12 août 2013

ras le bol de leur irresponsabilite penale

et tout ca pour engraisser un lobby medical sur le dos du contribuable vivement que marine supprime purement et simplement cette notion d'irresponsabilite

j ai deja pris ce bus et je ne me sens plus en securite si seulement ces dinguos pouvaient ecorger des ministres des senateurs au moins ca debarasserai et ca leur mettrait le nez dans leur caca a nos debiles de politicards pourris

Car de l'Aude: le passager ukrainien mentalement malade

Le passager ukrainien qui a provoqué la sortie de route mortelle d'un autocar sur l'A9 pour satisfaire un besoin pressant pourrait ne jamais être jugé: le psychiatre l'a trouvé assez perturbé mentalement pour remettre en cause sa responsabilité pénale.

Ce passager de 29 ans n'a même pas pu être maintenu en garde à vue et a été interné d'office dans un service psychiatrique à Limoux.

Cet homme, qui allait rendre visite à des proches en Espagne souffre de bouffées délirantes de type paranoïaque, selon le psychiatre qui l'a examiné lundi; le médecin a considéré que "les troubles psychiques qu'il subissait avaient fortement altéré, voire aboli son discernement" au sens de l'article du Code pénal qui prévoit l'irresponsabilité pénale, a dit à la presse le procureur David Charmatz.

"Cela signifie qu'en l'état de ce premier examen psychiatrique, le passager serait (...) irresponsable de ses actes", a dit le procureur, tout en précisant que de nouveaux examens pratiqués dans le cadre d'une information judiciaire devront confirmer ou infirmer ce diagnostic.

Selon les déclarations du chauffeur qui a de nouveau été entendu lundi après être sorti de l'hôpital, le passager lui a demandé de s'arrêter pour pouvoir satisfaire un besoin pressant.

Il n'a pas supporté que "le chauffeur lui dise que le prochain arrêt était à Barcelone puisqu'il venait d'y avoir un arrêt quelques kilomètres auparavant", a rapporté le procureur. "Il s'est saisi du volant et a donné un coup à droite pour le faire s'arrêter, précipitant le car dans le bas-côté", a dit le procureur.

La sortie de route, survenue peu après 01H00 dimanche à la hauteur de Fitou, a fait deux morts, une Espagnole et un Français, et une trentaine de blessés parmi les 41 passagers et trois chauffeurs présents à bord de l'autocar de la compagnie Eurolines qui transportait essentiellement des Français et des Espagnols de Marseille à Murcie (sud de L'Espagne).

Dix-huit personnes restaient hospitalisées lundi.

Des aveux presque spontanés

Les enquêteurs avaient d'abord jugé peu crédible la première explication fournie par le conducteur, d'autant que des témoignages semblaient contredire sa version des faits, même si la plus grande partie du car dormait à ce moment-là.

En fait, c'est l'Ukrainien lui-même qui, presque spontanément, a confirmé les dires du chauffeur, a indiqué le commandant Fara N'Doye, chef de l'escadron départemental de sécurité routière de l'Aude.

Le chauffeur avait certes livré un descriptif de l'individu en cause et de sa tenue vestimentaire. Mais celui-ci avait été évacué avec les autres blessés sous une couverture de survie et les gendarmes n'avaient pu établir le lien.

Le conducteur espagnol du car a lui-même été mis hors de cause et "il est en réalité considéré aujourd'hui comme une victime à l'instar des passagers", a dit le procureur.

L'Ukrainien n'avait pas d'antécédent en France. Des vérifications seront effectuées pour savoir s'il en avait en Ukraine.

L'analyse des disques de l'autocar qui enregistrent des données comme la vitesse et le temps de conduite n'a révélé aucune infraction ayant pu causer l'accident, a-t-il précisé.

Le parquet ouvrira mardi une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires.

"Le premier rôle (du juge d'instruction) sera de diligenter une expertise psychiatriques en choisissant deux pyschiatres experts, de façon à établir, cette fois-ci de façon définitive et non pas de façon conditionnelle, si le mis en cause (...) était au moment des faits, ou non, responsable de ses actes", a dit le procureur.

