12 mars 2012

l horreur de l agriculture productiviste

moi j ai la chance d'habiter le massif central qui est moins touché par cette horreur que certaine region de france mais quand je prends le train pour paris et qu on arrive vers paris et qu on voit tous ces horribles surfaces agricoles  toute plates a paerte de vue sans arbres sans nature sans vie sans fleurs  sa fout le morale a zéro ( et apres on doit se farcir les horribles banlieue betonneuses couvertes de graffitis)

il faut donc: mettre des droits de douane et taxe preservation d ela biodiversité  pour les produits agricoles produits dans les pays a agricultures productivistes (usa,argentine,australie,.............) et protege en france une agriculture raisonnée qui preservent la biodiversité pour cela il faut reformé le plus vite possible la pac qui ne profite qu aux gros agricultueres mega productiviste et mega polleur

 Agriculture : une inexorable tendance à la concentration - TERRAINS DE CAMPAGNE

 

Un agriculteur moissonne son champ de blé dans le nord de la France

Années après années, exploitations agricoles et agriculteurs sont de moins en moins nombreux en raison d'une tendance à la concentration jugée coûteuse et irrationnelle par les syndicats d'agriculteurs minoritaires et certains experts.

Selon le dernier recensement agricole (2010), le nombre d'exploitations agricoles a chuté de 26% en 10 ans et l'emploi agricole a baissé de presque autant, pour ne représenter plus que 750.000 emplois à temps plein aujourd'hui.

La superficie moyenne des exploitations françaises a augmenté de 31%, à 55 hectares. Les petites et moyennes exploitations ont diminué fortement, les grandes exploitations se maintiennent, et les très grandes progressent. La surface agricole utile a reculé de 3%.

Et cette évolution n'est pas prête de ralentir. Une étude prospective publiée fin 2011 par l'Institut de l'élevage sur les vaches allaitantes (production de viande) décrivait ainsi un scénario "déjà en marche" de "concentration accélérée", où les repreneurs jugés crédibles par les banques ne sont pas les jeunes agriculteurs, mais les grosses exploitations déjà en place.

Une évolution "à la danoise", pays où "la taille des exploitations laitières a été doublé en 7 ans" de 2000 à 2007, au prix aujourd'hui de "grosses difficultés après l'éclatement d'une bulle foncière et financière", selon l'Institut.

Les syndicats d'agriculteurs minoritaires comme la Coordination rurale ou la Confédération paysanne dénoncent cette évolution vers des fermes toujours grosses et plus capitalistiques, accusant la FNSEA, le syndicat majoritaire, au mieux de laisser faire, au pire de pousser les feux, au nom de la "compétitivité".

"Nous avons connu la mécanisation heureuse"

De fait, en privé, les responsables de la FNSEA comme les dirigeants des puissantes coopératives agricoles reconnaissent qu'il est inéluctable que certains agriculteurs quittent leur activité, pas assez compétitifs pour faire face aux marchés mondiaux.

"Nous avons connu la mécanisation heureuse" après la guerre, qui voyait les fermes s'agrandir et les paysans s'élever socialement, explique François Lucas, le porte-parole de la Coordination rurale. "Mais aujourd'hui, c'est un train fou qui n'a plus de conducteur".

Les exploitations deviennent trop chères pour être reprises par des jeunes ou des individus, et ce sont de plus en plus des sociétés "sans visage" qui tendent à les reprendre, dénonce-t-il.

Pour Gilles Bazin, professeur au département d'économie d'AgroParistech, l'argument de la compétitivité sur les marchés mondiaux est un leurre, compte-tenu de l'importance des subventions publiques à l'agriculture, y compris pour les très grosses exploitations.

En fait, "on construit" avec la concentration "un système très intensif, très fragile, et très aidé", où "ce sont les plus grosses exploitations qui captent le plus d'aides", souligne-t-il.

Selon lui, les aides publiques ont constitué en 2010 69% du revenu (courant avant impôt) des exploitations agricoles françaises. Le ratio est de 54% pour les exploitations de grandes cultures, 79% pour les exploitations laitières, 207% pour les exploitations de viande bovine...

Pour une agriculture plus équilibrée territorialement, et moins destructrice d'emploi, "il faut une répartition plus équilibrée des aides, pour qu'elles aillent plus vers des exploitations moyennes cherchant à développer les circuits courts de distribution, le bio, encourageant la pluri-activité...", estime-t-il.

Posté par stetienne à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 janvier 2012

la france sauvage

La France sauvage

Pour les animaux et les plantes, la France est une terre d'exception. Un pays unique qui accueille une étonnante variété d'espèces, du bord de mer jusqu'en haute montagne. On y trouve l'un des derniers fleuves sauvages de l'Europe, la Loire, des marais peuplés d'oiseaux au centre de la France, des steppes africaines au coeur du maquis provençal, des neiges scandinaves au sommet des Alpes, ou encore des mers tropicales turquoises autour de la Corse...
Tous ces milieux naturels abritent des plantes et des animaux méconnus ou familiers : oiseaux multicolores, mammifères de tout poil, orchidées sauvages, requins géants, lynx boréal, ou encore insectes minuscules...
Durant une année, au rythme des quatre saisons, nous suivons l'aventure sauvage de ces espèces et découvrons leur comportement dicté par la grande horloge de la nature. Nous voyageons de l'aérien au sous-marin, du minuscule au gigantesque, de l'émotion des naissances au frisson de la prédation pour découvrir un autre visage de la France. Le film est une invitation à l'émerveillement afin de comprendre que la nature est précieuse, forte, fragile. Et que nous en faisons partie.

