26 mai 2012

gouvernement hollande

Les deux tiers des membres du gouvernement sont issus de la fonction publique, un tiers vient du milieu enseignant, quatre sont énarques, les autres sont médecins ou avocats. Ni chefs d'entreprises, ni salariés du privé : ce gouvernement représente-t-il vraiment la "diversité" de la France ?

AtzSbOgCIAE5MITDes auditions ont été effectuées jeudi au siège de la Soginorpa à Douai (Nord), qui gère 63.000 anciens logements miniers, dans le cadre d'une enquête sur l'utilisation de la carte bleue de cet organisme par le député-maire PS de Liévin Jean-Pierre Kucheida.9pc7jl

Posté par stetienne à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mai 2012

Une indemnité pour frais de mandat des députés sur la sellette :

Les députés disposent, outre leur indemnité parlementaire, d'une enveloppe pour couvrir les frais de leur mandat mais l'absence de transparence sur son utilisation alimente les suspicions, comme l'illustre la mise en cause vendredi par deux médias de l'un d'entre eux.

Pascal Terrasse, député socialiste de l'Ardèche, a utilisé son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) pour des dépenses personnelles, tels des billets de train pour sa famille, sa cotisation de parlementaire au PS et surtout des voyages privés au mois d'août, en Espagne, au Sénégal et en Egypte, selon le site Mediapart, qui publie notamment des fac-similés de son compte bancaire dédiés à cette indemnité.

L'hebdomadaire Marianne publie en partie les mêmes documents, en ne donnant toutefois pas le nom du député, car "son cas n'est qu'un parmi des dizaines" et qu'il "ne serait pas juste, dès lors, de le pointer du doigt plus que ses nombreux comparses".

Le député a vivement réagi en accusant Mediapart de livrer "en pâture" sa vie privée, en se fondant sur des "relevés bancaires personnels" qui ont "été volés", et en soulignant être "en conformité avec la loi".

"Jusqu'à preuve du contraire, un élu dispose de ses indemnités et cette ingérence dans l'usage que je fais de mes revenus personnels n'a d'autre effet que de stigmatiser les élus dont on sait qu'il est de bon ton de les dresser contre leurs concitoyens", a ajouté M. Terrasse dans un communiqué.

L'indemnité représentative de frais de mandat, d'un montant de 6.412 euros par mois, doit permettre aux députés "de faire face aux diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l'Assemblée", selon le site de l'Assemblée nationale. Elle est virée sur un compte bancaire à part.

Elle est distincte de l'indemnité parlementaire proprement dite, de 7.100,15 euros brut par mois, dont le député dispose à sa guise, puisqu'il s'agit de sa rémunération, et d'un crédit mensuel de 9.138 euros pour le salaire de ses collaborateurs, qu'il doit reverser à l'Assemblée ou à son groupe s'il ne l'utilise pas en totalité.

En revanche, aucune obligation ne s'attache à l'IRFM. Une proposition de loi du député Vert François de Rugy sur la transparence de la vie publique, qui aurait notamment obligé les députés à rendre publique l'utilisation qu'ils font de cette somme, a été rejetée en décembre par la majorité de droite de l'Assemblée, la gauche votant pour.

"Adopter ce texte, c'est présumer coupables les élus", avait alors estimé au nom de l'UMP le député Claude Bodin.

Le député Nouveau Centre Charles de Courson avait prêché dans le désert, en proposant lors d'une discussion budgétaire en 2009, que la Cour des comptes puisse "vérifier, sur un échantillon tiré au hasard, s'il est fait bon usage" de l'IRFM.

François de Rugy a publié en 2011 sur son blog l'utilisation de son IRPM, principalement le loyer de sa permanence de circonscription, et l'édition d'un journal distribué à ses électeurs.

Jean-Jacques Urvoas et Arnaud Montebourg (PS) avaient fait de même en 2009, avec là aussi une grande part des dépenses liées à leur permanence, ainsi que l'apparenté socialiste René Dosière.

Ce dernier consacrait notamment 1.700 euros à sa permanence, 700 euros à accroître les dépenses de rémunération de ses collaborateurs, 900 euros à des frais de restaurant "liés à l'activité parlementaire", 800 euros à des frais de déplacement et 200 euros à un "surcoût d'habillement".