Quant aux victimes, "c'est aujourd'hui très difficile pour elles de concevoir que (l'auteur des faits) pourrait être pénalement non coupable des faits qu'il a commis", a reconnu le procureur, "c'est pour autant la règle de notre code".

Posté par stetienne à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 août 2013

lyon ville de racailles et laxisme de la justice

lyon,gerard collomb,partie socialiste,ps,hollande,justice,laxisme de la justice,juge laxiste,racaille ,immigration,banlieue.

L’incivilité dans les piscines : un phénomène en expansion
Par Clémence Delarbre

Autrefois lieu de détente et de farniente, les piscines sont de plus en plus le théâtre d’incivilités. Insultes, crachats, bagarres, non-respect du règlement intérieur et de l’autorité du personnel… Ces difficultés sont devenues quasi quotidiennes dans les piscines lyonnaises.


“Dans l’ensemble de l’agglomération lyonnaise, on observe une montée des incivilités et des violences dans les piscines publiques”, admet-on à la Ville de Lyon. Il aura fallu l’agression du directeur de la piscine du Rhône, mardi, et la grève de son personnel le lendemain, pour que cet inquiétant phénomène soit révélé au grand jour.

Fermer pour mieux faire réagir ? C’est aussi ce qu’a décidé la piscine de Bron, dont les portes sont restées closes toute la journée d’hier. “Nous n’avons jamais eu de problèmes aussi graves, mais parfois des mots déplacés, des non-respects de consignes… On a préféré prendre les devants, pour donner un signal afin que la piscine reste un endroit familial et de détente”, se justifie la mairie de Bron.
“Un véritable phénomène de société”

“Nous aussi, on connaît ça, témoigne le responsable de la piscine Mermoz (Lyon 8e). [Ces incivilités] sont quotidiennes.” Insultes, comportements déplacés, non-respect du règlement intérieur, les incivilités sont nombreuses. “On a beau essayer de mettre en place des moyens pour enrayer ça, au bout d’un moment il y a des choses qu’on ne maîtrise plus. On est face à un véritable phénomène de société”, se désole-t-il. Mais, pour ce début de saison estivale, le bilan est plutôt positif à Mermoz. “On n’a eu qu’un seul souci pour le moment. Je touche du bois pour que ça continue”, souffle son responsable.

Ces incivilités ne se limitent pas à la ville de Lyon. En effet, elles se retrouvent dans de nombreuses piscines de l’agglomération. “Cette année, on en observe plus que les autres années”, témoigne le responsable de la piscine de Caluire. Malgré la mise en place d’agents de sécurité et une réelle amélioration, il reste beaucoup à faire. “Désormais, on a des agents à l’extérieur de la piscine qui contrôlent dès l’entrée. On n’hésite pas à refuser l’accès à ceux qui ont déjà causé des troubles”, explique-t-il. Autre moyen utilisé, la mise en place d’un tarif préférentiel pour les habitants de Caluire et l’augmentation du prix du ticket à l’unité. Mais il n’est pas sûr que cela suffise à calmer les perturbateurs…
Des médiateurs pour mieux respecter

À Saint-Priest, c’est le dialogue avec les jeunes qui a été préféré. “On a embauché six médiateurs pour la saison, explique le responsable. On a également mis en place des outils pédagogiques pour redonner du sens au règlement.” Grandes affiches placardées rappelant les règles intérieures, distribuées aussi à l’entrée (en format plus petit – à terme, elles prendront la forme d’un jeu de cartes à collectionner), quiz pour les enfants avec lots à la clé… Saint-Priest tente de trouver d’autres solutions et cela semble marcher. “On a moins de soucis cette année. Les jeunes ne peuvent plus dire : “C’est marqué nulle part.” Avec ces systèmes, on cible directement les jeunes”, estime-t-il.
Des piscines épargnées

