Photos liées au tag 'laxisme'

Voir toutes les photos
04 mai 2018

il faut supprimer les juges pour mineur

marin paralisé sa vie gachée.....

l'autre fera meme pas 7 ans de prisons nourris logé au frais du contribuable et on lui trouvera un emploi a sa sortie

pas belle la vie en france

il faut supprimer les juges pour mineurs le plus rapidement possible

L’agresseur de Marin condamné à 7 ans et 6 mois de prison seulement

/ Photo Pierre Augros

L’agresseur du jeune Marin, laissé pour mort en 2016 après avoir défendu un couple qui s’embrassait à Lyon, a été condamné vendredi à sept ans et demi de prison par la cour d’assises des mineurs.

Celle-ci a retenu l’excuse de minorité, réduisant de moitié la peine maximale encourue (15 ans de réclusion), contrairement à ce qui avait été réclamé plus tôt par l’avocat général et les parties civiles. Marin et ses parents qui l’entouraient ont paru consternés à l’annonce du verdict.

Poursuivi pour «violences avec usage ou menace d’une arme suivie de mutilation ou infirmité permanente», l’accusé était âgé de 17 ans au moment des faits.

Dans ses réquisitions, l’avocat général avait souligné la violence extrême de l’agression (trois coups de béquille sur la tête), estimant qu’on était à la limite d’une tentative d’homicide, selon des propos rapportés par les avocats, l’audience se déroulant à huis clos. Il avait donc demandé à la cour de ne pas retenir l’excuse de minorité.

Jeudi, au deuxième jour du procès, le jeune étudiant qui souffre encore, dix-huit mois après les faits, de lourdes séquelles, avait été confronté à son agresseur qui avait reconnu avoir détruit sa vie. A cette occasion, Marin lui a dit «tout le mal qu’il lui avait fait», selon la mère de la victime, Audrey.

Le 11er novembre 2016, Marin, alors âgé de 20 ans, s’était fait tabasser après avoir pris la défense d’un couple qui s’embrassait dans la rue, près de la gare de la Part-Dieu.

Que dit la loi ?

L’ordonnance du 2 février 1945 prévoit que les mineurs de plus de 13 ans peuvent être condamnés mais qu’ils bénéficient de « l’excuse de minorité ». À ce titre, ils encourent la moitié de la peine prévue pour un adulte. Le Code pénal a toutefois été modifié en 2007. Les juges peuvent « lever » cette excuse de minorité pour les 16-18 ans s’étant rendus coupables de délits graves ou ayant récidivé.

Rappelons que dans le cas du procès de l’agresseur de Marin, la mise en accusation retenue (violence aggravée ayant entraîné une infirmité permanente) prévoit une peine maximale de 15 ans de réclusion.

Posté par stetienne à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 avril 2018

gonflé les elus saussiflards de banlieue

Bagnolet : les ras-le-bol des élus après trois semaines de violences

sont gonfles avec plus de police  la france est le pays le plus fliquer d'europe  mais desque la police  arrette des trafiquants de drogue les jugeottes d'extreme gauche les remettent en circulation le lendemain.

donc messieurs les politicars vous reformez le systeme judiciaire ubuesque et collabos à racailles vous virez les jugeottes laxistes les juges pour mineurs totalement inutiles et couteux  vous construisez prisons sans confort ( pas besoin salle de sport et télé hein) et apres vous reviendre couiner parceque la fermez vos grandes gueules car c est vous les responsables de ce merdier.

Posté par stetienne à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 avril 2018

les bienfaits de l'immigration et de la justice ultralaxiste et ubuesque

Nord : une mère de famille part convoyer de la cocaïne en Guyane et laisse ses enfants seuls à Roubaix
La jeune femme de 29 ans a été interpellée en compagnie d’un bébé âgé d’un an. Elle transportait trois kilos de cocaïne ...
Mais cette sordide histoire ne s’arrête pas là. Les enquêteurs ont ensuite prévenu la police judiciaire de Lille, qui a alors décidé de mener une perquisition dans l’appartement occupé par la jeune femme et situé à Roubaix. Six enfants de 3 à 11 ans, livrés à eux-mêmes depuis plusieurs semaines ... Originaire de Guyane , cette famille était arrivée à Roubaix il y a un an environ ...
https://www.francetvinfo.fr/societe/dro ... 62924.html

Trafic de cocaïne : la mule de Roubaix et ses enfants abandonnés
Nous sommes retournés dans le quartier de Roubaix où une mère avait laissé ses six enfants pendant deux mois pour convoyer de la drogue...
Si Amélia laissait apparaître qu’elle manquait d’argent, comme tous ici dans ce quartier, l’enquête menée à Cayenne a conclu qu’elle « touchait 2 000 € par mois de prestation de la Caisse d’allocations familiales et du Revenu de solidarité active ». Le père, qui n’a pas reconnu les enfants, serait mineur au Suriname.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/t ... 651524.php
_____________________________________

29 ans et déjà 7 pondue et le père, qui n’a pas reconnu les enfants, serait mineur ?

