02 septembre 2011

la légalisation de l'euthanasie.

je suis pour la legalisation de l'euthanasie et du droit a mourrir dignement. a quoi ca sert de vivre a letat de legume pour faire plaisir aux vieux debris de religions archaiques que sont l islam et le catholiscisme.a quoi ca sert de maintenir artificiellement des veillards au bord de la mort en vie si ils souffrent trop on est pas des cobayes à chirurgiens et à  l'industrie phamarceutique.

donc oui a la pilule du sommeil comme en suisse et je soutiens toute personne qui met fin a des souffrances inutiles d'etre chere

legalisons le droit de mourrir ca sera une enorme avancé social faisons comme les suisses

Le Conseil de l'Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques a choisi jeudi soir de ne pas porter plainte contre le Dr Nicolas Bonnemaison, membre des urgences de l'hôpital de Bayonne, accusé d'avoir volontairement causé la mort d'au moins quatre personnes en fin de vie depuis avril dernier par injection létale. Une décision jugée "inconcevable" vendredi par le Conseil national.

André Deseur, porte-parole au niveau national, a jugé "inconcevable" que le médecin ne soit pas déféré devant une instance juridictionnelle. "L'affectif a pris le pas sur la réalité" dans la décision du conseil local, a-t-il estimé dans un entretien accordé à l'Associated Press, souhaitant que la chambre disciplinaire soit "délocalisée pour davantage de sérénité". Selon lui, le Conseil national devrait décider des poursuites à l'encontre du Dr Bonnemaison en octobre.

Le président du conseil départemental, le Dr Marc Renoux, a lui aussi déploré auprès de l'AP la décision de la chambre, évoquant "une lâcheté". Il a estimé que "le code de déontologie avait été bafoué ainsi que la loi Leonetti" encadrant depuis le 22 avril 2005 les dispositifs de fin de vie.

Le Dr Marc Renoux a également souligné qu'un autre vote pouvait être soumis aux membres de l'Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques dans les mois à venir, qui permettrait de porter plainte contre le Dr Bonnemaison auprès de la chambre disciplinaire du Conseil régional de l'Ordre. "On ne peut pas accepter quatre homicides avec des produits interdits dans ce cas-là", a-t-il asséné.

Le Dr Bonnemaison a été mis en examen le 12 août pour "empoisonnement sur personnes vulnérables" et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Son cas est désormais au centre d'un débat sur la légalisation de l'euthanasie. Une pétition de soutien au médecin bayonnais a déjà recueilli plus de 43.000 signatures sur Internet.

Son avocat, Me Arnaud Dupin, estime que son client a pris des décisions médicales "motivées par la volonté que des patients puissent mourir dans la dignité". D'après lui, les familles des victimes ont été "souvent informées" ainsi que "certains confrères". Me Dupin a affirmé que "ces pratiques ont cours quotidiennement dans les hôpitaux français".

 