M. Dosière, se déclare, dans une interview à Marianne, pour un contrôle de l'IRFM, non par le gouvernement, qui pourrait s'en servir pour "faire pression sur les élus", mais par "l'Assemblée elle-même", qui déciderait que "la partie de l'IRFM non utilisée pour des frais parlementaires serait rendue"

Posté par stetienne à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

printemsp arabe lol

tant qu'ils ne se seront pas débarrassé de l islam ils sont mal barré de toute façons dans ces pays quand on construit une mochequeté a la place d'un hôpital ou d'une école c est no futur d'ou la nécessite de mon rideau de fer sur la méditerranée

printemps arabe

 

 

Posté par stetienne à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

hollande prend le train oui mais

c'est un leger mieux par rapport au nabotblinblingeux mais bon il economise d'un cote et gaspille des milliards d'un autre coté

 

par exemple notre amis saussiflard marc ayrault de nantes a claquer 3,5 millions pour reloger les roumaisn envahisseur!!!!!!!!!!!!!!

les ministeres bidons, les commision bidon,............................

bref ce qu ils economisent d'un coté ils le gaspillent d'un autre et nous on a de moins en moins de chose

ump=ps=bonnet blanc et blanc bonnet

 

tout ca pour dire que prendre le train cest une chose et oui il doit montrer l exemple mais il faut aussi s 'attaquer au vrai probleme de gaspillage a tous vas de notre argent et la soeur anne ne vois tu rien venir non que dalle

Posté par stetienne à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

banque espagnol en faillite

projet pour la france,fmi,banque,espagne,europe,technocrate,economiste,crise,euro,franc francais,marine le pen,front nationale

La situation serait finalement pire que prévu chez Bankia, la quatrième banque espagnole qui vient d'être nationalisée en partie: croulant sous les actifs immobiliers risqués, elle s'apprête selon la presse à demander 15 à 20 milliards d'euros à l'Etat pour se redresser..........blablabla


j ai juste retenu ca [smilie=icon_smile025.gif] :
A l'époque, son président, Rodrigo Rato, très connu pour avoir été ministre de l'Economie et directeur général du FMI, se félicitait que cette introduction représente "un point de référence pour le secteur bancaire espagnol".

et oui au fmi c'est la creme des creme des economistes c est bien connu :mdr: :mdr: :mdr: [smilie=030.gif]

ce sont les mêmes économistes qui nous disent que l'euro vivra un millénaire. Que la fin de l'euro ce serait l'Apocalypse. Qui nous disaient que jamais la Grèce ne sortirait de l'euro.
Qui nous disent à chaque plan de sauvetage que la Grèce est sauvée. Qui nous annonçaient un CAC 40 à 4500 points pour cette année.
Qui, il y a une dizaine d'années, nous serinaient que la dette n'était pas un problème pour les états, et qui viennent aujourd'hui nous dire que nous avons été trop dépensiés et qu'il faut maintenant se serrer la ceinture.

Bref, ces économistes en chef qui ont toujours eu tort sur tout, mais qui tiennent les manettes et les estrades médiatiques, en se posant en donneur de leçons.

Tout ça à la poubelle !!!!! Avant que ce ne soit la lanterne.

 

Ils n'ont qu'à demander au FC Barcelone et au real madrid de renflouer leur caisse !!!

IL CHANTE BIEN LUIS MARIANO RAJOY?

La semaine passée ils affirmaient mordicus n'avoir besoin de rien Que de changement en 3 jours

bonne nouvelle pour la grece elle arrive a exporter sa faillite

Posté par stetienne à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Et pendant ce temps, Delanoë flambe 236 millions pour un toit

projet pour la france,delanoë,maire,mairie,forum des halles,racailles,bande ethnique,canopée,patrick berger,

http://www.capital.fr/enquetes/revelati ... or=EPR-226

Alors que la France est noyée sous les dettes, le maire de Paris va débourser une fortune pour édifier cette «Canopée» au-dessus du Forum des Halles.

