03 octobre 2015

poutine merkel oblama humour

usa obama poutine syrie daech hollande

Posté par stetienne à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

justice ubuesque et complice des criminels

projet pour la france reforme du systeme judiciaire justice laxiste justice complice des criminels licencier juge incompetent juge elu par citoyen controle des citoyen sur le systeme judiciaire meilleur controle des politiques sur le systeme judiciaire

Enième et ultra grave foutage de gueule de la "justice" envers les victimes et la société ! :evil:

http://www.laprovence.com/article/actua ... ibere.html

Condamné à la perpétuité en 2007 pour trois assassinats à Aix, et à 22 ans pour la mort d'un bijoutier en 2006 rue de la Palud (1e), Noël Mariotti est en semi-liberté

Citer:
Depuis la décision rendue par la cour d'appel de Riom (Auvergne), confirmant, fin mai, la décision du tribunal de l'application des peines (TAP) d'offrir une libération conditionnelle à Noël Mariotti, 51 ans, l'information n'avait pas filtré.

Il faut dire qu'elle n'est pas anodine, tant le nom de Mariotti résonne dans le monde du grand banditisme et tant le braquage d'une bijouterie de la rue de la Palud (1e) le 17 février 2006 au cours duquel il avait abattu le gérant Icsi Krikor, avait provoqué une vague d'émotion dans tout le centre-ville de Marseille. Il faut dire aussi que cette libération conditionnelle avec semi-liberté probatoire (il dort toujours au centre pénitentiaire de Moulins, dans l'Allier) de cet ancien lieutenant de Francis Vanverberghe, dit le Belge, et proche aussi de Jacky Imbert, dit le Mat, pose question.

Cela paraît être une considérable érosion de la peine

"Il n'est pas question de remettre en cause le principe de la réduction de peine, légale et légitime, analyse Me Alain Molla, qui avait représenté le bijoutier lors du procès devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône en 2010, mais là, cela paraît être une considérable érosion de la peine, on est quasiment dans l'incertitude de la peine !" C'est en effet au terme d'une avalanche de bonnes grâces judiciaires que Noël Mariotti a miraculeusement recouvré une grande partie de sa liberté. Pourtant, en mai 2007, Mariotti écope de 5 ans de prison pour association de malfaiteurs ; cinq mois plus tard, la cour d'assises d'appel du Var casse l'acquittement dont il avait bénéficié concernant un triple assassinat en 1993 dans la discothèque aixoise le "Rétro 25" et le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 18 ans de sûreté. En 2010, le sort judiciaire s'acharne et 22 ans de réclusion, dont 11 de sûreté, viennent s'ajouter à son casier, pour l'affaire du bijoutier.

À lire aussi : Comment et pourquoi un détenu est libérable (Ma Provence Premium)
"Ce qui exceptionnel dans son cas c'est que cette libération intervient après le relèvement des deux périodes de sûreté", commente l'un de ses avocats, Me Emmanuel Molina. Les peines sont "confusionnées" dans la foulée, et Mariotti purge alors, puisque c'est la peine la plus élevée qui s'applique, une peine de prison à perpétuité -- un terme galvaudé en France puisque la prison à vie n'existe pas dans les faits -- mais avec la possibilité "au terme d'un processus bien codifié" de réclamer une libération conditionnelle.

"Le tribunal de l'application des peines a souligné le fait qu'il avait effectué 7 ans et demi de détention de 1993 à 2001 pour l'affaire des assassinats ainsi que presque 9 ans dans l'affaire du bijoutier, continue Me Molina, cette décision fait suite à une réflexion sur les faits et sur son mode de vie passé menée par Noël Mariotti qui avait également commencé à indemniser la famille au cours de sa détention et qui aujourd'hui a trouvé un travail".

Hier, la famille du bijoutier Icsi Krikor n'a pas souhaité répondre à nos questions.



Le mec il tue quatre personnes et il est libre ?

Là il va falloir m'expliquer si ce sont nos lois qui sont débiles ou les juges ou les deux

Posté par stetienne à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2015

les elites americaines et leur caniche nain hollande

51wXyyQCcrL

Posté par stetienne à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2015

the art of war

ps hollande obama poutine syrie humour

Posté par stetienne à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

On peut former les lycéens pour moins cher, selon la Cour des comptes

ce que j'en pense :

suppression des vacances de la toussain et  d hiver.

classes plus homogenes avec eleves moins nombreux (70 eleves par prof max)

le lycee c'est pas un endroit de detente mais de travail. l enseignant n est pas la pour faire assistante social ou flic mais transmettre un savoir à des  eleves qui sont motive pour apprendre.

pour le public non scolaire marche du travail a douze ans avec un jour d'ecole par semaine.

