27 novembre 2017

L'industrie sous Emmanuel Macron : la liquidation continue

Philippe Varin, ancien Président de PSA vient d'être nommé vice-président du Conseil national de l'industrie. Le groupe de réflexion Les Avernes dénonce la politique industrielle de Macron et propose des solutions pour mettre fin au processus de désindustrialisation de la France.

Philippe Varin, ancien Président de PSA à la carrière de liquidateur industriel bien connue, vient d'être nommé vice-président du Conseil national de l'industrie, dont la présidence revient traditionnellement au Premier ministre.
...
Disons-le tout net: mettre fin au processus de désindustrialisation de la France est une nécessité impérieuse, pour notre économie, pour nos territoires, et, plus largement, pour notre souveraineté. Dans ce cadre, il faut, en première analyse, se féliciter des initiatives que les pouvoirs publics prennent en ce sens.

Hélas, ces considérations posées, il faut bien reconnaître qu'en fait de relance de notre industrie, Emmanuel Macron s'inscrit dans la continuité des faiblesses et erreurs du passé. Qu'on en juge.
...
Car, en fait de pedigree, celui de Monsieur Varin plaide peu pour lui-même, plus habitué qu'il fut à vendre à la découpe les entreprises où il est passé sous prétexte de redressement. Mais là n'est pas l'important. Emmanuel Macron, moderne entre les modernes, sacrifie une fois de plus aux exercices convenus qui consistent à aller rechercher de vieilles gloires industrielles, dans le sérail rassurant du corps des Mines, alter ego scientifique à l'inspection générale des finances.
...
Surtout, si l'on veut bien s'extraire de la communication et des services rendus entre seigneurs de la noblesse d'Etat, force est de constater que rien, depuis l'accession d'Emmanuel Macron ne marque de changement tangible visant à traiter les problèmes fondamentaux de l'industrie française. Qu'il soit permis de s'arrêter sur trois points.

Premièrement, la baisse des charges pour les entreprises industrielles, seule capable de restaurer partiellement la compétitive-prix de quantités de nos industries, incapables depuis trop longtemps, contrairement à l'Allemagne, d'accroître à suffisance leur compétitivité hors-prix. En la matière, il n'y a pas de miracle à attendre. Impôts et taxes ne baisseront que quand la dépense publique, à laquelle la France est droguée, sera significativement réduite.
... Emmanuel Macron, dans les pas de François Hollande, ne réforme nullement la France à hauteur des problèmes, il escamote temporairement les problèmes! Charge à ses successeurs de traiter le fond ; en cela rien que très habituel sous la Ve république.

Deuxièmement, à défaut d'esprit classique, familier du «ni oui, ni non, bien au contraire», Emmanuel Macron ne craint pas de plaider pour l'industrie, tout en la fragilisant avec méthode. A ce titre, comment ne pas s'étonner que le pouvoir en place n'ait toujours pas compris le rôle central des industries de défense, qui irradient l'ensemble de notre système technologique et économique? C'est la triste conclusion à laquelle il faut se rendre quand l'on considère, exemple parmi d'autres, l'annulation insensée de 850 millions d'euros de crédits budgétaires sur le PLF 2017, qui a débouché par ailleurs sur une crise inédite aux séquelles profondes entre l'armée et le pouvoir politique.
...
De tout ceci une conclusion émerge: en matière industrielle comme en tant de domaines, plus ça change, moins ça change, et Emmanuel Macron, loin d'être le premier des modernes est bien le dernier des anciens.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 ... ntinue.php

Posté par stetienne à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 novembre 2017

Les affaires offshore de Stephen Bronfman, l’ami proche de Justin Trudeau

http://www.lemonde.fr/paradise-papers/article/2017/11/05/les-affaires-offshore-de-stephen-bronfman-l-ami-proche-de-justin-trudeau_5210544_5209585.html

L’ancien trésorier de campagne de Justin Trudeau est impliqué dans un trust aux îles Caïmans. Le premier ministre canadien s’est pourtant fait le héraut de la lutte contre les paradis fiscaux.

/le-canada-l-autre-pays-de-l-offshore

Posté par stetienne à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2015

agriculture liberalisme pour tous le monde ou pour personne

je ne soutient pas les gros agriculteure productiviste qui manifestent

dans le massif central les petits paysans ont presque tous disparus pour laisser place à de gros agriculteure productivistes qui roulent tous dans de gros 4*4 japonais ont leur quad pour aller chercher leur vache ont de superbe baraques..................

bref que la fnsea arrette de nous prendre pour des cons  ceux qui manifestent sont bien pauvre que n importe quel chomeur

le liberalisme il est pour tous les professions ou pour personne.

cf les agricultueurs qui veulent forcer les grandes surfaces a acheter leur produits mais qui roulent presque tous en gros 4*4 japonais

les chauffeurs de taxis contre uber mais qui roulent en grosse berline allemande

les enseignants qui veulent que le mamouth reste payer par le contribuable mais achetent bagnoles etrangeres

bref la fnsea doit etre personna non grata  et on doit orienter subvention vers une agriculture non productiviste non exportatrice et taxer  les produits agricoles provenant de pays a agriculture  productiviste comme les usa l allemagne le bresil l argentine................

 

Posté par stetienne à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le géant Uber secoué par 4 de ses chauffeurs

Tata,Goldman Sachs,Qatar, BlackRock, Microsoft, Google,Baidu,projet pour la france,libéralisme,ps,ump,travail,salarié,syndicat,low cost

L'« uberisation » est-elle trop belle ? Plusieurs chauffeurs réclament que le statut de salarié leur soit accordé. Derrière cette demande, c'est le modèle de la société qui peut chavirer.

Posté par stetienne à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2013

Ces salauds de chômeurs qui se déshabituent du travail

Ces salauds de chômeurs qui se déshabituent du travail

le reve des ultraliberaux comme cameron ne plus payer le chomage ni les retraites.

la securite social,le systeme de retraite et de chomage sont viable a condition de mlettre un vrai systeme de control pour eviter abus mais les liberaux dont vont parti hollande et sa clique preferent supprimer tous ca 

Posté par stetienne à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2012

l'allemagne ultra libéral

merkel-presse-l-europe-a-instaurer-le-libre-echange-avec-l-asie-du-sud-est-b47c54d9bed0d82af30ed490c12827ba

bref l europe est en train de faire grand ecart

moi je suis pour protectionnisme et réduirez a 70km/h vitesse sur les routes comme ca ils ne vendrait plus leur bmw et mercedes en france et la france deviendrait leader sur le marché des petites voitures et en plus ca réduirait notre facture pétrolière on deviendrait leader d'un autre modéle de développement de société avec tout un ecosysteme economique viable par rapport au modele ultralibéral et on vendra notre savoir faire aux pays qui ne voudront pas s'aligner sur le modéle ultralibérale.

 

en tous cas pour hollande la situation va vite devenir intenable le nombre de chômeur va exploser la délinquance les vieux vont voir leur retraite hyper taxé.........il va être au pied du mur tres tres rapidement

Posté par stetienne à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,