01 avril 2014

la ville de valls ca promet pour la france

valls,evry,immigration,racaille,justice laxiste,délinquance,violence,ump,ps,taubira,insécurité

Jeune fille violée à Evry : des mineurs de 11 à 17 ans interpellés

Les sévices décrits par la victime font froid dans le dos. Dans la ville de Manuel Valls, ce week-end, une jeune fille de 17 ans a subi un véritable calvaire. Quartier des Coquibus à Evry, elle aurait subi des viols répétés et des humiliations de la part de plusieurs agresseurs. Les enquêteurs de la PJ d’Evry ont arrêté ce lundi quatre suspects.

Ils seraient âgés de seulement 17, 15, 13 et 11 ans.

Samedi soir, alors qu’elle sortait de la gare pour rentrer chez elle, la victime est abordée par un groupe d’adolescents. Ces derniers veulent lui voler son téléphone portable. Mais selon les premiers éléments de l’enquête, les agresseurs auraient ensuite emmené de force la jeune fille vers les Coquibus. Là, à tour de rôle ils l’ont frappée, violée à plusieurs reprises. Vers 5 heures du matin, un automobiliste aurait repéré la victime et l’aurait emmenée à l’hôpital.

LeParisien.fr

il faut rétablir le bagne et leur faire casser des caillouix le restede leur vie et instaurer le zéro immigration le plus vite possible

ne vous faite aucune illusion la délinquance ne baissera pas avec l umps

Et si on parlait de son bilan en tant que maire d'Evry ?
- pression fiscale sur les ménages de la commune : +45,7% !
- dette de la commune : +40%
- frais de communication de la commune : +852,6% (chiffres du Capital)

Posté par stetienne à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2014

9 millions de chômeurs en France, et maintenant ?

 

on pourait aussi signaler
1/appel a l'immigration alors qu on a 9 millions de chomeurs
2/pedagogo dans les iufm et programme délirant au lieu d’apprendre un metier dans le mamouth

y a pas que la droite responsable du nauvrage la gauche les syndicats les pedagogos des rectorats et du ministere ont une immense responsabilité aussi

Le chômage en France atteint aujourd’hui un niveau inégalé. Mais la classe politique se focalise sur la courbe du chômage de la catégorie A de Pole Emploi qui pourtant, selon plusieurs études, ne représenterait que le tiers du nombre réel de demandeurs d’emploi.

Posté par stetienne à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2014

les joies de l immigration ou pourquoi il faut instaurer zero immigration et retablir bagne a racailles

pour moi la politique a avoir est tres claire

instaurer zero immigration,remettre controle aux frontieres envoyes chier les technocrates europeens

reouvrir des bagnes ou les racailles iront casser des cailloux si elles veulent bouffer et boire avec privation de sommeil pour ceux qui feraient chier les gardiens ( rien de tel que la privvcation de sommeil pour casser une racaille)

retablir la peine de mort pour les trafiquants de drogue

Cité La Biterroise à Béziers:"Maintenant, pour faire partir un rat, on tire un coup de fusil"

http://www.midilibre.fr/2014/02/11/la-c ... 820537.php

Image

Photographie prise au coeur de la cité La Biterroise : pour faire partir un rat... un coup de fusil en pleine résidence ! (D. R.)


Ce quartier de Béziers est devenu invivable. Divers trafics, squatteurs... et même des coups de feu en plein jour pour chasser les rats. Les riverains de la cité La Biterroise sont à bout !
"Notre quartier est devenu invivable. Nous ne sommes plus tranquilles. Depuis que des squatters ont envahi certains bâtiments, c’est pire que jamais. La Biterroise, c’est un marché à ciel ouvert", pleurent des habitants réunis dans un collectif au bord de l’explosion. Qui poursuivent, dans une démonstration éloquente : "Vous voulez de la drogue, des vêtements de marque pas chers, des appareils d’électroménager ? Rendez-vous tous les jours au cul des camionnettes, ici, à La Biterroise."
Cette cité est une résidence privée, autrefois occupée par des fonctionnaires de l’enseignement, de la police ou des agents de la SNCF du temps où ses ateliers tournaient à plein régime. Un petit coin de tranquillité selon les anciens du quartier.