Faisons taire tout de suite les critiques : le futur toit du Forum des Halles, dont la construction a commencé il y a quelques semaines, ne sera pas une vulgaire plate-forme en tôle ondulée. Comme vous pouvez le constater sur cette image, la «Canopée» sera une œuvre architecturale de premier plan, comparable, en termes de rayonnement culturel, au dôme du Taj Mahal et à la tour Eiffel. C’est du moins ce qu’espèrent ses promoteurs. Bertrand Delanoë la décrit comme «une immense feuille translucide ondoyant à la hauteur de la cime des arbres», le dossier de presse de la mairie de Paris évoque une «peau de verre qui laissera passer la lumière», et son concepteur, l’architecte Patrick Berger, assure que sa chose «mettra en résonance l’énergie naturelle et l’énergie urbaine». Le cœur des Parisiens en frissonne déjà.

L’ennui, c’est que leur portefeuille aussi. Aux dernières nouvelles, cette «feuille ondoyante» de 144 mètres sur 144 devrait coûter 236 millions d’euros aux contribuables de la capitale, l’équivalent du prix de 11 collèges flambant neufs ou, si l’on préfère, de 1 600 logements sociaux tout équipés. Même en défalquant la poignée de millions (une dizaine) consacrés à l’édification des quelques commerces et équipements publics attenants, cela fait lourd pour un toit. Et la facture risque d’enfler encore, car la pose de cette couverture géante au-dessus d’un espace où transitent chaque jour 800 000 personnes s’avère bien plus complexe que prévu. Le mode de construction imaginé au départ – pour ne pas gêner les boutiquiers, l’ouvrage devait être assemblé à terre dans le jardin d’à côté, puis mis en place d’un seul bloc avec des vérins – a en effet été abandonné au profit d’une méthode classique ; la structure a dû être rehaussée de 2,5 mètres pour des raisons techniques ; et l’on a découvert tar­divement que les piliers sur lesquels elle était censée reposer n’étaient pas assez solides.

Résultat : avant même de mettre la main au ciment, le groupe Vinci, désigné cet automne pour effectuer les travaux, a obtenu une rallonge de 40 millions d’euros (3 écoles communales) sur le budget initial. Et l’architecte a exigé un supplément d’honoraires de 28,8% (5,5 millions d’euros, 2 grandes crèches), au demeurant tout à fait illégal. Il est vrai que cet homme de l’art n’a pas hésité à flamber 1 million (10 000 Vélib’) pour la réalisation d’une maquette de travail à Vaires-sur-Marne (77). «Elle a été détruite au bout de quelques semaines sans que personne n’ait été autorisé à la voir», peste Elisabeth Bourguinat, pasionaria de l’association Accomplir, qui ferraille depuis des mois contre le projet. Pour couronner le tout, les coûts d’expropriation et de dédommagement des commerçants gênés par les travaux menacent de crever le plafond. La mairie y a déjà consacré 5 millions d’euros (2 bibliothèques), et elle confesse qu’il lui faudra débourser bien plus. Avant d’être un toit, la Canopée est un gouffre.

Mais au fait, à quoi sert-elle ? Eh bien, pour dire la vérité, pas à grand-chose. D’abord parce que le patio du Forum des Halles a toujours été à l’air libre, et qu’il n’y avait aucune raison objective de le recouvrir. «Pas plus que l’avenue des Champs-Elysées ou le parvis de Notre-Dame», soupire Jacques Boutaud, le maire vert du IIe arrondissement voisin. Et puis parce que cette étrange toiture ne couvrira de toute façon pas grand-chose. Elle partage en effet avec les vieilles cases du Club Med la particularité de ne pas protéger de la pluie. Afin que les fumées puissent s’évacuer en cas d’incendie, les services de sécurité ont exigé que la moitié de sa surface soit ouverte à tous vents. L’architecte a donc imaginé un système de lamelles inclinées à 50 degrés, joliment baptisées «ventelles». «La bonne nouvelle, c’est qu’on pourra voir le ciel de dessous», ironise Serge Federbusch, animateur du site Delanopolis et violent adversaire du ­projet Berger. La mauvaise, c’est que s’il pleut par grand vent, il faudra y circuler avec un parapluie. En cas de neige, ce sera plus tordant encore, des plaques entières dégringoleront sur la tête des badauds, on pourra faire des bonhommes.

