projet pour la france

28 juin 2019

mais coulé le ce bateau de collabos à migrants

il est plus que temps d'utiliser la force contre ces tarés du bulbe collabos a migrants

Avec 42 migrants à bord, le Sea-Watch 3 force le blocus italien

Cette entrée illégale dans les eaux territoriales italiennes a mis Matteo Salvini hors de lui.

Carola Rackete, elle, risque des poursuites judiciaires pour aide à l'immigration clandestine et une amende de 50 000 euros, comme le veut le décret pris par Matteo Salvini.

de toute facons les collabos a migrants sont ultraminoritaire dans les urnes la  grosse majorité d ela population en a ras le bol de ces migrants

ces ong sont des passeurs a migrants elles doivent etre jugées comme trafiquant d'etre humain et envoyé en taule( quoique l asile pschychiatrique serait mieux recommendé  pour ces tarés du bulbe pro migrant)

et leur bateaux coulés

sea-watch = open society =SOROS.
c'est lui qu'il faudrait faire couler  il faut lui interdire de mettre les pieds en europe à ce gros enculé de soros

 

 

Posté par stetienne à 09:48 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , ,

14 mai 2019

une bonne nouvelle venue d'Italie

il faut en finir avec ces bateaux de passeurs deguisés en ong moi je suis pour leur interdire de naviguer ou mieux encore les couler

Les navires sauvant les migrants en Méditerranée menacés d'amende en Italie



Posté par stetienne à 17:29 - immigration - Commentaires [0]
Tags : ,

01 février 2019

une bonne nouvelle venue d'Italie

Italie: le navire Sea-Watch bloqué en Sicile par les gardes-côtes

Les gardes-côtes italiens ont annoncé vendredi avoir bloqué dans le port de Catane, en Sicile, le navire Sea-Watch 3, arrivé jeudi avec 47 migrants secourus au large de la Libye, pour une série de "non conformités" dans divers domaines.

Des militaires italiens spécialisés dans le domaine de la sécurité de la navigation "sont montés à bord du Sea-Watch 3 pour effectuer une vérification technique des conditions du navire du point de vue de l'UNCLOS, la convention de l'ONU sur le droit de la mer", indique un communiqué des gardes-côtes.

"Au cours de l'inspection du Sea-Watch 3, un navire certifié comme navire de plaisance (...), une série de non conformités concernant aussi bien la sécurité de la navigation que le respect des règles en matière de protection de l'environnement marin ont été relevées, ne permettant pas le départ du navire tant qu'elles ne seront pas résolues", indique la même source.

Le communiqué ne précise pas quelles sont les "non conformités" en question.

Les gardes-côtes affirment avoir informé les Pays-Bas, dont le Sea-Watch 3 bat pavillon, précisant que ces non conformités devront être résolues en coopération avec La Haye et les autorités italiennes.

L'équipage du navire craignait un développement de cette nature quand il a reçu l'ordre de se diriger vers Catane, une ville sicilienne dont le procureur "n'a pas une histoire très amicale avec les ONG", avait déclaré jeudi Kim Heaton-Heather, chef de mission à bord.

"Mais nous sommes tous absolument convaincus que nous n'avons rien fait de mal. Que nous avons respecté la loi à la lettre", avait-il ajouté.

Le navire est donc effectivement bloqué, mais pour le moment pour des raisons techniques ou administratives, pas judiciaires.

L'ONG, qui avait essayé de changer d'équipage jeudi et repartir dans la soirée, faisant valoir qu'il n'y avait plus de navires humanitaires au large de la Libye, a dénoncé une "pression politique" du gouvernement populiste italien derrière la décision des gardes-côtes.

"Les autorités, sous pression politique, sont à la recherche de n'importe quel prétexte technique pour arrêter les opérations de secours en mer", a-t-elle estimé sur Twitter.

Danilo Toninelli, ministre des Transports, dont dépendent les capitaineries de port, a répliqué sur Facebook: "Nous parlons d'un navire enregistré comme +pleasure yacht+ (navire de plaisance), qui n'est pas en règle pour effectuer des actions de récupération de migrants en mer".

"En Italie, ce n'est pas possible. Si tu es millionnaire et que tu achètes un yacht, tu vas naviguer pour ton plaisir, pas pour te substituer aux gardes-côtes libyens ou italiens", a-t-il insisté.

Posté par stetienne à 15:05 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , ,

22 décembre 2018

une bonne nouvelle venue d'Italie

L'Italie ferme ses ports à un navire d'une ONG et 310 migrants à bord

L'Italie a opposé une fin de non-recevoir au navire d'une ONG, transportant plus de 310 migrants, qui souhaitait y accoster après un refus de Malte, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini répondant que "les ports italiens sont fermés!"

M. Salvini, vice-Premier ministre et patron de la Ligue (extrême droite), a indiqué que l'ONG espagnole Proactiva Open Arms avait demandé l'autorisation de débarquer les plus de 310 migrants secourus vendredi en Méditerranée, dont des femmes, des enfants et des bébés, après une réponse négative de Malte.

"Ma réponse est claire: les ports italiens sont fermés!", a twitté M. Salvini, "pour les trafiquants d'êtres humains et pour ceux qui les aident, la fête est terminée".

Si Malte a refusé l'accès du navire, une femme et un bébé, né sur une plage libyenne trois jours plus tôt, ont été autorisés à gagner le territoire et y ont été acheminés dans un hélicoptère des gardes-côtes, selon l'ONG.

Les autorités maltaises ont confirmé cette information, précisant qu'il s'agissait d'une femme de 23 ans.