Posté par stetienne à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

c est la rentrée scolaire

« Les Nations, comme les civilisations, sont mortelles » — et meurent fort bien de leur école, comme on meurt d’un cœur épuisé. [...] le désastre est là, dit Cassandre, dans cette école aux murs écroulés où nous avons laissé entrer les chevaux de Troie du pédagogisme, du constructivisme, des intérêts privés et du crétinisme réunis. « L’école n’est plus l’école de la République » — mais y a-t-il encore une République (et un pilote dans l’avion) pour sauver l’école ? [...] On ne dira jamais assez combien le libéralisme bête a trouvé dans les obsessions anti-élitistes des pédagogistes l’aliment idéologique qui lui manquait. Désormais, c’est sûr, le Bac n’est plus cet examen « qui, horreur !, permettait aux fils ou petits-fils de paysans ou d’ouvriers de devenir médecins ou magistrats ». D’ailleurs, d’ici peu il sera distribué par les établissements eux-mêmes, tout contents d’exercer leur droit imprescriptible à l’autonomie et de couronner ainsi leur auto-évaluation, auto-congratulation, auto-mutilation et autres merveilles pédagogiques du XXIème siècle. Sans notes, ces pratiques d’un autre âge assimilées à des brimades insupportables… [...] Ici et maintenant que l’on a suicidé les vrais impératifs pédagogiques sous une « conception purement économique et techniciste de l’éducation ». « En termes crus », la machine-école fabrique 10% de cadres (il n’en faut pas plus, prétend l’OCDE) dans ce qu’il reste d’établissements prestigieux, « images d’Epinal » soigneusement entretenues dans la naphtaline des beaux quartiers, et 90% de racailles taillables et corvéables à merci, formés dans des Zones d’Exclusion Programmée, et remplacées, à terme, par des sous-traitants installés dans des paradis sous-développés. Désormais, l’école des pauvres fabrique des pauvres. Et même des barbares, note Polony. Le produit de l’Ecole du XXIème siècle, ce sont « des jeunes qui ont passé douze ou treize ans de leur vie sur les bancs de cette école française, dénués de toute compassion, de toute capacité d’identification à l’autre, capables d’actes relevant de la plus pure barbarie ». Le barbare, c’est d’abord celui qui ne sait pas parler — et qui finit par vous massacrer. Ne nous y trompons pas : c’est ce que l’Europe, l’OCDE, et la mondialisation exigent désormais de l’Ecole. [...] « De la civilisation héritée de l’Humanisme et des Lumières, il n’y a plus trace dans l’esprit d’une jeunesse sans mémoire, soumise à l’air du temps et à la concurrence généralisée. La tyrannie des imbéciles étend son empire, et le Nouvel Observateur, organe de l’air du temps, peut devenir sa nouvelle Pravda… » [...] Un retour en arrière est nécessaire pour expliquer le débat entre « pédagos » et « républicains ». Polony se lance donc dans une analyse des pédagogies nouvelles « pour les nuls », expliquant qu’une idéologie — le « constructivisme », en fonction duquel l’élève « construit ses savoirs tout seul » sans passer par la médiation intellectuelle d’un maître désormais réduit au rôle d’« animateur du groupe-classe » — a fini par se donner pour une pratique, et exclut automatiquement tous les (vrais) pédagogues qui ne souscrivent pas à ses oukases. Pour le grand public, ce sera sûrement instructif. Autant désigner au bon peuple ceux qui détruisent lentement et sûrement ses enfants depuis les années 1980. Avec un peu de chance, les classes laborieuses redevenues dangereuses pourraient être tentées de mettre leurs têtes d’œuf au bout de leurs fourches. Il est tout de même sidérant que tant d’apparatchiks survivent et prospèrent en détruisant sur leur passage de carriéristes lèche-culs l’école qui les a formés, eux — et qu’ils veulent interdire à tous les autres, pour être les derniers à y avoir appris quelque chose. [...] Parmi ces « bonnes pratiques », la question de l’apprentissage de la lecture est au cœur du débat. Quand les élèves n’entendent plus ce qu’on leur dit, quand ils ne parviennent à retranscrire le discours de l’enseignant que par une bouillie verbale incompréhensible, on peut effectivement penser qu’un crime quelque part s’est commis, qu’une génération entière a été sacrifiée — et va porter longtemps, économiquement parlant, cette tare si patiemment greffée par des pédagogues si prétentieusement incompétents.

documentaire

Posté par stetienne à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Clandestins : ces pays qui ne jouent pas le jeu

mes propositions:

ne plus donner un centime d'aide a ses pays, peine de prison a vie pour les maffias de l immigration et confisquation tout les biens, retablir frontiere francaise et sortir de leurope qui est une passoir, expulsion par bateau de tous les illegaux qui je le rappel aux bonne conscience sont des delinquants qui ne fuient pas la misere car les vrais misereux n ont meme pas de quoi faire 50km mais viennent en france pour voler notre systeme de protection sociale que nos anciens ont mis si longtemps a obtenir par la souffrance et le combat ses illegaux sont de veritables parasites et ceux qui les protegent des irresponsable dangereux a qui il faut enlever les droits civiles

 

Claude Guéant dénonce huit pays qui rechignent à reprendre leurs nationaux.

