13 mars 2018

encore les bienfaits de l'immigration

Un noir handicapé tabassé à mort par quatre blancs, cela aurait fait l'ouverture de TOUS les journaux. Et merde !!!! [smilie=icon_smile047.gif]


Elbeuf (76) : un homme handicapé de 61 ans est mort après avoir été roué de coups sans raison par quatre individus « d’origine africaine »
Un homme est mort hier (dimanche 11 mars 2018) au centre hospitalier des Feugrais de Saint-Aubin lès Elbeuf après avoir été agressé sur le parking d’un supermarché d’Elbeuf.
Lundi dernier (5 mars) un homme âgé de 61 ans, handicapé et marchant avec des béquilles, sort du supermarché Carrefour Market d’Elbeuf situé rue du Neubourg. Il porte un pantalon gris et une veste noire.

Il est abordé et agressé par un groupe de quatre personnes. Quatre hommes d’origine africaine qui se mettent alors à frapper le sexagénaire. L’un des agresseurs porte des coups au visage, le faisant chuter au sol. A terre, la victime reçoit des coups de pieds dans le dos.

Vendredi 9 mars, plusieurs jours après l’agression, l’état de la victime ne s’améliore pas. Au contraire. L’Elbeuvien se sentant de plus en plus mal appelle à l’aide et est hospitalisé au Feugrais, l’hôpital le plus proche.

Dimanche 11 mars, il décède à l’hôpital, sans doute des conséquences des coups reçus le lundi précédent.
Une autopsie sera pratiquée pour déterminer les causes de la mort.

messieurs les collabos à immigration un jour vous allez pyer vos crimes et vous finirez comme les collabos de 1939 [smilie=icon_smile047.gif]

Posté par stetienne à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 février 2018

l exportation des chances pour la france lol

Cocorico, nos "pépites chéris" s'exportent bien !

Suisse : 80% des détenus dans les prisons romandes sont des étrangers, « beaucoup sont des Maghrébins venus des banlieues de France » déclare un directeur de prison.

http://www.fdesouche.com/957345-suisse- ... -de-prison#

Bonne nouvelle pour notre balance commerciale ,La France champion d'Europe , la pépites marchent mieux que notre fromage et vin.

Posté par stetienne à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2018

l immigration remplit les prisons

Avec 68 974 détenus pour 59 765 places, les prisons françaises sont plus que débordées.

Guillamule Larrivée, député LR, un type visiblement plein de bon sens, a trouvé une excellente solution pour résoudre le problème:

L'expulsion définitive des prisonniers étrangers et leur prise en charge par les établissements pénitentiaires de leur pays d'origine.

A raison de pas loin de 15000 détenus étrangers, le problème est résolu d'un coup de cuillère à pot !

https://www.valeursactuelles.com/societ ... dome-93355

Parmi eux, il y a notamment 1 954 Algériens, 1 895 Marocains, 1 496 Roumains, 1 002 Tunisiens…

Posté par stetienne à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 février 2018

nos amis les jugeottes collabos

à tondre et à virer a grand coup de pompe au cul

justice jugeotte collabo laxisme terroriste ubue

Posté par stetienne à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2018

Plus d'un détenu sur cinq en France est de nationalité étrangère

Plus d'un détenu sur cinq en France est de nationalité étrangère
ils n ont rien a faire en france il faut rétablir double peine  et expulser massivement

zero immigration expulsion des sans paiers perte des droits civiques pour les collabos à migrants

https://francais.rt.com/france/48151-ressortissants-nationalite-etrangere-prison

Posté par stetienne à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 février 2018

hausse des violences exemple

À Nîmes, 45 jours d'arrêt de travail pour un coup de klaxon

http://www.fdesouche.com/954885-nimes-30-ludovic-tabasse-immeuble-klaxonne-voiture-5-ans-de-prison-yacine-jordi#

https://m6info.yahoo.com/paris-un-individu-poignarde-6-personnes-au-hasard-100258809.html

tout ca c est la faute a un systeme judiciaire laxiste que les politiques reforment ce systeme devenu totalement ubuesque  qu on vire les juges laxistes

quand aux  prisons pas besoin de confort c est des lieus de répression pas le club med

par contre oui il faut bien séparer  grand banditisme et trafiquants de drogues des autres droits communs avec des prisons ultradure pour la 1er catagorie  et si ils se sucident tant mieux on prelevera leurs organes

Posté par stetienne à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La hausse inquiétante des violences «gratuites» en France.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... france.php


ENQUÊTE - 777 agressions de ce type sont déclarées chaque jour en France. Ces chiffres édifiants révélés par Le Figaro traduisent une impulsivité et une agressivité grandissantes dans la société, même dans les situations les plus banales.

À Meyzieu (Rhône), ce mois-ci, un collégien a été roué de coups par ses camarades lors d'un «jeu». Dans le même temps, sur Internet, une vidéo a fait scandale: on y voit un jeune en scooter traîner un chien vivant aux pattes ensanglantées, sous les rires de ses copains du quartier, à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Faut-il aussi parler de ces rencontres de football amateur qui se soldent par une agression physique par jour venue du public, de ce contrôleur SNCF menacé en plein service, le 1er février dernier, en gare de Méricourt (Yvelines), et qui a échappé au retour vengeur des contrevenants, le lendemain à Lens?

