15 avril 2019

ce n est pas aux contribuable de payer pour les cassos mere célibataire

je ne vois pas en quoi une agence gouvernementale arriverait à mieux recouvrer l argent non versé des pensiosn alimentaires

faudra embaucher plein de fonc gratte papiers

bref encore une ardoise salées pour les contribuables et les classes moyennes

Grand débat : vers la fin des pensions alimentaires impayées ?

Posté par stetienne à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2019

elton-john-soutient-lappel-au-boycott-dhotels-lies-au-sultan-de-brunei-

https://www.europe1.fr/international/elton-john-soutient-lappel-au-boycott-dhotels-lies-au-sultan-de-brunei-3883691

Le chanteur britannique Elton John a soutenu dimanche l'appel au boycott lancé par George Clooney contre les hôtels de luxe liés au sultan de Brunei, un petit État pétrolier qui s'apprête à instaurer la peine de mort en cas d'homosexualité ou d'adultère.

des vrais tarés du bulbe ces émirs vivement qu on leur tranche la tete

Posté par stetienne à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2019

un nouveau scandale de ce gouvernement de merdes

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0600991571931-exclusif-reforme-des-retraites-pas-de-reversion-pour-les-pacses-2256424.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiMjE1NzUyNyJ9

L'équipe de Jean-Paul Delevoye va rediscuter de la transformation des pensions de réversion dans le futur régime universel. Les couples non-mariés en seraient toujours exclus.

Tant pis pour les unions libres et les couples pacsés. Dans le cadre de la réforme des retraites , il n'est pas prévu qu'ils accèdent au droit à une pension de réversion - versée aux veufs ou veuves du conjoint décédé. C'est ce que laisse entendre le document de travail que l'équipe du haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a fait parvenir aux partenaires sociaux pour en discuter la semaine prochaine.

« La pension de réversion s'inscrit dans la continuité d'une obligation légale de solidarité au sein du couple. Le mariage impliquant cette obligation, il demeurerait une des conditions au bénéfice de la pension de réversion », est-il mentionné dans ce texte dont « Les Echos » ont obtenu une copie.

Sujet explosif

La possibilité d'ouvrir les droits aux non-mariés avait été laissée ouverte, suite aux séances de juin-juillet 2018, qui portaient déjà sur ce sujet explosif. La multiplication des unions libres, et la diversité des formes de vie commune, plaident pour une meilleure prise en compte des veufs et veuves ayant vécu en concubinage. Cinq mariages sont conclus chaque année pour 4 pacs. Cependant, comme l'a souligné le haut-commissariat, un mariage dure en moyenne quinze ans contre moins de trois ans pour un pacs.

Refermer cette porte permet en tout cas d'éviter un dérapage des coûts, la réversion bénéficiant  déjà 4,4 millions de personnes pour un coût de 34 milliards d' euros, soit 1,5 point de PIB. On ne devra donc pas réduire les futurs droits des couples mariés pour créer de nouveaux droits, sachant que la réforme doit se faire à budget constant.

L'option du partage des droits au moment du divorce

Comme promis en octobre, lorsque les fondements du futur régime universel ont été posés par Jean-Paul Delevoye, le document de travail réaffirme que les retraités actuels (et ceux qui partiront d'ici à 2024) conserveront leurs pensions de réversion et leurs droits à réversion en cas de décès du conjoint.

En revanche, les générations qui prendront leur retraite à partir de 2025 « bénéficieront des mêmes prestations pour chaque euro cotisé », comme promis par Emmanuel Macron via Twitter en juin 2018. Qu'ils soient indépendants, fonctionnaires, ou salariés, les mille nuances des 42 régimes de retraite actuels vont disparaître pour laisser place à une règle unique.

Tout devra être négocié pied à pied : faudra-t-il avoir au moins 62 ans pour bénéficier d'une réversion, ou avoir déjà liquidé sa propre retraite, demande le haut-commissariat ? Le montant versé devra-t-il être plafonné ? Faudra-t-il comme dans plusieurs régimes actuels gagner moins de 1.700 euros pour y avoir droit ? Y aura-t-il une durée de mariage minimale, et une suppression des droits en cas de remariage ? Pour les divorcés, l'option du partage des droits à retraite entre époux demeure ouverte : elle permet de solder les comptes dès le divorce.

Maintien du niveau de vie du conjoint survivant

Mais la grande question, non tranchée à ce stade par l'équipe Delevoye, sera celle du taux de réversion. Actuellement, on a grosso modo droit à 50 % de la pension du disparu dans la fonction publique, 54 % au régime général, 60 % chez les non-salariés. Le principe retenu est le maintien du niveau de vie du conjoint survivant.  Dans l'OCDE, la moyenne tourne autour de 50 %.

C'est aussi le taux qui permet de compenser la dissymétrie des rôles entre les femmes et les hommes, selon le Conseil d'orientation des retraites (COR), sachant qu'en moyenne au sein des couples en âge de travailler en 2011, femmes et hommes apportent respectivement 36 % et 64 % des revenus d'activité et de remplacement.

Toutefois, ajoute-t-il, une réversion à 50 % ne garantit pas en soi le maintien du niveau de vie. Pour jouer ce rôle d'« assurance-veuvage », il faudrait un taux variant entre 33 % et 67 % : la réversion ne serait plus un pourcentage de la pension du disparu, mais « la différence entre les deux tiers de la somme des pensions des deux conjoints et la pension du conjoint survivant », explique le COR dans ses travaux publiés en janvier.

Posté par stetienne à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2019

paris ville poubelle

en plus cerise sur le gateau c'est tres cher

pour l exemple des enfants marocains qu il site dans l article il faut envoyer la note au gouvernement du maroc.C'est aps aux Français à, payer mais belle et bien aux marocains

paris ville poubelle Marianne_-_1_au_7_Mars_2019

 

Posté par stetienne à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2018

portrait d'un abruti

un véritable tissus de connerie

qui paye se type de parasite inutile à la societé?????c est des gugussons comme lui qui ruinent la France

Jean Viard, né en 1949 à Metz, est sociologue et directeur de recherches au Centre de recherche politiques de Sciences-Po Paris (CEVIPOF).= nid a parasites inutiles à la societé.

https://www.latribune.fr/economie/france/jean-viard-reussir-pour-nos-quartiers-ce-que-jules-ferry-a-reussi-pour-nos-villages-801589.html?amp=1

Posté par stetienne à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2018

Menacée et harcelée en ligne, Marie Laguerre porte plainte

Menacée et harcelée en ligne, Marie Laguerre porte plainte

y a des cons sur terre quand meme

soutient totale

Posté par stetienne à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2018

ca résume assez bien le ras le bol général

Posté par stetienne à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2018

Des “restaurants à 200 euros” : Darmanin “comprend” les Français

https://www.valeursactuelles.com/politique/des-restaurants-200-euros-darmanin-comprend-les-francais-101068

Si certains en doutaient encore, Gérald Darmanin vient d'en apporter la preuve : les membres de l'exécutif ne fréquentent plus, depuis longtemps, les mêmes restaurants que leurs compatriotes. Jeudi 22 novembre, alors qu'il se trouvait à la Sorbonne à l'occasion de la treizième édition des États de la France, où se rassemblent annuellement des investisseurs étrangers, le ministre de l'Action et des Comptes publics s'est laissé aller à une surprenante - sinon indécente - évaluation du prix d'un repas dans l'hôtellerie parisienne.

« ...et que vous ne prenez pas de vin »

« Nous devons tous intégrer et pas seulement expliquer, mais entendre et comprendre, ce que c'est de vivre avec 950 euros par mois quand les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros, lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin », a déclaré l'ancien maire de Tourcoing dans des propos captés par l'AFP et relayés par Marianne.

Posté par stetienne à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2018

les racailles du haut: carlos ghosn

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, placé en garde à vue

Les Japonais le surnomment à présent "Carlos go home!"

http://www.valeursactuelles.com/comment/690920

j'en profite pour dire que si je n ai rien contre haut salaire ( la France à besoin bon ingénieurs,entrepreneur,chirurgien,chercheurs,....)je suis pour interdire les tres tres haut salaire ( sportif,chanteur,pdg) qui ne sont absolument pas justifier et qui au contraire affaiblisse la démocratie.

de toute facons ces cost killer c est comme les bonnes  qui mettent la poussiere sous le tapi

QUAND ON DU BLÉ..... Ah ces premiers de cordée si chers à Macron.... 13.000.000 d'€ de salaire et ça vole allègrement de Paradis fiscaux en Paradis fiscaux.. Par contre pour mes 973 € de pension après 36 ans de cotisation, le Fisc me tient sur sa liste rouge.

Posté par stetienne à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,