26 octobre 2011

Région parisienne : près de 300 policiers blessés chaque mois depuis début 2011


Un policier surveille, en septembre 2011, un immeuble du quartier Michelet, à Sevran, en Seine-Saint-Denis.
© AFP/Archives Francois Guillot

Près de 2.700 policiers ont été blessés en service dans l'ensemble de l'agglomération parisienne (Paris et les départements de la petite couronne) sur les 9 premiers mois de l'année 2011, soit une moyenne de près de 300 par mois, a annoncé la préfecture de police de Paris (PP) dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Ces policiers ont été blessés "notamment dans le cadre d'opérations de maintien de l'ordre, de contrôles routiers, d'interpellations", a précisé la PP.

A titre d'exemple, la PP évoque l'un des derniers épisodes de violences envers des policiers survenu le 23 octobre à Stains (Seine-Saint-Denis). Alors que des policiers patrouillent en voiture, des pierres sont lancées sur leur voiture, brisant l'une des vitres. Deux policiers reçoivent des éclats de verre dans les yeux "leur occasionnant des rayures de la cornée" et 2 et 3 jours d'ITT, précise la PP.

"Ces chiffres sont à la fois le résultat de la RGPP (révision générale des politiques publiques), avec la baisse des effectifs et le fait d'une délinquance beaucoup plus jeune et plus violente", a estimé Nathalie Orioli, secrétaire régionale de l'agglomération parisienne d'Unité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix).

"La riposte face aux policiers est de plus en plus violente, mais il n'y a pas de zone de non-droit pour les policiers qui vont sur le terrain", a-t-elle ajouté.

"Bien évidemment le métier de policier est de plus en plus difficile, et ces chiffres reflètent cette réalité. Les gens confrontés aux policiers sont de plus en plus violents", a également estimé Jean-Claude Delage, le secrétaire national d'Alliance (2e syndicat des gardiens de la paix).

"Cette dangerosité du métier implique une réaction proportionnée de l'Etat, et notamment des magistrats qui devraient infliger des condamnations plus sévères", a-t-il expliqué.

Sur cette même période en 2010, 18 policiers de plus avaient été blessés dans l'agglomération parisienne (2717). Un policier avait également trouvé la mort en avril 2010.

Posté par stetienne à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 octobre 2011

Orange : les cadres ne veulent plus travailler à Saint-Denis

Orange : les cadres ne veulent plus travailler à Saint-Denis
Depuis que son siège a été transféré dans le 93, la filiale d'Orange dédiée aux entreprises a enregistré onze agressions en douze mois. La direction multiplie les mises en garde........................ mouarffff

la banlieue c'est plein de racaille ca pue c'est laid on n a qu a y transferer l assemblée nationale et le senat puisque les gugussons du senat et de lassemble nationale  prentendent que c'est si bien que ca qu ils nous montrent l'exemple ses bouffons merdiques
et de toute facons sans reforme totale du systeme judiciaire laxiste et ubuesque ca continura

21 octobre 2011

laxisme de la justice

Lynchage d’un jeune Grenoblois : 18 mois à 5 ans de prison pour les auteurs

Le 9 avril 2010, vers 23 heures, Martin avait été violemment pris à partie par une dizaine de jeunes dans le centre-ville de Grenoble. Roué de coups de poings et de coups de pieds, il avait été poignardé à deux reprises dans le dos et à l’avant-bras.

et oui vous avez bien lu que 5 ans alors qu il méritait minimum 20 ans de prison!!!!!!!!!!!!!!!!!

 lâcheté tentative de meurtre et uniquement 5 ans de prisons quand aux autres gageons que nos amis les jugeottes vont invoquer les prisons pleines pour les remettre en liberté

karcheriser les racailles c'est d'abord karcheriser ce système judiciaire ubuesque et ultra laxiste en reformant totalement: méthode de recrutement,juré populaire,choix des juges par la victime,sanctions contre les juges laxistes avec licenciement,suppressions des vices de procédure

17 octobre 2011

Deux hommes ont aspergé d'essence le chauffeur, et tenté de l'enflammer.

faut faire la meme chose a ces racailles ont les faits cramer ca debarassera le plancher.

une bonne racaille est une racaille morte point barre.

et cest pas avec flanby qu il ya aura de la repression ca c'est sur et tant qu on aura une justice ultralaxiste et des jugeottes collabo a racaille ca continura aucune illusion a se faire

Un conducteur de bus a été agressé samedi soir dans une cité sensible de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) par deux hommes au visage masqué qui l'ont aspergé d'essence et ont tenté d'enflammer le liquide sans y parvenir, a-t-on appris, dimanche, de sources concordantes.

