16 octobre 2019

oh la povre choutte on va la plaindre

la solution est tres simple le retour au bled la bas elle pourra se mettre son sac à patate sur sa tronche de cake  allez gigoter son croupion dans la mochequetée elle sera heureuse comme un poisson dans l eau la bas vite vite casse toi ma pouffiasse  ( tu pourras meme ouvrir un air&b pour les trouducs français islamophiles  qui viendrons te voir au bled ma grosse bichoune

en plus arretons de croire que ces pouffiasses viennent la par hazard elles sont téléguidées par les barbus islamiques

bref soutient totale à l élu rn au moins eux  cest pas de la couille molle comme les ps umpouette ripoublicains putes en marche nain soumis radis verdatre et autre partis de trouducs

"Je tremblais de la tête aux pieds" : la pétasse  voilée prise à partie par un élu régional RN témoigne

La femme voilée prise à partie est "une militante", selon Marine Le Pen( à 90% elles sont toutes des militantes de l'idéologie islamiste)

Marine Le Pen le 15 septembre 2019 à Fréjus Marine Le Pen le 15 septembre 2019 à Fréjus ( AFP / CLEMENT MAHOUDEAU )

Marine Le Pen a estimé jeudi que la mère voilée qui va porter plainte après avoir été prise à partie par un élu RN lors d'une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, était "une militante".

"Tout dit qu'elle est une militante en réalité. Parce qu'aucun (...) journaliste n'a réussi à la contacter et que le premier interview qu'elle donne c'est au travers d'une structure (...) très proche des Frères musulmans" et qui "défend une vision radicale de l'islam", a déclaré sur Europe 1 la présidente du Rassemblement national.

La mère voilée prise à partie vendredi par l'élu RN Julien Odoul a décidé de porter plainte à Dijon et à Paris, a annoncé mercredi le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF). "Aujourd'hui, j'ai une opinion négative de ce qu'on appelle la République", avait déclaré cette femme dans un entretien accordé au CCIF, qui entend avec d'autres associations se porter partie civile à ses côtés.

Julien Odoul, membre du bureau national du RN (direction élargie) et président du groupe RN à l'assemblée régionale, avait demandé en séance que cette mère d'élève musulmane retire son voile, en évoquant dans un tweet l'attentat à la préfecture de police de Paris. La polémique n'a cessé depuis d'enfler, provoquant des remous jusqu'au sein de la majorité.

"J'ai trouvé cette interpellation rugueuse et certainement maladroite même si, sur le fond, (M. Odoul) a posé la bonne question", a commenté Marine Le Pen.

La dirigeante d'extrême droite s'est dite "d'accord" avec le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, qui ne juge "pas souhaitable" le port du voile en sortie scolaire, "marqueur de la radicalité de l'islam" selon elle. Le RN veut étendre la loi de 2004, qui interdit le port de signes religieux à l'école, à "tout l'espace public". 

Marine Le Pen a estimé que "personne ne (faisait) les amalgames" évoqués par Emmanuel Macron, qui a appelé mercredi à ne pas "stigmatiser" les musulmans, dénonçant un "raccourci fatal" entre lutte contre le terrorisme et islam.

"Tous ceux qui dénoncent l'islamisme dénoncent, non pas la religion, mais la volonté au travers d'une radicalité de cette religion, d'imposer un agenda politique", a-t-elle fait valoir, en jugeant "inquiétant" que M. Macron ne prenne à cet égard "aucune décision".

