pourquoi l etat doit controler urbanisation

et faire regle strict pour respecter l environnement et en finir avec la betonisation

un-incendie-ravage-le-nord-de-la-californie-au-moins-5-morts-

"Ces incendies sont la partie visible du réchauffement climatique" : la Suède à feu et à sec face à un été record


le gros probleme c est qu il n y a aucun changement de mode de vie nos abrutis politicards continu a faire  venir immigres alors qu il faut instaurer le zero immigration et faire décroissance en population on continu a betonner ( elargissement des routes  voitures de plus en plus grosses air conditionné faucvhage mecanique agriculture destuctrice de la biodiversité.... pollution lumineuse avec lampadaires inutiles  qui détruisent la biodiversité nocturne....tourisme de masse avec avion hyper pollueur.la liste est tellement longue)

moi je suis pour instaure décroissance  ( zero immigration voitures de moins de  500kg limités à 70km/h plus de temps libre moin de vitesse controle des frontieres  taxe biodiversité sur les produits agricoles importes .....

États-Unis : le fleuve Colorado malade

 

Posté par stetienne à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2018

un gouvernement anti environnement

nicolas hulot devrait donner sa démission

au contraire il faut durcir la loi littorale et nationalisé toutes lesd plages et bord de rivieres

Vifs débats à l'Assemblée sur l'assouplissement de la loi littoral

quand je pense que cette merde de mini micron macron nous a tané avec ca cop 21 et comme par derriere il fait des lois contre la nature  ( cadeaux aux chasseurs, non interdiction des harbicides , suppression d ela loi littorale)

vivement son coup de pompe au cul et qu on ne le voit plus ce bouffon

Posté par stetienne à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mai 2018

sortir au plus vite de l'agriculture productiviste exportatrice

qui détruit toute  biodiversité

Le glyphosate est un herbicide classé potentiellement cancérigène par l’Organisation Mondiale de la Santé. Le président Emmanuel Macron s’était engagé à interdire d’ici trois ans le glyphosate.

Pourtant une majorité des députés présents et le gouvernement ont rejeté cette interdiction, cédant à la pression du lobby agro-chimique !

quel sont les députés qui ont voté  contre l interdiction du glyphosphate

https://trombi-glyphosate.agirpourlenvironnement.org
https://stop-glyphosate.agirpourlenvironnement.org

Posté par stetienne à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 mai 2018

un printemps silencieux si je suis élu

environnement,projet pour la france,biodiversité , extinction de masse,agriculture productiviste,pesticide,fnsea,pollueur,sortir de l agriculture productiviste exportatrice,instaurer la décroissance et le zéro immigration

sortir de l'agriculture productiviste qui est la 1er cause de destruction de la biodiversité la FNSEA sera personna non grata

1/interdiction utilisation pesticide

2/en finir avec la mécanisation à outrance qui detruit la biodiversité ( insectes,fleurs) et la remplacé par robotique soft

instaurer le zero immigration et la décroissance

3/en finir avec la pollution lumineuse qui detruit la biodiversité nocturne ( reduire de 70% la pollution lumineuse taxe pollueur payeur controlé par satellite  je veux des lampadaires une case a coché dans impôts et vous payerez si case pas cocher pas de lampadaire)

Un printemps silencieux

Source: Externe

Posté par stetienne à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 avril 2018

plantons des arbres à notre dame des landes

ma solution pour la zad de notre dame des lande

l'etat nationalise les terrains et creer une forêt qui sera appele forêt remis Fraisse

environenment biodiversité arbre notre dame des landes zad forêt projet pour la france

 

Posté par stetienne à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2018

un-nouveau-danger-dans-nos-assiettes

http://www.liberation.fr/debats/2018/04/16/un-nouveau-danger-dans-nos-assiettes_1643676

Un nouveau danger dans nos assiettes ?

Source: Externe

Des scientifiques s'alarment des risques potentiels des SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), très utilisés en agriculture.