La mixité sociale n'a pas fonctionné
Mais en quelques années, alors que l’on promettait du côté des investisseurs que le quartier de l’Hours allait devenir un endroit prisé dans Béziers, tout a dérapé. La faute à qui, à quoi ? Sans doute à une mixité sociale qui n’a pas su fonctionner. Car, pour les quelques propriétaires qui vivent encore à La Biterroise, la vie est devenue un enfer.
Les services de la médiation de la ville interviennent, ceux du Département aussi. Mais rien n’y fait. Pire, depuis l’arrivée des expulsés du camp de Roms de Bayssan, qui ont envahi des maisons vides, il semble, selon certains riverains, que la situation s’est encore plus dégradée.

Des coups de feu pour chasser les rats
"Maintenant, pour faire partir un rat, on tire un coup de fusil en pleine résidence. On tire aussi sur les façades. Cette cité est devenue un garage à ciel ouvert où les trafics sont légions et les disputes, pour ne pas dire les bagarres, quotidiennes. Cette Biterroise, oui, c’est un espace de non-droit dans Béziers", insistent ces habitants au bord des larmes.
Un petit tour dans les cages d’escaliers de la cité en dit long. Saleté, excréments, odeurs nauséabondes, accueil des plus rétifs... Bref, celui qui n’habite pas là, n’est pas le bienvenu.

Ventes quasi impossibles
Excédés, quelques propriétaires entendent vendre leur bien : "Mais quand les clients viennent, ils partent en courant. Mettre de l’argent ici, ce n’est pas envisageable pour quelqu'un qui veut vivre en toute quiétude." En 2016, la cité judiciaire de Béziers sera la voisine de La Biterroise. Le nouveau palais de justice aurait alors sous le nez une véritable cour des miracles.

En attendant la cité judiciaire en 2016
Les riverains comptent beaucoup sur cette installation pour que leur quartier retrouve un peu de calme et ne soit plus la proie des trafics : "Mais attendre encore deux ans que tout soit construit, nous n’en sommes plus capables. On nous menace chez nous. Personne ne semble prêter attention à nos alertes. On préfère laisser La Biterroise à la merci de certaines bandes."

Le service de médiation "sur le terrain"
Depuis le mois d’août, le service de médiation de la Ville a été alerté de la dégradation de la situation au cœur de la cité Biterroise.
"Dès septembre, nous avons travaillé pour trouver des solutions, affirme le directeur Alain Renouard. Nous avons demandé à nos agents d’être sur le terrain au quotidien. Et ils y sont ! Nous sommes conscients de tout ce qu’il y a à faire dans ce quartier. C’est un travail de longue haleine, car cette résidence privée est petit à petit devenue un véritable ghetto. Nous travaillons avec la police et de nombreux autres partenaires pour aboutir à un bon résultat qui permettra aux gens de vivre ensemble. Ce sera long et difficile."impossible je dirais
Pour assurer une circulation dans la résidence, une voie devrait ainsi être ouverte, des bâtiments détruits, mais aussi de nombreux autres travaux réalisés. Les rencontres avec les habitants devraient également se multiplier.
"Avec tout le monde pour faire un véritable état des lieux de la situation sanitaire, sociale et humaine", ajoute encore Alain Renouard.
Des familles devraient être relogées pour éviter des heurts. Même le syndic, très décrié à La Biterroise, doit être associé au projet de rénovation de cette résidence.
Mercredi, le plan de sécurisation de cette cité sera par ailleurs présenté aux autorités locales dans le cadre d’une commission de sécurité. Les riverains attendent des effets. Et rapidement !