Vers 21 heures, alors que le conducteur de bus de la ligne 235 avait stoppé à un arrêt de bus situé au coeur de la cité sensible du Luth, deux hommes, le visage masqué, ont "jeté un liquide inflammable, sans doute de l'essence, à l'intérieur du bus et l'ont enflammé", a-t-on appris de la préfecture. "Le conducteur a réagi immédiatement en arrêtant l'incendie, qui n'a fait que peu de dégâts, à l'avant du bus", selon la même source. Mais quand "le conducteur du bus a voulu sortir du véhicule, il a glissé sur le liquide et une fois à terre, les individus l'ont aspergé avec ce qui restait du produit, et ont tenté de l'enflammer sans y parvenir", toujours de même source. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite. "Il n'y a pas de blessé, ni côté conducteur, ni côté passagers", selon la RATP. Les lignes de bus desservant la cité du Luth ont été déviées pendant la soirée, a-t-on appris auprès de la préfecture.

L'enquête a été confiée à la sûreté territoriale des Hauts-de-Seine. Plusieurs incidents ont déjà eu lieu dans les transports desservant les villes voisines d'Asnières et de Gennevilliers, en particulier dans la zone limitrophe aux deux communes, régulièrement en proie à des sursauts de violence. Début août, cinq agents de la RATP avaient été blessés dans une altercation avec de jeunes habitants d'Asnières (Hauts-de-Seine) causée par un problème de circulation qui avait dégénéré. Le trafic de trois lignes de bus desservant Asnières avait été interrompu le temps d'une soirée.

 

13 octobre 2011

Champigny-sur-Marne : le trafic de stupéfiants rapportait 30.000 euros par jour

oui au retablissement de la peine d emort pour gros trafiquant de drogue et prisons a vie dans prisons ultradure.les trafiquants de drogue sont les nazis du 21eme siecle

Seize personnes ont été mises en examen et écrouées dans le cadre d'une enquête sur un trafic international de stupéfiants démantelé cité des Boullereaux à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), a-t-on appris jeudi auprès de la préfecture de police de Paris. Selon les estimations des enquêteurs, le commerce illicite rapportait 30.000 euros par jour.

Suspectant l'existence d'un réseau pyramidal d'importation par "go fast" de marijuana et de résine de cannabis depuis l'Espagne et les Pays-Bas alimentant des appartements "nourrices" de la cité, les policiers de la Sûreté territoriale ont interpellé les 11 et 12 septembre quinze personnes. Parmi eux figuraient, selon la police, deux organisateurs du trafic, âgés de 29 et 23 ans, connus des services de police, opérant en partie depuis l'étranger et s'assurant de l'approvisionnement de la cité. Le réseau comportait également cinq "convoyeurs"âgés de 17 à 33 ans, quatre "nourrices"âgées de 26 à 35 ans, dont deux femmes, et quatre revendeurs et guetteurs âgés de 18 et 19 ans, pas ou peu connus de la police. Tous ont été écroués, à l'exception d'une nourrice, placée sous contrôle judiciaire

Les perquisitions ont permis la saisie de 134kg de résine et 18kg d'herbe de cannabis, 25.000 euros en numéraires et cinq véhicules rapides de luxe, volés et faussement immatriculés.

Entre le 11 septembre et le 5 octobre, les enquêteurs ont procédé à cinq nouvelles interpellations: un autre chauffeur, un gérant de société de location de véhicules, une nouvelle nourrice et deux responsables de la logistique du transport de produits stupéfiants. Ces dernières interpellations ont débouché sur deux nouveaux placements en détention provisoire.

"Le chiffre d'affaire de ce trafic est estimé à 30.000 euros par jour pour l'ensemble de la cité", indique la préfecture de police de Paris. Le pôle fiscal "quartiers sensibles" du Val-de-Marne, sollicité par les enquêteurs, a procédé à une fiscalisation des saisies, soit environ 272.700 euros en valeur marchande.

 

Posté par stetienne à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

justice complice des malfrats

projet pour la france,projet,france,politique,ps,ump,fn,mon projet pour la france,2012,election presidentielle

qu on ne me dise pas qu il n ya pas des ripoux dans le corps judiciaire il est plus que temps de faire une operation mains propres dans ce milieux et d'infiger des sanctiosn aux juges . un malfrats sa place est en prisons pour le reste de ca vie point barre.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a ordonné mercredi soir la remise en liberté de Michel Campanella, 48 ans, une figure du banditisme marseillais, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Les magistrats ont fait droit à la demande déposée par son avocat, Me Jean-Jacques Campana.

Michel Campanella a été placé sous contrôle judiciaire avec l'obligation de verser une caution de 50.000 euros. Il était en détention provisoire depuis le 9 juin 2010. Quatre jours plus tôt, le juge d'instruction Philippe Dorcet, de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille, avait procédé à un vaste coup de filet sur le port de Golfe-Juan (Alpes-Maritimes).