Il est possible de former les lycéens pour un coût inférieur, ce qui permettrait de dégager des moyens pour le reste du système éducatif, selon un rapport de la Cour des comptes publié mardi, qui prône une simplification des options et du bac.

Actuellement, la formation d'un lycéen français coûte en moyenne 38% plus cher que celle de ses camarades de l'OCDE, sans que les résultats soient meilleurs, pointent les sages de la rue Cambon.

Certes le lycée a atteint l'objectif d'amener 80% d'une classe d'âge au niveau du baccalauréat. Mais moins d'un tiers des étudiants réussissent ensuite une licence en trois ans à l'université et seuls 40% des bacheliers professionnels accèdent rapidement à un emploi permanent, pointe le rapport.

Tout concourt à ce qu'un lycéen coûte plus cher en France que dans les autres pays développés: un nombre d'heures de cours très élevé, reparti sur un faible nombre de semaines, assuré par des enseignants "dont les obligations réglementaires de service sont à la fois faibles et définies sur une base strictement hebdomadaire".

Un lycéen français reçoit en moyenne 1.108 heures de cours par an, contre 933 heures en Allemagne, 950 au Royaume-Uni ou 741 en Suède.

Paradoxalement, ce sont les heures de matières optionnelles ou facultatives qui coûtent le plus cher - jusqu'à 3.000 euros de l'heure - plutôt que les disciplines du socle commun, évaluées entre 400 et 600 euros par heure.

Au sein des 58 langues vivantes que les lycéens peuvent passer à l'examen du baccalauréat, 20 sont choisies par moins de 50 élèves.

Parmi les autres facteurs qui peuvent induire des différences significatives de coût, la Cour relève la taille des lycées, avec 11% des établissements qui scolarisent moins de 100 élèves, représentant 1% des lycéens.

La Cour a effectué une dizaine de recommandations dont "simplifier le format du baccalauréat", "réduire la dispersion de l'offre de formation, notamment en matière d'options", "ramener le temps d'instruction des élèves au niveau observé dans les pays comparables et mieux les repartir dans une année scolaire prolongée" ou encore "définir des cibles de taille d'établissement optimale".

Posté par stetienne à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2015

lutte contre la pollution lumineuse

pollution lumineuse-Science & Vie 2015-10

Posté par stetienne à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2015

justice ubuesque ca continu

le systeme judiciare est a reformer de la tete au pied qu on les vire tous et qu on rebatisse quelque chose de nouveau et efficace

http://www.courrierdelouest.fr/actualit ... -2015-2365

Angers Egorgée en pleine rue : le meurtrier jugé irresponsable, pas de procès!!!!!!!!!!

Le meurtrier de Nicole Chatelain, cette femme égorgée en pleine rue à Angers à son retour de marché, a été jugé irresponsable vendredi matin.
C'était le samedi 12 janvier 2013 : Samir Adam-Hassan, un Soudanais de 29 ans, attendait Nicole Chatelain, 60 ans, en bas de chez elle, avenue Pasteur à Angers, armé d'un poignard et d'un couteau.

Il était persuadé d'avoir contracté le sida par l'usage d'une brosse à dents d'un colocataire, dans le logement que lui avait trouvé la travailleuse sociale retraitée. Il la tenait pour responsable, bien qu'il n'ait pas été touché par la maladie. Il avait décidé de la tuer.

Trois expertises psychiatriques ont été menées au fil de l'instruction. Elles ont conclu à l'irresponsabilité pénale du tueur.

La chambre de l'instruction a décidé vendredi matin de se ranger à ces avis en déclarant le meurtrier irresponsable pénalement.

La demande de nouvelle expertise faite par l’avocat des parties civiles a été rejetée.

Interdit de mettre les pieds en Maine-et-Loire

Il n'y aura donc pas de procès de Samir Adam-Hassan, au grand regret de la famille de la victime.

Samir Adam-Hassan est toutefois identifié comme l'auteur du meurtre. La justice a ordonné son hospitalisation en psychiatrie.

En outre, il ne devra pas mettre les pieds en Maine-et-Loire pendant 20 ans. Il lui est aussi interdit de détenir ou porter une arme.

Le non-respect de ces interdiction lui ferait encourir deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

Pour la mémoire de Nicole Chatelain, ses proches avaient fait signer une pétition pour obtenir un procès.

