17 octobre 2016

boum badamoum l europe va s'effondrer

https://fr.express.live/2016/10/17/euro-issing-ecb-previsions-pessimistes/

l immigration c est no futur l europe c est no futur bruxelle c est no futur le ps c est no futur les ripoublicains c est no futur les collabos d'extreme gauche c est no futur

on va tondre toutes ces merdes

Posté par stetienne à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 novembre 2014

monaie et puissance

pourquoi un pays est puissant et ca monaie puissante? pour mesurer la puissance d'un pays et de sa monaie il faut tenir compte de plusieur facteurs:

matiere 1er;technologie,industrie,cout main d'oeuvre,qualification main d'oeuvre

ps j ai mis europe et pas france mais que l on est l euro ou pas ca change pas grand chose puisque le salaire s'ajuste en fonction de toute facons

1/matiere premiere

http://www.jasondavies.com/maps/countries-by-area/

russie:9/10 on comprend pourquoi les russes misent sur investire dans l armement pour garder le controle de leur matiere 1ere ( avec manque de democratie automatiquement)

arabie: 6/10 le petrole arrive a sa fin mais ils ont l energie solaire en remplacement( aussi le corolaire manque de democratie)

les usa:5/10 ils ont beaucoup epuisé leur matiere 1er

chine 5/10 ils ont terre rare mais pour le reste

europe:4/10 au niveau usa

japon:2/10

2/technologie

usa:8/10 leader dans le spatial la biotechnologie l informatique

europe:7/10 derriere les usa manquont de dynamisme quand meme

japon:7/10 idem europe

chine:5/20 entre russie et europe

russie:3/20 a part l armement et le militaire on pas grand chose

arabie:1/20 quelques tentative de diversification avec dubaie mais tres limite par manque de democratie

3/cout main d'oeuvre non qualifie

chine:7/10

russie:5/10

usa:4/10

europe et japon:2/10

4/main d'oeuvre qualifie

japon:8/10

europe usa: 7/10

chine:6/10 mais va arriver au niveau europe

russie:4/10

 

 

Posté par stetienne à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 février 2014

le pays qui va faire disparaitre l euro

Quel est le pays de la zone euro le plus endetté ? Ces gaspilleurs de Grecs, avec leurs généreuses pensions de retraite ? Les Chypriotes et leurs banques pleines à craquer d’argent sale d’origine russe ? Les Espagnols touchés par la récession ou les Irlandais en faillite ? Eh bien, curieusement, ce sont les Hollandais sobres et responsables.
La dette des consommateurs aux Pays-Bas a atteint 250% du Produit intérieur brut et c’est l’une des plus élevées au monde. À titre de comparaison, la dette des consommateurs espagnols n’a jamais dépassé les 125% du Produit intérieur brut.

La Hollande est l’un des pays les plus endettés au monde. Elle s’enfonce dans la récession et montre peu de signes d’amélioration réelle. La crise de l’euro traîne désormais depuis trois ans et, jusqu’à présent, elle n’avait infecté que les pays périphériques de la monnaie unique. La Hollande, cependant, est un membre central tant de l’Union européenne que de la zone euro. Si elle ne peut survivre dans cette zone, tout sera terminé.

Ce pays a toujours été l’un des plus stables et des plus prospères d’Europe, en plus d’être l’un des plus grands défenseurs de l’Union européenne. Il s’agit d’un membre fondateur de l’Union et d’un des partisans les plus enthousiastes du lancement de la monnaie unique.

Doté d’une économie riche, orientée vers les exportations et avec un grand nombre de multinationales au succès mondial, elle était censée avoir toutes les chances de l’emporter lors de la création de la monnaie unique, qui naissait avec l’introduction satisfaisante de l’euro. Au lieu de cela, elle a commencé à suivre un scénario tristement connu. Elle est en train d’exploser de la même façon que l’Irlande, la Grèce et le Portugal, si ce n’est que la mèche est cette fois-ci un peu plus longue.

