04 janvier 2012

delinquance dans le 93

OK Corral à la station Saint-Denis-Université. :mdr:

http://fr.news.yahoo.com/panique-m%C3%A ... 00674.html

 

heureusement que le nabot a karsherisé la racaille lol

Connues des services de police, les personnes interpellées continuaient leur bataille en plein commissariat. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un règlement de comptes pour le contrôle du deal de stupéfiants aux abords d'un lieu fréquenté par de nombreux étudiants. Ces individus seraient originaires de la cité Allende et du quartier Paul Langevin, deux cités réputées rivales à Saint-Denis.

pourquoi on les soigne????? laissons les crevez et prelevons les organes pour rembourser ce qu ils doivent a la societe ses ordures de traficants

sinon les etudiants du 93 ca a l air d'une belle bande de drogues

Posté par stetienne à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
29 novembre 2011

le mensonge de l ump sur le controle de l immigration

d'un cote les nervis du nabot font de la com sur le controle de l immigration mais la realité est tout autre aucontriare ils cherchent a favoriser cette immigration nuisible a la france

Loin de vouloir couper le robinet,   il est expliqué que sont prévus « la conclusion d’accords de réadmission et d’assouplissement du régime des visas »  au terme de négociations avec les pays d’émigration  concernés.

Posté par stetienne à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
28 novembre 2011

Chiffres de la délinquance : le grand écart

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a publié ce mardi 22 novembre une enquête d'opinionInsee dressant un état des lieux de la délinquance. Pour la cinquième année consécutive, l'ONDRP a mené une enquête dite de victimation. L'institut a ainsi interrogé les Français sur les faits de délinquance dont ils se disent victimes. Résultat : des chiffres bien supérieurs aux statistiques officielles calculées à partir des plaintes déposées.. menée avec l'.

 

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales s'est également intéressé au sentiment d'insécurité. Il est ressenti par 15,8% des Français à domicile. Un niveau plus élevé qu'en 2008 où il atteignait 13,3%. Egalement questionnés sur leur perception de la délinquance, 16,4% des interrogés ont estimé ce problème "préoccupant". Ce taux, supérieur à celui relevé les années passées, talonne désormais le problème de la pauvreté (19%); le chômage venant en tête avec 36,2%.

mes propositions pour en finir avec la délinquance qui ronge notre pays

il y a plusieurs type de délinquance
mes solution pour la petite délinquance:
centre ferme de travail sans tele radio..............uniforme extinction des feux a 21h enfermement entre 1 semaine et 3 mois pour jeunes délinquants ou ils passeront leur journée a ramasser patate pour éviter de décourager policier qui les arrêtent
comme pour hadopi le policier juge pourra infliger amende au parents ( entre 50€ et 500€) qui seront prélever directement sur rmi,alloc.......... sans passer par tribunal

mes solutions contre grosse délinquances:( trafiquants de drogue et grand banditisme)
procès des trafiquants de drogue et grand banditisme en audience closes sans public et par video camera , prisons speciales ultradures pour trafiquants de drogue et grand banditisme ses prisons seront gèrées par la armée et placer sous secret défense et interdite au droits de l hommistes

pour autre délinquants il pourra y avoir prisons ouvertes avec travail dans la journée a partir du moment ou le délinquants ne présentes pas de risque de s'échapper

08 novembre 2011

les joies de l immigration

Rougeole, coqueluche, tuberculose, gale… On croyait ces maladies disparues de l’Hexagone, pourtant, elles refont surface. Certaines, comme la rougeole avec 22 000 cas depuis 2008, font un retour important. Pourquoi ces épidémies ressurgissent-elles en France ? Comment les enrayer ?

Invités : Christophe Prudhomme, Porte-parole de l’Association des Médecins Urgentistes hospitaliers de France (AMUF) – François Malye, Grand reporter au journal Le Point – Marc Gentilini, Professeur émérite des maladies infectieuses et tropicales à la Pitié – Salpétrière à Paris – Philippe Amouyel, Epidémiologiste à l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM).

[...] La tuberculose, que les médecins, eux-mêmes, considéraient comme une maladie du passé, se classe aujourd’hui parmi ces affections faisant leur come-back. 7 000 cas auraient été recensés en France, selon l’InVS, et dans certains territoires de l’Hexagone, le nombre de tuberculose reste particulièrement élevé. Ainsi, dans le département de Seine-Saint-Denis, où, en 2008, le taux de déclarations était le plus important de toute la France métropolitaine, soit 30,3 pour 100 000 habitants par an, contre 15,8 en Ile-de-France et seulement 8,2 sur l’ensemble du pays.

Autant de maladies infectieuses que l’on croyait d’une autre époque en France, mais qui aujourd’hui, pose, selon nombre d’experts, un problème de santé publique majeur, d’autant que depuis plusieurs années, les réticences aux vaccins augmentent.

Clichy-sous-Bois c’est 40% de population immigrée. Dans le département on estime à 150.000 personnes le nombre de clandestins.” (Christophe Prudhomme)

C’est une tuberculose qui frappe surtout une population pauvre et immigrée. On était revenus à une vaccination par le BCG mais en ne la réservant qu’aux immigrés on avait été accusés de discrimination.” (Marc Gentilini)

On rejette ces populations mais il faut savoir que vous attraperez la tuberculose si la personne qui tousse à côté de vous en est porteuse.” (Christophe Prudhomme)

On veut nous cacher la situation. Ca fait six mois qu’on essaie de faire deux reportages dans deux hôpitaux de Seine-Saint-Denis : interdiction formelle.” (François Malye)

 

bref l immigration est une malchance pour la france on est en train de devenir un pays du tiers monde a cause des bobos proimmigres et du medef et il est grand temps d'instaurer un zero immigration de guerre

07 novembre 2011

elle n'a pas tord la marine

Posté par stetienne à 17:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
01 novembre 2011

une jeune fille fauchée et tuee par un sans papiers tunisien sous l emprise du canabis

Une jeune fille de 15 ans a été fauchée dimanche à Saint-Chéron par un automobiliste qui roulait sans permis et drogué. Une autre victime est à l’hôpital dans un état grave.

