18 août 2019

pour mini micron et ses saletées de putes en marche

qui détruisent nos acquis sociaux et nous font envahir par les migrants africains

article XXXV de la déclaration des droits de l'homme:Quand le gouvernement viole les droits du peuple ,l'insurrection est pour le peuple ,et pour chaque portion du peuple ,le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

en un mot va te faire enculer le mini micron et ta vieille rombiere liftée jusqu à l anus et les députes putes en marche le peuple Français vous pisse dessus.

 

Posté par stetienne à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 août 2019

les fakes news des putes en marche de mini micron

retrouvez un François de Rugy qui se prétend blanchi un peu vite, explorez le tour de passe-passe de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, qui qualifie de "généreux" le régime d'indemnisation des cadres, remémorez-vous les obséquieuses omissions médiatiques des erreurs de parcours de Christine Lagarde, récemment nommée à la tête de la BCE, découvrez "l'audace" du gouvernement à oser qualifier sa loi Pacte de bonne nouvelle pour les salariés, et enfin, admirez le talent d'un enfumeur comme Jean-Paul Delevoye pour maquiller une réforme régressive sur les retraites.

Posté par stetienne à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juillet 2019

Permanences dégradées: 20 députés bretons appellent à ne pas s'habituer à "l'intolérable" lol mort de rire

rien a secouer de ces chouineurs qui ne representent ni la France ni les Français

ils veulent le dialogue ben c'est simple : proportionnelle en un tour et referemdum 

car messieurs les putes en marche vous representé ni la France ni les Français juste des magouilleurs et plaignez vous pas en 1793 on coupait les tetes

Nous sommes en train de nous habituer à l'intolérable", s'alarment 20 députés bretons de la majorité dans une tribune publiée mardi sur le site de franceinfo, après une nouvelle série de dégradations de permanences de parlementaires de la majorité présidentielle.

"On voit nos permanences murées, cassées, les députés dénoncés sur tel ou tel réseau social parce qu'ils auraient mal voté, certains ont eu leur domicile visité et même incendié", rappelent les signataires de la tribune, dont le député LREM Florian Bachelier, premier questeur de l'Assemblée nationale.

"Et certains, qui croient que les réseaux sociaux permettent toute veulerie, lâcheté, insulte, s'en félicitent même. Cet ensauvagement des mots et du monde ne peut produire que le pire et pourtant certains soufflent sur ces braises", accusent-ils.

"Nous ne laisserons pas se développer la haine sur internet et dans la société (...). Il ne sera jamais toléré que la violence et la destruction se substituent au dialogue et à la démocratie", avertissent les 20 députés LREM, comme Sandrine Le Feur, Hervé Berville et Gaël Le Bohec, ou Modem, comme Erwan Balanant et Jimmy Pahun.

"Plutôt que de détruire les institutions, il nous faut tous être capable de définir celles dont nous avons besoin", soulignent encore les signataires.( ben bichoune c est simple proportionnelle en un tour et referemdum comme en suisse )

La classe politique a condamné lundi les attaques contre des permanences de députés LREM, parfois emmurées ou taguées après la ratification du Ceta, voire saccagées comme à Perpignan en marge d'une manifestation de "gilets jaunes".

Face à ces violences, le ministère de l'Intérieur a demandé une vigilance particulière ce week-end pour les domiciles et permanences.

Une dizaine de permanences ont été prises pour cible, dont celles de Rémy Rebeyrotte (Saône-et-Loire) dès le lendemain du scrutin avec du fumier, de Jean-Baptiste Moreau à Guéret (Creuse) ou encore Barbara Bessot-Ballot à Vesoul (Haute-Saône).

Posté par stetienne à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juin 2019

le talon d'achille de lrem

"C'est elle ou nous" : deux députés menacent de quitter LREM si le parti n'exclut pas Agnès Thill après ses propos sur la PMA

à force de piocher à droite et à gauche ils se retrouvent avec des gens incompatibles entre eux

comme dit le proverbe à force de vouloir ménager le choux et la chevre..................

Posté par stetienne à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2019

Des pro-Macron soupçonnés de manipuler les réseaux sociaux

Posté par stetienne à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2019

Le Havre: démission du maire après la diffusion de photos de lui nu

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-havre-demission-du-maire-apres-la-diffusion-de-photos-de-lui-nu-20190321

ce que j'en pense:

ben ca vie privée ne regarde que lui( à partir du moment ou il respecte la loi)  il n'avait pas à démissioner pour cela

je n ai aucune envie de vivre dans une societé hypocrite et puritaine ( cf les usa avec leur caché ce sein que je ne saurais voir)

par contre il y en a deux qui doivent démissioner: le mini micron et le castagner

car on ne va pas au ski ou en boite de nuit quand la situation est tendue et qu on occupe un poste de responsabilité.

est ce qu un capitaine de bateau va faire la fete en pleine tempete? réponse non

Posté par stetienne à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mars 2019

Marseille : une “mosquée islamiste” accueille le “grand débat” puis supprime son site Internet

https://www.valeursactuelles.com/politique/marseille-une-mosquee-islamiste-accueille-le-grand-debat-puis-supprime-son-site-internet-104479

Le paradoxe est total, presque troublant. Ce lundi 4 mars au soir, s’est tenue à la mosquée Islah de Marseille une rencontre entre habitants, élus et représentants de la nation, dont le député LREM de la ville Saïd Ahamada, sur le thème de la… laïcité. L’établissement est pourtant souvent pointé du doigt pour sa propension à propager des idées religieuses controversées.

