les politicards et autre parasite a la solde des lobbys.

Posté par stetienne à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2013

Immo, chute des prix de 40% d'ici 5 ans' Jean-François Filliatre

je rappel que je suis pour le controle des prix du terrain pour eviter toute speculation le prix du terrain ne doit pas depasser 10% du prix d'une maison

 

Posté par stetienne à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2013

comme je l ai deja dit je suis pour un controle du prix des terrains  le prix d'un terrain  ne doit pas depasser 10% du prix d'un immeuble ou maison

le tout dans un contexte de decroissance de la population et d'un zero immigration et du droit au logement

mais bon n a pas a loger toute l afrique tout le maroc et toute l algerie non plus hein, faut pas rever

L'immobilier français serait le plus surévalué au monde

Posté par stetienne à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2012

Angoisse au camping: une loi menace les résidents à l'année

député,assemblée nationale,parc regionale,amenagement territoire,pls,mairies,communes,maire,ump,ps,mobil home,camping,terrain,habitation,logement,le député UMP de Charente-Maritime Jean-Louis Léonard,projet pour la france

Angoisse au camping: une loi menace les résidents à l'année

Audrey Dupuis (*), une retraitée de 74 ans à la situation précaire, vit depuis 13 ans au camping municipal Le Rupé, à Toulouse, mais depuis peu l'angoisse la ronge: elle craint de devoir quitter son mobil-home si est voté une proposition de loi visant à interdire la résidence au camping à l'année.

Ils vivent heureux au camping, un choix menacé par la loi

http://www.forum-politique.org/social-monde-travail/vont-ils-dormir-t102229.html?hilit=Angoisse%20au%20camping:

proposition de loi de députard ump  le député UMP de Charente-Maritime Jean-Louis Léonard je le rappel quelle belle bande d'ordure ses umpouetteurs quand meme celui ce jean louis léonard on lui tirerai bein quelques bonnes baffes dans la gueule

 

meme les americains n oserait pas faire ca.

chez il y a deux papys qui ont un petit terrain a la campagne ils y ont mis un petit mobil home ca leur sert de residence secondaire ils sont tres heureux et ben moi je ne pourais pas faire ca car maintenant cest interdit  pour des raisons de protection du paysage disent ils nos politicards et ben des que j ai le temps je vous montrerai la photo du mobil home et celle de quelques maisons bunker en beton que les pecu du coin proprietaire de terrain ont fait construire et vous me direz lequel des deux : bunker en beton du pegu local ou mobil home residence secondaire defigure le plus le paysage

 

si je suis elu je passe toutes ces loies puantes et sans fondement a la trappe les gens auront le droit d'installer un mobil home sur leur terrains et les gens de vivre à l'année au camping