[...]Dans le drame de dimanche, la vitesse n’est pas seule en cause. D’après le parquet d’Evry, l’homme roulait sans permis valable, sous l’effet de stupéfiants, dans une voiture qui n’était pas assurée. Tunisien en situation irrégulière, il était arrivé en France il y a un mois et séjournait chez son père, à Saint-Chéron.[...]

http://www.leparisien.fr/essonne-91/une ... 123827.php

 

1/retablissement de la peine de mort

2/expulsion des sans papiers et illegaux et remise de frontiere à la place de la passoire europe

3/retablissement de la peine de mort pour les traficants de drogue

Posté par stetienne à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 octobre 2011

hausse des impots et hausses des depences

marine lepen a 100% raison le gouvernement umps n arrete pas de gaspiller l'argent a des conneries et apres ils osent nous dire que la france est fauchée et qu il faut se serrer la ceinture

sarkosy et hollande sont "no future" pour les classes moyennes et n ont rien à nous proposer a part continuer a nous precariser et a gaspiller largent des francais en des conneries inutiles.

Une augmentation ciblée de la TVA ? Une hausse de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises ? Les pistes sur lesquelles travaille le gouvernement, pour dégager 6 à 8 milliards de marges de manœuvre supplémentaires dans le budget 2012, n'ont pas les faveurs de Marine Le Pen. «Non, affirme la présidente du Front national, ces mesures ne vont pas dans le bon sens. Comme d'habitude, ce sont les classes moyennes et les classes populaires qui vont souffrir.» Invitée dimanche du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», la candidate FN à la présidentielle de 2012 répète que les économies sont, pour ainsi dire, à portée de main. Elle évoque, pêle-mêle, «l'immigration», «l'aide médicale d'État» ou encore «la contribution française au budget européen». Des économies pourraient également être trouvées, selon Le Pen, dans la fonction publique territoriale, qu'il faut «réduire massivement». «Notre pays est en voie de féodalisation», affirme-t-elle, en évoquant «les centaines de milliers d'associations» financées par les collectivités ou encore «les seigneurs des régions».

26 octobre 2011

Région parisienne : près de 300 policiers blessés chaque mois depuis début 2011


Un policier surveille, en septembre 2011, un immeuble du quartier Michelet, à Sevran, en Seine-Saint-Denis.
© AFP/Archives Francois Guillot

Près de 2.700 policiers ont été blessés en service dans l'ensemble de l'agglomération parisienne (Paris et les départements de la petite couronne) sur les 9 premiers mois de l'année 2011, soit une moyenne de près de 300 par mois, a annoncé la préfecture de police de Paris (PP) dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Ces policiers ont été blessés "notamment dans le cadre d'opérations de maintien de l'ordre, de contrôles routiers, d'interpellations", a précisé la PP.

A titre d'exemple, la PP évoque l'un des derniers épisodes de violences envers des policiers survenu le 23 octobre à Stains (Seine-Saint-Denis). Alors que des policiers patrouillent en voiture, des pierres sont lancées sur leur voiture, brisant l'une des vitres. Deux policiers reçoivent des éclats de verre dans les yeux "leur occasionnant des rayures de la cornée" et 2 et 3 jours d'ITT, précise la PP.

"Ces chiffres sont à la fois le résultat de la RGPP (révision générale des politiques publiques), avec la baisse des effectifs et le fait d'une délinquance beaucoup plus jeune et plus violente", a estimé Nathalie Orioli, secrétaire régionale de l'agglomération parisienne d'Unité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix).

"La riposte face aux policiers est de plus en plus violente, mais il n'y a pas de zone de non-droit pour les policiers qui vont sur le terrain", a-t-elle ajouté.

"Bien évidemment le métier de policier est de plus en plus difficile, et ces chiffres reflètent cette réalité. Les gens confrontés aux policiers sont de plus en plus violents", a également estimé Jean-Claude Delage, le secrétaire national d'Alliance (2e syndicat des gardiens de la paix).

"Cette dangerosité du métier implique une réaction proportionnée de l'Etat, et notamment des magistrats qui devraient infliger des condamnations plus sévères", a-t-il expliqué.

Sur cette même période en 2010, 18 policiers de plus avaient été blessés dans l'agglomération parisienne (2717). Un policier avait également trouvé la mort en avril 2010.

Posté par stetienne à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 octobre 2011

Orange : les cadres ne veulent plus travailler à Saint-Denis

Orange : les cadres ne veulent plus travailler à Saint-Denis
Depuis que son siège a été transféré dans le 93, la filiale d'Orange dédiée aux entreprises a enregistré onze agressions en douze mois. La direction multiplie les mises en garde........................ mouarffff

la banlieue c'est plein de racaille ca pue c'est laid on n a qu a y transferer l assemblée nationale et le senat puisque les gugussons du senat et de lassemble nationale  prentendent que c'est si bien que ca qu ils nous montrent l'exemple ses bouffons merdiques
et de toute facons sans reforme totale du systeme judiciaire laxiste et ubuesque ca continura