 

Posté par stetienne à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 avril 2019

elle a 100% raison zero immigration vite

et retour au bled pour les sans papiers et suppressions du droit de vote pour les doubles nationalites et peine de prisons pour ceux qui aident les migrants ( en faite ils participent à la traite des etres humains donc doivent etre sanctionnés severement)

https://www.valeursactuelles.com/politique/pour-marine-le-pen-les-migrants-cest-comme-les-eoliennes

Posté par stetienne à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2018

la dinde schiappa ferait mieux de fermer sa grande gueule de pouffiasse

elle adhere à un parti d'escrocs( les putes en marche) qui ruinent la France alroq que marine le pen represente les Français

donc ta gueule la pouffe marlene schiappa

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/10/01/97001-20181001FILWWW00112-marine-le-pen-a-la-tete-d-un-grand-parti-raciste-schiappa.php

Posté par stetienne à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2018

c'est les jugeottes qui auraient besoin d'une bonne pshycanlyse

100% de soutient à marine lepen et qu on vire ces jugeottes incompétents

Marine Le Pen s'indigne d'un examen psychiatrique la visant

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen lors d'un meeting à Fréjus, dans le sud de la France, le 16 septembre 2018 ( AFP/Archives / YANN COATSALIOU )

"C'est proprement hallucinant. Ce régime commence vraiment à faire peur", a écrit sur son compte Twitter la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN). C'est elle-même qui a rendu publique cette mesure, en joignant à son message l'ordonnance de l'expertise, datée du 11 septembre.

Sollicité par l'AFP, le parquet de Nanterre a rappelé que Mme Le Pen avait été mise en examen pour "diffusion de message violent susceptible d'être vu ou perçu par un mineur", un délit réprimé à l'article 227-24 du code pénal.

Pour ces infractions, la loi impose que les personnes poursuivies soient soumises à une expertise médicale, selon l'article 706-47-1 du code de procédure pénale.

- "Régimes totalitaires" -

Marine Le Pen est poursuivie pour avoir tweeté le 16 décembre 2015 trois photos d'exactions du groupe EI, en réponse au journaliste Jean-Jacques Bourdin qu'elle accusait d'avoir "fait un parallèle" entre l'EI et le FN.

Ces images, qu'elle accompagnait des mots "Daech, c'est ça", montraient un soldat syrien écrasé vivant sous les chenilles d'un char, un pilote jordanien brûlé vif dans une cage et une photo du journaliste américain James Foley, le corps décapité et la tête posée sur le dos.

Quelques semaines après les attentats du 13 novembre 2015, les pires jamais commis en France, cette publication avait immédiatement soulevé un tollé au sein de la classe politique mais aussi au-delà.

"Je croyais avoir eu droit à tout: eh bien non ! Pour avoir dénoncé les horreurs de Daech par tweets, la +justice+ me soumet à une expertise psychiatrique ! Jusqu'où vont-ils aller ?!", a encore tweeté la finaliste de la présidentielle en 2017.

Dans les couloirs de l'Assemblée, la députée, avocate de formation, a affirmé qu'elle ne se rendrait "bien entendu" pas à cet examen. Dans les faits, quand une personne refuse de se soumettre à un examen de ce type, l'expert se borne à constater son absence et à la notifier aux magistrats.

"Dans les régimes totalitaires c'est une des méthodes qui est utilisée contre les opposants", a affirmé Mme Le Pen.

- Soutiens italien, américain -

Son allié italien et ministre de l'Intérieur Matteo Salvini lui a exprimé son soutien, se disant "solidaire avec elle et avec les Français qui aiment la liberté".

Depuis les États-Unis, Steve Bannon, ancien conseiller du président Donald Trump, s'est indigné contre "la psychiatrisation de l'opposition politique", selon lui "une tactique habituelle en URSS, reflétant davantage la folie du régime que celle de sa cible".

"Prochaine étape le goulag?", s'est aussi demandé Nicolas Dupont-Aignan, son ancien allié à la présidentielle, président de Debout la France.

Pourtant exclu du parti depuis 2015, Jean-Marie Le Pen, cofondateur du FN (devenu RN), s'est lui aussi fendu d'un tweet: "L'insolence de certains magistrats n'a plus de limite" à l'encontre de la "cheffe d'un grand parti".