sachant que le forum des halles c'est un nid a racailles en plus

Posté par stetienne à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Essonne : nouvelles échauffourées jeudi soir à Massy

projet pour la france,hollande,taubira,essonne,93,91,racaille,voleur,cambrioleur,police,justice,ubuesque,répression,manuel walls,angelisme,ps,hollande,marine lepen,

et ca continu on laisse les racailles merdiques faire la loi au lieu de taper dans le tas et  d'en envoyer un ou deux a l hopital puis en taule pour les calmer

la france part en couille que ca soit ave cle nabot ou le chamalow

 

De nouvelles échauffourées ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi entre les forces de l'ordre et de jeunes racailles de Massy (Essonne), après la mort mercredi d'un jeune racaille qui roulait sans casque à bord d'une moto volée, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Une source proche de l'enquête a fait état de tirs de mortiers et d'un jet de boule de pétanque, sans plus de précisions.

Selon cette source, il n'y avait ni blessés, ni dégâts, et la police n'avait procédé à aucune interpellation.ben tiens ca m aurait etonner toujours ultralaxiste le gouvernement

Une autre source proche de l'enquête a indiqué que le calme est revenu vers 01H00.

Mercredi soir, des détritus qui se trouvaient sur le trottoir avaient été incendiés. Plus tard, une voiture a été retournée et des affrontements ont eu lieu. Des encombrants, qui avaient été déposés sur le trottoir, ont été placés sur la route. Des vitres ont été brisées sur une vingtaine de véhicules.

Il n'y avait eu ni blessés ni interpellations.

Ces violences font suite à la mort d'un jeune racaille, dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu'il circulait à bord d'une moto volée. Selon des sources concordantes, des rumeurs mettent en cause la police.

L' homme décédé, âgé de 24 ans, était originaire de la ville voisine d'Antony (Hauts-de-Seine). Il aurait perdu le contrôle de la moto, qu'il venait de dérober lors d'un cambriolage à Vauhallan (Essonne), et qu'il conduisait à très vive allure.

Il ne portait pas de casque et ne détenait aucun permis de conduire. Selon les premiers éléments de l'enquête, la moto a été retrouvée à une quarantaine de mètres du point d'impact.bon debaras une racaille merdique en moins

Connu des services de police, ce jeune homme présentait un taux de 1,08 g d'alcool dans le sang, et avait consommé du cannabis, selon cette même source.un multirecidiviste en plus il aurait du etre en taule et plus faire chier la societe

Un autre  homme, âgé de 19 ans, originaire de Massy, et qui se trouvait avec lui sur la moto, a été grièvement blessé.

Il a été transporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).et voila ca va couter une forturne a soigner cette racaille

Une source proche de l'enquête avait indiqué mercredi soir à l'AFP que les forces de l'ordre sont arrivées sur place après les faits, appelées par un témoin.

ne nous etonnons pas si marine le pen va arriver au pouvoir

Posté par stetienne à 09:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2012

Le plus gros détenteur de la dette américaine n'est plus la Chine, c'est...

Marc Fiorentino pour La Tribune

L'analyse de l'ex-trader Marc Fiorentino sur l'"arnaque américaine" de 2011. Découvrez qui a supplanté la Chine et le Japon

Madoff était finalement un petit joueur. Avec ses 50 ou 60 milliards de dollars détournés, il n'a pas exploité toutes les possibilités de la fameuse chaîne de Ponzi... Face au tandem Geithner-Bernanke, nos nouveaux Robert Redford et Paul Newman dans ce remake de « l'Arnaque », il faut dire que la concurrence est rude. Décortiquons cette fraude massive car le montage est d'une subtilité perverse et d'une perversité subtile.

Commençons tout d'abord par un petit rappel : le Trésor américain et la Fed sont deux poches différentes du même argent... Même si la banque centrale américaine est indépendante, ses moyens sont les mêmes que ceux du Trésor américain. Quand la Fed perd de l'argent, et elle va perdre une fortune sur ses achats massifs d'obligations d'État avec la remontée des taux d'intérêt qui s'amorce, cette perte va directement, chaque année, s'imputer au déficit budgétaire américain, un déficit qui est déjà en lambeaux.