Une vingtaine de personnes, dont plusieurs figures du banditisme local, soupçonnées de régner sur le monde de la nuit dans le sud-est et l'univers des machines à sous, parmi lesquelles Michel Campanella, son frère Gérald, mais aussi Bernard Barresi, en fuite depuis vingt ans, avaient alors été interpellées.

Tous ont été mis en examen pour "exploitation de jeux de hasard, association de malfaiteurs, extorsion de fonds et blanchiment en bande organisée". Gérald Campanella, comme Bernard Barresi, restent pour l'heure détenus dans deux autres dossiers. Le premier est sous le coup d'un mandat d'arrêt émis avant son arrestation en juin 2010, le second doit être jugé en décembre prochain par la cour d'assises du Haut-Rhin pour l'attaque d'un fourgon blindé près de Mulhouse en 1990.

 

08 octobre 2011

agression du controleur dans un train

sncf,pepi,x, enarque, ps,royale,hollande,sarko,sarkosy,agression,délinquance,violence,controleur,greve,drogue,peine de mort,guéant,jospin,aubry,laxisme,frontiere,marine le pen,

Un contrôleur SNCF a été poignardé à plusieurs reprises jeudi matin par le passager d'un TGV Lyon-Strasbourg dans le département du Doubs, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Touché à la tête et au bras, il a été héliporté à l'hôpital de Besançon et hospitalisé dans un état grave.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le contrôleur âgé d'une cinquantaine d'années a été agressé par un passager à l'occasion d'un contrôle de billets qui a mal tourné. Agé d'une trentaine d'années, l'agresseur a été interpellé en gare de Clerval (Doubs) et placé en garde à vue.
La Brigade de gendarmerie de L'Isle-sur-le-Doubs a été chargée de l'enquête.

moi je soutient tout a fait les grevistes ils ont raison. le pdg de la sncf et quelques politicards s'indignent mais c est des larmes de crocodiles une fois le discours devant les micro des journaleux il ira diner au fouquet et le lendemain il retrouvera son bureau bien au chaud et son super salaire tandis que els controleurs eux seront dans meme pas 6 mois de nouveau soumis a ce type de violence!!!!!

les solutions existent pourtant:

1/deja qu on commence par ne plus  lancer rentrer une immigration de delinquance en france on retabli les frontieres


2/qu on ne les laisse pas resortir de prisons ou de l'asile


3/qu on boucle a vie ou peines de mort pour les trafiquants de drogue car ce genre d'energumene violents sont de gros consommateur de drogue



4/Suppression d'abord des subsides pour les associations qui soutiennent les délinquants
(quand je parle de délinquance c'est la délinquance qui fait ch. tout le monde)

5/Plainte automatique des pouvoirs publique dans le cas de plainte contre les représentants de l'état si celle
ci n'est pas avéré

6/Condamnation = peine complète effectuée sans remise


7/Location de place de prison en hollande (il parait qu'ils ont de la place les hollandais)

alors oui il y a des solutions mais bien sur cest autre chose que faire simplement de la com en pretendant  que la delinquance baisse alors qu elle n a jamais ete si elevé et ca c'est valable pour l'ump et le ps.


Posté par stetienne à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 septembre 2011

Le numéro 2 de la PJ de Lyon arrêté

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -a-vue.php
D'autres mises en cause à venir - Selon une source proche du dossier, "une proche" du commissaire Neyret a également été placée en garde à vue. On ignorait son identité et sa qualité. Selon des sources policières, qui évoquent et prédisent un "scandale" ou une "onde de choc" dans la police notamment, d'autres fonctionnaires de police "voire des magistrats" pourraient ou devaient être "rapidement mis en cause". Certains pourraient être interpellés à leur tour et placés en garde à vue, dans cette affaire qui a des liens "avérés avec le grand banditisme". L'affaire ne date pas d'hier et a été traitée par la JIRS parisienne et la "police des polices", dans la plus grande discrétion, depuis plusieurs semaines, selon ces sources. Elle vise un trafic international de stupéfiants, vraisemblablement une filière colombienne ou sud-américaine de cocaïne qui est au cœur de l'enquête. L'enquête pourrait "s'étendre" à Nice ou à Marseille http://www.europe1.fr/Faits-divers/Lyon ... ue-743399/

le gros probleme cest comment peut on lutter contre la corruption a partir du moment ou à la tete de l'etat regne la corruption cf chirac villepin sarko ..et leur megamagouille et corruption.Et quid des patrons mega pourri du cac40 et totalement corrompu et des senateur qui s'aduge des salaires de roi sans le moindre controle.Si cest corrompu tout en haut  forcement ca sera corrompu en dessous

faut mieuxetrelechef

lutter contre la corruption c'est tranché les tetes corrompus tout en haut de l'edifice en 1ere lieue
le jour ou les chiracs sarko villepin iront moisir au fond d'une geole ou se retrouveront la tete dans un panier la il ny aura plus de corruption en france.

