29 novembre 2017

Les éleveurs français s’alarment d’un accord commercial entre l’Union européenne et le Mercosur

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/29/les-eleveurs-francais-s-alarment-d-un-accord-commercial-entre-l-union-europeenne-et-le-mercosur_5221997_3234.html

et ils ont raison il faut instaurer une taxe biodiversité sur les produits agricoles  qui proviennent des pays à agriculture productivistes ( usa,brésil,argentine,australie,.....

Posté par stetienne à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les salaires mirobolants de France Télévisions

...]
Bon nombre de ses pairs ont également des salaires très confortables: selon le rapport de la Cour des comptes, 191 salariés du groupe toucheraient plus de 120.000 euros bruts par an et 547 salariés plus de 96.000 euros bruts par an. De même, le nombre de salariés (CDI à temps plein) ayant une rémunération brute annuelle supérieure à 70.000 euros a augmenté de près de 57% entre 2009 et 2013 et s'élèvait à 1415 en 2015, contre 899 en 2011. Ces rémunérations importantes s'expliquent par le nombre de cadres employés par le groupe: chez France Télévisions, les cadres représentent 79% du personnel technique et administratif, et 26% des journalistes (voire même 40% à la direction de l'information). Un taux extrêmement élevé quand on sait que les cadres représentent environ 18% de la population active française.
[...]

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/10 ... isions.php

 

je suis pour la supprésion de la redevance télé ainsi que des salaires plafonnés dans télé et radios publiques

Posté par stetienne à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2017

L'industrie sous Emmanuel Macron : la liquidation continue

Philippe Varin, ancien Président de PSA vient d'être nommé vice-président du Conseil national de l'industrie. Le groupe de réflexion Les Avernes dénonce la politique industrielle de Macron et propose des solutions pour mettre fin au processus de désindustrialisation de la France.

Philippe Varin, ancien Président de PSA à la carrière de liquidateur industriel bien connue, vient d'être nommé vice-président du Conseil national de l'industrie, dont la présidence revient traditionnellement au Premier ministre.
...
Disons-le tout net: mettre fin au processus de désindustrialisation de la France est une nécessité impérieuse, pour notre économie, pour nos territoires, et, plus largement, pour notre souveraineté. Dans ce cadre, il faut, en première analyse, se féliciter des initiatives que les pouvoirs publics prennent en ce sens.

Hélas, ces considérations posées, il faut bien reconnaître qu'en fait de relance de notre industrie, Emmanuel Macron s'inscrit dans la continuité des faiblesses et erreurs du passé. Qu'on en juge.
...
Car, en fait de pedigree, celui de Monsieur Varin plaide peu pour lui-même, plus habitué qu'il fut à vendre à la découpe les entreprises où il est passé sous prétexte de redressement. Mais là n'est pas l'important. Emmanuel Macron, moderne entre les modernes, sacrifie une fois de plus aux exercices convenus qui consistent à aller rechercher de vieilles gloires industrielles, dans le sérail rassurant du corps des Mines, alter ego scientifique à l'inspection générale des finances.
...
Surtout, si l'on veut bien s'extraire de la communication et des services rendus entre seigneurs de la noblesse d'Etat, force est de constater que rien, depuis l'accession d'Emmanuel Macron ne marque de changement tangible visant à traiter les problèmes fondamentaux de l'industrie française. Qu'il soit permis de s'arrêter sur trois points.

Premièrement, la baisse des charges pour les entreprises industrielles, seule capable de restaurer partiellement la compétitive-prix de quantités de nos industries, incapables depuis trop longtemps, contrairement à l'Allemagne, d'accroître à suffisance leur compétitivité hors-prix. En la matière, il n'y a pas de miracle à attendre. Impôts et taxes ne baisseront que quand la dépense publique, à laquelle la France est droguée, sera significativement réduite.
... Emmanuel Macron, dans les pas de François Hollande, ne réforme nullement la France à hauteur des problèmes, il escamote temporairement les problèmes! Charge à ses successeurs de traiter le fond ; en cela rien que très habituel sous la Ve république.

