13 février 2015

le rafale vendu ou donnée?????

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Tu te réjouis trop vite car la France se porte garant pour l' Égypte d' ou le prix très bas. Pour que l' industrie aéronautique militaire en l' occurence Dassault ne périclite pas il faut que 11 avions rafales sortent des chaînes de montage; l' État ne pouvait plus en acheter il y avait urgence mais de là à vendre à un pays loin d' être solvable j' espère que cette histoire ne se finira pas en bérézina pour la France, croisons les doigts. :lol:
ca va faire comme pour la GRECE!, non seulement ils pourront pas les payer!
et pire que tout on risque de se les voir en face en cas de prise de controle du pays par les islamistes!, la on aura tout gagné..
mais bon on aura vendu des "rafales"
quelle bande de caves ces socialos...
l'offre se fait en $ et c'est la baisse de l'euro qui a permis une remise supplémentaire.
Evidemment qu'un tel contrat n'est pas payé que par l'Egypte. Et si les américains ont laissé faire, c'est parce que Hollande s'est certainement engagé à suivre la politique atlantiste et d'être le supplétif des interventions militaires américaines.
D'après le Canard, cette commande c'est faite avec un acompte de 1,2 Milliards et surtout ...Cofacé !
ouais je sais pas pourquoi mais ca va se terminer en eau de boudin cette farce
le seul point positif c est que l egypte est dans une zone en guerre perpetuellle donc il y aura peut etre demonstration de l efficacite du rafale histoire d'appaté client qui eux peuvent payer
mais la le rafale c est le CONtribuable qui va le payer pour faire plaisir au vieux schnocks dassault et aux abrutis d'enarques

Posté par stetienne à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 février 2014

tiens ils ont leur dassault les americians lol

L'avion américain F-35 ( JSF/AFP/Archives / )
L'avion américain F-35 ( JSF/AFP/Archives / )

Le programme d'avion F-35 accumule retards et surcoûts, pourtant le Pentagone n'envisage pas son avenir sans cet appareil censé devenir le joyau de l'aviation de combat américaine.

+ Pourquoi n'est-il pas question de revenir en arrière?

Le F-35 doit constituer l'ossature de la flotte américaine et remplacer la plupart des chasseurs-bombardiers actuels, aussi bien pour l'armée de l'Air, que la Marine et le corps des Marines, qui disposera d'une version à atterrissage vertical.

Le programme est tout simplement "trop gros pour se permettre d'échouer", résume Gordon Adams, professeur à l'American University à Washington. En décembre, le 100e F-35 est déjà sorti des chaînes de montage.

Son constructeur, le géant de l'aéronautique Lockheed Martin, a réparti les sites de recherche et de production liés au F-35 dans 45 des 50 Etats américains, s'assurant le soutien d'une majorité de parlementaires, soucieux de récupérer pour leur circonscription une partie des 130.000 emplois induits.

+ A combien s'élève le coût de ce programme?

Le programme F-35 est le plus cher de l'histoire du Pentagone. Il intervient à un moment difficile où les budgets militaires sont en baisse et où l'armée américaine doit lancer d'autres programmes pour remplacer des matériels vieillissants.

L'objectif initial en 2001 était de construire un chasseur-bombardier abordable, à présent c'est un gouffre financier: de 233 milliards de dollars pour 2.852 appareils, le Pentagone table aujourd'hui sur 2.443 avions pour un coût de 391,2 milliards (+68%), soit 160 millions par appareil.

En tenant compte du coût de l'heure de vol et des frais d'entretien, le coût du programme sur l'ensemble de sa durée de vie risque de dépasser les 1.000 milliards de dollars, pronostique le GAO, la Cour des comptes américaine.

+ En quoi l'appareil est-il révolutionnaire?

L'avion est doté de capacités furtives censées lui permettre de faire face aux futurs chasseurs chinois et russes et de pénétrer au-dessus de zones où les défenses anti-aériennes sont puissantes.

Ses multiples senseurs doivent lui permettre de voir bien en avance un appareil ennemi qui sera "détruit avant même de savoir qu'il est engagé dans un combat", a plastronné le chef d'état-major de l'Air Force, Mark Welsh, dans un entretien à la chaîne CBS.

