23 février 2015

Le fisc allemand à la poursuite des baptisés français...

Le fisc allemand à la poursuite des baptisés français...

completement dingue ca on un crain les teutons

Posté par stetienne à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2014

invasion de la pologne par l armée allemande

world-war-ii-invasion-of-poland-1939-color-photos

de nombreux polonais ont eu leur famille tué et ont ete deportes dans camp de travail ou dans famille allemande et se sont retrouvé en france à la libération

Posté par stetienne à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 juillet 2014

la raclé les brésiliens lol

 

Jean-François Copé. @J_F_Cope
Je préfère encore être à l'UMP que joueur brésilien.
[smilie=icon_smile068.gif]

Posté par stetienne à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2013

Capitale allemande pauvre cherche start-ups pour création d'emplois:

Sans sous ni industrie mais énergique et bon marché, Berlin parie sur les start-ups pour créer les emplois qui lui font cruellement défaut.

"L'objectif doit être de devenir numéro un des start-ups en Europe". Le défi est lancé par le maire de Berlin, Klaus Wowereit. Mais il y a "encore un peu de travail", reconnaît l'inventeur du slogan de ville "pauvre mais sexy".

Pour Berlin, ces mini-sociétés qui font le pari d'une idée innovante peuvent être un moteur économique, gonfler les rentrées fiscales et surtout "amener de l'emploi".

Elles pourraient générer 100.000 postes d'ici 2020, estime le cabinet McKinsey, sans détailler leur nature. Une bouffée d'air qui serait bienvenue dans une région où le taux de chômage dépasse 11%, le plus élevé du pays.

En moins de deux ans, la start-up Kiwi a créé neuf emplois. Quand elle a son premier enfant en 2005, Claudia Nagel, devant la difficulté de chercher ses clés pour ouvrir sa porte d'immeuble les bras chargés, a l'idée d'un badge d'accès à distance. A quatre, ils se lancent début 2012 et aujourd'hui, la société emploie 13 personnes.

Le maire de Berlin Klaus Wowereit, à son arrivée à un dîner d'Etat donné en l'honneur du président américain, à Berlin, le -19 juin 2013 ( AFP/Archives / Oliver Lang)

Berlin dénombre 2.500 start-ups actives, surtout dans l'internet et l'informatique, selon la jeune fédération du secteur. Cela lui laisse du chemin à parcourir pour se muer en Silicon Valley de l'Europe, titre revenant actuellement plutôt à Londres, 7e ville créatrice d'entreprises innovantes. Berlin n'est que 15e, derrière Paris ou Moscou, d'après McKinsey.

Vivier de jeunes talents

"Berlin a beaucoup d'avantages: d'abord, elle attire les jeunes talents internationaux", souligne Claudia Nagel. Parmi ses collègues, un Américain, un Néo-Zélandais, un Espagnol.

Et aussi "une forte concentration de start-ups", source d'émulation, une bonne situation géographique, beaucoup d'espace et, atout majeur, un coût de la vie relativement bas.

Avec votre pécule de départ, "vous tenez deux fois plus longtemps à Berlin qu'à Londres", relève Luis-Daniel Alegria, qui a démarré Vamos en 2012, avec deux amis, grâce au financement de proches.

Sans parler allemand, ce Suédois de 26 ans d'origine chilienne travaille maintenant à lever jusqu'à un million d'euros pour développer son application, agrégateur des événements dans une ville, et embaucher "trois à quatre personnes".

Pour attirer ces entrepreneurs débutants, Berlin joue la carte de la créativité et d'une vie universitaire et artistique bouillonnante. Sans faire miroiter d'argent car la ville n'en a pas.

Mais le maire compte sur des grands groupes à la recherche de l'idée géniale pour prendre sous leur aile de jeunes pousses. Microsoft doit ainsi ouvrir mi-novembre à des start-ups le dernier étage de ses nouveaux bureaux berlinois sur la célèbre artère Unter den Linden. Deutsche Telekom a son propre incubateur, hub:raum, quand les groupes Axel Springer et Otto ont investi dans Project A, qui s'inspire de Rocket Internet, le développeur d'entreprises à succès des frères Samwer, ayant permis aux entreprises Zalando (site marchand) ou eDarling (site de rencontres) de voir le jour.

"En ces temps de crise, il n'est question que de start-ups et d'entreprenariat", a lancé Marc Samwer, à l'ouverture du rassemblement de start-ups internet TechCrunch Disrupt, qui a choisi Berlin et un ancien hangar industriel sur les bords de la rivière Spree pour sa première version européenne.