en un mot vont pas faire grand chose

Posté par stetienne à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2014

et encore le mensonge sur l immigration

le pretendu besoin en immigration est le grand mensonge du 21 eme siecle la france n a pas besoin d'immigration mauis d'un besoin en stabilisation pour une decroissance controle

en ce qui me concerne je suis pour instaurer le zero immigration et etre beaucoup plus severe envers les gros donneurs d'ordre qui passent par  sous traitants employant massivement sans papiers

je suis aussi pour expulser famille dont enfant sont scolariser en france depuis 3 ans se sont des illegaux donc des delinquants il n y a pas a faire le tri

quand a valls le trous de balls vivement qu on en le voit plus lui et sa sale geulede petit rocket rastignac de mes deux

Immigration : Manuel Valls annonce une baisse des expulsions

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé vendredi une baisse des expulsions de sans-papiers, liées à une chute des retours aidés de Roms, tout en accusant ses prédécesseurs d'avoir affiché une "fermeté de papier" et des "contre-vérités".

"Au lieu d'accuser ses prédécesseurs, il devrait assumer cet échec qui conduit à une baisse des expulsions et à une explosion des régularisations", a immédiatement réagi la secrétaire générale de l'UMP, Michèle Tabarot.

Entre 2006 et 2011, "le Gouvernement précédent a affiché une hausse factice de 50% des éloignements. En fait, (...) la seule chose qui a augmenté pendant cette période, ce sont les retours aidés", avait déclaré peu avant le ministre de l'Intérieur lors de sa première conférence de presse sur le thème de l'immigration.

Ces retours, volontaires en échange d'un pécule, ont surtout profité à des Roms pour repartir en Bulgarie et Roumanie, mais la plupart revenaient ensuite. Ces aides ont été fortement réduites au 1er février et les départs dans ce cadre ont chuté de 80% en 2013 par rapport à 2012. Plus de 11 millions d'euros ont par ailleurs été économisés, selon le ministre.

Des roms accompagnés par un membre de l'Office français de l'intégration et de l'immigration le 1er octobre 2013 à l'aéropord de Lequin près de Lille ( AFP/Archives / Denis Charlet)

En conséquence, le nombre des éloignements, qui avait battu un record de 36.000 en 2012, a été de 27.051 pour 2013, a indiqué Manuel Valls, en relevant que ce chiffre comportait encore des ambiguïtés.

En effet, il inclut 15.469 "vrais éloignements" (selon ses termes), c'est-à-dire sous la contrainte, et près de 5.500 "départs spontanés" (comptablisés aux frontières quand un étranger en situation irrégulière quitte le pays de lui-même avec un visa qui a expiré, par exemple).

Et, au sein des éloignements forcés, 10.793 sans-papiers ont été renvoyés vers un pays de l'Union européenne (UE), soit en tant que ressortissants (encore environ 3.000 Roms) ou parce qu'ils avaient transité par ce pays. Or, de nombreux étrangers expulsés dans l'UE reviennent en France en raison de l'absence de frontières.

Seuls 4.676 ont été renvoyés sous la contrainte vers un pays extra-européen. Selon Manuel Valls, ce chiffre, le plus significatif de la lutte contre l'immigration irrégulière, est en hausse après deux années historiquement basses (4.000 en 2011 et 4.152 en 2012).

"Mirages statistiques"

 

Pour lui, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait donc "mis en place une politique du chiffre unique" et des "mirages statistiques" pour "masquer la réalité", mais son bilan, juge M. Valls, est "simplement très mauvais".

La ministre assure avoir fait, lui, le choix "de la transparence" et assume, par ailleurs, une hausse des naturalisations par décret (non automatique), de 14% en 2013 (52.207 contre 46.003 en 2012). Cette augmentation déjà annoncée correspond à sa volonté de relancer un processus d'intégration que des consignes "opaques", dit-il, avaient fait chuter de moitié depuis 2010.