Posté par stetienne à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 janvier 2019

Contrôle des chômeurs: Bergé (LREM) assume des sanctions plus dures dans une "logique de justice"

vivement qu on inscrive tous ces connards de lrem à pôle emploi histoire de leur montrer ce que c'est le chomage et se farcir  pôle emploi et leur formations bidons qui servent juste à engraisser organismes bidons

Aurore Bergé, issue d'une famille de soixante-huitards, elle-même ayant passé déjà la majeure partie de sa carrière à avoir vécu sur des deniers publics, sur le dos des contribuables, sans avoir produit le moindre point de PIB, il est bien évident que LREM n'est pas à féliciter pour la qualité de ses troupes! Prendre les Français pour des demeurés va, je pense trouver ses limites en 2019. RDV très bientôt.

AFP02/01/2019 à 09:11

 Aurore Bergé en novembre 2017 à l'Elysée ( AFP/Archives / ludovic MARIN )

La porte-parole des députés LREM Aurore Bergé a assumé mercredi des sanctions plus dures pour les chômeurs en cas de manquement à leurs obligations au nom d'une "logique de justice".

Certaines sanctions prévues sont plus dures que ce qu'avait initialement annoncé le gouvernement, d'après un décret publié dimanche au Journal officiel, dans le prolongement du volet "contrôle des chômeurs" de la réforme "avenir professionnel" adopté dans son principe cet été par le Parlement.

"C'est fait tout simplement dans une logique qui est une logique de justice", a plaidé la députée des Yvelines sur Cnews, en défendant un "équilibre entre des droits supplémentaires", par exemple en matière de formation, et des "devoirs supplémentaires, recherche d'emploi notamment".

"A partir du moment où vous ne venez pas à votre rendez-vous avec Pôle emploi et donc que vous n'êtes pas dans une recherche active d'emploi et que vous ne respectez pas quelque part le contrat que vous passez avec la société, avec les Français, c'est logique qu'il puisse y avoir des sanctions", a-t-elle estimé.

En mars dernier, le ministère du Travail avait annoncé de nouvelles sanctions, certaines allégées, d'autres alourdies, pour les chômeurs.

Le fait de ne pas se rendre à un rendez-vous avec un conseiller, par exemple, devait être sanctionné de 15 jours de radiation des listes au lieu des deux mois actuellement en vigueur. Finalement, ce sera un mois de radiation selon le texte du décret, deux mois au bout de deux manquements et quatre mois au "troisième manquement" constaté.

S'agissant des sanctions concernant l'insuffisance de recherche d'emploi (refus à deux reprises de deux offres raisonnables d'emploi par exemple), le gouvernement avait évoqué des sanctions graduelles: suspension de l'allocation d'un mois la première fois, de deux mois la deuxième fois et quatre mois la troisième fois. Il avait alors précisé que l'allocation serait amputée à partir de la deuxième fois.

D'après le décret, l'allocation est "supprimée" dès le premier manquement et non "suspendue", ce qui permettait de conserver ses droits.

Aurore Bergé a fait valoir que sur la formation professionnelle, le gouvernement "a mis le paquet", avec "un million de chômeurs de longue durée qui vont bénéficier d'une formation". quelle formation????? les trucs ou l on apprend à rédiger un cv de haut en bas de bas en haut en diagonale la plus part des trucs proposés par pôle emploi sont completements bidons.  cette greluche serait passée par pole emploi elle le saurait

1 million de chomeurs vont avoir une formation a quoi? ca ne sert strictement a rien, juste a donner du pognon a tous ces organismes de formation predateurs qui ne donnent aucune formation, ce qui est bien avec les socialistes comme macron, c est q ils n ont toujours rien compris

Et pour les plus de 60 ans maintenant ça donne quoi? Faire semblant et que les conseillers perdent du temps ? Engraisser des organismes de formation?

"Les sanctions beaucoup plus dures, ça doit s'accompagner de propositions d'emplois plus importantes et d'accompagnement plus importantes", a plaidé pour sa part le député LREM Aurélien Taché, corapporteur de la loi "avenir professionnel", sur France Inter.

"J'ai toujours dit quand j'étais rapporteur de cette loi que je n'étais pas du tout pour qu'on traque les chômeurs" car "quand ils n'ont pas de travail, c'est la plupart du temps tout simplement parce qu'ils n'en trouvent pas", a-t-il souligné.

Vous avez fait fuire toutes nos industries qui apportaient de la valeur ajoutée, voilà vos erreurs depuis des décennies !!

L'équipe des jeunes stagiaires en technocratie ultra libéraliste à l'Assemblée et à l'Elysée sont à la manœuvre. Déshumanisation et financiarisation en vue.

Et pour les plus de 60 ans maintenant ça donne quoi? Faire semblant et que les conseillers perdent du temps ? Engraisser des organismes de formation?car les vrais formations avec un emploi à la clé à 30 ans c'est fini.

D'accord pour des sanctions plus dures sur les chômeurs mais on applique aussi des sanctions plus dures à l'absentéisme des députés (leur absence est un manquement beaucoup plus grave à leurs obligations que la non recherche d'emploi des chômeurs)! Une absence par mois OK. 0 partir de 2 absences retenu de 10% des indemnités mensuelles, 3 absences 20%, au delà de 3 absences 50% de retenues et à partir de 10 absences en séances 100% de retenues.

 

Posté par stetienne à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,