Posté par stetienne à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 septembre 2011

sucide de 4 policiers en ile de france

ben alors qui va aller defendre les boboides socialistes proiimigres facent aux racailles immigrées  qu ils font venir avec joie ou les grands patrons du medef proimmigres

ca fait faire comme les gardes suisses en 1793

en tous cas la ou ca serait sympa c'est quand on lira sucide de 4 senateurs ou sucide de 4 deputés [smilie=icon_smile033.gif] [smilie=icon_smile033.gif]on criera bon debarras.

De son côté Nicolas Comte, secrétaire général du premier syndicat de gardiens de la paix, Unité Police SGP-FO, a insisté sur « le stress permanent » du métier de policier qui « peut amener des femmes et des hommes aux pires extrémités, à partir du moment où ils se retrouvent en crise sur le plan personnel ou familial ».

sinon quelques raisons pour expliquer le sucide des policiers muter dans cette grosse merde qu est le 93.une chose est sur l umps va avoir de plus en plus de mal à recruter enseignant et policier .

il peut y avoir certaines relations hierarchiques et un rapport avec l'administration qui puissent parfois être relativement destructeurs. Mais la vraie difficulté du boulot ce n'est pas ça, surtout dans les coins les plus pourris de notre pays. quand on débute dans la police, on est le plus souvent affecté au service général, également appelé "police-secours".
ce sont des missions généralistes où l'on est confronté à la misère sociale : différents familiaux où l'on constate de nombreux drames et déchirements, accidents de la route plus ou moins grave où il faut avoir les nerfs solides lorsqu'ils faut aller prévenir la famille que l'un de leurs est mort (le pire c'est lorsque c'est un gosse),des toxicos qui à chaque contrôle, à chaque arrestation (on finit par bien les connaître à force) on les voit déperrir, s'enfoncer de plus en plus, jusqu'à ce que parfois on ramasse leur cadabre. les morts à domicile, les suicides..

puis la violence : les affrontements avec les jeunes, les bagarres en sortie de boîtes, les interventions toujours très musclées et tendues dans certaines cités les plus chaudes, les insultes et le mépris en permanence, une haine de l'uniforme que l'on sent chez les gens....
puis viennent les services spécialisés après quelques années de service. Et là s'entame un autre processus...qui peut parfois être pire (par exemple les services spécialisés pour les cités dites "sensibles" où là les policiers sont confrontés à une vraie merde du début de la vacation jusqu'à la fin)

en école de police il y a une formation en droit, en procédure judiciaire, en techniques d'intervention...mais il n'y a absolument aucune préparation psychologique pour ce que le jeune flicard va rencontrer en sortie d'école. Pour beaucoup, ceux qui viennent de leur petite province bien tranquille et qui se retrouvent confrontés du jour au lendemain à ce que l'humanité peut avoir de pire, ça fait un choc.
De plus, la plupart sont envoyés en région parisienne, loin de chez eux, de leurs amis, de leur famille.
si dans la tête on est pas solide, celle-ci peut rapidement être transpercée par une balle ou suspendue à une corde...ça arrive plus vite qu'on ne le croit.

c'est un métier difficile lorsqu'il est excercé dans certaines agglomérations françaises, c'est normal que le policier soit davantage exposé au risque de suicide que d'autres professions. L'approche psychologique en école de police, le soutien psychologique des fonctionnaires en service : voilà pour moi ce qui fait défaut. seulement il y aune réalité non négligeable : il n'y a pas de budget possible pour cela. c'est trop cher. Comme je l'ai dit ailleurs, dans mon commissariat il n'y a plus de budget suffisant pour l'achat des feuilles de papier...et il n'y a pas d'imprimante pour chaque bureau. 10000 postes ont été supprimés et les quelques entrées en école ne comblent pas (loin de là) les départs à la retraite.
alors mettre une permanence psychologique, tu penses.

 

Posté par stetienne à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

peine de prisons non effectué

c'est purement et simplement scandaleux la justice est le systeme a reformé en 1ere avant le mamouth national

mes propositions:

construcutions de prisons special ultradure pour trafiqunts de drogue et grand banditismes ses prisons ne seront plus geres par le ministere de la justice mais par le ministere de l interieure ou meme par l'armé avec le secret defense et retablissement de la peine de mort pour trafiquants

reforme totale de la justice avec sanctions aux juges laxistes et au bout deux sanctions les juges seront licenciés.

creation de tribunaux pour les petits delis qui doivent etre jugés dans el mois et non pas 6 ans apres coimme cest souvent le cas en confiant l organisation et la getion proces a societe privé car meme avec des millairds le systeme judiciare est totalement incapable d'etre efficace

justice sans peine