07 juin 2019

La France, plus gros producteur de déchets plastiques en Méditerranée, selon WWF ?

ben la carte dit pas la meme chose?les gros pollueurs c est l égypte et l albanie

La France est le pays du pourtour méditerranéen qui produit le plus de déchets plastiques, dont plus de 10.000 tonnes atterrissent dans cette mer semi-fermée, selon un rapport publié vendredi par le WWF. La France a produit 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques en 2016, soit 66,6 kg par personne, selon ce rapport publié à la veille de la Journée mondiale de l'océan. Si 98% du total (4,4 millions de tonnes) ont été collectées, seulement 22% ont été recyclés. 

Les 2% de déchets plastiques restants génèrent "la fuite de 80.000 tonnes de plastique dans la nature", dont 11.200 tonnes "pénètrent en Méditerranée", a calculé l'ONG.

Selon le WWF, la pêche, l'aquaculture et le transport maritime sont à l'origine de 9% de cette pollution. "Les casiers à crabes, les filets à moules, les conteneurs sont parmi les débris retrouvés", précise l'ONG environnementale. Les fleuves charrient 12% des déchets plastiques retrouvés en mer. Les activités côtières représentent le gros de la pollution (79% soit 8.800 tonnes) en Méditerranée en provenance de France, "en raison notamment d'une mauvaise gestion des déchets et de l'impact des activités touristiques et de loisirs". 

Un rapport du WWF montre que les pays de la région génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année ( AFP / )"> ">Un rapport du WWF montre que les pays de la région génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année ( AFP / )

Un rapport du WWF montre que les pays de la région génèrent 24 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année ( AFP / )

La concentration de débris plastiques est particulièrement élevée près de Marseille, de Nice et de la Corse, ce qui s'explique en partie par "le tourisme et les activités de loisirs". 

Autre facteur, le système de recyclage des déchets est moins performant dans les départements méditerranéens. "Le taux de mise en décharge est particulièrement élevé dans certaines zones" comme Marseille et la Corse, avec la présence de décharges à ciel ouvert, relève WWF. 

Cette pollution plastique, outre son impact pour la faune et la flore, a un coût important, avertit encore le rapport: l'impact pour la pêche est estimé à 12 millions d'euros (débris plastiques dans les moteurs de bateaux ou les filets), à 21 millions pour le commerce maritime (enchevêtrement dans les pales d'hélice, collisions...) et de 40 millions pour le tourisme. Le coût du nettoyage des côtes est estimé à 3 millions. 

Il faut parvenir à "zéro fuite dans la nature" et "promouvoir le réutilisable, en particulier pour les contenants", indique à l'AFP Isabelle Autissier, présidente de WWF France.

Concernant la promesse d'Emmanuel Macron de parvenir à 100% de plastiques recyclés en 2025, "il y a un peu des effets d'annonce", juge-t-elle.

"Tout le monde parle du recyclage, mais nous ne connaissons pas bien les conditions de la recyclabilité", explique-t-elle. Un meilleur objectif, selon elle, serait "qu'on dise que la France va diminuer sa consommation de plastique" d'un certain pourcentage.

Il est essentiel de réduire la consommation de plastiques, mais aussi que "les industriels proposent autre chose" et qu'"on collecte les déchets à la source, sur terre, dans les rivières". 

La navigatrice ne croit pas en revanche aux solutions promettant de ramasser les plastiques dans les océans où ils atterrissent: "On ne va pas peigner la mer."

Posté par stetienne à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2018

pour l'interdiction des cremes solaires

ca pollue enormement en plus  combien d'imbéciles voit on badigonner leur gamins de creme solaire et hop juste apres ils vont dans l eau resultat 95% de la creme se retrouve dans l eau!!!!!!!!!!!!!!

La crème solaire ennemie jurée des océans

https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/22/2839957-la-creme-solaire-ennemie-juree-des-oceans.html

https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/hautes-pyrenees-nestier-abrite-une-piscine-biologique-bonne-pour-l-environnement_2863305.html

Posté par stetienne à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2018

un gouvernement anti environnement

nicolas hulot devrait donner sa démission

au contraire il faut durcir la loi littorale et nationalisé toutes lesd plages et bord de rivieres

Vifs débats à l'Assemblée sur l'assouplissement de la loi littoral

quand je pense que cette merde de mini micron macron nous a tané avec ca cop 21 et comme par derriere il fait des lois contre la nature  ( cadeaux aux chasseurs, non interdiction des harbicides , suppression d ela loi littorale)

vivement son coup de pompe au cul et qu on ne le voit plus ce bouffon

Posté par stetienne à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mars 2018

une bonne nouvelle enfin normalement

L'Assemblée soutient à l'unanimité l'interdiction de la pêche électrique

A voir parceque si c est la meme chose qu l'interdiction des pesticides  en france mais qu on signe traité de libre echange  avec pays d agroculture ultraproductiviste destructrice de l environnement et qu on importe produit de ces pays  c est comme pisser dans un violon

si le poisson est importé de pays pratiquant la peche électrique c'est pareil ca revient juste à faire de la com environnementale.