Posté par stetienne à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 janvier 2012

les 3 c

projet pour la france,pac,europe,fnsea,beauce,agriculteur,productiviste,pesticide,biodiversité,céreal,maïs,tracteur,moissoneuse batteuse,gros paysans,

les 3 C :Céréalier, cannes, courchevel.

 

Posté par stetienne à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 décembre 2011

pollution lumineuse et enseignes publicitaires

Toutes les enseignes commerciales en France devront être éteintes la nuit entre 01h00 et 06h00 du matin à partir du 1er juillet 2012, a annoncé vendredi la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet. Ce dispositif fait partie d'un nouveau plan visant à accélérer les économies d'énergie pour tenir compte de l'accident nucléaire de Fukushima il y a neuf mois au Japon et de la hausse du prix de l'énergie.

ce que j en pense:

c est privé donc pas payer par le contribuable
représente même pas 0,001% de la consommation électrique des lampadaires de l'éclairage public dont 90% sont inutiles

et pendant ce temps la on continue a mettre de l'eclairage public inutile de partout pour faire plaisir aux boite d'eclairagistes(philipps,citylux....) et on tolère ca
Image

 n oublions l'éclairage publique est responsable de la biodiversité nocturne et detruit notre paysage nocturne

 


Posté par stetienne à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 décembre 2011

un projet de loi UMPS visant à interdire les semences fermières,

Communiqué de presse de Philippe Loiseau, Conseiller politique à l’agriculture, à la pêche et aux forêts, de Marine Le Pen du 30/11/2011

Mardi 29 novembre, un projet de loi UMPS visant à interdire les semences fermières, a été adopté avec la complicité de la FNSEA ; Concrètement, les semences devront être achetées auprès des multinationales de l’agro-alimentaire, principalement américaines.

Le lobby semencier anglo-saxon a donc remporté la mise, nos agriculteurs sont désormais amputés d’un droit séculaire fondamental, celui de semer librement leur propre récolte et de pouvoir échanger leur semence.


lamentable je crois que le divorce du ps et des verts va bientot etre consommé( entous cas si certain verdatres font toujours accord avec le ps c'est bien la preuve que leur ideaux ils les ont range a la cave et qu ils sont pret a tout pour conserver leur place lol)

finalement l umps cet vraiment un seul et meme parti

pour ma part je suis contre l'agriculture productiviste exportatrice donc je ne ferais aucun cadeau a la fnsea qui pour moi sont les 1ere polleur de france

non à l'agriculture productiviste exportatrice oui a la protection de notre biodiversité oui à l'instauratrion d'une taxe biodiversité sur les produits agricoles importés

Posté par stetienne à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 novembre 2011

dommage que martine aubry eliminée

elle valait bien mieux que le maffieux enarque hollande

elle avait tout a fait raison avec les 35heures son erreur est d'avoir imposé les 35 heures avant une taxe biodiversite sur lagriculture productiviste en provenance des usa du bresil de largentine et d'une taxe tva social sur les produits fabriqués dans pays ne respectant pas syndicalisme et travail enfant

mais bon la semaine de 4 jours et ses deux taxes s'imposeront bientot le capitalisme mondial doit etre detruit

Posté par stetienne à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 octobre 2011

Les autoroutes éteignent la lumière

Les autoroutes éteignent la lumière Les conducteurs roulent plus lentement et sont plus vigilants dans l'obscurité.

En 2002, l'association internationale pour la protection du ciel nocturne avait demandé à l'Unesco de classer la nuit comme patrimoine mondial de l'humanité. Une belle intention pour retrouver la pureté d'un ciel étoilé en faisant reculer la pollution lumineuse................................

 

bon ben a saint etienne on est encore en retard dans se domaine vincent brille pas par ses idees novatrices le pauvre

01 octobre 2011

c est le jour de la nuit

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

29 septembre 2011

comment les abeilles fabriquent elles le miel?


KEZAKO: Comment les abeilles fabriquent-elles du... par Unisciel

et oui et l'agriculture exportatrice productiviste les détruit.comme par exemple dans les campagnes  quand ils fauchent plusieurs fois par an( avant les prés n'était fauchés qu une fois par an et on ne déversait pas des tonnes d'engrais et pesticide que l on retrouve dans notre nourriture et qui provoquent des cancers)  et font de la monoculture pour toucher la pac ou quand ils fauchent avec leurs tondeuses mécanique les buissons de murs le long des chemins................( tout a revoir dans l'entretien des chemins)

a cause de la pac et de l agriculture exportatrice prônée par la fnsea les agriculteurs sont les 1ere pollueurs de la france ( et le pire c'est nous qui payons via la pac car cette agriculture productiviste n est absolument pas viable économiquement sans les milliards de subvention)

Posté par stetienne à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,