Une bulle immobilière

Les bas taux d’intérêt, qui obéissent surtout aux intérêts de l’économie allemande, et un important flux de capitaux bon marché ont contribué à la création d’une bulle immobilière et à l’explosion de la dette. Du lancement de la monnaie unique jusqu’au pic du marché, le prix du logement en Hollande a doublé, devenant l’un des marchés les plus en surchauffe au monde. Et maintenant, il est en train de s’écraser avec pertes et fracas. Le prix du logement chute à la même vitesse qu’en Floride lorsque le marché immobilier américain, après une phase d’essor, a commencé à s’étioler.

À l’heure actuelle, les prix sont 16,6% plus bas qu’au plus fort de la bulle, en 2008, et l’Association nationale des Agents immobiliers prévoit une autre chute de 7% pour cette année. A moins que vous n’ayez acheté votre maison aux Pays-Bas au siècle dernier, elle vaudra désormais moins que vous n’avez dû débourser pour l’acquérir et même moins que la somme que vous avez empruntée pour ce faire.

C’est pour cette raison que les Hollandais se noient dans une mer de dettes. Située au-dessus des 250% du PIB, la dette des ménages néerlandais est plus importante encore qu’en Irlande et 2,5 fois supérieure au niveau grec.

Le gouvernement a déjà dû sauver une banque et, avec un prix du logement en constante chute, le plus probable, c’est que bien d’autres banques suivent le même chemin. Les banques néerlandaises ont 650 milliards d’euros injectés dans un secteur immobilier qui perd de la valeur à toute vitesse. S’il y a bien une donnée assurée sur tous les marchés financiers du monde, c’est que lorsque les marchés immobiliers s’effondrent, le système financier ne se fait guère attendre.

Une profonde récession

Les agences de notation (qui n’ont certes pas pour habitude d’être les premiers agents économiques au courant des derniers événements) commencent à s’en rendre compte. En février, Fitch a abaissé la qualification stable de la dette hollandaise, qui conserve un triple A, lequel ne tient désormais plus que par un fil. L’agence a montré du doigt la chute du prix des logements, l’augmentation de la dette publique et la stabilité du système bancaire (c’est le même mélange toxique que pour d’autres pays de la zone euro affectés par la crise).

L’économie s’est enfoncée dans la récession. Le chômage augmente et atteint des sommets jamais vus depuis deux décennies. Le nombre total de chômeurs a doublé en seulement deux ans et il est passé en mars de 7,7% à 8,1% (soit un taux qui augmente encore plus rapidement que celui de Chypre). Le Fonds monétaire international prévoit que l’économie reculera de 0,5% en 2013 mais les pronostics ont la fâcheuse habitude d’être toujours optimistes. Le gouvernement ne respecte pas ses engagements en matière de déficit budgétaire en dépit de l’introduction de sévères mesures d’austérité en octobre 2012.

Comme d’autres pays de la zone euro, la Hollande semble entraînée dans un cercle vicieux fait d’augmentation du taux de chômage et de recettes fiscales en baisse, qui conduit à toujours à toujours plus d’austérité, toujours plus de coupes budgétaires et toujours moins d’emploi. Lorsqu’un pays monte dans ce train-là, il lui est très difficile d’en descendre (surtout lorsqu’il se situe en périphérie de la zone euro).

Jusqu’à présent, la Hollande avait été le grand allié de l’Allemagne lorsqu’il s’était agi d’imposer des mesures d’austérité dans tout le continent en guise de réponse aux problèmes de la monnaie unique. Mais maintenant que la dépression s’aggrave, le soutien néerlandais à cette recette de coupes et de récession (et même à l’euro !) va commencer à s’évanouir.

Les autres effondrements en zone euro se sont toujours produits en périphérie de la devise. Il s’agissait de pays marginaux et l’on présentait leurs problèmes comme des accidents et non pas comme des preuves du dysfonctionnement systémique de la monnaie unique. Les Grecs avaient trop dépensé. Les Irlandais avaient laissé leur marché immobilier s’emballer. Et pour commencer, les Italiens avaient toujours été trop endettés. Mais pour les Néerlandais, il n’y a aucune excuse : eux ont obéi à toutes les règles.