Pas un jour ou presque sans études alarmantes sur l’impact des pesticides sur la santé humaine et l’effondrement de la biodiversité (insectes, oiseaux…). Le mot vient de l’anglais «pest» (animal ou plante «nuisible») et du latin «caedere» (tuer). Désormais omniprésents dans l’air, l’eau, nos aliments, ces poisons visent à éliminer «mauvaises herbes» (herbicides), insectes (insecticides), champignons (fongicides), limaces (molluscicides), rongeurs (rodenticides), vers (nématicides) ou corbeaux (corvicides). Sauf qu’ils affectent aussi d’autres êtres vivants. Jusqu’ici, ce sont surtout les dangers des herbicides et insecticides qui ont défrayé la chronique, en particulier le glyphosate («cancérogène probable» pour l’OMS) et les néonicotinoïdes «tueurs d’abeilles». Mais les fongicides pourraient eux aussi s’avérer toxiques au-delà de leur cible : des scientifiques alertent dans Libération sur les risques potentiels des SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), très utilisés en agriculture.

Alerte scientifique sur les fongicides

Après les effets nocifs des insecticides et herbicides utilisés dans l’agriculture, des chercheurs dénoncent dans «Libération» des produits, les «SDHI», qui empêchent le développement des champignons en bloquant leur respiration. Passant dans la chaîne alimentaire, ils pourraient affecter gravement la santé des humains.

Dans la série des dangers des pesticides pour l’environnement et la santé humaine, vous aimez l’épisode sur les herbicides (comme le glyphosate, la substance active du Roundup de Monsanto et ses génériques) et celui sur les insecticides (tels les néonicotinoïdes ou le fipronil «tueurs d’abeilles»), tous deux loin d’être achevés ? Vous allez adorer celui sur les fongicides, qui démarre tout juste. Lire l'intégralité de l'article

A lire aussi

Une révolution urgente semble nécessaire dans l’usage des antifongiques par des chercheurs et des scientifiques

Dans une tribune publiée en exclusivité, des chercheurs appellent à suspendre l’utilisation de ces produits utilisés dans l’agriculture tant qu’une estimation des dangers pour la santé n’aura pas été réalisée par des organismes publics et indépendants des industriels.

Nous sommes un collectif de chercheurs, cancérologues, médecins, et toxicologues, du CNRS, de l’Inserm, de l’Université, et de l’Inra. Au moment où se multiplient les communications alarmantes sur l’effondrement de la biodiversité en France, en Europe et dans le monde, il nous paraît urgent d’attirer l’attention sur les risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement de l’usage d’une classe de pesticides, les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), désormais utilisés à grande échelle comme antifongiques en agriculture. Lire l'intégralité de la tribune 

Posté par stetienne à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2018

Charente : un paysan menacé d’amende car il ne gagne pas assez!!!!!


La Direction départementale des territoires reproche à un paysan installé à Mouthiers-sur-Bohème, dont les vergers sont convertis au bio, de ne pas gagner le Smic.
«J’en ai marre… J’ai juste envie de faire mon boulot, pas d’être un expert du droit et des réglementations !» Paysan installé à Mouthiers-sur-Bohême (Charente), Pierre-Henri Piron a poussé cette semaine «un coup de gueule» largement relayé sur les réseaux sociaux contre l’administration.
Celle-ci lui reproche de… ne pas gagner assez. Car ses revenus tirés du maraîchage et de ses vergers – 7 ha, tous convertis en bio – n’atteignent pas le Smic !
http://www.leparisien.fr/economie/chare ... 652979.php