Le F-35 est conçu comme un ordinateur volant. Dans son casque, le pilote peut regarder ses pieds et voir le sol grâce à des caméras répartis sur l'avion et reliés au casque.

+ Pourquoi de tels retards et quelles conséquences?

La mise en service opérationnelle n'interviendra pas avant 2016, dix ans après le premier vol. L'erreur originelle a été de commencer la production de l'avion tout en le mettant au point, ce qui a conduit à de nombreux retours à la planche à dessin. Le directeur du programme, le général Chris Bodgan, le reconnaît: "en gros, le programme a déraillé".

La création de 24 millions de lignes de code informatique continue de poser problème, les capacités de l'avion n'atteignent pas encore les niveaux promis et chaque jour amène son lot de nouveautés: des craquelures ont été découvertes sur la carlingue de la version à atterrissage vertical lors de tests de durabilité, a reconnu vendredi à l'AFP un responsable du programme.

Ces problèmes risquent de conduire à un étalement des achats dans le temps et à une réduction du nombre d'avions, juge Gordon Adams.

Le Pentagone s'apprête ainsi à annoncer qu'il achètera en 2015 34 F-35, soit 8 de moins qu'initialement prévus.

+ Quels pays envisagent de se doter de l'appareil?

Huit pays, outre les Etats-Unis, participent au programme, y glanant quelques retombées industrielles.

Mais ils n'ont pour l'essentiel pas dépassé le stade des intentions d'achat. Officiellement, le Royaume-Uni compte se doter de 138 appareils, l'Italie de 90. La Turquie souhaite acquérir 100 F-35, tout comme l'Australie.

La Norvège (52 avions), les Pays-Bas (37), le Danemark et Israël (19) sont également intéressés.

Le gouvernement canadien prévoyait lui de se doter de 65 exemplaires mais pourrait finalement choisir un autre appareil devant le coût prohibitif du F-35.

En Asie, où la montée en puissance de la Chine inquiète, le Japon compte en acheter jusqu'à 42, la Corée du Sud pourrait finaliser l'achat de 40 exemplaires cette année et Singapour a fait part de son intérêt.

Posté par stetienne à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2013

arretons de subventionner dassault

ses avions personne n en veut et puis je vois pas pourquoi il faudrait le subventionner massivement et pas les ouvrieres du textile

bref plutot que de gaspiller des milliards dans cette boite l etat doit investir dans la mise en place d'une agriculture non productiviste non exportatrice et dans la conception de voiture qui consomme moins de 1 litre au cents

 

Posté par stetienne à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2012

126 RAFALES vendus à l'Inde..

pas si sur que ca soit une bonne affaire

Non mais la vente d'un appareil militaire, ça n'est pas juste l'avion. Il y a tout le système d'armement qui va avec. Par exemple, la bombe aérienne du Rafale est actuellement fabriquée en partie en France avec une techno ultramoderne financée par tes impôts. Cette techno, les indiens sont aujourd'hui à des années lumières de la maitriser.
Ce que fait Dassault, c'est qu'il vend son avion en transferant la fabrication de la bombe en Inde, en bradant la techno qui va avec pour gagner le marché.

Résultât, dans 10 ans, j'aurai un concurrent indien aussi bon que moi. Et quand l'armée française renouvellera ces stocks, elle lancera un appel d'offre auquel nous répondront tous les 2. Bien évidement je serai plus cher parce que moi je dois faire avec les 35 heures, les règles d'environnement, etc... et pas lui, et l'armée dira "tant pis pour vous, j'achète désormais mes bombes en Inde, ils sont aussi bons et moins cher".

Et n'imaginer pas que la France protège ses industries hein... Le fusil français Famas tire du 5.56 mm par exempe. Bah ya plus aucune munition fabriquée en France, toutes les usines ont fermées, demandez-vous comment c'est arrivé...

Perso je suis pour la libre conurrence, mais la vraie. Là on dirait un mache de boxe où l'un des boxeurs n'aurait pas le droit d'utiliser les mêmes règles que son opposant, faut pas s'étonner du résultat à la fin...

Et après ça, vous verrez qu'ils feront tous les beaux parleurs pour "réindustrialiser la France"... blabla écoeurant

Posté par stetienne à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,