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé que ce n'était "pas avec des méthodes pareilles qu'on fera reculer l'extrême droite". Celui qui avait qualifié Mme Le Pen de "semi-démente" en 2012 a exprimé son "désaccord total avec la psychiatrisation de la décision politique". "Madame Le Pen est politiquement responsable de ses actes politiques".

Il s'agit d'une "poursuite absurde qui dénature la lettre et l'esprit d'un texte destiné à protéger les mineurs", a tancé jeudi soir l'avocat de Mme Le Pen, Me David Dassa Le Deist, précisant que sa cliente, mise en examen depuis le 1er mars, allait demander à être placée sous le statut de témoin assisté - statut intermédiaire entre mis en examen et simple témoin.

Posté par stetienne à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mai 2018

Marine Le Pen: "Une autre Europe est possible"

pour rappel je suis pour instaurer le zero immigration la decroissance en population et sortir de l agriculture productiviste donc bruler tous les traités de libre echange.

marine le pen europe bruxelle non a l europe zero immigration vite

La présidente du Front national Marine Le Pen, qui réunit mardi ses alliés européens à Nice pour le 1er mai, a estimé mardi qu'"une autre Europe est possible".

"L'Union européenne aujourd'hui entraîne des conséquences catastrophiques pour notre pays, or une autre Europe est possible, l'union des nations européennes que nous appelons de nos vœux", a déclaré au micro de France Bleu Azur Marine Le Pen qui a quasi-abandonné l'idée de sortir la France de l'Union européenne, antienne de sa campagne présidentielle.

"L'Europe est une belle idée et l'Union européenne est en train de la tuer", a ajouté la présidente du FN après avoir dénoncé "la "mondialisation sauvage", "l'ouverture totale des frontières" ou encore "l'immigration massive et désordonnée".

"Il n'est pas possible de se soumettre à cette Europe carcérale, une Europe qui fait du chantage, une Europe qui menace, une Europe qui condamne, alors même que les peuples ont exprimé à de multiples reprises leur rejet des politiques économiques de l'Union européenne, des politiques migratoires de l'Union européenne...", a-t-elle ajouté.

La présidente du FN réunit mardi à Nice plusieurs partis nationaux populistes lors d'un rassemblement organisé par le Mouvement Europe des nations et des libertés (MENL).

Le secrétaire général du FPÖ autrichien, Harald Vilimsky, le chef du Parti pour la liberté néerlandais (PVV) Geert Wilders, et l'ancien dirigeant du Vlaams Belang belge, actuel président du MENL, Gerolf Annemans, ainsi que les dirigeants du KNP (Pologne), SPD (République tchèque), Volya (Bulgarie) et Nea Dexia (Grèce) sont attendus. Retenu chez lui, le chef de la Ligue italienne Matteo Salvini, leader de la coalition de droite arrivée en tête aux législatives dans son pays, transmettra un message vidéo.

Posté par stetienne à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juillet 2014

lol

Un roumain demande à Sarkozy : " Vous me donnez combien si je repars en Roumanie avec toute la famille?"
Sarkozy lui répond : " 1500 euros..."
Il réfléchit et se dit, je préfère attendre le prochain président et entre-temps, il fait 1 enfant de plus.
Arrive Hollande. Il lui demande la même chose et Hollande lui dit : " 2500 euros..."
Là, il se dit, je suis JOUEUR, ça à l'air de marcher alors, si j'attends 2017 et je fais 2 enfants en plus, ce sera le JACKPOT!!!
Arrive 2017, et là, il pose la même question : "Vous me donnez combien si je repars en Roumanie?"
Et Marine Le Pen lui dit : " 5 MINUTES !!!"