Attention âmes sensibles s'abstenir de lire cette petite histoire !
Enfant rural, j'ai vu détruire un des plus beau écosystème agricole au monde, le bocage virois. N’étant pas fils de paysan je croyais que je ne le serais jamais. Mais bon j’ai tout de même étudié l’Agriculture. Puis jeune diplômé, tout frais, voulant travailler pour toute l’Agriculture je suis entré dans un grand groupe coopératif en voulant servir tous les Agriculteurs. On m’a demandé un travail pour les plus gros, les céréaliers. Mais bon j’avais l’opportunité, pour pas plus cher de faire le boulot mais pour tout le monde, alors je l’ai fait… j’ai été viré pour REBELLION en réunion de direction lorsque j’ai présenté mon travail… merde j’avais trop travaillé et surtout dénoncé des méthodes qui assassinent une bonne partie des agriculteurs… malheureusement depuis beaucoup ont fini au bout d’une corde.
Puisque les coopératives assassinaient les agriculteurs, je suis allé dans le public, Chambre d’Agriculture… là au moins dans le public l’intérêt général primerait… puis un jour un président a pris une décision ou il allait faire perdre de l’argent à tout le monde… je lui ai dit, c’était mon devoir… lui il a même pas pris la peine de me virer. Un matin un nouvel organigramme posé sur mon bureau, pas mon nom, j’ai vite compris ! Aujourd’hui ce même président est président de coopérative laitière ayant prit une amende pour factures impayées, ce gars est un assassin et faisait de tous les gens travaillant dans les Chambres d’Agriculture des assassins (que je suis triste de dire ça car on y rencontre des individus merveilleux). Passivement, mais sereinement tous ces gens assassinaient les agriculteurs.
Voyant le nombre d’Agriculteurs diminuer, les revenus baisser, les cordes s’accrocher, je me suis engagé au coeur de la lutte, je suis devenu moi même paysan pour sauver les meubles, préserver ce qui reste, tenter de lutter mais de l’intérieur, à coup de produits locaux, bons, produits sans atteinte à l’environnement. Radical oui, c’était une question de survie pour toute notre société !
Je dénonce sans cesse la pression de l’État et de fait la pression de la société entière. Pression qui empêche les agriculteurs de travailler correctement, pression qui les pousse au suicide. Malgré les beaux discours, malgré le soutien inconditionnel d’un tas d’individus formidables, le génocide est en cours et inarrêtable. OUI la société assassine ses paysans, sans distinction et en masse !
Et aujourd’hui est un grand jour car je viens d’en obtenir la preuve. L’État (je laisse la majuscule parce que je suis toujours plein d’espoir) lui même vient de me dire qu’il va m’assassiner si je ne rentre pas dans le rang. Lisez bien ce petit courrier reçu aujourd’hui, comprenez ce qui est en cours !
Il y a cette phrase qui dit « Toute vérité franchit trois étapes. - D'abord, elle est ridiculisée. - Ensuite, elle subit une forte opposition. - Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence » (Arthur Schopenhauer). Alors voilà je sais aujourd’hui où se situe mon cas particulier, je sais que demain on peut m’envoyer des flics et que je peux devenir un Jérome Laronze. Mais non je ne fermerais pas ma gueule, lisez ce courrier révoltez vous aidez vous, aidez nous ! Aides PAC, aides bio supprimée, ATR à rembourser, report de MSA, extrémismes végan et autres, tout ça ne concoure qu’à une seul chose, ASSASSINER votre Agriculture et vous asservir par la bouffe. Je le répète et je le dis encore plus fort, l’ETAT et de fait toute la société entière est en train d’assassiner les agriculteurs !!!
ALLER LISEZ, partagez, appelez Ruffin, les journalistes, les élus, le Préfet… menaces, pression, tout y est ! Que dois je faire ? Baisser la tête regarder mes pompes et m’excuser de ne pas être un bon élève ? Je sais d’avance que quand l’administration va prendre connaissance de ce post ça va m’attirer encore plus d’ennui et encore plus de violence de la part du système. Je sais que de ne pas courber l’échine me fait prendre un gros risque à moi, ma famille, mes enfants… mais bon c’est la vie j’ai jamais réussi à fermer ma gueule ! Au prochain épisode ma réponse (que j’espère plus modérée) à l’administration.

Posté par stetienne à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,