Que s'est-il passé en 2010 ? L'État américain, déjà en faillite virtuelle, a fait de la relance. Il a injecté des centaines de milliards de dollars dans l'économie qu'il n'avait pas. Ces centaines de milliards, le Trésor américain a dû les emprunter. Le problème, c'est que les Chinois ne veulent plus de ces nouveaux subprimes, ni les Japonais ni les pays du Golfe... Les ménages américains ont absorbé une partie de ces déchets napolitains pour placer une épargne récemment reconstituée. Mais cela ne suffisait pas. Dès lors, la Fed est venue prêter au Trésor américain... Mais la Fed et le Trésor, c'est pareil ! C'est de l'argent qui sort d'une poche pour entrer dans l'autre, avec deux poches qui, aujourd'hui, sont percées. On a appris cette semaine, sans surprise, mais tout de même avec effroi, que la Fed était passée devant la Chine et était devenue le plus gros détenteur d'emprunts d'État américains ! Fascinant, non ? L'administration Obama, qui voulait réformer les pratiques bancaires, fait ce qu'aucune banque, ni aucun escroc de haut vol, n'a jamais tenté. Il faut dire qu'ils n'en sont plus à une contradiction près : les vingt plus grosses banques américaines vont verser pour 2010 un montant record de rémunérations : 135 milliards de dollars alors qu'Obama devait briser Wall Street, l'appât du gain et les bonus. Michael Douglas a raison de dire en 2010 : « Greed is not just good, it's legal. » Passons.

Le problème de ce tour de prestidigitation, ô combien impressionnant, est qu'il ne pourra plus être utilisé en 2011. Vous allez comprendre pourquoi. Les taux montent. La Fed perd donc tous les jours de l'argent sur les 1.100 milliards d'emprunts d'État qu'elle a avalés. Elle va sûrement encore jouer la fuite en avant avec un QE3 ou un QE4 mais elle ne pourra pas continuer à absorber intégralement les besoins d'emprunt de ses collègues du Trésor. Madoff avait besoin que les marchés continuent à monter pour que son arnaque tienne. La crise de Lehman a mis sa belle pyramide à terre. Geithner et Bernanke ont besoin que les taux d'intérêt baissent pour qu'ils puissent continuer à faire voltiger les dollars sans que les spectateurs s'aperçoivent de la supercherie. Oui, mais voilà. Avec des matières premières en folie, du fait entre autres de ce « quantitative easing », des valeurs d'actifs qui montent sous l'effet de la spéculation, des banques qui reprennent leurs plus mauvaises habitudes, les taux grimpent. Doucement mais sûrement. Et il suffit que cette hausse s'accélère pour qu'on découvre que tout cela n'est qu'une gigantesque arnaque.

Mais alors, me direz-vous, si c'était aussi simple que cela, que fait la police ? La police, c'est-à-dire les agences de notation ou la SEC, est à peu près aussi sévère avec le Trésor américain et la Fed que la police tunisienne l'était avec la belle-famille de Ben Ali ! Notre duo d'équilibristes est aujourd'hui dans une fuite en avant qui ne peut que mener les États-Unis dans un mur. Bravo les artistes !

Posté par stetienne à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

en finir avec la racaille

projet pour la france,racailles,bnalieue,police,délinquants,laxisme,ne plus tolerer agissement des racailles ,voleurs,drogue,ps,taubira,marine lepen,représsion,

lamentable on ne doit plus tolerer que des racailles cassent tous parcequ une racaille voleuse a clapser Essonne : affrontements entre police et jeunes à Massy mercredi soir

 

 

Des affrontements ont eu lieu mercredi soir entre les forces de l'ordre et des jeunes, dans le quartier des Grands Ensembles à Massy (Essonne), après la mort d'un jeune homme qui roulait sans casque à bord d'une moto volée, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Selon une source proche de l'enquête, des affrontements ont eu lieu entre les forces de l'ordre et quelques dizaine de jeunes, entre 23H00 et minuit, sans faire de blessés. Il n'y a pas eu d'interpellations.

Vers 22H15, des détritus qui se trouvaient sur le trottoir ont été incendiés. Les pompiers sont intervenus, ainsi que les forces de l'ordre présentes pour sécuriser le quartier.