Posté par stetienne à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2014

elle est bien cette marine elle se bonifie au fur et a mesure que les autres bouffons umps s'enfoncent

j approuve à 100% les doubles nationalités c'est l'arnaque totale

«Il faut maintenant mettre fin à la double nationalité» et «arrêter l'immigration», a martelé Marine Le Pen, interrogée ce dimanche sur le plateau du Grand Rendez-vous d'Europe 1

Alors qu'on lui demandait quelle équipe elle soutiendrait lors du 8e de finale Allemagne-Algérie lundi, la présidente du FN a avoué ne pas être «une passionnée de football». «Dans ces grandes compétitions, j'essaye d'avoir l'esprit patriote, si j'avais quelqu'un à soutenir, je soutiendrais la France», a-t-elle répondu. Mais à ses yeux, «les responsables politiques ne sont pas là pour commenter le football». Une pique adressée à François Hollande,

vivement qu elle nous debarasse definitivement de hollande valls juppé et autre nabot sarko

Posté par stetienne à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juin 2014

bon cest quand que les crs tabassent ces racailles

en tous cas chez moi tapage nocturne avec klaxonne jusqu a 3h du mat
que la police leur mette amende ca rapportera du pognon
http://www.leprogres.fr/rhone/2014/06/23/nuit-agitee-dans-l-agglomeration-lyonnaise-apres-la-victoire-de-l-algerie-au-mondial
 http://www.leprogres.fr/loire/2014/06/2 ... -l-algerie]


vivement la marine qu elle les fasse matraquer par crs et billet allé simple pour le bled et bon debaras

http://www.valeursactuelles.com/soci%C3%A9t%C3%A9/y-t-il-eu-des-violences-apr%C3%A8s-match-alg%C3%A9rie-cor%C3%A9e

Posté par stetienne à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 janvier 2014

marine a raison

j approuve à partir du moment ou il n y a pas utilisation de l argent du contribuable un homme politique à la droit au respect de sa vie privé

Le présidente du FN Marine Le Pen présente ses voeux à la presse, le 7 janvier 2014 à Nanterre, près de Paris ( AFP / Thomas Samson)

Marine Le Pen, présidente du Front national, a dénoncé vendredi, au nom du "droit au respect de la vie privée", le comportement des médias après la parution du magazine Closer faisant état d'une liaison entre François Hollande et l'actrice Julie Gaillet.

François Hollande a "déploré profondément", vendredi auprès de l'AFP, "les atteintes au respect de la vie privée", et annoncé "examiner les suites, y compris judiciaires" après cette parution.

Soutient-elle le président de la République dans cette démarche ? "Oui", a répondu Marine Le Pen vendredi sur I>TELE.

"Je suis pour le respect de la vie privée pour tout le monde. En ce qui concerne le président, à partir du moment où cela ne coûte pas un centime au contribuable, comme ça a pu être le cas lors du mandat de François Mitterrand, je considère que chacun a droit au respect de sa vie privée", a-t-elle poursuivi.

"Mais le président de la République s'aperçoit de ce que c'est, quand les grandes libertés publiques commencent à s'effondrer. On trouve que c'est bien quand ce sont les adversaires qui en sont les victimes mais quand ça s'adresse à vous, on trouve ça moins drôle", a développé la présidente du Front national.

"Toute atteinte à la vie privée me choque. Il y a eu une décision que j'ai trouvée très critiquable de la cour d'appel (de Paris, NDLR) il y a quelques jours qui révélait l'homosexualité d'un dirigeant du Front national en considérant, et bien, qu'on avait le droit, puisque c'était une personnalité publique. Il n'y a pas de raison. A partir du moment où cela n'a aucune influence sur leur activité politique, il n'y a aucune raison pour que les médias se permettent de révéler leur vie privée", a encore déclaré Marine Le Pen.

"Si l'image est dégradée aujourd'hui, c'est à cause des médias qui révèlent cette liaison, jusqu'à nouvel ordre", a insisté la députée européenne, qui a par ailleurs estimé que "la compagne du président n'a aucun statut et par conséquent l'ensemble des moyens qui sont mis aujourd'hui à sa disposition en matière de communication, en matière d'assistance et de secrétariat, ce sont des frais qui sont dépensés à mon avis sans base légale."

Posté par stetienne à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2013

hihi sur c est moins ringard qu etre umps

Posté par stetienne à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :