19 août 2014

"Jour du dépassement" : l'humanité vit à crédit depuis hier

Le "Jour du dépassement" a été fixé au lundi 18 août, date à laquelle la consommation de l'humanité excède ce que la nature est capable de générer en un an.

instaurons la décroissance maitrisé en population et arretons net le délirs des proimmigrationistes soutenu par le lobby militaro industriel des amerlocks ils nous presipitent a vitesse grand v vers la guerre civile pour vendre leur arme

sortons definitivement de l agriculture productiviste exportatrice 1ere destructrice de la biodiversité

Posté par stetienne à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juillet 2014

les deux parasites de la france

léonarda et sa famille de parasite et notre gros flan1er enarque mou hollande

cette famille de parasite doit rendre tout l argent qu elle doit a la france et le gros mou incompetent démissionner

on a qu a les envoyer dans la maison de la petasse europeenne viviane redding mais la france doit sortir de l europe et ne plus verser un centime à bruxelle.

BcceUquCUAA-e8Z

http://www.marianne.net/Hollande-a-son-troll-le-pere-de-Leonarda

Posté par stetienne à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2014

voila a quoi nous a mené 40 ans d'umps

Paris : Barbès «se transforme en Etat de non-droit»

maintenant pour inverser cela il va valoir faire une répression tres tres dur

Posté par stetienne à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juin 2014

coup de filet antidrogue oui mais

http://www.valeursactuelles.com/soci%C3%A9t%C3%A9/incroyable-coup-filet-anti-drogues-paris
1/les jugeootes d'extreme gauche vont remettre tout ca en liberte
2/en plus ils vont continuer a toucher les aides socials genereusement offertes par la france
"Les profits étaient réinvestis au Mali et au Sénégal, soit par mandats bancaires envoyés par les sœurs des dealers, soit par des passeurs, d'après Le Figaro."

http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

Posté par stetienne à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 juin 2014

Nancy : agressions sanglantes dans la nuit, 4 personnes blessées

Les rues de Nancy ont été le théâtre d'agressions sanglantes dans la nuit de mardi à mercredi 18 juin 2014. Une vingtaine de jeunes en bande a attaqué quatre personnes rue des Maréchaux. Le pronostic vital d'une victime est engagé. Une enquête est ouverte.

systeme judiciaire a reformer de la tete au pied va falloir faire le grand menage a la tete de ce systeme ubuesque

on retabli les bagnes où ils iront casser des cailloux piqué par les moustiques si ils veulent avoir a bouffer sinon ils feront le ramadan pendant  12 mois

bon hollande la grosse merde puante d'enarque degage vite on a assez vu ta sale tronche de gros con d'enarque puant incompetent

on te veut plus fous le quand avant qu on remette la guillotine en route pour les merdes de ton especes

Posté par stetienne à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 avril 2014

la ville de valls ca promet pour la france

valls,evry,immigration,racaille,justice laxiste,délinquance,violence,ump,ps,taubira,insécurité

Jeune fille violée à Evry : des mineurs de 11 à 17 ans interpellés

Les sévices décrits par la victime font froid dans le dos. Dans la ville de Manuel Valls, ce week-end, une jeune fille de 17 ans a subi un véritable calvaire. Quartier des Coquibus à Evry, elle aurait subi des viols répétés et des humiliations de la part de plusieurs agresseurs. Les enquêteurs de la PJ d’Evry ont arrêté ce lundi quatre suspects.

Ils seraient âgés de seulement 17, 15, 13 et 11 ans.

Samedi soir, alors qu’elle sortait de la gare pour rentrer chez elle, la victime est abordée par un groupe d’adolescents. Ces derniers veulent lui voler son téléphone portable. Mais selon les premiers éléments de l’enquête, les agresseurs auraient ensuite emmené de force la jeune fille vers les Coquibus. Là, à tour de rôle ils l’ont frappée, violée à plusieurs reprises. Vers 5 heures du matin, un automobiliste aurait repéré la victime et l’aurait emmenée à l’hôpital.

LeParisien.fr

il faut rétablir le bagne et leur faire casser des caillouix le restede leur vie et instaurer le zéro immigration le plus vite possible

ne vous faite aucune illusion la délinquance ne baissera pas avec l umps

Et si on parlait de son bilan en tant que maire d'Evry ?
- pression fiscale sur les ménages de la commune : +45,7% !
- dette de la commune : +40%
- frais de communication de la commune : +852,6% (chiffres du Capital)

Posté par stetienne à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2014

9 millions de chômeurs en France, et maintenant ?

 

on pourait aussi signaler
1/appel a l'immigration alors qu on a 9 millions de chomeurs
2/pedagogo dans les iufm et programme délirant au lieu d’apprendre un metier dans le mamouth

y a pas que la droite responsable du nauvrage la gauche les syndicats les pedagogos des rectorats et du ministere ont une immense responsabilité aussi

Le chômage en France atteint aujourd’hui un niveau inégalé. Mais la classe politique se focalise sur la courbe du chômage de la catégorie A de Pole Emploi qui pourtant, selon plusieurs études, ne représenterait que le tiers du nombre réel de demandeurs d’emploi.