"Nous restons avec 311 personnes à bord, sans port où accoster, et avec un besoin de provisions", a twitté l'ONG de son côté.

Proactiva Open Arms avait annoncé vendredi avoir secouru près de 300 migrants au large de la Libye, dont des femmes enceintes, qui se trouvaient à bord de trois embarcations.

L'ONG espagnole a posté en ligne une vidéo de certains des migrants secourus "d'une mort certaine en mer". "Si vous pouviez aussi ressentir le froid, il serait plus facile de comprendre l'urgence. Aucun port pour débarquer, et refus de Malte de nous donner de la nourriture. Ceci n'est pas Noël".

Après son tweet sur la fermeture des ports italiens, M. Salvini en a envoyé un autre avec une photo de son déjeuner: des tortellini et des saucisses, ajoutant "espérer ne pas offenser un journaliste ou professeur de gauche".

Le fondateur d'Open Arms, Oscar Camps, a répondu à M. Salvini sur Twitter. "Votre rhétorique et vos messages auront une fin, comme tout dans la vie. Mais vous devez savoir que dans plusieurs décennies, vos descendants auront honte de ce que vous faites et dites".

Le navire avait repris fin novembre, avec deux autres bateaux d'ONG, ses missions de sauvetage en Méditerranée centrale, au large de la Libye.

Une autre ONG, l'allemande Sea Watch a annoncé samedi sur Twitter avoir secouru de son côté 33 migrants en difficulté, et a lancé un appel pour pouvoir accoster dans un port.

Cet itinéraire de l'immigration clandestine est le plus mortel, avec plus de 1.300 migrants morts en tentant de gagner l'Italie ou Malte depuis le début de l'année, selon l'Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

Les navires humanitaires opèrent dans cette zone malgré l'opposition farouche de M. Salvini, qui leur ferme les ports en les accusant de favoriser les affaires des passeurs, et les réticences de Malte.

Une autre ONG, l'allemande Sea-Eye, a annoncé vendredi soir le départ, depuis Algésiras dans le sud de l'Espagne, d'un nouveau bateau vers le large des côtes libyennes, le "Professor Albrecht-Penck".

Une partie des 18 membres de son équipage sont d'anciens volontaires de l'Aquarius, ce bateau qui avait déclenché l'été dernier une crise diplomatique entre les États européens et mis définitivement à l'arrêt début décembre.

Dès son arrivée au ministère de l'Intérieur en juin, Matteo Salvini a tenu sa promesse de fermer les ports aux navires secourant des migrants au large de la Libye, qu'ils soient d'ONG, commerciaux ou même garde-côtes italiens.

Depuis, le ministère fait état de 9.500 arrivées sur les côtes entre juin et novembre, dont les deux tiers par des routes secondaires via la Tunisie, la Turquie ou l'Algérie, contre 57.000 sur la même période l'an dernier.

M. Salvini a par ailleurs réussi à faire adopter un décret-loi controversé réformant le système d'accueil des demandeurs d'asile et limitant fortement les permis de séjour.

Posté par stetienne à 17:09 - immigration - Commentaires [0]
Tags : ,

14 octobre 2018

c est le gouvernement italien qu il nous faut en France

italie,migrants,corruption,mariage blancs,gauche,collabos,clandestins,projet pour la france,Domenico Lucano,gauche,zero immigration,

Italie: le gouvernement met fin à un exemple emblématique d'intégration des migrants

Italie: le maire de Riace, "village des migrants", interdit de séjour


Migrants : «La grande majorité des Italiens est en faveur de cette politique plus rigide»

quand au maire collabo à migrants il doit privé de ces droits civiques définitivement

Le ministère italien de l'Intérieur a ordonné samedi le transfert vers des centres d'hébergement de migrants accueilli à Riace, un village présenté comme un modèle d'intégration, après l'arrestation de son maire soupçonné d'aide aux clandestins via des mariages blancs.

Intransigeant sur l'immigration, M. Salvini a gagné en popularité ces derniers mois: donné par les sondages à moins de 10 % avant les législatives de mars, il a remporté environ 17 % des suffrages et se trouve maintenant en tête des intentions de votes avec plus de 30 %.

Posté par stetienne à 15:25 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , ,

03 janvier 2018

rome-migrant-enfile-blouse-entre-salle-accouchement-tente-violer-femme

rome-migrant-enfile-blouse-entre-salle-accouchement-tente-violer-femme

zero immigration vite et perte des droits civiques( et meme prisons) pour les collabos a migrants que ca soit les collabos du haut ou les collabos du bas

Posté par stetienne à 13:48 - sécurité,justice - Commentaires [0]
Tags : , , , ,

21 septembre 2016

JO-2024: la maire de Rome dit "Non" aux Jeux

bravo à elle dommage qu elle ne soit pas maire de paris

http://www.boursorama.com/actualites/jo-2024-la-maire-de-rome-dit-non-aux-jeux-f9c0b9b718f0bbbdb05544a1771f369a

Posté par stetienne à 20:10 - europe - Commentaires [0]
Tags : ,

04 octobre 2013

l echec de l europe et des accords de schengen

la france doit sortir de l'europe et remettre ses frontieres pour controler l immigration

Naufrage à Lampedusa:

si le gouvernement  italien veux  des immigrants qu il les gardes et se demerdent avec mais qu ils ne fassent pas de chantage

c est odieux de la part des italiens

stoppons l immigration en remettant des frontieres bien gardées

 

Posté par stetienne à 16:38 - immigration - Commentaires [0]
Tags : , , ,