Depuis le début, il était apparu clairement que la crise de l’euro en arriverait à son stade terminal lorsqu’elle atteindrait le centre. Nombre d’analystes supposaient alors que ce serait le cas de la France et, bien que la France ne soit pas précisément dans une situation idéale (le chômage augmente et le gouvernement fait tout ce qu’il peut pour faire baisser la compétitivité du pays), elle n’en reste pas moins un pays riche. Sa dette publique est sans doute élevée mais elle n’est pas encore hors de contrôle et n’a pas non plus commencé à menacer la stabilité du système bancaire. La Hollande en arrive à ce point.

Peut-être faudra-t-il attendre une année de plus, peut-être deux, mais la chute accroît son rythme et le système financier perd de la stabilité chaque jour. La Hollande sera le premier pays central à éclater et ce sera une crise de trop pour l’euro.


http://www.eleconomista.es/opinion-blog ... euro-.html

Posté par stetienne à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2013

le japon devalu massivement sa monnaie

en quoi c'est mauvais pour nous

ben le japon est un concurent directe de l allemagne et a l'heure ou notre mou 1ere l'enarque demande à la mere markel d'augmenter le cout du travail en allemagne cest mal barré pour lui la

bref l euro va pas tarder a eclater  les umps le savent bien mais comme ils ont vomis sur notre gentille marine qui veut revenir au franc ils osent pas trop le crier sur les toits ils auraient l air tellement con ( ben si c est possible )

bref l arroseur arrosé comme on dit

Posté par stetienne à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 avril 2013

la guerre economique fait rage

La guerre des monnaies fait rage, c'est une certitude et l'Euro est attaqué de toute part: La Grande-Bretagne, les USA et le Japon emmêtent des quantités hallucinantes de monnaie pour faire repartir leur économie. ils achètent de l'euro ainsi que des bons au trésor Français dans le but de faire baisser leur monnaie respectives par rapport à la nôtre. Ils rendent ainsi leurs économies plus compétitives par rapport à la nôtre, sans que les Allemands ne réagissent, sûr de leur niveau de compétitivité beaucoup plus haut que le nôtre.. FXCM organise une conférence gratuite sur ce sujet le 12 avril à Paris.

Les taux à 10 ans Français s'effondrent sous les 2%, actuellement à 1,75% en perte de 13% en deux jours. Notre dette n'a jamais été aussi recherché par les financiers, mais il ne faut pas se tromper, ce n'est pas un signe de confiance envers la France, c'est une attaque en règle pour faire monter notre compétitivité, faire monter l'Euro et mettre notre économie à genoux, c'est exactement ce qui s'est passé en 1940 avec les USA et le Japon, obligeant le Japon à réagir par une entrée en guerre contre les USA et l'Histoire, qui est toujours écrite par les vainqueurs, mettra le Japon en position de premier attaquant. Dans notre cas, la solution la plus simple serait une sortie de la France de la zone Euro, si on continue dans cette voie, cela va devenir une évidence. Le fait que les Allemands ne réagissent pas sera d'autant plus pénible pour la France, l'attente des élections Allemandes, en fin d'année 2013, va nous être interminable. Sans parler du fait que notre gouvernement actuel ne réagira pas.

Posté par stetienne à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 octobre 2012

humour_euro_europe_franc

Posté par stetienne à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 septembre 2012

lagarde la grande gourdasse du fmi

ils n ont plus les pieds sur terre depuis longtemps ces clowns dure va etre leur chute

 

Posté par stetienne à 09:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 août 2012

la-catalogne-appelle-a-l-aide-l-espagne-de-plus-en-plus-proche-du-sauvetage

la-catalogne-appelle-a-l-aide-l-espagne-de-plus-en-plus-proche-du-sauvetage-

ils n ont qu a taxer leur club de foot

instaurer une taxe sur la transaction des joueurs en europe est d'ailleurs une priorite de mon programme

Posté par stetienne à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2012

La faillite menace la Catalogne

Le président de la première région du pays évoque un défaut de paiement d'ici à la fin mai et demande l'aide de l'État.


tout va tres bien madame la marquise ...............................

 

Posté par stetienne à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,