22 novembre 2019

l'horreur absolu

pays de barbares arrierés rien d 'autre

Une nouvelle enquête de l’organisation Animals international, relayée par l’association Welfarm, révèle les conditions atroces dans lesquelles sont abattus des bovins d’origine française, exportés vers les pays du Maghreb et du Moyen-Orient. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui demande la fin de l’exportation des animaux vivants et la limitation de leurs transports, s’indigne des pratiques en vigueur et en appelle au ministre de l’Agriculture Didier Guillaume pour mettre fin à toute cette cruauté.

https://www.30millionsdamis.fr//actualites/article/17804-des-bovins-exportes-par-la-france-abattus-dans-des-conditions-atroces/

pour rappel je suis pour sortir de l agriculture productiviste exportatrice et interdire l exportation et importation d'animaux d'elevages

Posté par stetienne à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 novembre 2018

la souffrance des animaux de boucherie:Elevage de cochons en Charente

je  suis pour augmenter le prix de la viande pour que les animaux  de boucherie ne souffrent pas

interdiction de l abatage halale et casher en europe

bon le probleme de ca que si on fait voter des lois en France pour que les animaux de boucherie souffrent moins quid de la viande importée d'autre pays où il n y aura aucune lois pour proteger les animaux

a part taxer la viande etrangere provenant de pays n ayant pas signer une charte sur les droits des animaux de boucherie

bref faire des lois en France c est bien  mais il ne faut pas faire commerce  avec pays ne pratiquant pas cela

Posté par stetienne à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 octobre 2018

abattoire brulé

je condamne mais je soutiens l association L124

les animaux d'elevage sont victimes de babrbarie

me si le prix d ela viande doit augmenter je

1/suis pour installer video surveillance dans abattoires ( de toute facons je suis pour l abbatage sur lieu de vie)

2/interdire l abattage halale et casher en europe

Posté par stetienne à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2017

l allemagne un model: le Auschwitz des cochons

 l allemagne un model :shock: :shock: le Auschwitz des cochons
il est vital de sortir de l agriculture productiviste [smilie=icon_smile040.gif]
https://www.arte.tv/fr/videos/064368-00 ... pas-chere/

L’Allemagne est le premier producteur européen de porc bon marché. Mais à quel prix ? Enquête sur un modèle industriel grassement subventionné, responsable d’un dumping social, économique et écologique à grande échelle.

C’est la viande préférée des Allemands, premiers consommateurs en Europe. Depuis une dizaine d’années, les producteurs de porcs d’outre-Rhin jouissent de subventions massives accordées par Berlin pour accélérer l'industrialisation de leurs exploitations. Aujourd'hui, le pays, autrefois importateur, est devenu autosuffisant et inonde l’Europe à prix cassé, 90 % du porc allemand provenant d'élevages industriels. Le marché est dominé par une poignée d’entreprises qui pratiquent l’économie d’échelle grâce à l’automatisation, et entassent des dizaines de milliers de bêtes gavées d’antibiotiques dans des hangars sur caillebotis, coupés de la lumière du jour. Si cette viande est si bon marché, c’est aussi en raison du droit du travail allemand, qui permet aux grands abattoirs d'employer des ouvriers détachés venus d’Europe de l’Est et payés au rabais. Écrasés par cette concurrence, de plus en plus de bouchers traditionnels ou de petites exploitations, en Allemagne, mais aussi en Bretagne ou en Roumanie, doivent mettre la clé sous la porte.

Industrie mortifère

Alors que l’opinion publique prend conscience de la nécessité de réduire sa consommation de viande et de défendre une agriculture qui respecte l’animal, la nature et l’humain, seule une volonté politique forte peut prendre le contre-pied de ce modèle désastreux. Plébiscitée par les producteurs et les consommateurs scandinaves, la législation suédoise sur l’élevage porcin semble ainsi faire figure d’exemple à suivre. Complète et très documentée, l'édifiante enquête de Jens Niehuss dresse le bilan sans appel d’une situation peu reluisante, où seuls les grands groupes industriels semblent trouver leur compte. Sans oublier les conséquences de cette industrie mortifère sur notre santé – notamment la multiplication de germes résistants aux antibiotiques chez l'homme, ou la pollution des nappes phréatiques par les nitrates contenus dans les lisiers.

Enregistrer

Posté par stetienne à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,