Sur le sujet des régularisations de sans-papiers, autre sujet polémique, il a toutefois renvoyé le bilan statistique à avril, après les élections municipales.

Un employé de la préfecture remplit une demande de régularisation d'un travailleur sans papiers sur le bureau, le 23 avril 2008 à Nanterre ( AFP/Archives / Joel Saget)

"Il y aura environ 10.000 régularisations supplémentaires en 2013", en vertu d'une circulaire de novembre 2012 qui a notamment ouvert la régularisation aux familles ayant des enfants scolarisés depuis trois ans, a-t-il redit, mais "les données définitives ne sont pas encore disponibles".

Ses services avaient annoncé en juin, en se basant sur des visas de régularisations créés au 1er janvier 2012, qu'il y avait eu 36.000 régularisations en 2012, livrant pour la première fois un chiffre officiel à ce sujet. Le nombre des visas payés en 2013 n'a pas été communiqué vendredi.

Très soucieux d'éviter tout procès en laxisme, le ministre a assuré que la hausse anticipée (environ 27%) des régularisations en 2013 était "conjoncturelle": "elle est liée à l'afflux de dossiers en début de période mais depuis septembre, les files d'attente sont plus normales", a-t-il assuré.

Soulignant la "difficulté" et la "complexité" des sujets liés à l'immigration, Manuel Valls a estimé qu'il fallait "une base honnête sur le plan intellectuel" pour permettre un débat "serein" et assuré qu'il allait confier la comptabilité des statistiques à des services ministériels sous le contrôle de l'Insee, alors qu'elles sont aujourd'hui compilées par la Police aux frontières (PAF).

Posté par stetienne à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2013

le visage des collabos

projet pour la france,syndicat,cgt,fsu,tiers mondiste,immigration,le pretendu besoin en immigration le grand mensonge du 21eme siecle,mrap,sos arabe,cnrs,pedagogo,education nationale,iufm,collabo,

non l immigration n est pas utile et est le grand mensonge du 21eme siecle

Un rapport remet en cause la politique d'intégration:

PARIS (Reuters) - Un rapport proposant au Premier ministre de refonder la politique d'intégration et de construire la France "en reconnaissant la richesse de ses identités multiples" suscite des réserves à gauche et une levée de boucliers à droite.

L'UMP y voit une volonté de "faire de la France une société multiculturelle" tandis que Marine Le Pen, la présidente du Front national, dénonce une grave provocation qui signifierait "l'abandon définitif du modèle républicain".

Le document remis à Jean-Marc Ayrault et mis en ligne sur le site de Matignon prône ainsi l'abandon du mot même d'intégration vécu comme une "injonction" et une politique fortement ancrée sur l'égalité et la fin des discriminations.

Le texte, comprenant cinq contributions rédigées par des représentants d'associations, de fonctionnaires, de syndicalistes et de chercheurs, des noms qu on voit qui sont ces collabosdénonce le discours nationaliste accru depuis la fin des années 80 et la médiatisation ayant entraîné un durcissement de la législation sur l'immigration.

Le Premier ministre, qui a salué "la grande qualité des travaux", rassemblera début janvier une partie de son gouvernement autour du thème de l'intégration.

Parmi les propositions controversées, la contestation de la suprématie de la langue française, avec l'étude de l'arabe et des langues africaines, l'autorisation du voile à l'école et la création d'un délit de harcèlement racial ainsi que d'une Cour des comptes de l'égalité.

Des rues et places pourraient être également nommées en écho à l'histoire des migrations et les programmes d'histoire révisés, tandis que les médias se verraient interdire toute mention de nationalité ou d'appartenance ethnique.

S'opposant à une laïcité "orthodoxe", les auteurs estiment que ce qui fait le vivre ensemble ne doit pas être prédéterminé "par la société majoritaire et ses élites", mais être le fruit d'un processus à la fois ascendant et descendant.