L'épineuse question du financement demeure le principal frein à l'ambition de Berlin dans les start-ups, tout comme la frilosité des étudiants à devenir entrepreneurs et les difficultés administratives, décuplées pour les non-germanophones.

Selon Jens Begemann, du développeur de jeux Wooga, visité par la chancelière Angela Merkel au printemps, le bât blesse surtout au moment de trouver des investisseurs relais pour passer en phase de croissance.

Le gouvernement sortant avait ressorti l'idée d'une Bourse dédiée aux start-ups. Les négociations actuelles entre sociaux-démocrates et conservateurs pour former une coalition n'ont pour l'heure rien donné de concret.

Posté par stetienne à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2013

Angela Merkel a nettement remporté dimanche les élections législatives allemandes

Merkel remporte les législatives

qui est out

Les Verts sont en baisse sensible à 8% (-2,7 points), victimes d'une mauvaise stratégie de campagne et d'une polémique sur la tolérance passée du mouvement envers la pédophilie. La gauche radicale, Die Linke, a baissé de 3,4 points, à 8,5%.

qui est in

Un nouveau mouvement anti-euro, seulement créé au printemps dernier, et qui plaide en faveur d'une dislocation ordonnée de la monnaie unique européenne, a réussi un bon score, à 4,8%,

 

en tous cas ca risque pas d'arriver a mollande le mou de se faire reelire lol

Posté par stetienne à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2013

le japon devalu massivement sa monnaie

en quoi c'est mauvais pour nous

ben le japon est un concurent directe de l allemagne et a l'heure ou notre mou 1ere l'enarque demande à la mere markel d'augmenter le cout du travail en allemagne cest mal barré pour lui la

bref l euro va pas tarder a eclater  les umps le savent bien mais comme ils ont vomis sur notre gentille marine qui veut revenir au franc ils osent pas trop le crier sur les toits ils auraient l air tellement con ( ben si c est possible )

bref l arroseur arrosé comme on dit

Posté par stetienne à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 avril 2013

la guerre economique fait rage

La guerre des monnaies fait rage, c'est une certitude et l'Euro est attaqué de toute part: La Grande-Bretagne, les USA et le Japon emmêtent des quantités hallucinantes de monnaie pour faire repartir leur économie. ils achètent de l'euro ainsi que des bons au trésor Français dans le but de faire baisser leur monnaie respectives par rapport à la nôtre. Ils rendent ainsi leurs économies plus compétitives par rapport à la nôtre, sans que les Allemands ne réagissent, sûr de leur niveau de compétitivité beaucoup plus haut que le nôtre.. FXCM organise une conférence gratuite sur ce sujet le 12 avril à Paris.

Les taux à 10 ans Français s'effondrent sous les 2%, actuellement à 1,75% en perte de 13% en deux jours. Notre dette n'a jamais été aussi recherché par les financiers, mais il ne faut pas se tromper, ce n'est pas un signe de confiance envers la France, c'est une attaque en règle pour faire monter notre compétitivité, faire monter l'Euro et mettre notre économie à genoux, c'est exactement ce qui s'est passé en 1940 avec les USA et le Japon, obligeant le Japon à réagir par une entrée en guerre contre les USA et l'Histoire, qui est toujours écrite par les vainqueurs, mettra le Japon en position de premier attaquant. Dans notre cas, la solution la plus simple serait une sortie de la France de la zone Euro, si on continue dans cette voie, cela va devenir une évidence. Le fait que les Allemands ne réagissent pas sera d'autant plus pénible pour la France, l'attente des élections Allemandes, en fin d'année 2013, va nous être interminable. Sans parler du fait que notre gouvernement actuel ne réagira pas.

Posté par stetienne à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 mars 2013

difference france allemagne

306170_459876477418230_366470710_n

Posté par stetienne à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juillet 2012

l'allemagne ultra libéral

merkel-presse-l-europe-a-instaurer-le-libre-echange-avec-l-asie-du-sud-est-b47c54d9bed0d82af30ed490c12827ba

bref l europe est en train de faire grand ecart

moi je suis pour protectionnisme et réduirez a 70km/h vitesse sur les routes comme ca ils ne vendrait plus leur bmw et mercedes en france et la france deviendrait leader sur le marché des petites voitures et en plus ca réduirait notre facture pétrolière on deviendrait leader d'un autre modéle de développement de société avec tout un ecosysteme economique viable par rapport au modele ultralibéral et on vendra notre savoir faire aux pays qui ne voudront pas s'aligner sur le modéle ultralibérale.

 

en tous cas pour hollande la situation va vite devenir intenable le nombre de chômeur va exploser la délinquance les vieux vont voir leur retraite hyper taxé.........il va être au pied du mur tres tres rapidement

Posté par stetienne à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,