Mali, République démocratique du Congo, Congo, Angola, Mauritanie, Pakistan, Bangladesh et Sénégal. Ces huit pays à forte émigration sont pointés du doigt au ministère de l'Intérieur. En cause: leur refus quasi systématique de réintégrer leurs nationaux lorsque ceux-ci ont été arrêtés en France en situation irrégulière. Et pourtant, ce groupe des huit fait l'objet de sollicitations pressantes. Claude Guéant l'a rappelé jeudi devant les ambassadeurs français réunis à Paris, lors d'une grande conférence: «Un plan spécifique» a été mis en place, a déclaré le ministre, «qui vise notamment à exercer ce qu'il est bien convenu d'appeler des pressions» sur ces huit pays «prioritaires».

Claude Guéant le reconnaît: «Pour éloigner des étrangers, nous sommes tributaires de la bonne volonté des pays d'origine -souvent proches de nous politiquement- à délivrer des laissez-passer consulaires.» Or, l'«affaire», selon son expression, «n'est pas une question subalterne; c'est une question importante, car elle conditionne au moins en partie l'efficacité de notre effort pour limiter l'immigration clandestine.»

Il faudra, en conclut Claude Guéant, «insister encore» auprès de ces États qui ne jouent pas le jeu, sans trop détailler les éventuelles mesures qui pourraient les viser, en cas de refus. Une chose est sûre: au-delà de ces huit pays, la non-délivrance de laissez-passer représente la première cause d'échec des procédures d'éloignement, soit un tiers des quelque 100.000 mesures prononcées par Paris. La clé du problème migratoire est donc largement diplomatique. D'où les efforts déployés jeudi par le «premier flic de France» pour séduire les ambassadeurs réunis jeudi pour leur conclave annuel.

Politique plus restrictive  

Depuis la mi-juillet, la durée de rétention des étrangers en situation irrégulière peut aller jusqu'à 45 jours, au lieu de 32 précédemment. Cet allongement devrait en théorie augmenter les chances de l'administration d'obtenir des laissez-passer consulaires de la part des pays qui traînent des pieds pour reprendre leurs ressortissants. La Chine, par exemple, attend en moyenne 35 jours avant de délivrer le précieux sésame, et le Mali, environ 38.

Aux ambassadeurs désormais de trouver les mots pour convaincre ces États «proches» qu'une solution est toujours possible. La place Beauvau s'est fixée comme objectif au moins 30.000 reconduites à la frontière pour 2011. Elle prône également une politique plus restrictive en matière d'immigration légale, avec 20.000 entrées de moins dès cette année. Et comme pour verrouiller ce changement de cap, le patron de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), Dominique Paillé, proche de Jean-Louis Borloo et recruté au temps où le gouvernement voulait augmenter l'immigration professionnelle, a annoncé jeudi qu'il serait remplacé. Le puzzle de l'avant-présidentielle se met en place.

31 août 2011

oraison funebre

requiescat in pace http://francereferemdum.canalblog.com/ blog merveilleux qui illumina la toile tel adebarrant et altair illuminant le ciel d'été  et qui brilla aux firmament de google et bing faisant palir les blogs tristounet et sans idée du ps ou de l umpouette

je pensais avoir ete victime d'un complot franc maconique, d'une fatwa d'un groupe islamique integriste d un perfide fonctionnaire borgne d'une association communautariste, de la riaa ou d'ayant droit cupide au main crochu, du contre espionnage teleguidé par le quai d'orsay  mais non mon blog vu victime de petit brnalos boutonneux au cerveaux embrumer par les vapeurs de cannabis et a l enorme poil dans la main des moderateurs branleurs de canalblog qui preferent appuyé sur le bouton suppression du blog plutot que de lire intelligament les posts

et oui le superbe lion a ete terrasé par la mouche a merde et non pas par un buffle aux cornes acerés je dois l admettre