Posté par stetienne à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Allemagne - Viols, bagarres et prostitution dans un camp de réfugiés: un document secret divulgué

https://www.google.fr/search?q=Allemagn ... 3&ie=UTF-8

Citer:
Un nombre croissant de femmes et de jeunes filles hébergées dans des camps de réfugiés en Allemagne sont violées, agressées sexuellement et même forcée à se prostituer par les demandeurs d’asile de sexe masculin, selon les organisations de travail social allemands ayant une connaissance de première main de la situation. [...]

Dans le même temps, un nombre croissant de femmes allemandes à travers le pays sont violées par des demandeurs d’asile en provenance d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient. Beaucoup de ces crimes sont minimisés par les autorités allemandes et les médias nationaux, apparemment pour éviter d’alimenter des sentiments anti-immigration. [...]


Dans un silence assourdissant des médias officiels et des politicards européistes.

Posté par stetienne à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

legalisons le sucide assiste comme en suisse

http://www.marianne.net/non-souffrance-n-est-pas-chanson-douce-100237055.html

les parlementaire ne veulent pas car les vieux mourrants ca rapportent un max de blé a l institution médicale et tout vce qui tourne autour

il faut bien qu ils les rentabilisent toutes les epad qu ils construisent a tire la rigot

 

Posté par stetienne à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2015

L’arrogance est l’arme des incompétents ; les autres cherchent à convaincre.

Yannik Chauvin
Docteur en droit, écrivain, compositeur a écrit:

L’arrogance est l’arme des incompétents ; les autres cherchent à convaincre.
Arrogante, la péronnelle qui s’occupe de l’Éducation nationale : tenue en laisse par les pédagos cinglés, elle a raison contre tout le monde, y compris 80 % des profs.
Arrogante, la Taubira, incapable d’essuyer la moindre critique, toute raidie dans sa victimisation permanente et ses certitudes laxistes dont personne ne veut.
Arrogante, l’extatique ministre de la Santé, qui nationalise la médecine, comme au bon vieux temps de l’URSS, contre l’avis de la majorité des médecins généralistes.
Arrogant, le Sapin, le seul à voir la France se redresser là où tout le monde regarde, effaré, le gouffre s’ouvrir.
Arrogant, le rondouillard de l’Intérieur, qui chasse les Français d’une plage pour l’offrir, toute bassesse bue, au roi du pétrole arabe.
Arrogant, ce Premier ministre qui pioche dans nos impôts pour aller à Berlin, avec ses enfants et en avion officiel, voir un match de football.
Arrogant, ce minable conseiller qui se fait cirer les chaussures à l’Élysée.
Arrogants, ces ministres qui croient en leur impunité absolue malgré leurs comptes en Suisse, leur défaut de paiement auprès du fisc ou leurs mensonges sur leurs diplômes.
Arrogante, la Bricq, qui se plaint de la « bouffe dégueulasse » de l’Élysée alors que des millions de Français n’ont pas de quoi s’acheter un steak haché par semaine.
Arrogante, la Saal, qui ose présenter une note de taxi équivalant à deux ans et demi de SMIC, alors qu’elle dispose d’une voiture avec chauffeur.
Arrogant, Le Foll, qui voit la campagne s’embraser et fait répondre sottement qu’il attend un rapport pour s’intéresser à la question et rencontrer les paysans.
Arrogante, l’inculte ministre de la Culture – n’est-ce pas, Patrick Modiano ? -, qui créé des conseils et des comités Théodule dans tous les sens pour masquer le vide de son action.
Arrogante, l’Hidalgo qui fête la fin du ramadan à grands coups d’argent public tout en attaquant en justice un caricaturiste qui la représente en lécheuse de babouches.
Arrogant, enfin, le maître de tout ceci, l’occupant temporaire de l’Élysée, qui nomme ses copains partout, y compris ceux qui ont ouvertement démérité – n’est-ce pas, Harlem Désir ? -, qui se prend les pieds dans ses contradictions, ses changements de cap, ses volte-face, ses palinodies, qui tente ingénument de nous vendre son incapacité pour de l’audace, qui passe son temps à se tromper de politique – c’est idiot de se mettre la Russie à dos, n’est-ce pas, Messieurs les agriculteurs ? -, qui répudie sa concubine comme ne le ferait pas un petit marquis d’avant la Révolution, qui, casqué, rejoint sa maîtresse dans la chambre de bonne voisine, qui sait, en fin de compte, qu’il n’a pas l’étoffe d’un président mais, incapable de la moindre décision – n’est-ce pas, Ségolène ? -, refuse d’en tirer la conséquence.



La Bruyère, traitant des hommes, dans Les Caractères, a ce mot crucifiant : « À quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur. » Jamais, peut-être, parole n’a été autant justifiée que sous la république de Hollande.

Posté par stetienne à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,