Même si l’incivilité est un fléau de plus en plus commun, elle n’est cependant pas généralisée. À la piscine intercommunale de Charbonnières comme à Monplaisir-Lumière (Lyon 8e), les problèmes restent très marginaux. Piscines plus petites, clientèle plus âgée, il est ici plus facile de faire quelques brasses en toute tranquillité. Mais, au vu des difficultés que rencontrent leurs consœurs, les responsables admettent faire partie des “privilégiés”.
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... -expansion

le probleme c est qu il n y a pas repression
suppression des alloc et amende de 500€ preleve automatiquement pour les parents
interdictions de mettre pied dans piscine ou transport en commun pour delinquants et prisons pour les recedivistes
on en revient au meme probleme. sysetme judiciaire ubuesque et totalement laxiste et inadapté
ma reponse si je suis elu president de la france

Posté par stetienne à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2013

emeuttes a trappes

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-echauffourees-devant-le-commissariat-de-trappes-19-07-2013-2994027.php

 
Christian Estrosi ✔ @cestrosi

#Trappes est un territoire de la république et l'Etat doit y faire respecter la loi. Le gvt doit réagir et ne plus faire peuve de laxisme.

alors la mort de rire c est l umpouette qui sur ordre du medef fait rentrer en france toutes cette racaille immigres
quand au laxisme le karsher de sarko etait tout autant laxiste [smilie=icon_smile040.gif]
ca va tres mal finir tout ca et c est l umps qui en sont les grands responsables
et le troudeballs valls va venir faire son show devant les caméras et sortir sa phrase préférée "c'est INTOLÉRABLE, ça ne restera pas IMPUNI" il ne fait que brasser de l'air ce "ministre" et blablater !!!!

Posté par stetienne à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 juillet 2013

catastrophe ferroviaire de bretigny

Ce sont bien 3 déraillements de trains qui se sont produit le 12 juillet !

http://www.ladepeche.fr/article/2013/07 ... -orge.html


Une locomotive, qui circulait sans wagons de voyageurs, a déraillé sans pour autant se coucher sur le côté. D’après des techniciens de la SNCF, l’acte de malveillance ne fait aucun doute puisque des éclisses (lourdes pièces d’acier) et des boulons ont été démontés et retrouvés sur le bas-côté.
Même pièce...

pas la peine d'aller chercher bine loin c est les degeneres de l'islam

sinon le mensonge d etat pat hollande et sa clique de bouffons:

Dupont-Aignan @dupontaignan
Brétigny. Un mensonge de plus sur les violences des nouveaux barbares. Je sais de source sure que les victimes ont été dépouillées !
12:26 PM - 20 Juil 2013

« Il y avait des gens qui étaient en train de perdre leurs bras ou leur jambe, et d'autres sont venus voler leur montre ou leur portable ! » Christophe Crépin (Unsa-police)

Jean-Robert Barroux, rencontré par notre confrère de France 2 Hugo Clément. Ce rescapé du Paris-Limoges qui a déraillé, vendredi 12 juillet, raconte avoir vu un jeune homme en train d'essayer de voler sa femme. [...] «  Pendant que j'étais justement en train d'accorder une interview, j'ai vu quelqu'un se coller à ma femme. Au début, je croyais qu'il voulait entendre ce que je disais. Mais j'ai vu que cet adolescent, qui doit avoir entre 15 et 18 ans, essayait de glisser sa main dans le sac de mon épouse. C'était très discret, comme un pickpocket. Aussitôt, j'ai mis fin à l'interview, je suis allé vers lui en lui lançant "Qu'est-ce que tu fais ?" Alors il est parti, s'est fondu dans la foule. Et je ne l'ai plus revu.  »

Posté par stetienne à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juillet 2013

nuit agitée de jean paul gautier

lyon,france,gerard collomb,vandalism,partie socialiste,lyon is a dirty city,lyon is a dangerous city,lot of violence in lyon,lyon is full of horrible tag and very dangerous because a lot of young delinquant,delinquency

/nouvelle-nuit-agitee-a-vaulx-en-velin-un-homme-interpelle

nuit agitée c est pas le nouveau parfum aphrodisiaque de jean paul gautier c est un nouveau mot de la novlangue [smilie=icon_mrgreen.gif]

nuit agitée
acceuil rude
hihi on se marre avec ces bouffons de la presse quand meme

 