Posté par stetienne à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2014

les joies de l immigration ou pourquoi il faut instaurer zero immigration et retablir bagne a racailles

pour moi la politique a avoir est tres claire

instaurer zero immigration,remettre controle aux frontieres envoyes chier les technocrates europeens

reouvrir des bagnes ou les racailles iront casser des cailloux si elles veulent bouffer et boire avec privation de sommeil pour ceux qui feraient chier les gardiens ( rien de tel que la privvcation de sommeil pour casser une racaille)

retablir la peine de mort pour les trafiquants de drogue

Cité La Biterroise à Béziers:"Maintenant, pour faire partir un rat, on tire un coup de fusil"

http://www.midilibre.fr/2014/02/11/la-c ... 820537.php

Image

Photographie prise au coeur de la cité La Biterroise : pour faire partir un rat... un coup de fusil en pleine résidence ! (D. R.)


Ce quartier de Béziers est devenu invivable. Divers trafics, squatteurs... et même des coups de feu en plein jour pour chasser les rats. Les riverains de la cité La Biterroise sont à bout !
"Notre quartier est devenu invivable. Nous ne sommes plus tranquilles. Depuis que des squatters ont envahi certains bâtiments, c’est pire que jamais. La Biterroise, c’est un marché à ciel ouvert", pleurent des habitants réunis dans un collectif au bord de l’explosion. Qui poursuivent, dans une démonstration éloquente : "Vous voulez de la drogue, des vêtements de marque pas chers, des appareils d’électroménager ? Rendez-vous tous les jours au cul des camionnettes, ici, à La Biterroise."
Cette cité est une résidence privée, autrefois occupée par des fonctionnaires de l’enseignement, de la police ou des agents de la SNCF du temps où ses ateliers tournaient à plein régime. Un petit coin de tranquillité selon les anciens du quartier.

La mixité sociale n'a pas fonctionné
Mais en quelques années, alors que l’on promettait du côté des investisseurs que le quartier de l’Hours allait devenir un endroit prisé dans Béziers, tout a dérapé. La faute à qui, à quoi ? Sans doute à une mixité sociale qui n’a pas su fonctionner. Car, pour les quelques propriétaires qui vivent encore à La Biterroise, la vie est devenue un enfer.
Les services de la médiation de la ville interviennent, ceux du Département aussi. Mais rien n’y fait. Pire, depuis l’arrivée des expulsés du camp de Roms de Bayssan, qui ont envahi des maisons vides, il semble, selon certains riverains, que la situation s’est encore plus dégradée.

Des coups de feu pour chasser les rats
"Maintenant, pour faire partir un rat, on tire un coup de fusil en pleine résidence. On tire aussi sur les façades. Cette cité est devenue un garage à ciel ouvert où les trafics sont légions et les disputes, pour ne pas dire les bagarres, quotidiennes. Cette Biterroise, oui, c’est un espace de non-droit dans Béziers", insistent ces habitants au bord des larmes.
Un petit tour dans les cages d’escaliers de la cité en dit long. Saleté, excréments, odeurs nauséabondes, accueil des plus rétifs... Bref, celui qui n’habite pas là, n’est pas le bienvenu.

Ventes quasi impossibles
Excédés, quelques propriétaires entendent vendre leur bien : "Mais quand les clients viennent, ils partent en courant. Mettre de l’argent ici, ce n’est pas envisageable pour quelqu'un qui veut vivre en toute quiétude." En 2016, la cité judiciaire de Béziers sera la voisine de La Biterroise. Le nouveau palais de justice aurait alors sous le nez une véritable cour des miracles.

En attendant la cité judiciaire en 2016
Les riverains comptent beaucoup sur cette installation pour que leur quartier retrouve un peu de calme et ne soit plus la proie des trafics : "Mais attendre encore deux ans que tout soit construit, nous n’en sommes plus capables. On nous menace chez nous. Personne ne semble prêter attention à nos alertes. On préfère laisser La Biterroise à la merci de certaines bandes."

Le service de médiation "sur le terrain"
Depuis le mois d’août, le service de médiation de la Ville a été alerté de la dégradation de la situation au cœur de la cité Biterroise.
"Dès septembre, nous avons travaillé pour trouver des solutions, affirme le directeur Alain Renouard. Nous avons demandé à nos agents d’être sur le terrain au quotidien. Et ils y sont ! Nous sommes conscients de tout ce qu’il y a à faire dans ce quartier. C’est un travail de longue haleine, car cette résidence privée est petit à petit devenue un véritable ghetto. Nous travaillons avec la police et de nombreux autres partenaires pour aboutir à un bon résultat qui permettra aux gens de vivre ensemble. Ce sera long et difficile."impossible je dirais
Pour assurer une circulation dans la résidence, une voie devrait ainsi être ouverte, des bâtiments détruits, mais aussi de nombreux autres travaux réalisés. Les rencontres avec les habitants devraient également se multiplier.
"Avec tout le monde pour faire un véritable état des lieux de la situation sanitaire, sociale et humaine", ajoute encore Alain Renouard.
Des familles devraient être relogées pour éviter des heurts. Même le syndic, très décrié à La Biterroise, doit être associé au projet de rénovation de cette résidence.
Mercredi, le plan de sécurisation de cette cité sera par ailleurs présenté aux autorités locales dans le cadre d’une commission de sécurité. Les riverains attendent des effets. Et rapidement !

en un mot vont pas faire grand chose

Posté par stetienne à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,