Posté par stetienne à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 avril 2018

une jugeottine collabo à racailles

il faut les virer a coup d epompe au cul ces jugeottes collabos à racailles

trop de jugeottes trop d'avocaillons pas assez de bagnes et de prisons

Trois légionnaires en permission et légèrement ivres, âgés de 21 à 24 ans, ont assisté à la scène et ont pris en chasse l’agresseur, un individu mineur. Le voleur ne s’est pas laissé faire et une rixe a éclaté. Les légionnaires « y sont allés un peu fort » selon une source proche du dossier citée par Le Parisien. L’agresseur a eu une dent cassée.

https://actu17.fr/paris-3-legionnaires- ... endra-pas/

«Des magistrats du parquet voulaient classer l’affaire, tandis que d’autres voulaient poursuivre les légionnaires. Une substitut du procureur a pris la décision de les poursuivre. Les trois militaires ont été présentés au parquet et doivent être jugés ce mardi, ce qui les a poussé à déclarer : « Si c’est pour se retrouver en garde à vue, la prochaine fois, on n’interviendra pas pour défendre une victime.»

Justice castratrice des honnêtes gens et de la société face aux criminels.

je la virerai à coup de pompe au cul cette dinde  allez hop à pole emploi

Posté par stetienne à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mars 2018

Aude: 3 morts dans des attaques revendiquées par l'EI, l'assaillant abattu

la bonne nouvelle on l'a flingué ca evitera d'avoir à payer avocaillon charognard

apres toujours le meme probleme fiché S etranger mais laissé en liberté au lieu d'etre expulsé et il fait comment pour se procurrer arme?

les honnetes gens on les fait chier mais les racailles  n ont aucun probleme

police et justice lamentable

aude-3-morts-dans-des-attaques-revendiquees-par-l-ei-l-assaillant-abattu-

radouane-lakdim-de-petit-delinquant-a-soldat-de-l-ei-

Tout va bien

2014 Lakdim Redouane marocain est fiché S
2015 Naturalisé français en 2015, juste après l'attentat contre Charlie Hebdo et qu'il a un passé de délinquant et à fait de la prison
2018 il passe à l'acte 3 morts 16 blessés.
merçi aux crétins de Français , vous mérité ce que vous avez semé !

les racailles du haut qui vont venir cette immigration ont des comptes à rendre aux francais vivement 1793 bis

Résumons :
Redouane Lakdim:
2010 : auteur de violences
2011 : détention illégale d'armes
2014 : outrage à agent + fiché S
2015 : naturalisé sous Hollande. Macron ministre.

Etonnant pays (oui, oui, je sais je suis fasciste et je n'aime pas mon pays) où on fait que deviennent français (gratuitement, cad sans demander aucun retour) ) des gens dont le seul objectif est de le détruire et de buter leurs futurs concitoyens.

Posté par stetienne à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2018

Plus d'un détenu sur cinq en France est de nationalité étrangère

Plus d'un détenu sur cinq en France est de nationalité étrangère
ils n ont rien a faire en france il faut rétablir double peine  et expulser massivement

zero immigration expulsion des sans paiers perte des droits civiques pour les collabos à migrants

https://francais.rt.com/france/48151-ressortissants-nationalite-etrangere-prison

Posté par stetienne à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 février 2018

La hausse inquiétante des violences «gratuites» en France.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... france.php


ENQUÊTE - 777 agressions de ce type sont déclarées chaque jour en France. Ces chiffres édifiants révélés par Le Figaro traduisent une impulsivité et une agressivité grandissantes dans la société, même dans les situations les plus banales.

À Meyzieu (Rhône), ce mois-ci, un collégien a été roué de coups par ses camarades lors d'un «jeu». Dans le même temps, sur Internet, une vidéo a fait scandale: on y voit un jeune en scooter traîner un chien vivant aux pattes ensanglantées, sous les rires de ses copains du quartier, à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Faut-il aussi parler de ces rencontres de football amateur qui se soldent par une agression physique par jour venue du public, de ce contrôleur SNCF menacé en plein service, le 1er février dernier, en gare de Méricourt (Yvelines), et qui a échappé au retour vengeur des contrevenants, le lendemain à Lens?

Que dire également de ce garde-pêche du Doubs, rossé par un agriculteur à qui il reprochait d'avoir fait de l'épandage de lisier nocif pour les rivières? De ce collège des quartiers nord (Marseille) où les professeurs ont exercé, le 16 janvier, leur droit de retrait après l'agression d'une enseignante par une élève de cinquième? La violence «ordinaire», en ce début d'année, s'illustre au rythme effarant des faits divers qui, mis bout à bout, dessinent un phénomène aux allures de dérive.
Banalisation du recours à la force

À l'heure de la «police de sécurité du quotidien», la hausse ininterrompue de ces atteintes plane comme une menace sur le plan de reconquête du ministère de l'Intérieur face à la délinquance. Ces faits d'agression ont dépassé en 2017 le record historique des 600.000 infractions déclarées en un an. Les violences «non crapuleuses» - c'est-à-dire toutes celles qui n'ont pas été commises dans le but de voler -, ont encore grimpé de + 3,24 %, passant de 274.737 infractions en 2016 à 283.631 en 2017… soit en moyenne 777 faits de violence «gratuite» par jour!