Si certains ont une volonté de bras de fer, ils auront connaissance de la riposte des forces de l’ordre.

mort de rire une racaille arrette qui sera relache le lendemain par les jugeottes bisounours de la grosse daubirate

nous prennent pour les incompetents de ce gouvernement de merde


70 voitures brulees a lyon et on a pas entendu le petit rocquet troudeballs valls aboyé c est bizarre

Posté par stetienne à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mur du con franchit par le 20h de france 2

projet pour la france,france 2,valls,hollande,ps,catastrophe ferroviaire,bretigny,racaille,journaliste,télé public,mensonge d'etat,

Sur France 2 au 20h ils ont fait fort : "Il n'y a pas eu de caillassage comme le fait courir la rumeur [...] les CRS ont été la cible de jets de pierres"

alors la champion les mecs[smilie=icon_smile033.gif] [smilie=icon_smile033.gif][smilie=icon_smile033.gif] [smilie=icon_smile033.gif]

Posté par stetienne à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juillet 2013

tapie et sarkosy en taule vite

j aime pas les jugeootes  sauf quand il s'attaquent a ces deux escrocs que sont tapie et sarkosy

en taule et vite

 

Posté par stetienne à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ecoeurant le language des merdias et le mensonge ehonté des politicards du ps et de l'ump

projet pour la france,hollande,ps,valls,taubira,racaille,catastrophe ferroviaire,langue de bois,ayraults,ump,Frédéric Cuvillier,
"Incivilités" et "incident mineur" pour désigner des racailles pillant les cadavres et attaquant les secours sont les mots de la presse.

jusqua quand les francais vont accepter cette elite hypocrite et mensongere qui les roulent dans la farine comme la noblesse roulait le peuple de france avant la revolution

Echange Hugo Clément et Jérome Derock membre du bureau du PS

Image

Le syndicat de police alliance confirme

Qu'une bande d'individus (au moins une trentaine) ont pillé pour certain et tenté pour d'autre. Les victimes de ce drame.
Chassés par la police, ils ont riposté par des jet de pierres.

Une trentaine d'individus n'est pas une bande pour le ministre Cuvillier qui précise que ces sont des actes isolés
Ces actes sont lamentables et déplorables.
Triste pays et tristes dirigeants.

Lâcheté des mots ! !

Ils en sont a développer un vocabulaire "spécifique" pour éviter de regarder la vérité en face !

 

 

Et la facon proprement minable et stupide dont les faits sont démentis en rajoute une couche.
http://www.liberation.fr/societe/2013/0 ... age_918084
Je cite:
Une source policière a évoqué auprès de l’AFP samedi une «situation tendue» en début de dispositif quand la Sûreté générale (Suge), le service de sécurité de la SNCF, est arrivée pour sécuriser la zone «comme c’est souvent le cas dans ces moments»: «Il y a eu quelques jets de projectiles, mais pas de caillassage...
Donc, en somme, il ne s'agit pas de caillassage parce que les projectiles n'étaient pas des cailloux... nous prennent pas pour des semi-trisos déjà.

Posté par stetienne à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

monstrueuses racailles de banlieues

n oubliez pas le ps soutient ses racailles et l ump les fait s venir en france

 

onstrueuses racailles de banlieues Pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont fait face à des jets de pierres. L'info. C'est une scène incroyable à laquelle ont assisté les policiers à leur arrivée à Brétigny-sur-Orge. Alors qu'ils tentaient de porter secours aux victimes du déraillement du Paris-Limoges, dans lequel au moins six personnes ont trouvé la mort, ils ont dû faire face à des jets de pierres de la part d'un petit groupe de jeunes. A l'origine de l'agression, des pillards, venus voler sur les corps des morts et des blessés ce qu'ils pouvaient emporter. "Ils semblent porter secours aux victimes". Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d'Europe 1 : "A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres", s'insurge la syndicaliste. "Inqualifiable, monstrueux". Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n'entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu'aux pompiers en cours d'intervention. Pour s'en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts. "C'est inqualifiable, monstrueux", ajoute encore Nathalie Michel, écœurée.

faut les flinguer avec ceux qui les prtegent

Posté par stetienne à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,