Deuxièmement, à défaut d'esprit classique, familier du «ni oui, ni non, bien au contraire», Emmanuel Macron ne craint pas de plaider pour l'industrie, tout en la fragilisant avec méthode. A ce titre, comment ne pas s'étonner que le pouvoir en place n'ait toujours pas compris le rôle central des industries de défense, qui irradient l'ensemble de notre système technologique et économique? C'est la triste conclusion à laquelle il faut se rendre quand l'on considère, exemple parmi d'autres, l'annulation insensée de 850 millions d'euros de crédits budgétaires sur le PLF 2017, qui a débouché par ailleurs sur une crise inédite aux séquelles profondes entre l'armée et le pouvoir politique.
...
De tout ceci une conclusion émerge: en matière industrielle comme en tant de domaines, plus ça change, moins ça change, et Emmanuel Macron, loin d'être le premier des modernes est bien le dernier des anciens.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 ... ntinue.php

Posté par stetienne à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2017

les journalistes soit des putes soit des chômeurs

media liberté de la presse medef cac400 grand patron journaliste putes ou chomeurs

Posté par stetienne à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2017

il voulait etre libre

Un tigre échappé d'un cirque a été abattu en plein Paris.
Il voulait simplement vivre libre

Image
( rassurez vous il en reste encore 3819)
Image
un si bel animal ,tristesse et désolation et dire que c'est le jour anniversaire de la mort de Clemenceau, mort dans cette même ville.

Posté par stetienne à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2017

Le sénateur milliardaire russe Kerimov mis en examen en France, colère de Moscou

ils nous tannent tous ces apparatchiks russes. vivement que les russes fassent une nouvelle révolution pour chasser ces profiteurs

http://www.boursorama.com/actualites/le-senateur-milliardaire-russe-kerimov-mis-en-examen-en-france-colere-de-moscou-

Source: Externe

Posté par stetienne à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2017

Les Français boudent le train

Les Français boudent le train

1/les trains sont sales ( dans un train intercité une fois le chiot débordait de merde)

solutions: mettre controle billet a l entrée des quaies pour eviter n importe qui puissent rentrer dans train ( il parait que sud syndicat des controleurs qui veut pas )

mettre chiotes hommes  et chiotes femmes et controler propretes a chaque fin de trajet

2/c'est tres cher et ils circulent souvent a vide avant 2000 on pouvait faire aller retour lyon paris pour 40€ en achetant billet a l avance

il y avait train qui partait tard le soir et tot le matin comme ca on pouvait avoir une journée a paris pour moins 40€ maintenant plus possible ( en plus le prix des hotels a ete multiplié par deux!!!)

3/y a plus de fontaines d'eau potable dans les gares elles sont devenus espace betonné où se regroupent les racailles  bref la zone

bon vivement la concurence de la sncf

Posté par stetienne à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

reformons au plus vite le systeme judiciaire ubuesque

les prisons cest des lieux de répréssion point barre  pas le club med[smilie=icon_smile047.gif]
Depuis début octobre, signale Le Télégramme, la maison d'arrêt de Brest s'essaye au module Respecto. Celui-ci permet entre autres à des détenus volontaires d'obtenir la clé de leur cellule. La directrice de la prison en espère une baisse du taux de récidive.


La directrice de la maison d'arrêt de Brest espère que cette initiative permettra de faire baisser le taux de récidive parmi les prisonniers dont elle a la charge. Dans cet établissement touché lui aussi par la surpopulation carcérale, où l'on compte 334 détenus pour 202 places, tous ne sont pas concernés par le module. 74 d'entre eux y ont adhéré sur la base du volontariat. Dix surveillants pénitentiaires ont été affectés à leur suivi.

En plus de leur confier le sésame, les inscrits peuvent bénéficier d'une cuisine équipée au troisième étage nouvellement aménagé de la prison. A ce niveau, ils peuvent également profiter d'une salle de vie avec télévision et jeux de société. Les surveillants doivent noter chaque action des détenus, distribuant bonus et malus selon les comportements. Si l'un des incarcérés multiplie les écarts, il perd son accès au troisième étage.


http://www.bfmtv.com/police-justice/des ... 09124.html
pendant ce temps-là
Image

Posté par stetienne à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

ca s'arrange pas en france

comme je la i dit il doit y avoir mille  racailles à flinguer et  10000 à mettre aux bagnes

il faut aussi licencier les juges laxistes et reduire le nombre d'avocaillon

pour les trafiquants de drogue il faut retablir la peine de mort et prelever leurs organes pour rentabliser la répression

et c'est pas le minuscule mini micron qui le fera car à part la com et les cadeaux aux tres riches  il sait rien faire d'autre

/contre-le-trafic-de-drogue-la-maire-de-longjumeau-appelle-a-l-etat-a-l-aide-

9eme-nuit-demeute-a-mantes-jolie-cri-don-chez

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/11/21/la-cite-du-val-fourre-a-mantes-la-jolie-sous-tension_5218082_3224.html

Posté par stetienne à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,