11 octobre 2013

Paris, la Ville Lumière, s'éteint

La Ville Lumière est-elle en train de s'éteindre? La réputation de Paris, capitale des fêtards ? discothèques, restaurants et bars de nuit ?, n'est-elle qu'un souvenir ému des anciennes générations? A écouter ses détracteurs, le constat est implacable et la liste des griefs longue? « Essayez de trouver un taxi à Paris le vendredi ou le samedi soir, lance Valentine, une fêtarde contrariée, et la prochaine fois vous resterez chez vous! » « Moi qui sillonne Paris la nuit en Vélib', regrette Kendrick, étudiant, je trouve que la ville s'assombrit. La tour Eiffel ne brille plus autant et les éclairages des rues s'éteignent de plus en plus tôt? même si c'est pour la bonne cause. » Les récentes décisions de justice condamnant des enseignes à fermer à 21 heures au lieu de minuit renforcent l'image d'une ville qui préfère dormir la nuit.

Difficile équilibre

C'est tout le dilemme auquel est confrontée la préfecture de police, qui doit arbitrer les autorisations d'ouverture des établissements nocturnes au-delà de 2 heures. « Depuis deux ans, reconnaît-on au cabinet du préfet, il y a une légère augmentation de fermetures, pour nuisances sonores, travail illégal ou trouble à l'ordre public : rixes, violences? » Mais on insiste aussi sur la difficulté de cette « activité de régulation ». Traduisez : trouver l'équilibre entre les fêtards qui veulent s'éclater, les professionnels qui veulent travailler? et les riverains qui veulent dormir.

« Paris est une ville de vieux et de riches, estime Alberto Toscano, journaliste et écrivain italien, installé dans Ve arrondissement depuis trente ans. Il n'y a plus de classe moyenne, elle a été éjectée à cause du prix des logements. Et il n'y a pas de jeunes. Les seuls qu'on croise, ce sont les jeunes de banlieue, le samedi soir, aux Champs-Elysées. » A la Ville, Philippe Ducloux, adjoint de Bertrand Delanoë, chargé du dossier, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

 

constat accablant mais helas realiste pour la gestion delanoix de la ville:

moi je vais de moins en moins a paris car

1/tgv de plus en plus cher bienqu il circule a moitie vide

2/hotel de plus en plus cher a cause amenagment pour handicape payer par le client  ( avant il y a avait hotel a moins de 30€ dans centre plus maintenant)

3/insecurite : plein de racaille

4/ville sale: plein de graffitis et la police et la ville ne font rien pour effacer ses immondes tag fait par racaille

5/plus de francais: quand on arrive a paris on a l impression de debarquer en afrique

 6/cf mes post sur la pollution lumineuse ce qu il faut etiendre c est pas deventure mais belle et bien les lampadaires de l eclairage public dont 80% sert a rien du tout

Posté par stetienne à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2012

un policier tué à Cannes, un autre dans un état grave

fermez votre gueule monsieur valls et essuyer vos larmes de crocodiles

je pense que valls pourrait avoir au moins la décence de fermer sa gueule ainsi que l umps
ca fait des années qu'ils font remettre en circulation des délinquants multirecidivistes et après ils osent venir verser leurs larmes de crocodiles

alors je le dis monsieur fermer votre gueule vous et la grosse daubirate

http://www.nicematin.com/cannes/un-poli ... 98243.html

Le conducteur, un homme connu des services de police pour des faits de violences et de trafic de stupéfiants notamment,

Et le conducteur, qui a "un gros casier" judiciaire, venait tout juste de récupérer son permis de conduire après de nombreuses infractions routières.

une justice de merde ultralaxiste de plus en plus complice avec les criminels a reformer de A a Z ( et qu on ne dise pas que cest a cause d'un manque de moyen il y a en a largement assez )

Posté par stetienne à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 février 2012

le projet hollande contre la delinquance

projet pour la france hollande securite5

mes commentaires: en construction

1000 postes supplémentaire pour la police la justice chaque année il est complètement fou a lier la france est déjà le pays le plus fliquer  d'europe pour un résultat catastrophique.il faut surtout s'attaquer au laxisme de la justice par une véritable reforme de celle ci

en plus meme avec des milliards et des milliards supplémentaire le système judiciaire ne fonctionnerait pas c est une question de mentalité et de recrutement

juge sanctionné en cas de laxisme,commission de contrôle indépendante du corps des juges, donner un pouvoir policier juge au policier pour petite infraction, éviter de relâcher racailles comme cest le cas actuellement

délinquance des mineurs:bof que du blabla rien de concret , juge pour enfants c'est déjà une usine a gaz coûteuse et inefficace alors ca va pas s'arrancher il faut créer centre de travail loin centre urbain pour jeunes délinquants pour éviter qu ils soient relâcher le lendemain par jugeotte bisounours

 

bref il ne propose rien de concret et de véritablement efficace sarko n a rien fait sur la delinquance hollande ne fera strictement rien aussi

mon programme concernant la chaine de repression police justice

Posté par stetienne à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 novembre 2011

Toute une famille arrêtée peu après un braquage de tabac

Enquête. Trois frères de 23 à 28 ans, leur sœur de 16 ans, leur mère et un adolescent de 16 ans étaient hier en garde à vue
Les quatre hommes très connus des services de police...