 

mais tel le phenix renaissant de ces cendres un nouveau blog se dresse contre la censure bien pensante et les cons et rien n'empechera ca monté en puissance et mon election a la presidence

vive le nouveau blog et mort aux cons de moderateur de canalblog comme disait napoleon a austerlitz

 

Posté par stetienne à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

plus d'ecole et d'hopitaux en libye mais des mochequetés

ils ont de la chance les lybiens grace a notre nabotsky ils n'auront bientot plus d'hopital ni d'ecoile mais a la place des belles mochequetées ou gigoter du groupion

vive nabotsky vive les integristes islameuh le retour de baton laic et communiste va etre a la hauteur de leur desillussion

Posté par stetienne à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

violentes emeuttes au nord de londres

personne na garde des exemplaire de cette "excellentissime" revue qu est "l'express" ou un journaleux con comme ses toncs nous demontrait que le modele anglais d'immigration etait autrement meilleur que le model francais histoire de rigoler un coup

a l'express quelle magnifique source d'information :D :D

 

sinon lu dans le figaro : les partenaires libéraux démocrates  ne semblent pas du tout disposés a accepter la prestations aux familles d'emeuttiers.............

sans commentaire et oui les liberaux ont pour objectif de maintenir notre societe dans un etat de faiblesse pour s'enrichir indifiniment.les liberaux qui sont a la barre a l ue se maintiennent par le mensonge a l aide de leur merdia.com ce sont eux qui detruisent nos acquis sociaux via l immigration et les delocalisations il faut les detruires et detruires leur nid: en france polytechnique et l'ena et l union europeenne veritable reperd de technocrates ultraliberal

se sont les descendants des nobliaux qui faisaient regner l'exploitation et les inegalités en 1793 la guillotine leur convient parfaitement

Posté par stetienne à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Pour Lefebvre, le chômage est dû au "taux de natalité"

L'analyse du secrétaire d'Etat chargé du commerce est jugée "hallucinante" par le socialiste Manuel Valls.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... ncais.html

je le rappel je suis pour la decroissan,ce douce et la stabilisation de la population francaise aux alentours de 50 millions d'habitants

cette croissance infini proner par des debiles comme lefebvre n est synonime que de guerre et de mal etre

donc ma politique cest zero immigration et decroissance douce et maitrise de cette decroissance et l on revendra notre savoir faire aux autres pays qui seront aussi oblige de rentré en decroissance

actuellement le japon et l'allemagne et la suisse sont en train de prendre une longueur d'avance sur nous a cause de debile profond genre lefevre et la clic des croissances infinis

Posté par stetienne à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

la censure sur canalblog

Motifs du rejet : - incitation à la haine raciale, appel à la violence (cf courriel envoyé mardi 30 août)
http://www.20minutes.fr/article/767352/ ... -tottenham. et oui ils ont fait venir de la racaille immigre
tout ca parceque je disais que les emeuttes raciales en angleterre etait du a la racaille immigré donc si je comprend bien en france
 on a plus le droit de criotiqué l immigration ni les mefaits des societes multiculturelle
le meilleur des mondes voulu par la maffia liberal quoi

Posté par stetienne à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Que pensez-vous de l'enseignement privé ?

Pensez-vous que l'école privée offre de meilleures chances de réussite aux enfants ? Au contraire, défendez-vous l'enseignement public ? Donnez-nous votre avis.

 

Que pensez-vous de l'enseignement privé ? Quels en sont les avantages, les inconvénients ?

Dans le privé on peut virer plus facilement eleves qui foutent la merde.

Avez-vous une expérience personnelle de l'école privée (votre expérience dans ce type d'école, celle de vos enfants...) ?

Non ai connu que le public en tant que eleve lyceen etudiant et enseignant c'est pour ca que je ne suis pas tendre envers l'enseignement public car jai eu tout loisir de voir ses tares et que malheureusement ca s'arrange pas.

Si vous deviez comparer l'enseignement public et l'enseignement privé...

Les profs du public envie les profs du privée qui peuvent virér les eleves n ayant aucune motivation et générateur de desordre.

Posté par stetienne à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,