31 octobre 2011

hausse des impots et hausses des depences

marine lepen a 100% raison le gouvernement umps n arrete pas de gaspiller l'argent a des conneries et apres ils osent nous dire que la france est fauchée et qu il faut se serrer la ceinture

sarkosy et hollande sont "no future" pour les classes moyennes et n ont rien à nous proposer a part continuer a nous precariser et a gaspiller largent des francais en des conneries inutiles.

Une augmentation ciblée de la TVA ? Une hausse de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises ? Les pistes sur lesquelles travaille le gouvernement, pour dégager 6 à 8 milliards de marges de manœuvre supplémentaires dans le budget 2012, n'ont pas les faveurs de Marine Le Pen. «Non, affirme la présidente du Front national, ces mesures ne vont pas dans le bon sens. Comme d'habitude, ce sont les classes moyennes et les classes populaires qui vont souffrir.» Invitée dimanche du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», la candidate FN à la présidentielle de 2012 répète que les économies sont, pour ainsi dire, à portée de main. Elle évoque, pêle-mêle, «l'immigration», «l'aide médicale d'État» ou encore «la contribution française au budget européen». Des économies pourraient également être trouvées, selon Le Pen, dans la fonction publique territoriale, qu'il faut «réduire massivement». «Notre pays est en voie de féodalisation», affirme-t-elle, en évoquant «les centaines de milliers d'associations» financées par les collectivités ou encore «les seigneurs des régions».

21 octobre 2011

Le salaire des élus et hommes politiques

"L'idéal, c'est quand on peut mourir pour ses idées. La politique, c'est quand on peut en vivre !" Nombre de nos élus ne renieraient pas cette boutade signée Charles Peguy.

Objet de fantasme, la rémunération des élus est aussi sujet tabou. Elle est pourtant strictement encadrée depuis 1992 et l'apparition du principe de l'écrêtement : quel que soit le nombre de mandats ou de fonctions qu'ils exercent, les revenus de nos représentants sont plafonnés, sauf pour les ministres. Ils ne peuvent pas recevoir plus de 8 230,37 € brut par mois. Des indemnités confortables qui ne tiennent pas compte de tous les petits à-côtés que leur autorise leur fonction. Sur ce point, il existe bien élite et petit personnel.

Découvrez mandat par mandat et pour chaque fonction le montant du salaire des hommes politiques.

Posté par stetienne à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 octobre 2011

Marine Le Pen dénonce le "gaspillage" d'argent public par les collectivités :

 


Marine Le Pen au salon de la sécurité et de la sureté interieure, le 19 octobre 2011 à Paris.
© AFP Jacques Demarthon

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a dénoncé jeudi le "gaspillage" d'argent public dont sont responsables selon elle les collectivités territoriales, qui ont à leur tête des "roitelets" soucieux de "se constituer une cour".

Invitée de France Inter, Mme Le Pen a déploré qu'aujourd'hui les collectivités territoriales "se mêlent de tout ce qui normalement revient à l'Etat". Elle a évoqué "les milliards qui sont versés à des associations qui n'ont pas d'adhérents", les "palais que se sont fait construire les présidents de conseils généraux" et "les aides multiples qui sont distribuées dans le monde entier (...) juste pour avoir une stature internationale, et pouvoir aller faire des voyages en chemise à fleurs".

La candidate à la présidentielle a affirmé qu'"aujourd'hui, lorsqu'on supprime un poste de fonctionnaire d'Etat, on en crée deux dans la fonction publique territoriale pour permettre aux roitelets dont je parlais tout à l'heure de se constituer une cour".

"Notre pays a une chance dans son malheur, c'est qu'il gaspille", a aussi dit la patronne du parti d'extrême droite. "Il faut faire baisser les dépenses de l'Etat, mais pas de la manière dont le fait le gouvernement en créant des taxes nouvelles sur les classes populaires ou moyennes".

Marine Le Pen a également dénoncé les plans de renflouement aux pays en difficulté de la zone euro, comme la Grèce, et l'aide médicale d'Etat (AME) pour les immigrés sans papiers démunis de ressources. Le montant de ces prestations de soins garanties par l'Etat à l'assurance-maladie s'est élevé à 588 millions d'euros en 2011

 

17 octobre 2011

pitié pas du flamby c'est un enarque il va nous ruiner cf dexia

elle n a pas tort marine sont où les idées de flanby ??????????????

La présidente du Front national Marine Le Pen s'est "félicitée" que le PS soit représenté à l'élection présidentielle par François Hollande, car, a-t-elle dit, il "est un champion du mondialisme le plus féroce", comme le président Nicolas Sarkozy. "Je ne peux que me féliciter de la désignation de quelqu'un qui, comme Nicolas Sarkozy, est un champion du mondialisme le plus féroce, du fédéralisme européen, de la soumission de la France à l'ensemble des diktats imposés par les grandes puissances financières et aussi un champion de la dette", a déclaré dimanche sur BFM TV Marine Le Pen. Selon elle, "c'est un grand point commun avec le président de la République. À la tête de son département, (la dette) il l'a augmentée de 38 % depuis 2008", alors qu'il se réclame d'"une gestion rigoureuse" et que "la moyenne nationale, c'est une augmentation de 26 %".

La présidente du Front national a par ailleurs jugé que la candidature de François Hollande pouvait mettre Nicolas Sarkozy dans l'embarras dans la mesure où il serait "compliqué de faire émerger une différence entre gauche et droite". Pour la chef du parti d'extrême droite, "M. Hollande, c'est le Chirac de gauche". "On a l'aile droite de l'UMPS avec Sarkozy et l'aile gauche de l'UMPS avec Hollande. Ce sont deux hommes du passé en quelque sorte, de l'ancien système, celui qui est en train de s'effondrer sous nos yeux." Elle a encore jugé que le "premier discours" du candidat désigné "fait un peu catalogue du BHV". "J'ai eu plutôt le sentiment d'entendre un premier secrétaire du Parti socialiste qu'un candidat à l'élection présidentielle", a-t-elle dit. "Le seul objectif du PS est de gagner, a déclaré la présidente du FN sur France Info. Pour quoi faire ? On ne le sait pas." "Réenchanter le rêve, c'est tout de même très vague, c'est du Séguéla dans le texte", s'est-elle encore moquée. On ne voit pas quelle ligne politique il y a derrière cela."

Posté par stetienne à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,