Un blessé grave dans le braquage d'un bureau de tabac à Bron

oh encore  une famille d' esquimaux :D
on retablit double peine( supprimée par les collabos ump et ps) et on expulse toute cette merde dans leur beau pays ou ils iront traire leur chameau
sinon il faut un projet de loi pour lutter contre les familles delinquantes:en contruction

 

Posté par stetienne à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
02 septembre 2011

Clandestins : ces pays qui ne jouent pas le jeu

mes propositions:

ne plus donner un centime d'aide a ses pays, peine de prison a vie pour les maffias de l immigration et confisquation tout les biens, retablir frontiere francaise et sortir de leurope qui est une passoir, expulsion par bateau de tous les illegaux qui je le rappel aux bonne conscience sont des delinquants qui ne fuient pas la misere car les vrais misereux n ont meme pas de quoi faire 50km mais viennent en france pour voler notre systeme de protection sociale que nos anciens ont mis si longtemps a obtenir par la souffrance et le combat ses illegaux sont de veritables parasites et ceux qui les protegent des irresponsable dangereux a qui il faut enlever les droits civiles

 

Claude Guéant dénonce huit pays qui rechignent à reprendre leurs nationaux.

Mali, République démocratique du Congo, Congo, Angola, Mauritanie, Pakistan, Bangladesh et Sénégal. Ces huit pays à forte émigration sont pointés du doigt au ministère de l'Intérieur. En cause: leur refus quasi systématique de réintégrer leurs nationaux lorsque ceux-ci ont été arrêtés en France en situation irrégulière. Et pourtant, ce groupe des huit fait l'objet de sollicitations pressantes. Claude Guéant l'a rappelé jeudi devant les ambassadeurs français réunis à Paris, lors d'une grande conférence: «Un plan spécifique» a été mis en place, a déclaré le ministre, «qui vise notamment à exercer ce qu'il est bien convenu d'appeler des pressions» sur ces huit pays «prioritaires».

Claude Guéant le reconnaît: «Pour éloigner des étrangers, nous sommes tributaires de la bonne volonté des pays d'origine -souvent proches de nous politiquement- à délivrer des laissez-passer consulaires.» Or, l'«affaire», selon son expression, «n'est pas une question subalterne; c'est une question importante, car elle conditionne au moins en partie l'efficacité de notre effort pour limiter l'immigration clandestine.»

Il faudra, en conclut Claude Guéant, «insister encore» auprès de ces États qui ne jouent pas le jeu, sans trop détailler les éventuelles mesures qui pourraient les viser, en cas de refus. Une chose est sûre: au-delà de ces huit pays, la non-délivrance de laissez-passer représente la première cause d'échec des procédures d'éloignement, soit un tiers des quelque 100.000 mesures prononcées par Paris. La clé du problème migratoire est donc largement diplomatique. D'où les efforts déployés jeudi par le «premier flic de France» pour séduire les ambassadeurs réunis jeudi pour leur conclave annuel.

Politique plus restrictive  

Depuis la mi-juillet, la durée de rétention des étrangers en situation irrégulière peut aller jusqu'à 45 jours, au lieu de 32 précédemment. Cet allongement devrait en théorie augmenter les chances de l'administration d'obtenir des laissez-passer consulaires de la part des pays qui traînent des pieds pour reprendre leurs ressortissants. La Chine, par exemple, attend en moyenne 35 jours avant de délivrer le précieux sésame, et le Mali, environ 38.

Aux ambassadeurs désormais de trouver les mots pour convaincre ces États «proches» qu'une solution est toujours possible. La place Beauvau s'est fixée comme objectif au moins 30.000 reconduites à la frontière pour 2011. Elle prône également une politique plus restrictive en matière d'immigration légale, avec 20.000 entrées de moins dès cette année. Et comme pour verrouiller ce changement de cap, le patron de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), Dominique Paillé, proche de Jean-Louis Borloo et recruté au temps où le gouvernement voulait augmenter l'immigration professionnelle, a annoncé jeudi qu'il serait remplacé. Le puzzle de l'avant-présidentielle se met en place.