Puis, vers 23H15, une voiture a été retournée et des affrontements ont eu lieu. Des encombrants, qui avaient été déposés sur le trottoir, ont été placés sur la route. Des vitres ont été brisées sur une vingtaine de véhicules.

Selon cette source proche de l'enquête, de fausses rumeurs mettaient en cause la police après la mort d'un jeune homme de 24 ans, originaire d'Antony (Hauts-de-Seine), dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu'il circulait sans casque à bord d'une moto qu'il venait de dérober à Vauhallan (Essonne), une commune située à quelques kilomètres de Massy.

Connu des services de police, cette jeune racaille  qui ne détenait aucun permis de conduire, présentait un taux de 1,08 g d'alcool dans le sang, et avait consommé du cannabis, selon cette même source.la totale ca debarasse que cette vermine soit clapser au moins justice est faite

Un autre jeune homme, âgé de 19 ans, originaire de Massy, et qui se trouvait avec lui sur la moto, a été grièvement blessé, et son pronostic vital est engagé.

Il a été transporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

La moto, qui roulait à très vive allure selon les premiers éléments de l'enquête, a été retrouvée à quarante mètres du point d'impact, selon cette même source. Les deux jeunes hommes ne portaient pas de casque.

Une source proche de l'enquête avait indiqué mercredi soir à l'AFP que lors de l'accident toutes les équipes de police de Massy étaient en intervention, et que les forces de l'ordre sont arrivées sur place après les faits, appelées par un témoin.

Selon une source policière, une centaine de CRS, policiers des brigades anti-criminalité (BAC) départementale et locale et des compagnies de sécurisation et d'intervention se trouvaient sur place mercredi soir, avant le début des affrontements.

Le directeur départemental de la sécurité publique et le sous-préfet de Palaiseau se sont rendus sur place, selon cette même source.

Posté par stetienne à 11:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2012

des nouvelles du nabot ursurpateur

projet pour la france,sarkosy,ump,maroc,cannabis,drogue,islam,mosquée,france,impots,carla bruny,voleur,escroc,menteur,immigration,préseident,ursurpateur,nabot,saleté,pourriture sarko,contribuable,marine le pen,fn,

POLITIQUE - Le couple profite d'une résidence mise à sa disposition par le roi Mohammed VI...

Le calme après la tempête. L'ancien président français Nicolas Sarkozy et son épouse Carla, en visite privée au Maroc, séjournent actuellement dans une résidence mise à leur disposition à Marrakech par le roi Mohammed VI, dans le sud du royaume, a indiqué ce mardi à l'AFP un responsable des autorités locales. «La résidence appartient à la famille royale et elle est située au coeur de la Palmeraie», à Marrakech, selon la même source.

«La résidence où Nicolas Sarkozy se ressource est réservée généralement aux invités du roi. Elle est très discrète, à l'abri des journalistes, et l'ex-président y pratique régulièrement son jogging dans la palmeraie», a ajouté le responsable local qui a requis l'anonymat.

 

et oui le champion du zeroimmigration.com se repose chez son pote le roi moouramed 39 qui lui offre le couvert et le gite pour bon et loyaux services

rappelons que le maroc est le 1ere importateur de cannabis en france( et cest nous qui allons payer les cancers des djeuns tete de cannabineux via la secu)

que la france DONNE des milliards au maroc donc a se gugusse de roi qui ensuite s'en sert pour financer la construction de mochequetée en france

 

allez encore une fois pour le plaisir decage povre con sale petit nabot menteur voleur hypocrite  j espere que les francais te reprendront l argent que tu leur as volé par la force tu ne merites que la guillotine

tiens un petit commentaire sur cette merde de sarko trouvé au hazard:

et dire que on va le payer jusqu'à sa mort comme Giscard et Chirac elle est pas bonne la place nous on est en crise lui il profite de la crise pour se ressourcer j?aimerai savoir comment on se ressource quand on est au chômage !!!! je pense qu'il a la la France d'en bas et celle d'en haut et moi qui suis en bas quand je lève la tête je vois que des trous de cul !!!!!!!!!!

Le roi d'un pays super démocratique invite notre ex-président... C'est en échange de quels services rendus durant sa présidence ? Ou alors il faut croire que c'est juste parce qu'il le trouve sympathique ?

Posté par stetienne à 16:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,