 

Posté par stetienne à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2012

une bonne nouvelle

L'Australie crée le plus vaste réseau au monde de réserves marines

Le ministre australien de l'Environnement Tony Burke, au Sea Life Sydney Aquarium, le 16 novembre 2012 (Photo Roslan Rahman/AFP)

Vendredi 16 novembre 2012, 07h52
L'Australie a créé officiellement vendredi le plus vaste réseau au monde de réserves marines, protégeant quelque 2,3 millions de km2 autour de l'île continent, malgré la colère du secteur de la pêche qui redoute des suppressions d'emplois et la mise à mal de communautés côtières.

Cette annonce intervient après des années de consultation et de tractations.

Le réseau de six régions marines, présenté en juin, permettra de mieux protéger la baleine bleue, la tortue verte, le requins-taureau et le dugong (mammifère marin herbivore), ces deux espèces faisant partie des plus menacées.

Selon le ministre de l'Environnement Tony Burke, le gouvernement a reçu quelque 80.000 contributions tout au long de la consultation publique, dont la vaste majorité soutenaient ce projet.

"Il existe peu de pays au monde qui aient à leur charge autant de surface marine que l'Australie. Et nos océans sont sérieusement menacés", a déclaré le ministre. "Plusieurs actions doivent être prises pour rétablir la santé de nos mers. Etablir des parcs nationaux marins en fait partie".

Début octobre, l'Australie avait admis sa "négligence" dans la préservation de la Grande barrière de corail, dont une étude a révélé qu'elle avait perdu plus de la moitié de ses prairies coralliennes en trois décennies, sous l'effet des tempêtes, de la prédation et du réchauffement climatique.

"Nous ne souhaitons pas que les gens à l'avenir ne connaissent la beauté de nos océans qu'à travers les aquariums ou en regardant +Nemo+", le célèbre dessin animé qui se déroule en partie près des côtes australiennes, a déclaré vendredi Tony Burke.

Des poissons au Sea Life Sydney Aquarium, le 16 novembre 2012 en Australie (Photo Roslan Rahman/AFP)

Mais cette annonce a déclenché l'indignation des pêcheurs. Soixante communautés côtières seront affectées, 36.000 emplois perdus et de 70 à 80 entreprises de chalutiers obligées de déménager, selon un rapport de l'Alliance marine australienne, qui représente les pêcheurs.

Une étude australienne publiée en mai dans le journal spécialisé Current Biology avait pourtant prouvé, pour la première fois, que les réserves marines permettent une reconstitution progressive des stocks au-delà de leur périmètre, dans les zones de pêche riveraines, une théorie souvent contestée par l'industrie de la pêche.

Tony Burke affirme de son côté que la création de ce réseau n'affectera qu'un pourcent du secteur de la pêche commerciale australienne. Il a mis en place un fond d'aide de 100 millions de dollars australiens (81 millions d'euros) pour les entreprises touchées.

Un montant jugé insuffisant par l'Association des pêcheries du Commonwealth, tandis que le ministre de la Pêche de l'Etat du Queensland, John McVeigh, a qualifié l'annonce du gouvernement travailliste de "folie".

Ce parc interdira en effet la pêche dans de vastes zones au large des côtes nord et centrales de cet Etat du nord-est. "Cela va entraîner une forte importation des produits de la mer, qui fragilisera les récifs et l'environnement marin dans d'autres pays que le nôtre, qui n'appliquent pas de gestion" des ressources, a avancé le ministre du Queensland.

La Fondation australienne pour la protection de l'environnement a bien évidemment applaudi la mise en place de ce réseau de parcs, mais elle a souligné que plusieurs zones restaient menacées par l'exploitation humaine des ressources naturelles.

"Le réseau interdit l'exploration gazière et pétrolière en mer de Corail (nord-est) et au large de Margaret River (Australie occidentale) (...) mais la région du nord-ouest, dont la côte de Kimberley, reste vulnérable", a souligné la Fondation.

Posté par stetienne à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2012

Ces paquebots transatlantiques maudits

paquebots-maudits

Le Titanic est loin d'être le seul transatlantique à avoir connu une fin tragique. D'autres géants des mers ont coulé, brûlé ou se sont échoués... Voici une sélection, non exhaustive, de ces bateaux maudits. Ici, une représentation du britannique Lusitania, torpillé en 1915 par un sous-marin allemand, au large de l'Irlande.

 

 

Posté par stetienne à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2011

un rideau de fer sur la mediterranée pour nous proteger des islameuh

comme je l'ai deja dit l'islam c'est les nazis du 21eme siecle et l'on doit attendre que cette nuisance pour la democratie les libertés le bien etre des hommes s'effondre de l'interieure et pour cela on doit faire comme avec l'urss mettre un rideau de fer sur la mediterranée ( ca sera d'autant plus facile a faire que les reserves de petroles sont aux nords maintenant et que tde toutes facons il y aura la decroissance donc diminution de 50% de la consommation de pétrole)