Elles traduisent indéniablement une dégradation du climat social. Et encore ne s'agit-il là que des faits déclarés à la police ou à la gendarmerie, puis transmis à la justice. Les enquêtes de «victimation» (réalisées auprès des victimes) attestent, quant à elles, que seule une minorité de ces infractions (20 % tout au plus) sont portées à la connaissance des autorités.

Des synthèses confidentielles tombent, jour après jour, sur le bureau de l'hôte de Beauvau. Elles ne reprennent que les événements les plus saillants et trahissent l'ampleur de la tâche qui attend Gérard Collomb, s'il veut infléchir la tendance. D'autant que, de toute part, remontent les échos d'une société où le recours à la force entre citoyens ou contre les institutions tend à se banaliser.

«Les policiers le voient bien. Ils sont de plus en plus victimes d'une forme d'ensauvagement des comportements», déplore Patrice Ribeiro, le patron de Synergie-Officiers. Et le syndicaliste de rappeler les épisodes de Champigny-sur-Marne puis d'Argenteuil, où des policiers ont été gravement pris à partie et blessés, en ce début d'année. «L'uniforme n'est plus respecté et devient même la cible d'attaques préméditées», renchérit Philippe Capon, patron de l'Unsa-Police.

Un officier d'une brigade anticriminalité de la région parisienne évoque, dégoûté, ce qu'il considère comme une «nouvelle donne»: «Aujourd'hui, dit-il, même lorsque des pompiers viennent sauver des bébés, ils peuvent être callaissés, et nous devons alors les protéger contre ceux qu'ils viennent secourir!» Selon lui, «Quelque chose s'est brisé. On le voit lors des gardes à vue. Les délinquants les plus jeunes nous toisent et nous insultent désormais. Ils ne s'y risquaient pas trop avant…».
«Les individus sont plus impulsifs, ils acceptent moins l'autorité»

  les causes de cette violence quotidienne sont à rechercher dans  l'insuffisance patente de la réponse pénale, bien d'autres explications de fond peuvent être avancées.

Ce criminologue évoque, en tout cas, des évolutions comportementales souvent décrites par les policiers de terrain: «Les individus sont moins tolérants aux remarques et manifestent une certaine impatience. Ils acceptent moins l'autorité. Ils sont plus impulsifs, et le passage à l'acte devient plus rapide», déclare-t-il. «Il ne faut pas négliger non plus l'effet de groupe qui favorise l'anonymat des auteurs d'infractions à la chaîne», estime-t-il. À l'entendre, le phénomène de bande nourrit la violence aussi sûrement que l'absence de sanction adaptée entretient l'impunité.

la solution moins de jugeottes et d'avocaillons grattes papiers et plus de bagnes et prisons

Posté par stetienne à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2018

rétablissons vite la peine de mort contre les racailels trafiquante de drogue

Seine-Saint-Denis : Les policiers évitent de justesse un bloc de béton de plusieurs dizaines de kilos jeté des étages.

Une plainte pour tentative d’homicide

Les policiers s’étaient déplacés sur les lieux après de nombreuses plaintes de riverains, se plaignant des trafics de stupéfiants.

Le projectile a été jeté par 5 individus qui, n’ont pu être interpellés.

Les policiers ont déposé une plainte pour tentative d’homicide volontaire relate Le Parisien.

https://actu17.fr/seine-saint-denis-pol ... te-etages/

Posté par stetienne à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 janvier 2018

drogue-violence-dans-metros-parisiens-conducteurs-ratp-ne-veulent-plus-marquer-certains-arrets

https://francais.rt.com/france/47340-dr ... ins-arrets
drogue-violence-dans-metros-parisiens-conducteurs-ratp-ne-veulent-plus-marquer-certains-arrets


 Caroline Haas répondrait qu'il suffirait d'élargir les quais..:lol:

ca se terminera quand on reformera de la tete au pied notre systeme judiciaire ultralaxiste pas avant:roll:

trop de jugeottes trop d'avocaillons pas assez de bagnes et prisons

Drogue dans le métro parisien: le ras-le-bol des usagers et des conducteurs

Pour les drogué je suis pour la méthode russe. On les attrappe et on les enferme de force dans lieu de désintoxication.

bon il y aura un peu de perte  mais pas énormement.

Posté par stetienne à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 janvier 2018

l'echec totale de la justice pour mineur

on supprime les juges pour mineur et on remet camp de travail pour les mineurs déliquants

trop de jugeottes  trop d'avocaillon pas assez de bagnes et prisons

90% de la déliquance est du au laxisme du systeme judiciaire

jeune-15-ans-tue-dans-quartier-bastille-paris-retour-des-guerres-de-gangs

Posté par stetienne à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,