Que dire également de ce garde-pêche du Doubs, rossé par un agriculteur à qui il reprochait d'avoir fait de l'épandage de lisier nocif pour les rivières? De ce collège des quartiers nord (Marseille) où les professeurs ont exercé, le 16 janvier, leur droit de retrait après l'agression d'une enseignante par une élève de cinquième? La violence «ordinaire», en ce début d'année, s'illustre au rythme effarant des faits divers qui, mis bout à bout, dessinent un phénomène aux allures de dérive.
Banalisation du recours à la force

À l'heure de la «police de sécurité du quotidien», la hausse ininterrompue de ces atteintes plane comme une menace sur le plan de reconquête du ministère de l'Intérieur face à la délinquance. Ces faits d'agression ont dépassé en 2017 le record historique des 600.000 infractions déclarées en un an. Les violences «non crapuleuses» - c'est-à-dire toutes celles qui n'ont pas été commises dans le but de voler -, ont encore grimpé de + 3,24 %, passant de 274.737 infractions en 2016 à 283.631 en 2017… soit en moyenne 777 faits de violence «gratuite» par jour!

Elles traduisent indéniablement une dégradation du climat social. Et encore ne s'agit-il là que des faits déclarés à la police ou à la gendarmerie, puis transmis à la justice. Les enquêtes de «victimation» (réalisées auprès des victimes) attestent, quant à elles, que seule une minorité de ces infractions (20 % tout au plus) sont portées à la connaissance des autorités.

Des synthèses confidentielles tombent, jour après jour, sur le bureau de l'hôte de Beauvau. Elles ne reprennent que les événements les plus saillants et trahissent l'ampleur de la tâche qui attend Gérard Collomb, s'il veut infléchir la tendance. D'autant que, de toute part, remontent les échos d'une société où le recours à la force entre citoyens ou contre les institutions tend à se banaliser.

«Les policiers le voient bien. Ils sont de plus en plus victimes d'une forme d'ensauvagement des comportements», déplore Patrice Ribeiro, le patron de Synergie-Officiers. Et le syndicaliste de rappeler les épisodes de Champigny-sur-Marne puis d'Argenteuil, où des policiers ont été gravement pris à partie et blessés, en ce début d'année. «L'uniforme n'est plus respecté et devient même la cible d'attaques préméditées», renchérit Philippe Capon, patron de l'Unsa-Police.

Un officier d'une brigade anticriminalité de la région parisienne évoque, dégoûté, ce qu'il considère comme une «nouvelle donne»: «Aujourd'hui, dit-il, même lorsque des pompiers viennent sauver des bébés, ils peuvent être callaissés, et nous devons alors les protéger contre ceux qu'ils viennent secourir!» Selon lui, «Quelque chose s'est brisé. On le voit lors des gardes à vue. Les délinquants les plus jeunes nous toisent et nous insultent désormais. Ils ne s'y risquaient pas trop avant…».
«Les individus sont plus impulsifs, ils acceptent moins l'autorité»

  les causes de cette violence quotidienne sont à rechercher dans  l'insuffisance patente de la réponse pénale, bien d'autres explications de fond peuvent être avancées.

Ce criminologue évoque, en tout cas, des évolutions comportementales souvent décrites par les policiers de terrain: «Les individus sont moins tolérants aux remarques et manifestent une certaine impatience. Ils acceptent moins l'autorité. Ils sont plus impulsifs, et le passage à l'acte devient plus rapide», déclare-t-il. «Il ne faut pas négliger non plus l'effet de groupe qui favorise l'anonymat des auteurs d'infractions à la chaîne», estime-t-il. À l'entendre, le phénomène de bande nourrit la violence aussi sûrement que l'absence de sanction adaptée entretient l'impunité.

la solution moins de jugeottes et d'avocaillons grattes papiers et plus de bagnes et prisons

Posté par stetienne à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2018

des nouvelles de la racaille théo et des copains à la racaille wauquiez

wauquiez aboie wouah wouah les racailles l insécurité les quartiers perdu l immigration mais regardez donc ces petits copains ripoubliquains du wauquiez des vrais petits collabos de service bref les ripoublicains c'est des ordures ca a toujours ete des ordures et ca restera toujours des ordures ne votez pas pour cette merde ca sera comme le nabot sarko et son kasher du vent

Posté par stetienne à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 janvier 2018

rétablissons vite la peine de mort contre les racailels trafiquante de drogue

Seine-Saint-Denis : Les policiers évitent de justesse un bloc de béton de plusieurs dizaines de kilos jeté des étages.

Une plainte pour tentative d’homicide

Les policiers s’étaient déplacés sur les lieux après de nombreuses plaintes de riverains, se plaignant des trafics de stupéfiants.

Le projectile a été jeté par 5 individus qui, n’ont pu être interpellés.

Les policiers ont déposé une plainte pour tentative d’homicide volontaire relate Le Parisien.

https://actu17.fr/seine-saint-denis-pol ... te-etages/

Posté par stetienne à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,