"IL FAUDRA FAIRE LE TRI"

Ils préconisent aussi de revoir l'ensemble des circulaires et textes de loi "qui comportent des mesures discriminatoires ou dont les effets induits sont des processus discriminatoires".

Après la dissolution du Haut Conseil de l'Intégration (HCI) en 2012, Jean-Marc Ayrault avait fait part de son intention de "renouveler en profondeur l'approche des questions d'intégration en France".

Mais le travail des groupes qui ont rédigé le rapport est perçu comme excessif, y compris à gauche.

Thierry Mandon, le porte-parole du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, a estimé qu'il faudrait "faire le tri entre une démarche salutaire et des propositions parfois jusqu'au-boutistes".

Il n'est pas "envisageable que l'on revienne sur la loi sur le port du voile à l'école", a-t-il dit sur RTL.

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, a dénoncé une volonté "d'ériger le communautarisme en nouveau modèle pour la France", dénonçant une volonté électoraliste.

"Je le dis au président de la République, je ne laisserai pas briser le pacte républicain pour de basses considérations électoralistes", écrit-il sur son compte Twitter.

Jean-François Copé répète que "les signes religieux ostentatoires n'ont pas leur place dans une salle d'école publique."

Pour l'ex-Premier ministre UMP François Fillon, ces rapports "s'inscrivent dans la logique d'une France communautarisée et désunifiée."

"Je récuse cette vision molle de la République qui tourne le dos à la citoyenneté et à la fierté d'être Français", écrit-il dans un communiqué. "Notre pays a besoin d'être rassemblé et pas balkanisé, il a besoin d'intégrer et d'assimiler les étrangers selon ses valeurs et son histoire."

Marine Le Pen estime que la mise en oeuvre des propositions constituerait "une véritable déclaration de guerre aux Français". "Les valeurs que nous portons sont à l'opposé de ce rapport et de cette politique de l'UMP et du PS : arrêt de l'immigration, affirmation de nos lois et de nos valeurs, assimilation républicaine", écrit-elle dans un communiqué.

Posté par stetienne à 15:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 novembre 2013

voila ou passe l argent des francais

http://www.atlantico.fr/pepites/allocat ... 29784.html

lees collabos vont avoir des comptes a rendre feraient bien de preparer leur valise car ils vont partir en courant

Posté par stetienne à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2013

rumeur ou realité

http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/rumeur-du-9-3-peur-irrationnelle,38635

 

ce nest pas une rumeur chez moi il y a de plus en plus de noir qui debarque on cherche a nous imposer le modele usa avec des elites ultrariches et une masse crouillante informe que lon nourrit avec bouffe ogm pesticide et sous culture merdique et de propagande pour qu ils se tiennent tranquille et servent servilement cette elite ultrariche.

 

regarder les usa c est tout moche des immenses champs de culture intensives ogm sans la moindre biodiversité un cinema de propagande bref les usa c est no futur

Posté par stetienne à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2013

elle a 100% raison

Posté par stetienne à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2013

une-pharmacienne-harcelee-et-menacee-de-mort-

projet pour la france,sos arabe,hollande,socialiste,delanoe,racaille,immigration,algerie,la france au francais,taubira,justice laxiste,partie socialiste

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/video-une-pharmacienne-harcelee-et-menacee-de-mort-08-10-2013-3206807.php

http://img443.imageshack.us/img443/25/p0wi.jpg

Posté par stetienne à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2013

l echec de l europe et des accords de schengen

la france doit sortir de l'europe et remettre ses frontieres pour controler l immigration

Naufrage à Lampedusa:

si le gouvernement  italien veux  des immigrants qu il les gardes et se demerdent avec mais qu ils ne fassent pas de chantage

c est odieux de la part des italiens

stoppons l immigration en remettant des frontieres bien gardées

 

Posté par stetienne à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,